RGPD : Comment être en règle en tant qu’éditeur Google AdSense ?

Le RGPD

RGPD : Comment être en règle en tant qu’éditeur Google AdSense ?

D\’abord, c’est quoi le RGPD ?

Le est un acronyme du Règlement Général sur la Protection des Données (lisez le dossier complet de la CNIL sur le RGPD).

C’est le nouveau texte de référence Européen en matière de protection des données personnelles.

C’est en cela que le RGPD ou GDPR (en anglais

Comment le RGPD affecte les éditeurs en dehors de l\’UE ?

le 25 Mai 2018.

Quelles sont les principales obligations pour les entreprises ?

Les principales obligations du RGPD sont :

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) prévoit deux niveaux de sanctions, pour les entreprises, en cas de non-respect :

  1. le montant le plus élevé étant retenu).

Ce que Google recommande aux éditeurs AdSense

Les éditeurs AdSense ne sont pas tenus de chercher le consentement pour les activités du visiteur du site sur les sites Web appartenant à .

Toutefois, les éditeurs sont toujours tenus de demander le consentement pour la façon dont ils utilisent les annonces AdSense de Google sur leurs propres sites, afin de répondre aux exigences de Google en vertu de sa nouvelle politique de consentement de l\’utilisateur de l\’UE.

Voici un extrait de la publication de Google :

nous l’obtenons de nous-mêmes lorsque les utilisateurs visitent nos sites).

Nous demandons seulement que vous cherchiez le consentement pour vos utilisations de nos produits AdSense sur vos propriétés.

vous connecter à cette page pour savoir comment Google gère les données dans ses produits publicitaires.

Google encourage les éditeurs AdSense à pointer un lien dans leurs conditions d’utilisation vers Règles de confidentialité et conditions d’utilisation.

Cette page informe les utilisateurs sur :

  • Comment Google utilise les informations collectées via les sites ou applications qui font appel à ses services.
  • Personnalisation des annonces
  • Comment contrôler les informations collectées par Google sur les sites et les applications partenaires.

Google encourage tous les éditeurs, y compris ceux qui utilisent AdSense, à lire la page d’aide

Comment respecter la politique du consentement dans l\’UE ?

Dans le cadre du GDPR à venir le 25 Mai prochain, Google a mis à disposition des éditeurs AdSense une procédure rapide d’acceptation du RGPD via le tableau de bord AdSense.

Pour ce faire :

  1. Connectez-vous à votre compte AdSense.
  2. Dans la colonne de gauche, cliquez sur “Autoriser et bloquer les publicités” -> “AdSense pour les pages de contenu” -> puis un clic sur “Tous mes sites” -> et enfin, dans les options en haut de la page centrale, cliquez sur .

    (Cliquez sur les images pour les agrandir)

  3. La page s’affiche. Mettez à jour les paramètres des sections de cette page comme décrit ci-dessous :
    • Vous pouvez choisir de servir des “Annonces non personnalisées”. .

      Toutefois, si vous souhaitez donner à chacun de vos utilisateurs un choix entre des publicités personnalisées et non personnalisées, sélectionnez “Annonces personnalisées”  et suivez les instructions pour servir des annonces non personnalisées sur une base de demande.

    • Sélectionner les fournisseurs de technologie publicitaire (pour les Annonces personnalisées) :

      .

      Si vous sélectionnez ces fournisseurs de technologie publicitaire (), ils peuvent utiliser des données sur vos utilisateurs aux fins de la personnalisation et de la mesure des annonces.

      Choisissez un ensemble couramment utilisé de fournisseurs de technologie publicitaire ou créez un jeu personnalisé:

      • Ensemble généralement utilisé de fournisseurs de technologie publicitaire :
      • Ensemble personnalisé de fournisseurs de technologie publicitaire : sélectionnez vos fournisseurs de technologie publicitaire préférés avec lesquels vous travaillez actuellement.

    • Configurer la collecte du consentement :

      En savoir plus sur le passage des signaux de consentement à Adsense.

  4. Terminez en cliquant sur le bouton “Enregistrer les modifications”, en bas à droite.

Vous pouvez activer les publicités non personnalisées dans les interfaces AdSense ou DoubleClick pour les éditeurs.

Cela peut être utile si vous donnez à tout ou partie de vos utilisateurs un choix entre des publicités personnalisées et non personnalisées.

RGPD : Google améliore ses règles de confidentialité pour plus de clarté

Google a mis à jour ses règles de confidentialité. Et ce, avec pour objectif de respecter le GDPR ou et vous aider à mieux comprendre les informations qu’il recueille et la façon dont vous pouvez les contrôler.

GDPR : Google améliore ses règles de confidentialité pour plus de clarté

profite également de l’occasion pour améliorer la procédure de vérification de vos paramètres de confidentialité ainsi que les outils dont vous disposez pour protéger vos données et votre vie privée.

Le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) de l\’Europe est sur le point d\’entrer en vigueur, et l\’une des règles clés est que les entreprises doivent fournir une notification “claire et transparente” sur la façon dont vos données seront utilisées.

Google ne fait donc que respecter le GPDR en mettant à jour ses règles de confidentialité à venir qui expliquent exactement comment il va utiliser vos données. Et ce, dans un langage qui facilite la compréhension des termes utilisés.

Le géant de la recherche a essentiellement admis ce que vous aviez soupçonné depuis longtemps, à savoir que les politiques de confidentialité étaient trop compliquées à expliquer simplement avec des mots.

Google a donc mieux structuré ses règles de confidentialité pour que vous puissiez vous y retrouver plus facilement. Il explique également plus en détail ses pratiques, dans un langage plus clair.

De même, il a complété le texte avec des vidéos et des illustrations descriptives.

Parce que les images aident souvent à mieux comprendre le texte, il a ajouté de courtes vidéos et des illustrations à ses règles de confidentialités.

Pour être clair, Google n\’a pas changé ses services ou ses autorisations, il fait juste l’effort de les rendre plus faciles à comprendre.

Sa politique de confidentialité n\’était pas si difficile à suivre avant, mais les exemples concrets utilisés dans le nouveau texte aident.

Selon vos paramètres, Google peut également vous présenter des annonces personnalisées sélectionnées sur la base de vos centres d\’intérêt.

Par exemple, si vous effectuez une recherche sur \ »VTT\ », il est possible qu\’une annonce faisant la promotion d\’équipement de sport s\’affiche lorsque vous parcourez un site sur lequel la diffusion des annonces est assurée par Google.

Vous pouvez accéder aux paramètres des annonces afin de gérer les informations que Google utilise pour vous présenter des annonces.


Google dit dans cette vidéo :

Vous pouvez contrôler les informations que nous utilisons pour afficher vos annonces en visitant les paramètres de votre annonce.

Donc, aucune modification ne va être apportée à vos paramètres actuels. Idem pour la manière dont vos informations sont traitées.

Ce qui change, c\’est que Google vous présente plus clairement ses pratiques actuelles et les outils mis à votre disposition pour paramétrer, exporter ou supprimer vos données personnelles.

D’ailleurs, il le dit le lui-même en ces termes :

Nous prenons ces mesures dans le cadre de l\’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) dans toute l\’Union européenne.

Conçu pour harmoniser les lois relatives à la confidentialité à travers l\’Europe, le RGPD invite notamment les entreprises à expliquer de manière plus transparente la façon dont elles traitent les données.

Google a aussi amélioré ses contrôles utilisateur, ce qui rend plus facile de \ »vérifier votre sécurité Google, la confidentialité et les paramètres de l\’annonce”.

Il fournit un accès direct aux paramètres de confidentialité. Vous pouvez maintenant accéder aux principaux paramètres de confidentialité directement depuis chaque règle pour les modifier plus facilement.

Par exemple, il y a maintenant des commutateurs simples de marche/arrêt pour accepter ou refuser :

  • Activité sur le Web et les applications
  • Historique des positions
  • Informations provenant des appareils
  • Activité vocale et audio
  • Historique des recherches

Ces commutateurs fonctionnent à travers tous les appareils utilisés et mentionnés dans votre compte Google.

Il est également plus facile de naviguer et de supprimer les activités passées en ligne, faire un bilan de sécurité ou de confidentialité, gérer et supprimer des annonces et de voir tous les produits Google que vous utilisez sur le tableau de bord de Google (qui est maintenant plus compatible avec le mobile).

Google a également ajouté une option de consentement parental via un nouvel outil appelé “Family Link”.

Les parents peuvent créer un compte Google pour leur enfant et doivent approuver certains types de traitement de données pour les mineurs.

Il vous permet également de bloquer les applications, suivre le temps d\’écran et de verrouiller à distance l\’appareil de votre enfant.

Des outils de paramétrage et de contrôle plus simples

Lors des derniers mois, Google avait mis à jour la page “Mon activité” pour permettre aux utilisateurs d\’accéder plus facilement aux données de leur compte Google et de mieux les gérer.

Il a également repensé son Tableau de bord, qui vous permet de voir les produits que vous utilisez et les données qui y sont associées.

Récemment, il a mis à jour l\’outil de vérification des paramètres de confidentialité en ajoutant des exemples et des illustrations pour vous aider à faire des choix plus éclairés concernant les options principales.

Et parce qu’il sait que vos préférences peuvent changer au fil du temps, vous pouvez maintenant aussi demander à recevoir des rappels pour vérifier à nouveau vos paramètres.

Pour en savoir plus sur ces modifications et sur les autres outils à votre disposition pour gérer la confidentialité de vos informations, accédez à votre compte Google.

La version révisée des règles de confidentialité de Google est disponible ici. Elle entrera en vigueur le 25 mai 2018.

RGPD : Twitter met à jour ses conditions d’utilisation

Twitter a annoncé des changements aux conditions d’utilisation de son service et à sa politique de confidentialité et de transparence.

Twitter met à jour ses conditions d’utilisation pour le GDPR

Le post de Twitter, intitulé “Poursuivre nos engagements en matière de confidentialité et transparence”, a été publié avant le 25 mai 2018, date limite pour se conformer au règlement général sur la protection des données ( ou GDPR en anglais).

global annuel ou 20 millions d’euros (selon la valeur la plus élevée).

a mis à jour sa politique de confidentialité pour, dit-il,  rendre plus facile à gérer les informations personnelles :

A compter de ce mois-ci, nous allons introduire des changements pour rendre plus facile la gestion de vos informations personnelles sur Twitter.

Comme première étape, nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité pour la rendre visuellement plus claire et facile à utiliser.

Vous pourrez aussi voir un bouton de téléchargement en haut de la page vous permettant d’obtenir une version texte complète si vous préférez. C’est optimisé pour toutes les utilisations, sur mobile comme dans le navigateur.

Twitter a également ajouté des liens directs tout au long de la politique pour apporter de la visibilité aux utilisateurs dans ce que sont les données personnelles que Twitter a à leur sujet, et leur donne la possibilité de décider si elles veulent continuer à les partager.

Twitter résume ainsi sa politique de confidentialité :

.

Nous décrivons les données que vous nous fournissez, les autres données que nous recevons sur vous et la façon dont nous utilisons ces informations.

Nous avons élargi et révisé le contenu pour nous assurer que certains des langages les plus légalistes ou techniques sont aussi clairs que possible.

Nous avons également un lien vers des ressources supplémentaires du Centre d\’aide. Tout au long de la politique, nous expliquons comment vous pouvez atteindre vos paramètres pour contrôler les informations que vous partagez avec Twitter.

Selon les règles du RGPD, les entreprises doivent faire tout leur possible pour informer les utilisateurs lorsque ces types de modifications sont apportées.

Twitter, qui confirme ce jour ses bons chiffres du trimestre dernier, a apporté des modifications mineures à ses conditions d’utilisation  pour tenir compte de nouveaux termes et clarifier les droits et obligations des utilisateurs.

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

Facebook

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

outils de confidentialité de l\’entreprise plus accessibles et plus faciles à utiliser.

“plus claires” .

ou Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles) à ses utilisateurs .

Dans un post de blog, a décrit les changements prévus de la politique et a invité tous ses utilisateurs à commenter \ »pendant les 7 prochains jours\ ».

La société aborde un large éventail de questions et de fonctionnalités qui feront partie de la mise à jour de ses conditions d’utilisation :

  1. Nouvelles fonctionnalités et outils : nous fournissons des informations sur les fonctionnalités récemment introduites.
  2. Expérience personnalisée :
  3. Ce que nous partageons : nous ne vendrons jamais vos informations à qui que ce soit.
  4. Publicité : vous avez le contrôle sur les annonces que vous voyez, et nous ne partageons pas vos informations avec les annonceurs. Notre politique de données explique plus sur la façon dont nous décidons quelles annonces vous montrer.
  5. Une entreprise :
  6. Informations sur l\’appareil : les gens ont demandé à voir toutes les informations que nous recueillons sur les appareils qu\’ils utilisent et si nous respectons les paramètres de votre appareil mobile (la réponse courte : nous le faisons).
  7. Lutter contre les comportements nuisibles : nous devons mieux expliquer comment nous luttons contre les abus et enquêtons sur les activités suspectes, y compris en analysant le contenu que les gens partagent.

Au cours des 7 prochains jours, et donc jusqu’au 11 Avril 2018, vous serez en mesure de fournir vos commentaires sur les termes et la politique des données.

Une fois finalisés, Facebook publiera ces documents et vous demandera de les accepter sur Facebook, ainsi que des informations sur les choix que vous avez sur votre vie privée.

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

Facebook

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

outils de confidentialité de l\’entreprise plus accessibles et plus faciles à utiliser.

“plus claires” .

ou Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles) à ses utilisateurs .

Dans un post de blog, a décrit les changements prévus de la politique et a invité tous ses utilisateurs à commenter \ »pendant les 7 prochains jours\ ».

La société aborde un large éventail de questions et de fonctionnalités qui feront partie de la mise à jour de ses conditions d’utilisation :

  1. Nouvelles fonctionnalités et outils : nous fournissons des informations sur les fonctionnalités récemment introduites.
  2. Expérience personnalisée :
  3. Ce que nous partageons : nous ne vendrons jamais vos informations à qui que ce soit.
  4. Publicité : vous avez le contrôle sur les annonces que vous voyez, et nous ne partageons pas vos informations avec les annonceurs. Notre politique de données explique plus sur la façon dont nous décidons quelles annonces vous montrer.
  5. Une entreprise :
  6. Informations sur l\’appareil : les gens ont demandé à voir toutes les informations que nous recueillons sur les appareils qu\’ils utilisent et si nous respectons les paramètres de votre appareil mobile (la réponse courte : nous le faisons).
  7. Lutter contre les comportements nuisibles : nous devons mieux expliquer comment nous luttons contre les abus et enquêtons sur les activités suspectes, y compris en analysant le contenu que les gens partagent.

Au cours des 7 prochains jours, et donc jusqu’au 11 Avril 2018, vous serez en mesure de fournir vos commentaires sur les termes et la politique des données.

Une fois finalisés, Facebook publiera ces documents et vous demandera de les accepter sur Facebook, ainsi que des informations sur les choix que vous avez sur votre vie privée.

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

Facebook

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

outils de confidentialité de l\’entreprise plus accessibles et plus faciles à utiliser.

“plus claires” .

ou Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles) à ses utilisateurs .

Dans un post de blog, a décrit les changements prévus de la politique et a invité tous ses utilisateurs à commenter \ »pendant les 7 prochains jours\ ».

La société aborde un large éventail de questions et de fonctionnalités qui feront partie de la mise à jour de ses conditions d’utilisation :

  1. Nouvelles fonctionnalités et outils : nous fournissons des informations sur les fonctionnalités récemment introduites.
  2. Expérience personnalisée :
  3. Ce que nous partageons : nous ne vendrons jamais vos informations à qui que ce soit.
  4. Publicité : vous avez le contrôle sur les annonces que vous voyez, et nous ne partageons pas vos informations avec les annonceurs. Notre politique de données explique plus sur la façon dont nous décidons quelles annonces vous montrer.
  5. Une entreprise :
  6. la réponse courte : nous le faisons).
  7. Lutter contre les comportements nuisibles : nous devons mieux expliquer comment nous luttons contre les abus et enquêtons sur les activités suspectes, y compris en analysant le contenu que les gens partagent.

Au cours des 7 prochains jours, et donc jusqu’au 11 Avril 2018, vous serez en mesure de fournir vos commentaires sur les termes et la politique des données.

Une fois finalisés, Facebook publiera ces documents et vous demandera de les accepter sur Facebook, ainsi que des informations sur les choix que vous avez sur votre vie privée.

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

Facebook

Facebook vous invite à donner votre avis sur ses conditions d\'utilisation

outils de confidentialité de l\’entreprise plus accessibles et plus faciles à utiliser.

“plus claires” .

ou Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles) à ses utilisateurs .

Dans un post de blog, a décrit les changements prévus de la politique et a invité tous ses utilisateurs à commenter \ »pendant les 7 prochains jours\ ».

La société aborde un large éventail de questions et de fonctionnalités qui feront partie de la mise à jour de ses conditions d’utilisation :

  1. Nouvelles fonctionnalités et outils : nous fournissons des informations sur les fonctionnalités récemment introduites.
  2. Expérience personnalisée :
  3. Ce que nous partageons : nous ne vendrons jamais vos informations à qui que ce soit.
  4. Publicité : vous avez le contrôle sur les annonces que vous voyez, et nous ne partageons pas vos informations avec les annonceurs. Notre politique de données explique plus sur la façon dont nous décidons quelles annonces vous montrer.
  5. Une entreprise :
  6. Informations sur l\’appareil : les gens ont demandé à voir toutes les informations que nous recueillons sur les appareils qu\’ils utilisent et si nous respectons les paramètres de votre appareil mobile (la réponse courte : nous le faisons).
  7. Lutter contre les comportements nuisibles : nous devons mieux expliquer comment nous luttons contre les abus et enquêtons sur les activités suspectes, y compris en analysant le contenu que les gens partagent.

Au cours des 7 prochains jours, et donc jusqu’au 11 Avril 2018, vous serez en mesure de fournir vos commentaires sur les termes et la politique des données.

Une fois finalisés, Facebook publiera ces documents et vous demandera de les accepter sur Facebook, ainsi que des informations sur les choix que vous avez sur votre vie privée.