La fonction Clics confirmés des AdSense fait chuter le revenu des éditeurs

Les éditeurs de sites affiliés à Google AdSense sont une fois de plus pris dans le collimateur de la quête de de nettoyer le Web ouvert.

La fonction “Clics confirmés” de Google fait chuter le revenu des éditeurs

Au cours des 6 derniers mois, de plus en plus d’éditeurs utilisant et Ad Exchange se sont plaints d’être pénalisés par l’initiative “Confirmed Clicks” ou “Clics Confirmés” de Google, qui vise à améliorer l’expérience des utilisateurs du Web et à limiter les éditeurs profitant de personnes qui cliquent accidentellement sur les annonces.

Comme beaucoup d’améliorations de la plate-forme Google, les sources se plaignent que cela manque de nuance, pour ne pas dire de clarté.

C’est quoi la fonctionnalité “Clics Confirmés” ?

Google a introduit les clics confirmés comme une implémentation automatisée qui se produit sur des unités d’annonces spécifiques qui sont soumises à des clics invalides supérieurs à la moyenne.

Selon Google, les clics invalides sont des clics qui sont involontaires ou frauduleux.

La fonctionnalité “Confirmed Click” de Google est destinée à s’assurer que les utilisateurs qui cliquent sur les annonces ont l’intention de cliquer sur ces annonces.

Lorsqu’un utilisateur clique sur une annonce, il est invité à cliquer sur un bouton « Visiter le Site » pour continuer à se rendre sur le site de l’annonceur si la fonctionnalité de “Clic confirmé” est en place.

Lorsqu’un utilisateur clique sur une annonce, il est invité à cliquer sur un bouton « Visiter le Site » pour continuer à se rendre sur le site de l’annonceur si la fonctionnalité de “Clic confirmé” est en place.

Ce bouton “Visiter le Site” est en surimpression sur l’annonce de Google. La fonctionnalité a un impact sur des unités d’annonces spécifiques, éventuellement sur des appareils spécifiques, pour les éditeurs AdSense et Ad Exchange.

Le clic confirmé ne peut être appliqué qu’aux impressions servies par AdX ou AdSense.

Si Google a déterminé qu’une unité d’annonces a des clics invalides supérieurs à la moyenne, l’impression servie dans cette unité d’annonce par AdX ou AdSense contiendra la superposition «Visiter le Site».

D’autres sources de demande ne mettent pas en œuvre cette superposition.

Certains éditeurs ont vu une baisse significative de leur Click Through Rate (CTR pour Taux de clics

Lors de l’enquête, ils ont vu la fonctionnalité “Confirmed Clicks” sur l’unité d’annonce.

Cliquer sur vos propres annonces est considéré comme invalide, donc cliquer sur les annonces pour déterminer si la fonctionnalité affecte vos unités publicitaires n’est pas une bonne stratégie

Quelles sont les causes de la fonctionnalité “Clic Confirmé” ?

Les politiques de placement d’annonces Google.

Pour maintenir une expérience utilisateur de haute qualité sur votre site, Google vous recommande de vous assurer que les éléments de navigation ne se superposent pas sur vos annonces et que les annonces ne se transforment pas en zones de votre site où les utilisateurs sont susceptibles d’engager avec votre contenu.

Bref, cette initiative – qui existe depuis au moins 2012 – signifie que si Google détecte beaucoup de clics accidentels sur l’unité d’annonces d’un éditeur, alors elle s\’affichera sous sur un message « Visiter le Site » afin que les utilisateurs cliquent 2 fois pour se rendre sur la page Web redirigée.

La barrière supplémentaire peut dissuader les gens, conduisant à une baisse des taux de clics et des taux d’annonce des éditeurs.

Le résultat, selon les sources de cette histoire, est une baisse des recettes publicitaires programmatiques de 40% à 60%.

Mat Bennet, Directeur Général d’OKO, qui aide les éditeurs à monétiser les annonces a déclaré :

Les gens ne veulent pas en parler parce qu’ils ont l’impression d’être dans la maison des chiens.

Mat Bennet dit en avoir discuté avec environ 25 éditeurs depuis l’année dernière qui ont rencontré des problèmes avec l’initiative “Confirmed Clicks”, y compris des éditeurs Premium mondiaux de News. Il a vu un pic de l’activité “Confirmed Clicks” en Mars 2020 avant que l’Europe et les États-Unis soient entrés en confinement.

D’après Digiday,  un porte-parole de Google a déclaré en réponse :

Les clics confirmés sont implémentés pour maintenir une expérience utilisateur positive lorsque nous voyons un nombre élevé de clics accidentels d’annonces et des engagements inauthentiques.

Cela profite également à l’éditeur qui pourrait autrement voir une baisse de la valeur de ses unités d’annonces ou des enchérisseurs, même potentiellement exclure leurs sites.

Lorsque nous constatons une amélioration de la qualité des clics, la fonctionnalité est automatiquement supprimée.

Le responsable de la croissance chez Yieldbird, Szymon Pruszynski, qui travaille avec 300 éditeurs déclare de son côté :

Cela empire, mais je ne vois pas un fléau de l’activité. Cela est lié aux énormes pics de trafic lors de l’arrêt et du confinement de Covid-19.

Pruszynski dit s’être entretenu avec 4 éditeurs au cours des deux derniers mois qui ont été pénalisés.

Un éditeur travaillant avec Pruszynski gagnait 10 000 $ par jour grâce à des revenus de programmatiques d’échange ouverts qui ont chuté jusqu’à 3 000 $ par jour une fois que l’éditeur a été pénalisé pour des clics accidentels.

Les restrictions n’ont pas été levées pendant 3 semaines, ce qui rend la perte de revenu plus difficiles à avaler. Et cela est encore exacerbé par la réduction des coûts par clic et la réduction des dépenses publicitaires pour un ralentissement économique.

Mat Bennet a précisé ce qui suit :

Les éditeurs pourraient également tomber en faute par de simples problèmes de cartographie (mapping) de site, comme le changement de contenu pendant le chargement, pas assez d’espace autour des annonces ou de la navigation qui se chevauchent sur des appareils spécifiques

Bien sûr, certains des clics accidentels pourraient être frauduleux et les éditeurs peuvent voir s’ils sont pénalisés avec la confirmation du clic en vérifiant le code source.

Mais il peut être difficile à repérer. La plupart du temps, il est remarqué par la chute des revenus en dépit du maintien des impressions.

Qu’est-ce que la pénalité à 2 clics / double-clic de Google ?

Comme dit plus haut, dans certaines circonstances, Google exigera qu’un utilisateur confirme qu’il a intentionnellement cliqué sur une annonce avant de s’inscrire et d’honorer ce clic.

Google vérifie qu’un utilisateur avait l’intention de cliquer sur une annonce en plaçant un message et un bouton interstitiel « Visiter le Site » qui apparaît sur l’annonce après le premier clic effectué par le visiteur.

L’utilisateur n’est redirigé vers l’URL cible que lorsqu’il clique à nouveau sur le bouton “Visiter le Site”, d’où le nom de la pénalité « Deux clics ». Si l’utilisateur clique sur l’annonce et le bouton de vérification, le clic sera enregistré. Dans le cas contraire, l’éditeur ne tirera pas de revenus non vérifiés sur les unités publicitaires touchées.

La pénalité “Deux clics” peut avoir un impact significatif sur les revenus de l’éditeur.

L’obligation de cliquer deux fois afin de vérifier déclenche une baisse du taux de clics (CTR) d’une annonce qui fait chuter les CPM efficaces, ce qui entraîne une chute totale des revenus avec eux.

Malgré cela, Oko Ad Management dit ne pas voir cette question comme une sanction délibérée par Google pour punir les éditeurs.

Au lieu de cela, il voit la pénalité des deux clics comme un test ou pour vérifier les clics accidentels qui se trouvent avoir un grand impact sur les revenus. À ce titre, il se réfère en interne à cela comme le «comportement du Visiter le Site» plutôt que comme une pénalité.

Lorsque Google émet des aux éditeurs, celles-ci sont notifiées par e-mail. Pour les éditeurs d’AdSense, de telles actions apparaîtront également dans le “Policy Center” de leur compte.

Le comportement sur le “Visiter le Site” ne déclenche aucun de ces facteurs. En tant que tel, Oko ne croit pas que Google voit cela comme une pénalité. La priorité absolue de Google, ce sont les utilisateurs et l’expérience utilisateur.

Par conséquent, ils ne veulent pas que l’expérience utilisateur soit ternie par des clics accidentels. La confirmation de clic est là pour améliorer l’expérience utilisateur globale du site et empêcher l’annonceur de payer pour des clics accidentels. Cela peut sembler académique pour les éditeurs touchés par la question, mais il peut être utile de comprendre et de résoudre le problème.

Le fait d’être invité à vérifier d’entrer sur un site peut effrayer certains utilisateurs, a déclaré Pruszynski.

Méfiant par rapport au malvertising ou d’être escroqué, les gens préfèrent laisser tomber entièrement et les taux de clics baissent entre 0,8% à 1% à 0,1% de CTR, en prenant une partie des revenus.

Yieldbird voit également une baisse du nombre de pages vues lorsque les sites ont été touchés par l’initiative de Google.

Et si Google perçoit un problème avec une unité d’annonces sur ordinateur, la plate-forme de Google côté demande (demand-side) cesse d’enchérir et d’acheter sur toutes les unités d’annonces. Typiquement, si un éditeur a jusqu’à 15 unités d’annonce via le bureau et mobile, cela peut se transformer en un problème très réel.

Comment puis-je savoir si le comportement du Visiter le Site m’affecte ?

Il est important de noter que cette invite n’aura d’impact que sur les éditeurs qui ont des problèmes existants avec des clics invalides ou s’il y a un risque élevé de clics accidentels.

Le premier signe notable qu’un site a été affecté par le comportement sur le bouton “Visiter le Site” est généralement la baisse soudaine des revenus des annonces sans qu’il y ait forcément une baisse correspondante du trafic vers le site.

Il y a certaines choses qui peuvent causer ce modèle, mais le comportement du “Visiter le Site” a une empreinte particulière à surveiller : les impressions seront à des niveaux normaux, mais le taux de CTR aura considérablement baissé.

Bien que tout le monde soit d’accord avec l’esprit de l’initiative — les clics accidentels ne profitent pas aux utilisateurs ni aux annonceurs — comme beaucoup d’améliorations de la plate-forme, le problème concerne la communication et la notification.

Les approches générales visant à couper des sources de revenus entières semblent arbitraires et punitives, selon des sources, dont Mat Bennet qui travaille sur la base de Google qui utilise une moyenne mobile de 30 jours pour vérifier les clics accidentels. Et il ajoute :

Certains éditeurs ont un problème pendant 8 ou 10 semaines. On ne sait jamais vraiment si on répare tout.

Ce que nous conseillons, c’est d’aller dans le dur (code source de la charte graphique du site) et d’apporter des changements drastiques. Lorsque le problème est supprimé, vous pouvez revenir dans les unités pour récupérer lentement les revenus.

Google AdSense met fin au dosage des annonces

a annoncé qu’il retire l’outil de dosage des annonces de Google AdSense. Cet outil lancé en janvier 2017 disparaîtra le 20 mai 2020.

Google AdSense met fin au dosage des annonces

Google a déclaré :

Sur la base des commentaires de nos éditeurs AdSense, nous avons décidé de retirer la fonction de dosage des annonces. À l’avenir, nous nous concentrerons plutôt sur le développement de notre suite de contrôles de blocage.

La balance (ou dosage) des annonces vous auprès des utilisateurs, en particulier les annonces les moins rentables. Elle vous permettait ainsi d\’observer l\’impact sur vos revenus.

En règle générale, la majeure partie de vos revenus provient d\’une part relativement petite de vos impressions d\’annonces. Si vous ne diffusez que les annonces qui vous rapportent le plus, vous pouviez (en théorie) améliorer l\’expérience globale des internautes sur votre site moyennant une baisse minime de votre revenu.

Nous supprimons la balance annonces des comptes AdSense le 20 mai 2020.

Nous supprimerons également l’option d’expérience de dosage des annonces, y compris toutes les expériences d’équilibre des annonces terminées, à cette date.

Si vous utilisez actuellement l’équilibre des annonces ou exécutez des expériences d’équilibre des annonces, nous vous enverrons des informations supplémentaires.

Si vous n’utilisez pas ces fonctionnalités, alors vous n’avez pas besoin de prendre des mesures.

Nous apprécions votre patience et votre compréhension alors que nous continuons à développer nos produits.

L’appli Google AdSense n’est plus disponible pour Android et iOS

L’année dernière, a annoncé qu’il arrêterait les applications AdSense pour et en échange d’une expérience web mobile améliorée.

L\'appli Google AdSense n\'est plus disponible pour Android et iOS

 

Alors que les applications ont duré plus longtemps que prévu, Google a aujourd’hui officiellement supprimé les deux de leurs magasins d’applications respectifs.

À l’origine, les deux applications pour Android et iOS étaient censés disparaître à la fin de 2019, mais le Nouvel An est passé et tout à continué comme si de rien n’était.

Du jour au lendemain, un e-mail a été envoyé à des comptes actifs de Google AdSense informant les utilisateurs que l’application a été officiellement “discontinuée”.

Qu’est-ce que cela signifie-t-il ? L’application AdSense actuellement sur votre appareil ne cessera pas de fonctionner maintenant, mais elle n’est plus disponible en téléchargement sur Google Play (Android) ou sur l’App Store (iOS).

Google “ne prendra plus en charge” l’application et la société dit que les utilisateurs devraient s’attendre à ce qu’elle cesse de fonctionner définitivement dans “quelques mois”.

Donc, à tout moment, vous pourrez ne plus être en mesure d’utiliser votre appli mobile AdSense.

L’application mobile AdSense n’est plus disponible en téléchargement depuis Google Play et l’App Store d’Apple. En tant qu’utilisateur de l’application existante, vous pouvez toujours l’utiliser pour l’instant, mais l’expérience cessera de fonctionner dans quelques mois.

A partir d’aujourd’hui, AdSense n’est toujours pas disponible en tant qu’application Web progressive sur l’une ou l’autre plate-forme, mais les utilisateurs Android et iOS avec des navigateurs tels que ou Safari peuvent ajouter l’application à leurs écrans d’accueil. Cette expérience est disponible ici.

Source : 9to5google.com

Google remplace ses conférences SEO par une série de vidéos

rassemble plusieurs de ses principaux porte-paroles SEO pour la première fois dans une nouvelle série de vidéos.

Google remplace ses conférences par une série de vidéos SEO

Avec la pandémie du Covid-19, il est désormais impossible de faire de grandes réunions publiques partout dans le monde. D’où l’idée de Google de lancer une nouvelle série de vidéos pour remplacer ses conférences en personne.

Cet événement crossover est appelé “Webmaster Conference Lighting Talks” et la série proposera des présentations de :

  1. Martin Splitt – Google Developer 
    • Les discussions de Martin Splitt se concentreront sur des sujets tels que les liens et JavaScript.

      Splitt est peut-être mieux connu pour sa série SEO Mythbusters où il a fait venir et a eu des discussions avec des gens de la communauté SEO.

      Splitt a récemment conclu une série de vidéos sur JavaScript SEO, sur la chaîne Webmasters de Google.

  2. Daniel Waisberg –
  3. John Mueller – Google Search 
    • Les discussions de John Mueller seront étroitement axées sur HTTPS seulement, selon la vidéo de lancement.

      C’est intéressant, étant donné que l’expertise de Mueller va bien au-delà de la sécurité via et du site Web.

      À son crédit, John Mueller a déjà produit des vidéos sur une grande variété de sujets, et il continue d’héberger des vidéos en direct où vous pouvez lui demander n’importe quoi.

      Peut-être que c’est une indication que HTTPS n’a pas reçu toute l’attention dont il a besoin, si Mueller est focalisé sur lui dans cette nouvelle série.

  4. John Brown – Publisher Policy Outreach Lead

Les vidéos de la nouvelle série Lightning Talks seront publiées tout au long de l’année, à compter de ce mois-ci.

La seule vidéo disponible en ce moment est une courte bande-annonce. Attendez-vous à plus de contenu des défenseurs de Google très bientôt.

Comme le suggère le titre de la série, chaque épisode sera une courte discussion similaire à ce qui aurait pu être vu lors d’une conférence Google Webmaster.

Nous déployons une nouvelle série, Webmaster Conference Lightning Talks, avec de courtes séquences de style conférences présentées par l’équipe de Google Search !

L’équipe de Google promet des discussions écourtées qui sont encore remplies d’informations.

Ce sont des présentations qui seraient normalement données lors d’une conférence en personne, cependant, tous les événements Google Webmaster Conference sont annulés jusqu’à nouvel ordre, en raison du Coronavirus.

Google fait ce que beaucoup d’autres organisateurs de conférences font en ce moment, c\’est à dire transférer leurs événements en personnes en ligne.

Il y a des différences importantes, bien sûr, car ces présentations ne sont pas en direct comme avec les visioconférences et aucune inscription n’est nécessaire.

Avec nos événements de conférence Webmaster physiques en attente, nous sommes ravis de vous apporter une nouvelle série avec des conférences de style conférence que nous livrons normalement lors de conférences Webmaster à travers le monde.

Les productions de Webmaster Conference Lightning Talks seront téléchargées sur la chaîne Google Webmasters sur , où elles peuvent être visionnées à tout moment.

Google note que les sous-titres seront disponibles dans les langues suivantes :

Vietnamien, Portugais, Espagnol, Hindi, Russe, Japonais, Coréen, Indonésien, Chinois et Anglais.

Mais, pas en français, étonnant non ?

Source : Searchenginejournal

CGU

Mentions légales et politique de confidentialité

Conformément aux dispositions de l’article 6 III-1 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, nous vous informons que le présent site est la propriété de Noel Nguessan (résidant Rue de la Motte à Chalon-sur-Saône (71), en Saône-et-Loire, en Bourgogne) qui en est le Fondateur et Directeur de la publication du site Arobasenet.com.

Siret : 377 790 316 00089 Ape : 5814Z

Vous pouvez me contacter à partir du formulaire présent sur cette page.

Hébergement : 

Inc.
1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View,
CA 94043, États-Unis 
Site Web : ://www..com/

1235739.

Règles d’utilisation

L’utilisateur reconnaît avoir pris connaissance des présentes conditions d’utilisation et s’engage à les respecter. L’utilisateur du site web reconnaît disposer de la compétence et des moyens nécessaires pour accéder à ce site et l’utiliser.

L’internaute s’engage à ne pas effectuer d’opération pouvant nuire au bon fonctionnement du site, à l’intégrité des informations diffusées, et à l’image d\’Arobasenet.com. Il s’engage également à exercer une vigilance toute particulière dans l’utilisation des éléments qui lui sont mis à disposition et à observer toutes les précautions d’usage.

Responsabilité d\’Arobasenet

Arobasenet.com met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou outils disponibles et vérifiés mais ne saurait être tenu pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site. Les informations fournies par Arobasenet.com  le sont à titre indicatif et ne sauraient dispenser l’utilisateur d’une analyse complémentaire et personnalisée.

Arobasenet.com ne saurait garantir l’exactitude, la complétude, l’actualité des informations diffusées sur son site.

Arobasenet.com ne saurait être responsable des pages auxquelles accèdent les utilisateurs via les liens hypertextes mis en place dans le cadre du site web en direction d’autres ressources présentes sur le réseau internet.

En conséquence, l’utilisateur reconnaît utiliser les informations mises à sa disposition par Arobasenet.com sous sa responsabilité exclusive.

Cookies

L’utilisateur est informé que, lors de ses visites sur le site, un cookie peut s’installer automatiquement sur son logiciel de navigation. Le cookie est un bloc de données qui ne permet pas d’identifier les utilisateurs mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site.

Le paramétrage du logiciel de navigation permet d’informer de la présence de cookie et éventuellement de la refuser de la manière décrite à l’adresse suivante : http://www.cnil.fr/

Ce site utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic.

Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d\’assurer un service de qualité, de générer des statistiques d\’utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d\’abus.

–>En acceptant ce site, vous acceptez l\’utilisation des cookies. Voir notre Politique relative aux cookies.

–>

Informations personnelles

En conformité avec les dispositions de la loi 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée, il est rappelé qu’aucun traitement automatisé de données nominatives n’est réalisé à partir du site web d\’Arobasenet.com.

L’utilisateur est notamment informé que, conformément à l’article 32 de la loi Informatique, fichiers et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, les informations communiquées par l’utilisateur du fait des formulaires présents sur le site, sont nécessaires pour répondre à sa demande et sont destinés à Arobasenet.com, responsable du traitement à des fins de gestion administrative et commerciale.

Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978 et à la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en utilisant en nous contactant par l\’un des moyens énumérés sur la page de contact.

Arobasenet.com adopte et respecte les règles de confidentialité de Google, propriétaire de la plate-forme d\’hébergement de Blogger, qui protège votre vie privée dans le cadre de l\’utilisation des cookies et d\’autres informations selon les exigences de l\’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données ().

Publicités

L\’accès au site Arobasenet.com est gratuit et requiert l\’acceptation des cookies , ainsi que l\’acceptation de la diffusion d\’annonces publicitaires.

Ce site utilise les publicités . Vous pouvez contrôler la personnalisation des annonces à partir de cette page de Google, notre partenaire publicitaire.

Mais, si vous vous opposez toujours à ces publicités, vous pouvez choisir de ne pas les voir en cliquant sur les options en haut à droite (dans coin supérieur droit des annonces AdSense) sur ce site.

Nous demandons seulement (en supposant que vous aimez tout de même ce site) de prendre votre décision en toute conséquence de cause.

D\’autre part, Arobasenet.com applique les dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), en ce qui concerne les publicités AdSense, notamment en ce qui concerne les cookies et les annonces personnalisées.

Dans le cadre de votre consentement pour l\’utilisation de cookies et de vos données personnelles pour la diffusion des annonces personnalisées sur le site Arobasenet.com, cliquez ici pour révoquer votre décision.

Visitez cette page pour découvrir comment Google et ses partenaires utilisent les informations collectées sur Arobasenet.com lors de vos visites.

Liens hypertextes

Tout site public ou privé est autorisé à établir, sans autorisation préalable, un lien vers les informations diffusées par Arobasenet.com qui s’inscrivent en conformité avec les guidelines des principaux moteurs de recherche relatives au référencement naturel.

En revanche, les pages d\’Arobasenet.com ne doivent pas être imbriquées à l’intérieur des pages d’un autre site. En dehors des documents explicitement destinés à être dupliqués pour un usage pédagogique, la reproduction du site ou d’éléments du site Internet d\’Arobasenet.com est interdite sauf accord préalable.

Dispositions générales

Arobasenet.com se réserve le droit de mettre à jour à tout moment et sans avis préalable les conditions d’utilisation du site, lesquelles sont soumises au droit français et relèvent de la compétence des tribunaux de la République Française.

Arobasenet.com ne peut être tenu responsable de tout dommage direct ou indirect (y compris la perte de données et de bénéfices ou l’interruption d’activité) résultant des visites que reçoit son site internet, de son utilisation ou de l’impossibilité d’y accéder et/ou d’utiliser son contenu.

Google AdSense : Des escrocs envoient du trafic de bots pour vous pénaliser

Un nouveau système d’extorsion de fonds menace les propriétaires de sites Web AdSense avec un flot de trafic automatisé (provenant de robots) afin de faire suspendre leur compte Google AdSense s’ils ne paient pas une rançon en bitcoin.

Google AdSense : Surveillez le trafic invalide sur vos sites

Un nouveau système d’extorsion basé sur l’email fait apparemment le tour de l’internet actuellement, ciblant les propriétaires de sites Web diffusant des bannières publicitaires pour monétiser leurs sites par le biais du programme .

Dans cette arnaque inédite, les fraudeurs exigent du bitcoin en échange d’une promesse de ne pas inonder les publicités de l’éditeur avec autant de trafic de bot et de trafic factice qui pousserait les systèmes automatisés anti-fraude de à suspendre, voire supprimer, le compte AdSense de l’utilisateur pour le trafic suspect obtenu.

En dirigeant une grande quantité de trafic de bot vers les bannières publicitaires d’une entreprise, les escrocs pourraient donc ainsi déclencher la protection anti-fraude automatisée de Google, qui signale le trafic qui ressemble à des « outils de clics ou des sources de trafic automatisés », ainsi que toute tentative par les éditeurs d’annonces à gonfler artificiellement les impressions en cliquant sur leurs propres annonces.

En vertu des politiques de Google AdSense, de telles actions pourraient entraîner une restriction d’une annonce jusqu’à ce que le problème soit résolu, ce qui signifie peu ou pas de clics sur l’annonce, et moins de revenus pour l’éditeur.

Les escrocs dans le nouveau piratage promettent de ne pas libérer leurs bots sur l’annonce de l’éditeur tant que l’éditeur n\’envoie pas un paiement de 5000 dollars en bitcoin.

Brian Krebs a partagé un exemple d’un courriel qu’un de ses lecteurs a reçu :

Très bientôt, la notification d’avertissement apparaîtra tout en haut sur le tableau de bord de votre compte AdSense sans aucun doute !

Cela se produira en raison du fait que nous sommes sur le point d’inonder votre site avec une énorme quantité de trafic web généré par bot direct avec 100% de rebond et des milliers d\’IP en rotation – un cauchemar pour chaque éditeur AdSense.

De plus, nous allons ajuster nos bots sophistiqués pour ouvrir, en cycle sans fin avec une durée de temps différente, chaque bannière AdSense qui s’exécute sur votre site.

Le message continue en avertissant que tandis que les revenus publicitaires du site ciblé seront brièvement (voire artificiellement) augmentés, “les algorithmes d’évaluation du trafic AdSense détecteront très rapidement un tel modèle de trafic Web comme frauduleux.

La prochaine limite de service d’annonces sera placée sur votre compte d’éditeur et tous les revenus seront remboursés aux annonceurs. Cela signifie que la principale source de profit de votre site sera temporairement suspendue.

Il faudra un certain temps, généralement un mois, pour l’AdSense de lever votre interdiction d’annonces, mais si cela se produit, nous aurons toutes les ressources nécessaires pour inonder votre site à nouveau avec du trafic web de mauvaise qualité qui conduira à la deuxième interdiction AdSense qui pourrait être permanente !

Le message exige 5 000 $ en bitcoin pour prévenir l’attaque.

Dans cette arnaque, les scammers font probablement le pari que certains éditeurs peuvent payer comme une alternative moins chère plutôt que de voir leur principale source de revenus publicitaires s’évaporer.

Le lecteur qui a partagé ce courriel a déclaré qu’alors qu’il considérait cet email susceptible d’être une menace sans fondement, une vérification de ses récentes statistiques de trafic AdSense a montré que les détections dans son “rapport AdSense de trafic invalide du mois dernier avait augmenté considérablement.

Le lecteur, qui a demandé à ne pas être identifié dans cette histoire, a également souligné un post sur une récente répression AdSense dans lequel Google a annoncé qu’il était en train d’améliorer ses défenses en améliorant les systèmes qui identifient le trafic potentiellement invalide ou des activités à haut risque avant que les annonces ne soient servies.

En effet, d’après Google AdSense, le trafic incorrect comprend l\’ensemble des clics ou des impressions susceptibles d\’augmenter artificiellement les coûts d\’un annonceur ou les revenus d\’un éditeur. Il couvre le trafic frauduleux intentionnel et les clics accidentels.

Le trafic incorrect inclut, sans s\’y limiter, les activités suivantes :

  • Clics ou impressions générés par les éditeurs qui cliquent sur leurs propres annonces actives
  • Clics sur les annonces ou impressions répété(e)s généré(e)s par un ou plusieurs utilisateurs
  • Éditeurs qui encouragent les clics sur leurs annonces (quelques exemples : toute formulation encourageant les utilisateurs à cliquer sur les annonces, mises en œuvre d\’annonces susceptibles de générer un volume élevé de clics accidentels, etc.)
  • Outils de clics automatiques ou sources de trafic, robots, ou tout autre logiciel de détournement

Google a refusé de discuter du compte de ce lecteur, en disant que ses contrats empêchent la société de commenter publiquement le statut d’un partenaire spécifique ou des mesures d’exécution.

Mais dans une déclaration partagée avec KrebsOnSecurity.com, Google a déclaré que le message semble être une menace classique de sabotage, dans lequel un acteur tente de déclencher une action d’exécution contre un éditeur en envoyant du trafic invalide à leur inventaire.

Nous entendons beaucoup parler du potentiel de sabotage, c’est extrêmement rare dans la pratique, et nous avons mis en place des mesures de protection pour empêcher le sabotage de réussir.

Par exemple, nous avons mis en place des mécanismes de détection pour détecter de façon proactive les sabotages potentiels et en tenir compte dans nos systèmes d’application de la loi.

Google a déclaré qu’il dispose d’outils et de processus étendus pour se protéger contre le trafic invalide à travers ses produits, et que la plupart du trafic invalide est filtré de ses systèmes avant que les annonceurs et les éditeurs ne soient jamais touchés.

Nous avons un centre d’aide sur notre site Web avec des conseils pour les éditeurs AdSense sur le sabotage.

Il y a aussi un formulaire que nous fournissons aux éditeurs pour qu’ils nous contactent s’ils croient être victimes de sabotage.

Nous encourageons les éditeurs à se désengager de toute communication ou action ultérieure avec les parties qui signalent qu’ils vont générer du trafic invalide vers leurs propriétés Web.

S’il y a des préoccupations au sujet du trafic non valide, ils devraient nous le communiquer, et notre équipe de la qualité du trafic d’annonce (Ad Traffic Quality team) surveillera et évaluera leurs comptes au besoin.

Ainsi, en augmentant temporairement le trafic vers une annonce, l’escroquerie pourrait potentiellement tuer les performances futures de l’annonce.

Google a annoncé en Août 2019 que dans un effort pour protéger la qualité de ses réseaux publicitaires, il “améliorait ses défenses” pour identifier le trafic invalide. Les mesures pourraient inclure la restriction d’une annonce d’être diffusée si l’activité automatisée est détectée.

Pour éviter d’en arriver là, les éditeurs AdSense pourraient se tourner vers des services de sécurité informatique tels que Cloudflare ou Sucuri qui aident à éliminer proactivement toute attaque ou faux trafic de bots.

Toutefois, les éditeurs devraient maintenant mieux saisir l\’intérêt d\’avoir des annonces AdSense automatiques sur leur site qui n\’indiquent a priori pas un emplacement spécifique.

Google Site Kit pour le SEO WordPress

Google a publié la version 1.0 de son plugin Site Kit pour WordPress. Ce qui signifie ce plugin WordPress sort officiellement de la version bêta après 6 mois.

Google Site Kit est enfin disponible pour tous les sites WordPress


Le plugin regroupe les données de Console, , PageSpeed Insights et AdSense.

Site Kit est disponible pour tout le monde pour être installé à partir du répertoire des plugins .

Site Kit est le plugin WordPress officiel de Google – il vous permet de paramétrer et configurer les principaux services Google, obtenir des informations sur la façon dont les gens trouvent et utilisent votre site, apprendre à améliorer, et facilement monétiser votre contenu.

Site Kit est donc le plugin WordPress Officiel de Google pour des informations sur la façon dont les gens trouvent et utilisent votre site.

Site Kit est la solution unique pour déployer, gérer et obtenir des informations à partir d\’outils SEO importants de Google pouvant favoriser le succès du site sur le web.

Il fournit des informations à jour et faisant autorité à partir de plusieurs produits Google directement sur le tableau de bord WordPress pour un accès facile, le tout gratuitement.

Avec Site Kit, il n\’y a pas d\’édition de code supplémentaire requise, ce qui facilite la configuration de produits comme Google Analytics pour ceux qui n\’ont aucune expérience de développeur.

N\’importe qui peut installer Site Kit, mais Google souligne qu\’il est aussi particulièrement utile pour les professionnels qui travaillent sur des sites pour les clients.

Site Kit, le plugin officiel WordPress réalisé par Google, est maintenant disponible pour tout le monde !

Obtenez des informations de la Search Console, Analytics, PageSpeed Insights et AdSense directement dans votre tableau de bord WordPress…

À qui s\’adresse Google Site Kit ?

Avec le plugin Site Kit, il est facile pour les propriétaires de site WordPress de comprendre comment leur site se porte et ce qu\’il faut faire ensuite.

En tant que propriétaire de site WordPress, Site Kit vous offre :

  1. Un accès pratique et facile aux statistiques pertinentes directement dans votre tableau de bord WordPress. Vous économisez donc du temps et consultez les informations clés dès que vous vous connectez.
  2. Les informations croisées sur les produits — , Google Analytics, PageSpeed Insights, AdSense — sont combinées dans un tableau de bord unique et intuitif.

    Ainsi, Google vous aide à prendre des décisions éclairées, rapidement.

  3. Pas d\’édition de code source. C\’est le moyen le plus simple d\’installer et de gérer les produits Google sur votre site en quelques clics.

Si vous êtes un développeur ou une agence travaillant sur des sites pour les clients, Google Site Kit pour WordPress peut vous faciliter la vie :

  1. Vous obtiendrez des informations agrégées à partir des produits Google, distillées dans un tableau de bord que vos clients ou d\’autres équipes peuvent facilement accéder. Pas besoin de copier les données de plusieurs produits pour compiler des rapports pour les clients.
  2. Les statistiques de performance du site et les recommandations d\’amélioration proviennent directement de Google — vos clients recevront les dernières pratiques recommandées par les produits Google.
  3. Site Kit fournit des rôles et des autorisations pour vous aider à gérer l\’accès aux données du site et vous assurer que seules les personnes concernées peuvent voir les statistiques des produits Google.

Si vous travaillez sur un plugin ou êtes un fournisseur d\’hébergement, Site Kit offre un moyen évolutif et facile pour vos utilisateurs de fournir et d\’accéder aux principaux outils et mesures Google :

  1. Connexion facile aux outils officiels de Google. Vos clients n\’ont pas à modifier le code source pour configurer les outils Google.
  2. Valeur ajoutée pour votre plate-forme. Vos clients obtiennent des informations importantes sur la performance de leur site dans votre propre tableau de bord.
  3. Interface souple. Vous pouvez extraire des statistiques du tableau de bord du plugin et afficher les statistiques de façon native dans l\’interface utilisateur de votre plate-forme.

Fonctionnalités clés de Site Kit

Tableau de bord principal

Le tableau de bord principal vous aide à voir les informations les plus importantes (Vue d\’ensemble) sur la façon dont votre site se porte, en un clin d\’œil.

Google Site Kit fournit des informations à jour et faisant autorité à partir de plusieurs produits Google directement sur le tableau de bord WordPress pour un accès facile, le tout gratuitement.

Vous saurez ainsi comment les gens trouvent votre site (sources du trafic), vos pages les plus populaires, et ce que les gens recherchent pour trouver votre site.

Statistiques des pages individuelles

Si vous voulez vérifier comment se porte une page spécifique, recherchez le titre ou l\’URL à partir du tableau de bord principal.

Si vous voulez vérifier comment se porte une page spécifique, recherchez le titre ou l\'URL à partir du tableau de bord principal.

Et vous serez en mesure de réduire les statistiques pour une seule page.

Statistiques dans la barre d’administration

Si vous naviguez sur votre site pendant que vous vous connectez, vous pouvez voir les statistiques clés de la page que vous consultez actuellement directement depuis la barre d\’administration.

Si vous naviguez sur votre site pendant que vous vous connectez, vous pouvez voir les statistiques clés de la page que vous consultez actuellement directement depuis la barre d\'administration.

Notifications d\’étape

Google Site Kit vous tient informé que vous faîtes des progrès et gagnez plus de vues, plus de visiteurs, ou d\’autres succès pour votre site Web.

Google Site Kit vous tient informé que vous faîtes des progrès et gagnez plus de vues, plus de visiteurs, ou d\'autres succès pour votre site Web.

Les recommandations de Google pour bien utiliser Site Kit

Pour commencer, installez le plugin à partir du répertoire de plugins WordPress.

Voici quelques recommandations sur la façon dont vous pouvez tirer le meilleur parti de Site Kit :

  1. Examinez le tableau de bord principal sur une base hebdomadaire et vérifiez les changements importants dans la façon dont les gens trouvent votre site.

    Et vous pourrez savoir si les gens trouvent votre site à partir d\’un nouvel endroit.

  2. Gardez une trace de la façon dont vos publications récentes performent en vérifiant les rapports individuels des pages.
  3. Comparez les pages les plus performantes et la façon dont les gens les ont trouvées. Un sujet ou un produit particulier attire-t-il plus de visiteurs des réseaux sociaux ? Vous pourrez le savoir…
  4. Configurez de nouveaux services Google pour obtenir des informations plus intéressantes — par exemple, si vous activezPageSpeed Insights” et “Google Analytics”, vous serez en mesure de voir si le temps de chargement des pages affecte le taux de rebond.

Avec ces données, Google recommande donc de comparer les pages les plus performantes et de voir comment les gens les ont trouvées.

Cela peut vous aider à découvrir les tendances, telles que les sujets qui obtiennent le plus d\’engagement sur Twitter, qui obtiennent le plus d\’engagement sur Facebook, et ainsi de suite.

Quels sont les services Google pris en charge par Site Kit ?

Google Site Kit pour WordPress montre les principales mesures et les informations de différents produits Google :

  1. Google Search Console
    • Comprenez comment Google Search découvre vos pages et les affiche dans Google Search. Suivez (tracking) le nombre de personnes qui ont vu votre site dans les résultats de recherche et la requête qu\’elles ont utilisée pour rechercher votre site.
  2. Google Analytics
    • Découvrez comment les utilisateurs naviguent sur votre site et suivez (tracking) les objectifs que vous avez mis en place afin que vos utilisateurs les complètent.
  3. Google AdSense
    • Gardez une trace de la du site en découvrant combien votre site vous rapporte.
  4. PageSpeed Insights
    • Découvrez le rendement de vos pages par rapport à d\’autres sites réels. Améliorez les performances grâce aux conseils exploitables de PageSpeed Insights.
  5. Google Tag Manager :
    • Utilisez Google Site Kit pour configurer facilement Tag Manager- pas d\’édition de code nécessaire. Ensuite, gérez vos balises dans Tag Manager.
  6. Google Optimize :
    • Utilisez Site Kit pour configurer facilement Optimize – aucun réédition de code n\’est nécessaire. Ensuite, configurez les tests A/B dans Optimize.

Comment installer le plugin Site Kit ?

Installation à partir de votre Admin WordPress :

  • Visitez “Extensions” -> “Ajouter”
  • Recherchez “Site Kit by Google”.
  • Installez et activez le plugin Site Kit by Google.

Installation manuelle :

  • Téléchargez l\’ensemble du dossier google-site-kit dans le répertoire “/wp-content/plugins/”.
  • Visitez “Extensions”.
  • Activez le plugin Site Kit by Google.

Après activation de Site Kit :

  • Visitez le nouveau menu “Site Kit”.
  • Suivez les instructions dans le flux de configuration.
  • Rendez-vous sur le tableau de bord principal de “Site Kit” qui affiche déjà les mesures clés de la Search Console.
  • Connectez d\’autres services Google sous ”Site Kit” -> “Paramètres”.

La publicité AdSense est désormais diffusée automatiquement

Les éditeurs Google AdSense peuvent désormais activer les annonces Automatiques sans nouveau code. Et de nouvelles fonctionnalités de contrôle et de reporting pour les emplacements publicitaires pilotées par le machine learning sont également déployées.

La publicité AdSense est désormais diffusée automatiquement par défaut

a en effet annoncé des mises à jour aux annonces Adsense Automatiques conçues pour les rendre plus faciles à implémenter et à personnaliser. Les éditeurs AdSense seront informés par e-mail lorsque les mises à jour, qui seront déployées au cours des prochaines semaines, seront disponibles dans leurs comptes.

pour déterminer où et quand placer des annonces sur les pages des éditeurs.

demande de vérifier vos nouveaux paramètres avant le 27 Octobre 2019. Et ensuite, il essaiera de faire correspondre les nouveaux contrôles des annonces automatiques avec vos paramètres actuels :

Ainsi, avec cette mise à jour :

  1. Vous laissez Google diffuser les bonnes annonces à tous les emplacements qui conviennent le mieux à votre audience et à vous
  2. Vous diffusez des annonces aux bons endroits, en toute confiance
  3. Vous profitez de mises à jour automatiques

Vérifiez vos nouveaux paramètres AdSense

  1. Connectez-vous à votre compte AdSense.
  2. Sur la fiche “Préparez-vous à des nouveautés concernant les annonces automatiques”
  3. Pour chaque site validé, procédez comme suit :
  4. Cliquez sur “Enregistrer et appliquer les paramètres”.

    Ensuite, Google mettra à jour les paramètres des sites que vous avez examinés.

le code AdSense pour tous les nouveaux sites.

sans code supplémentaire. Les nouveautés incluant les fonctionnalités suivantes :

  • Aperçu : Vous visualisez vos annonces avant leur publication.
  • Exclusions de pages : Vous cessez de diffuser des annonces automatiques sur des pages ou dans des sections spécifiques de votre site

Au final, qu’est-ce qui change vraiment pour les AdSense ?

  1. Annonces automatiques (Auto ads) :
  2. Annonces -> Vue d’ensemble (Ads -> Overview) :
  3. Aperçu des paramètres des annonces (Ad settings preview) :
    • que vous pourrez examiner) sera alors immédiatement généré pour la diffusion des annonces automatiques.

    • Le contenu correspondant vous permet de combiner les annonces avec des recommandations de contenu.

  4. Annonces automatiques diffusées dynamiquement (Auto ads dynamically) :
  5. Reporting :
    • Google AdSense a également modifié la fonction de reporting (rapports

machine learning

Avec les nouveaux rapports côte à côte sur les annonces manuelles et automatiques, les éditeurs seront en mesure de voir si ces nouveaux outils atteignent cet objectif.

Modification des règles de monétisation de Google AdSense

Google vient d’envoyer un email à tous les éditeurs (AdSense, AdMob et Ad Manager) qui monétisent leurs contenus avec ses programmes pour annoncer une modification des règles de monétisation.

Modification des règles de monétisation Google AdSense destinées aux éditeurs

Ci-dessous le contenu de ce courriel envoyé par :

compte AdSense.

En septembre 2019, nous apporterons des modifications à certaines règles concernant le contenu pour nos produits destinés aux éditeurs (AdSense, AdMob et Ad Manager

Nous vous invitons toutefois à lire attentivement cet e-mail pour vous familiariser avec les changements à venir le mois prochain.

Raisons de ces modifications

Voici les nouveautés auxquelles vous pouvez vous attendre :

  1. Règles Google destinées aux éditeurs, qui décrivent les types de contenus que nos produits pour éditeurs ne permettront pas de monétiser.

    Ces types de contenus incluent les suivants : contenus illégaux, contenus associés à des abus sexuels sur des mineurs/enfants et à la pédophilie, contenus à caractère sexuel explicite, sujets réservés aux adultes dans du contenu adapté aux familles, contenus enfreignant la propriété intellectuelle, contenus mettant en danger des espèces menacées ou en voie de disparition, contenus dangereux ou dégradant, incitations au comportement malhonnête, contenus trompeurs, logiciels malveillants ou non sollicités et agences matrimoniales par correspondance.

  2. Restrictions Google applicables aux éditeurs, qui décrivent les types de contenus pour lesquels les sources publicitaires seront limitées.

    (anciennement AdWords

  3. Harmonisation des règles entre les différents produits destinés aux éditeurs

Implications pour les éditeurs AdSense

La de contenus soumis aux restrictions Google applicables aux éditeurs ne sera plus considérée comme un cas de non-respect des règles.

Par conséquent, si vous décidez de monétiser des contenus soumis aux restrictions Google applicables aux éditeurs, il est probable que vous receviez moins de publicité sur ces contenus que sur ceux qui ne sont soumis à aucune restriction.

votre compte pourra être suspendu ou résilié.

Actions requises

Veuillez noter que dorénavant, les annonces Google concernant les mises à jour des règles et des restrictions AdSense seront transmises via ce journal des modifications.

Google AdSense n\'affichera plus que des annonces display responsives

Google AdSense

Google AdSense fait évoluer ses formats d\'annonces sur les sites éditeurs

annonces AdSense sur vos sites.

2 évolutions majeures de la pub AdSense pour les annonceurs

Google AdSense a également ajouté une nouvelle police et un bouton arrondi d\'incitation à l\'action.
Source :

Grâce au machine learning (\ »apprentissage automatique\ »), les couleurs sont extraites des images que vous fournissez à . Google réalise alors une mise en page qui ressemble à une annonce illustrée créée par un concepteur graphiste.

Google AdSense réalise alors une mise en page qui ressemble à une annonce illustrée créée par un concepteur graphiste.

Les couleurs du texte et du bouton de l’annonce AdSense sont toutes personnalisées de façon à obtenir un contraste attrayant pour l\'ensemble de votre bloc d\'annonces.

Il devrait en résulter des annonces ciblées en fonction du contenu qui correspondent étroitement au style des annonces illustrées créées manuellement les plus performantes.

Mises à jour de l’onglet “Annonces” dans votre page Admin

apporte des modifications importantes à certaines fonctionnalités AdSense que vous, , avez déjà utilisées ou configurées par le passé.

    • seront désormais responsifs par défaut.

      Ils pourront donc

  1. Styles des annonces textuelles :
    • En remplacement, . Si votre paramètre actuel correspond à une couleur ou à une autre URL, il ne sera bientôt plus utilisé.

  2. Tests :
    • Parallèlement, il supprime aussi le rapport “Tests”“Rapports”. Pour les types de tests restants, les statistiques cumulées seront toujours disponibles sur la page des détails des tests.

  3. Code synchrone :

indexer la version mobile des sites Web par défaut, il est normal que les publicités AdSense adaptables au mobile soient à leur tour le format par défaut sur les sites des éditeurs.

Désormais, sur les sites des éditeurs AdSense.