Acheter un nom de domaine .com ou .fr

Acheter un domaine.


Acheter un .com ou .fr, c\’est s\’assurer une identité sur internet.

Définition du nom de domaine

Comme définition, je dirai que le nom de domaine

Le nom de domaine à acheter devra être court et avoir un rapport avec le thème ou le contenu de votre site Internet à créer. Ou bien, il devra refléter la gamme de produits ou services que vous allez proposer au public.

En .com ou en  .fr ?

.com, .net, .org, .FR.

Mais si votre activité a un caractère purement local (régional, départemental, …), optez pour une extension propre à votre pays de résidence.

Ainsi, si vous résidez en France, vous devez acheter un nom de domaine .fr. Pour la Belgique, le \ ».BE\ », ainsi de suite.

Vérification du domaine

Comment acheter ?

Une fois que vous avez trouvé un nom de domaine disponible avec une extension qui vous convient, vous devez procéder à son enregistrement.

Créer et enregistrer un nom de domaine

Enregistrer un domaine.

Enregistrer ou acheter un est une phase importante dans tout projet de création de site. Alors, comment choisir, créer et enregistrer son domaine ?


Pourquoi enregistrer ?

Créer un site Internet sans enregistrer de nom de domaine propre est sans intérêt pour un professionnel.
Un hébergement en sous-domaine, sous prétexte de sa gratuité, nuira à votre image.

C\’est donc une perte d\’argent et de temps. Vous devez donc enregistrer un nom de domaine qui indiquera la vraie identité de votre entreprise sur internet.

Comment enregistrer ?

Le nom de domaine que vous allez enregistrer doit avoir un lien direct avec vos produits ou articles à proposer au public. C\’est à dire qu\’il doit être descriptif.

De plus, pour aider vos visiteurs à mémoriser votre nom de domaine, votre domaine devra être court, concis et facilement déchiffrable.

Le choix du nom de domaine étant primordial pour votre site web, voici quelques points de repère pour enregistrer son nom de domaine.

  • Une fois de plus, soyez bref et concis dans votre choix. Plus court ou plus concis sera le nom de domaine et adapté au thème de votre site, plus vos visiteurs auront de chance de le mémoriser.
     
  • Essayez tant que peut se faire d\’optimiser votre nom de domaine. Les robots des moteurs de recherche indexent aussi les mots clés inclus dans les noms de domaine.
     
  • Vous devez savoir dès le départ, avant de créer votre site web, quel nom de domaine vous souhaitez enregistrer et s\’il est encore libre.

Vérification de sa disponibilité

Si vous ne savez pas quel nom de domaine enregistrer, vous devez faire un petit effort de réflexion et de recherche. Choisissez un nom court, si possible générique. A ce niveau, il ne faut pas rêver: tous les noms génériques ont déjà été réservés.

Mais, il y une astuce pour avoir un nom générique comme nom de domaine. C\’est de l\’associer au nom de votre entreprise ou association. Par exemple, vous avez une activité de fleuriste. Et votre société s\’appelle Sarl Jean. Pourquoi n\’enregistrez-vous pas \ »jean-fleuriste.fr\ » ou \ »jeanfleuriste.fr\ » ou \ »jean-fleuriste.com\ » ?
Autre exemple : jean-boulanger.com ou dupont-ebeniste.com ou dupontebeniste.com ou alaingraphiste.com ou encore alain-graphiste.com.

Attention ! Le nom de domaine à enregistrer ne doit comporter aucune lettre accentuée, ni d\’espace, ni de point, ni de virgule. Votre domaine doit être composé que de lettres de l\’alphabet (A à Z), de (1 à 9) et de tirets (-) si vous le voulez.

Votre nom de domaine étant votre identité sur Internet, il doit toujours situer vos visiteurs potentiels. Votre nom de domaine à lui seul doit suffire pour savoir ce que vous êtes susceptible de proposer.

A ce stade, vous aurez compris que le choix du domaine fait partie de votre \ »business\ » et pourrait avoir une incidence positive sur votre référencement.

En conclusion, pensez à enregistrer un nom de domaine concis, simple, attractif et facile à retenir. Essayez d\’inclure dans ce nom de domaine à enregistrer le meilleur de vos mots clés ou tout simplement d\’associer votre secteur d\’activité avec le nom de votre entreprise.

Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment
Bien référencer son site internet sur Google

Quelles différences entre site Mobile et application mobile ?

Avant de pouvoir évaluer leurs avantages, il est important de bien comprendre leurs différences.

Un site mobile

Et, comme tout autre site web, le site mobile peut afficher du texte, des données, des images et des vidéos. Il peut aussi bénéficier de fonctionnalités telles que cliquer sur un numéro de téléphone pour lancer un appel (click-to-call) ou fournir une information en fonction de la géolocalisation.

 

Que faut-il choisir ?

Quand vient le moment de choisir, il faut admettre que le choix approprié va dépendre du but final à atteindre.

Il arrive néanmoins des cas où vous pourrez avoir besoin des deux en même temps.

Mais, il serait vraiment inopportun d\’avoir une application mobile sans avoir au préalable créer un site mobile qui est le premier pas vers une présence mobile effective.

 

Quels sont les avantages de l\’un sur l\’autre ?

Si votre objectif principal est de communiquer, un site mobile devrait vous convenir parfaitement. Et ce, en raison de nombreux avantages pas toujours pris en compte.

  1. Un site mobile est immédiatement accesible à tous à partir d\’un navigateur mobile. L\’application mobile nécessitant un accès à un Apps Store pour la télécharger et l\’installer.
  2. Un site mobile est accessible à tous quel que soit le type de mobile utilisé. Or, une application mobile est conçu pour un type de mobile. Pour être utilisée sur tous les mobiles, l\’application doit être développée pour chaque type de mobile.
  3. Un site mobile est plus flexible qu\’une application mobile en terme de mise à jour de contenu et de design.
  4. Il est facile de trouver les sites mobiles parce que leurs pages ont des URLs qui sont indexées par les moteurs de recherche. Lesquels moteurs peuvent donc vous envoyer des visiteurs mobiles contrairement à l\’application qui est strictement cantonnée dans une Apps Store.
  5. Le lien des sites mobiles peuvent être facilement partagés entre utilisateurs. Une application ne peut être partagée de cette façon.
  6. Le site mobile a une plus grande capacité à atteindre le public-cible, compte tenu des 2 points précédents.
  7. Le site mobile a une plus longue durée de vie alors qu\’une application, selon certains spécialistes, a une durée de vie de 30 jours à partir de sa création pour être visible dans l\’AppStore et prospérer ou disparaître.
  8. Et puis, au final, il faut savoir qu\’un site mobile peut se transformer en application. D\’où le coût relativement bas pour créer un site mobile.

 

Quand faut-il opter pour une application mobile ?

Les applications restent malgré tout très populaires avec la démocratisation du mobile. Il y a donc des cas pour lesquels elles doivent être privilégiées.

  1. L\’application mobile est le meilleur choix si vous recherchez de l\’interactivité.
  2. Elle est aussi à considérer dans le cadre d\’une utilisation personnalisée.
  3. Pour la mise en place d\’un système de calcul complexe et l\’affichage de rapports et de graphiques, l\’application est à privilégier.
  4. De même, pour sa capacité à être utilisée en mode hors-ligne, c\’est à dire sans connexion internet.

Comment créer un site internet




Ces détails doivent être précieusement planifiés afin que votre site ressemble à ce que recherchent vos clients ou vos visiteurs.

Objectif du site internet à créer

La maîtrise de cet objectif est basée sur les désirs de votre cible potentielle et la manière dont vous allez pouvoir les aider à trouver une solution à leurs problèmes ou désirs.

Comment cibler son audience

Savoir qui viendra le plus visiter votre site vous permet de réaliser un site web sur mesure où toutes les informations publiées sont pertinentes pour cette cible précise.

Créer du contenu

Compatibilité web

Faîtes en sorte que votre site web fonctionne correctement avec les principaux navigateurs Internet existants : , internet explorer, Chrome, Opéra, …

Rédigez un scenario

Tous les éléments importants pour développer un site internet sont maintenant connus : objectif, audience, contenu et compatibilité.

A la manière d\’un scénariste, rédigez sur papier la structure de votre site. Page par page. Ensuite, en fonction du storyboarding écrit, vous créez un plan de site. Puis, vous choisissez un webmaster pour créer votre site en fonction de tout ce que vous avez rédigé.

Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment
Bien référencer son site internet sur Google

Les chiffres du référencement local

Référencement local




Par recherche locale, il sera question de toute recherche effectuée autant sur les moteurs de recherche pour des informations locales que sur des annuaires professionnels ou thématiques en ligne proposant du référencement local.
  •  Les revenus publicitaires issus de la recherche locale rapporteront 8,25 milliards de dollars en 2015 contre près de 6 milliards prévus en 2011. On peut parier, sans risque de se tromper, que se taillera la part de lion avec Google Adresses.
  •  En 2015, 30% des requêtes sur internet seront orientées vers la recherche locale.
  •  La recherche locale a considérablement augmenté avec le nombre sans cesse croissant d\ »utilisateurs de mobiles.
  •  74% des consommateurs effectuant des recherches locales utilisent des portails internet tels que Google.
  •  59% des sondés déclarent passer au moins une fois par mois par le moteur Google pour leurs recherches locales. Ne sous-estimez donc pas le référencement localisé à partir de Google Adresses.
  •  Sur ces 59%, 14% utilisent Google chaque jour, 17% chaque semaine, 16% 2 à 3 fois par mois et 12% une fois par mois.
  •  71% des consommateurs considèrent les résultats obtenus de très bonne valeur lors d\’une recherche locale.
  •  Ainsi, 12% trouvent les résultats toujours utiles, 36 % les trouvent réellement convenables et 23% s\’en servent si le type d\’informations locales recherchées s\’y trouvent.
  •  Mais, 14% des sondés déclarent ignorer les résultats des recherches locales alors que 15% les trouvent non pertinents.
  •  60% des utilisateurs disent remarquer une adresse locale et s\’y intéresser si elle affiche un logo ou une image alors que 20% s\’en méfient et passent au résultats normaux. Et 20% ne se sentent pas influencés par les images.
  •  Seules 37% des entreprises se servent du référencement local pour afficher leur localisation.
  •  54% des consommateurs utilisent un terme local dans leurs requêtes de recherche.
  •  60% des consommateurs ajoutent un nom de ville lors de recherches locales. Très peu ajoutent le code postal.
  •  13% des consommateurs utilisent des noms de rue en plus dans leurs requêtes.
  •  38% des internautes souhaitent ne recevoir ques des informations en rapport avec leur localité lors de recherches sur le moteur Google.
  •  Et, selon BrightLocal, Google Adresses délivre à lui seul 33% du trafic web des entreprises locales suite à des recherches locales.
  •  Quant au moteur de recherche Google, il fournit 25% du trafic web des entreprises locales. Soit un total de 58% du trafic local assuré par Google aujourd\’hui contre 44% en janvier 2011 ! générant à peine 1% du trafic local.

Vu que certains chiffres prévoient qu\’en 2015 l\’internet mobile sera majoritaire, il est encore temps de s\’occuper de son référencement local. Les consommateurs ayant de plus en plus de préférence pour les entreprises ou commerces proches de chez eux.

Infographie sur le référencement local – Source MDGadvertising