Google déploie la 2ème phase de Core Algorithm Update

a publié un Core Algorithm Update le 1er juillet 2021. Cette mise à jour a été annoncée le mois dernier et est maintenant en cours de déploiement.

Google déploie la 2ème phase de Core Algorithm Update

Cette mise à jour est une suite de la mise à jour principale du mois dernier. Google dit qu’il avait l’intention d’ajouter plus à la mise à jour de Core de juin, mais a manqué de temps.

Il faut généralement environ 1 à 2 semaines pour déployer complètement un Core Algorithm Update.

Les conseils de Google sur la récupération de cette mise à jour sont les mêmes que ceux de toutes les autres mises à jour de base lancées dans le passé.

Espérons que pour certains propriétaires de sites, c’est la récupération qu’ils attendaient. Après avoir été affecté négativement par un Core Algorithm Update de Google, cela peut prendre jusqu’à la prochaine mise à jour générale avant de voir des signes majeurs de récupération.

Ce peut être la récupération que les propriétaires de sites ont besoin à la suite d’un Core Update précédent qui les a impactés il y a des mois.

Cela peut même aider les propriétaires de sites à récupérer s’ils ont été touchés par la mise à jour du mois dernier.

Ou si un site a été affecté par une combinaison de mises à jour.

Ainsi, en plus du Core Update de Juillet que vous lisez en ce moment, ce sont 5 “chamboulements” des résultats de recherche Google en un mois. Plus d’une mise à jour par semaine.

Cependant, tous les Google Updates ne s’appliquent pas à tout le monde. Les deux mises à jour de l’algorithme de Core ont le potentiel d’avoir un impact sur le plus grand nombre de sites Web, car elles sont largement déployées dans tous les résultats de recherche.

En juin, Google a déclaré que la plupart des sites ne remarqueront pas l’impact de ces Core Updates.

Le Core Update de juillet 2021, annoncée précédemment, est maintenant déployée.

Cela prend généralement 1 à 2 semaines pour terminer.

Source : Searchenginejournal

Google Search teste l’affichage des avis obtenus par les détaillants

Google teste l’intégration des évaluations des vendeurs dans la recherche organique, une fonctionnalité qui n’était auparavant affichée que dans la recherche payante.

Google Search teste l’affichage des avis obtenus par les détaillants

Google fusionne donc les fonctionnalités de recherche payantes et organiques dans un test qui montre les évaluations des vendeurs des entreprises dans des extraits de recherche réguliers.

Cela a d’abord été rapporté par Brodie Clark qui crédite Brian Freiesleben de la découverte.

Dans le cadre du test, les évaluations ou notations par étoiles sont affichées dans les pages de résultats en fonction de la note du site Web dans Google Merchant Center.

Les évaluations des détaillants sont une fonctionnalité des annonces payantes de via les extensions d’avis arrêtée en Janvier 2018 avant de revenir dans Google Shopping.

Ce qui rend son croisement dans la recherche organique comme quelque chose que les référenceurs devraient connaître.

Regardons ce que l’on sait du test jusqu’à présent et ce qu’il pourrait signifier pour la recherche à l’avenir.

Évaluations des vendeurs Google dans la recherche organique

Les évaluations des vendeurs dans la recherche organique sont un développement important pour deux raisons.

  • La première est que les évaluations des vendeurs sont traditionnellement réservées aux annonces payantes dans Google Shopping.
  • L’autre raison est que les pages affichaient des notations par étoiles sans l’aide du balisage de d’évaluation des avis.

Les classements par étoiles peuvent apparaître dans les résultats organiques si un balisage particulier est utilisé.

Étant donné que ces pages n’utilisaient pas le balisage, cela signifie que les évaluations des vendeurs étaient générées à partir des mêmes sources que Google Ads.

Toutefois, je peux dire qu’il s’agit d’un test qui a déjà eu lieu en 2015, et qui apparaît à nouveau en 2021.

Il est important que les référenceurs soient conscients de ce test, car les sites Web peuvent avoir des évaluations de vendeurs même s’ils n’achètent pas Google Ads ou Google Shopping pour de la publicité sur le moteur de recherche.

Si Google déploie cela à plus grande échelle, il sera nécessaire de savoir quels facteurs contribuent au calcul de l’évaluation des vendeurs d’un site.

Les évaluations des vendeurs sur Google Shopping (qui peut afficher les photos des avis clients) peuvent être basées sur une ou plusieurs des sources suivantes :

  • Google Avis Clients : Un programme gratuit qui collecte des avis post-achat au nom des marchands.
  • Mesures de performance agrégées provenant d’études ou analyses sur les achats, menées par Google.
  • Avis Google Shopping pour le domaine de votre boutique, qui incluent des avis provenant de diverses sources tierces et d’utilisateurs de .

Tout détaillant avec un flux de produits téléchargé sur Google Merchant Center peut potentiellement avoir une évaluation de vendeur dans les résultats organiques de Google Search.

Si vous n’êtes pas au courant de votre évaluation du vendeur, ou si vous en avez une, ce serait le bon moment pour la rechercher.

C’est quoi mon évaluation du vendeur Google ?

Voici comment vérifier si vous avez une évaluation du vendeur.

Pour savoir si vous avez une évaluation du vendeur pour un pays spécifique, modifiez l’URL suivante pour remplacer « http://www.domaine.com » par l’URL de votre page d’accueil :

Example URL:

https://www.google.com/shopping/ratings/account/lookup?q=http://www.domaine.com

Une fois cette page chargée, Google affichera des informations sur votre boutique en ligne et son évaluation du vendeur, comme ici pour la Fnac

Google précise :

Les notes sont calculées à partir des informations recueillies sur les achats effectués auprès du détaillant.

Examinez votre évaluation du vendeur et regardez d’où viennent les avis, car ce sera différent pour tous les détaillants.

À partir de là, vous aurez une idée de l’endroit où vous devez acquérir des avis afin de maintenir une note du vendeur satisfaisante pour votre magasin.

Si Google ne dispose pas d’informations pour votre boutique, ou si votre boutique n’atteint pas les seuils minimaux d’évaluation des vendeurs, une page d’évaluation des vendeurs peut ne pas se charger pour votre page d’accueil.

Gardez à l’esprit que ce n’est qu’un test, et il semble que ce soient les premières étapes selon les exemples que Clark a partagés sur .

OK, j’ai maintenant eu plus de temps pour examiner le nouveau test d’évaluation du vendeur.

Certainement l’un des développements de fonctionnalités organiques les plus intéressants de ces derniers temps.

L’application est en fait plus large que je ne le pensais (j’ai ajouté quelques mises à jour à mon post).

Dans cet exemple, une note du vendeur est affichée pour l’article d’, ce qui est incorrect car Wikipédia n’est pas un site e-commerce.

Source : Searchenginejournal

Brave Search : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau moteur de recherche

Search dans le navigateur Brave, offre aux utilisateurs la première alternative indépendante privée de recherche aux grandes technologies.

Brave Search : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau moteur de recherche

À partir d’aujourd’hui, les utilisateurs en ligne ont une nouvelle option indépendante pour la recherche qui leur donne une confidentialité inégalée.

Qu’ils soient déjà des utilisateurs du navigateur Brave, cherchant à étendre leur protection de la vie privée en ligne avec le tout-en-un, Brave Search intégré dans le navigateur Brave, ou des utilisateurs d’autres navigateurs à la recherche du meilleur moteur de recherche préservant la vie privée, ils peuvent tous utiliser la nouvelle version bêta de Brave Search qui met les utilisateurs en premier, et en contrôle total de leur expérience en ligne.

 

Brave Search est construit sur un index complètement indépendant et ne suit pas les utilisateurs, leurs recherches ou leurs clics.

Brave Search est disponible en version bêta dans le monde entier sur tous les navigateurs Brave (bureau, et ) comme l’une des options de recherche aux côtés d’autres moteurs de recherche, dont le leader incontesté reste tout de même Search, et deviendra la recherche par défaut dans le navigateur Brave plus tard cette année.

Il est également disponible à partir de n’importe quel autre navigateur via search.brave.com.

Brave Search a été annoncé en Mars dernier lorsque Brave a acquis Tailcat, et depuis lors, plus de 100.000 utilisateurs se sont inscrits pour un accès et des tests en préversion.

Brave a récemment dépassé les 32 millions d’utilisateurs actifs mensuels (contre 25 millions en Mars 2021), et Brave Search est le dernier produit offert par l’entreprise dans sa suite d’outils de préservation de la vie privée, car des millions d’utilisateurs se tournent vers des alternatives aux grandes technologies.

Brave propose déjà Brave Ads, Brave News et un service Firewall+VPN préservant la confidentialité.

Brave Search est différent des autres moteurs de recherche car il utilise son propre index et suit des principes différents :

  1. Confidentialité : pas de suivi ou de profilage des utilisateurs.
  2. L’utilisateur en premier (User-first) : l’utilisateur vient en premier, pas les industries de la publicité et des données.
  3. Indépendance : Brave a son propre index de recherche pour répondre aux requêtes courantes en privé sans compter sur d’autres fournisseurs.
  4. Choix : bientôt, des options pour la recherche payante sans publicité et la recherche financée par la publicité.
  5. Transparence : pas de méthodes ou d’algorithmes secrets pour biaiser les résultats, et bientôt, des modèles de classement ouverts organisés par la communauté pour assurer la diversité et prévenir les biais algorithmiques et la censure pure et simple.
  6. Fluidité : meilleure intégration de sa catégorie entre le navigateur et la recherche sans compromettre la confidentialité, de la personnalisation aux résultats instantanés au fur et à mesure que l’utilisateur tape.
  7. Ouverture : Brave Search sera bientôt disponible pour alimenter d’autres moteurs de recherche.

Brendan Eich, PDG et cofondateur de Brave, déclare :

Brave Search est le moteur de recherche le plus privé de l’industrie, ainsi que le seul moteur de recherche indépendant, donnant aux utilisateurs le contrôle et la confiance qu’ils recherchent dans les alternatives aux grandes technologies.

Contrairement aux anciens moteurs de recherche qui suivent et profilent les utilisateurs, et aux moteurs de recherche plus récents qui sont principalement un skin sur les moteurs plus anciens et n’ont pas leurs propres index, Brave Search offre une nouvelle façon d’obtenir des résultats pertinents avec un index alimenté par la communauté, tout en garantissant la confidentialité.

Brave Search comble un vide évident sur le marché aujourd’hui, car des millions de personnes ont perdu confiance dans l’économie de la surveillance et cherchent activement des solutions pour contrôler leurs données.

 

Brave Search a son propre index

Brave Search utilise son propre index, mais garantit également une recherche entièrement anonyme, est transparent dans la façon dont les résultats de recherche sont classés et s’intègre à un navigateur préservant la confidentialité sur ordinateur et mobile.

Une combinaison générale d’indépendance et de confidentialité qu’aucun autre fournisseur n’offre.

Pour une comparaison détaillée de Brave Search par rapport à d’autres moteurs de recherche, veuillez consulter le tableau ci-dessous :

Pour une comparaison détaillée de Brave Search par rapport à d’autres moteurs de recherche, veuillez consulter le tableau ci-dessous

Brave Search introduit également la première mesure d’indépendance de recherche de l’industrie, affichant le ratio de résultats provenant exclusivement de l’index de Brave. Il est dérivé en privé à l’aide du navigateur de l’utilisateur car Brave ne crée pas de profils utilisateur.

Les utilisateurs peuvent vérifier cette métrique agrégée pour vérifier l’indépendance de leurs résultats et voir comment les résultats sont alimentés par son propre index, ou si des tiers sont utilisés pour les résultats à longue traîne pendant qu’il est encore en train de construire son index.

Par exemple, Brave Search répondra généralement à la plupart des requêtes, reflétées par une métrique d’indépendance élevée.

Cependant, pour certaines fonctionnalités, comme la recherche d’images, Brave Search récupérera les résultats de Microsoft . Bien que cela n’entraîne aucun suivi des utilisateurs, cela réduira la mesure d’indépendance.

Comme mentionné ci-dessus, la transparence est un principe clé chez Brave, et il y aura également une mesure d’indépendance mondiale pour Brave Search dans toutes les recherches, qu’il mettra à la disposition du public pour montrer comment nous progressons vers une indépendance complète.

 

Comme mentionné ci-dessus, la transparence est un principe clé chez Brave, et il y aura également une mesure d’indépendance mondiale pour Brave Search dans toutes les recherches

Afin de présenter une véritable alternative indépendante aux grandes technologies, Brave a décidé de construire son propre index plutôt que de le louer à Google ou Microsoft, comme le font actuellement d’autres moteurs de recherche plus petits.

Brave Search comprend des contributions anonymisées de la communauté pour améliorer et affiner les résultats.

Cependant, il existe des types de requêtes, ainsi que certains domaines tels que la recherche d’images, pour lesquels les résultats de Brave Search ne sont pas encore suffisamment pertinents, et dans ces cas, il utilise des API jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’étendre son index.

La mesure d’indépendance Brave Search est une barre de progression, et son objectif est d’atteindre une plus grande indépendance et une meilleure qualité sans compromettre la vie privée de ses utilisateurs.

Brave Search n’affiche pas d’annonces au cours de cette première partie de la phase bêta, mais il offrira des options pour la recherche payante sans publicité et la recherche gratuite financée par la publicité plus tard.

 

A propos de Brave

Le navigateur rapide et axé sur la confidentialité de Brave Software, combiné à sa plate-forme de publicité numérique basée sur la blockchain, réinvente le Web pour les utilisateurs, les éditeurs et les annonceurs.

Les utilisateurs obtiennent une expérience Web privée et plus rapide avec une durée de vie de la batterie beaucoup plus longue, les éditeurs augmentent leur part de revenus et les annonceurs obtiennent une meilleure conversion.

Les utilisateurs peuvent opter pour des publicités respectueuses de la vie privée qui les récompensent avec le jeton d’attention de base (BAT pour “Basic Attention Token”), un jeton de type voyageur fréquent qu’ils peuvent échanger ou utiliser pour donner un pourboire ou contribuer aux éditeurs et autres créateurs de contenu.

La solution Brave est gagnant-gagnant pour tous ceux qui ont un intérêt dans le Web ouvert et qui sont fatigués de renoncer à la vie privée et aux revenus aux intermédiaires ad-tech (technologie publicitaire).

Brave compte actuellement plus de 32 millions d’utilisateurs actifs mensuels et plus de 1,2 million d’éditeurs vérifiés.

Brave Software a été co-fondé par Brendan Eich, créateur de JavaScript et co-fondateur de Mozilla (Firefox), et Brian Bondy, anciennement de Khan Academy et Mozilla.

Google affiche une invite Sources fiables sur les recherches tendances

affiche une nouvelle notification sur les recherches tendances lorsqu’il n’y a pas assez de sources fiables.

Google affiche une invite Sources fiables sur les recherches tendances

Google teste une nouvelle invite sur les recherches tendances ou sur les actualités chaudes qui n’ont pas suffisamment de sources fiables. La nouvelle invite peut être destinée à aider les utilisateurs à mieux discerner les informations qu’ils voient.

D’après Google, ces changements se déploient d’abord aux États-Unis en anglais.

Google déclare dans un récent communiqué :

L’accès à des informations opportunes, pertinentes et fiables est de plus en plus important dans notre environnement actuel.

Que vous voyiez quelque chose sur les médias sociaux ou que vous ayez une conversation avec un ami, vous pouvez vous tourner vers Google pour en savoir plus sur un problème en développement.

Bien que la recherche Google soit toujours là avec les résultats les plus utiles que nous puissions fournir, parfois les informations fiables que vous recherchez ne sont tout simplement pas encore en ligne.

Cela peut être particulièrement vrai pour les dernières news ou les sujets émergents ou les actualités chaudes, lorsque les informations publiées en premier peuvent ne pas être les plus fiables.

Pour aider à cela, nous avons formé nos systèmes pour détecter quand un sujet évolue rapidement et qu’une gamme de sources n’a pas encore pesé.

Nous allons maintenant afficher une notification indiquant qu’il peut être préférable de vérifier plus tard lorsque plus d’informations provenant d’un plus large éventail de sources pourraient être disponibles.

Nouvel avis destiné à contrer la désinformation ?

Le nouvel avis porte sur l’évolution des sujets. Ce sont des articles de presse ou des sujets à la mode (des sujets tendances ou des actualités chaudes) qui n’ont pas encore suffisamment de sources faisant autorité.

Cela pourrait avoir quelque chose à voir avec des études récentes de Google et du MIT qui ont découvert qu’une simple notification peut amener les utilisateurs à sortir de leur flux d’attention et à devenir plus critiques sur les informations qu’ils reçoivent.

Etudes sur le changement d’attention des lecteurs

Il y a de nouvelles études qui pourraient ou non être directement liées à cette nouvelle invite.

Ce nouvel avis fournit cependant des informations sur les avantages de montrer une invite aux utilisateurs lorsqu’il n’y a pas de sources fiables.

L’étude récente menée par des chercheurs associés à Google /Alphabet et au MIT a découvert que de simples avis peuvent aider les utilisateurs à devenir plus critiques (conscients) sur les informations qu’ils voient et partagent par la suite.

Il n’y a aucune déclaration explicite de Google selon laquelle cette étude a influencé la nouvelle invite Google.

Cependant, la recherche et l’invite ont des similitudes indéniables l’une avec l’autre en termes d’aider les utilisateurs à être conscients qu’un sujet peut ne pas avoir de sources fiables.

La nouvelle étude a été publiée en Mai 2021.

Les chercheurs de Google (en fait une société Alphabet appelée Jigsaw) et du MIT ont découvert que le déplacement de l’attention des utilisateurs pourrait les aider à devenir plus critiques sur les informations qu’ils voient.

Des études récentes suggèrent que le fait de déplacer l’attention des utilisateurs vers l’exactitude augmente la qualité des news qu’ils partagent par la suite en ligne.

… Nous identifions une variété d’invites de précision différentes qui augmentent avec succès le partage du discernement entre un large éventail de sous-groupes démographiques tout en maintenant l’autonomie des utilisateurs.

Cette nouvelle invite pourrait être une nouvelle approche de Google pour aider les utilisateurs à devenir plus critiques à l’égard des tendances des actualités chaudes et aider à arrêter la propagation de la désinformation.

Source : Searchenginejournal

Google déploie une mise à jour de l’algo de lutte contre le spam sur Search

confirme le déploiement d’une mise à jour de l’algorithme lié au spam le 23 juin 2021.

Google déploie une mise à jour de l’algo de lutte contre le spam sur Search

Danny Sullivan de chez Google confirme qu’une mise à jour de l’algorithme Google visant à lutter contre le spam est déployée dans les résultats de recherche.

Le déploiement de la mise à jour s’est terminé le même jour, c’est à dire le 23 juin 2021. Une deuxième mise à jour de cet algo contre le spam suivra la semaine prochaine.

Les détails exacts n’ont pas été fournis sur cet update spécifique. Bien que Google déploie régulièrement des mises à jour contre le spam pour maintenir la qualité de ses résultats de recherche.

Il est peu probable qu’un site Web légitime qui suit les consignes de Google pour les webmasters ait quelque chose à craindre en ce qui concerne ces mises à jour contre le spam.

Google a une définition stricte de ce qu’il considère comme du spam, et cela concerne principalement des sites de mauvaise qualité qui incitent les utilisateurs à fournir des informations personnelles ou à installer des logiciels malveillants.

Les updates contre le spam ciblent également les escroqueries par hameçonnage (phishing) et d’autres mauvais acteurs sur le Web qui tentent de se classer dans les résultats de recherche en se faisant passer pour des pages très pertinentes.

Ceci étant dit, même les sites qui suivent les consignes de Google aux webmasters sont vulnérables au spam par piratage de contenu.

Si un site n’est pas correctement sécurisé, il pourrait servir du spam aux utilisateurs sans le savoir.

Le rapport annuel de lutte contre le spam de Google indique que le spam par piratage de contenu est endémique.

Si votre site chute soudainement dans les classements à la suite de la mise à jour d’aujourd’hui ou de celle de la semaine prochaine, il serait sage d’examiner la sécurité de votre site et de rechercher des signes d’une éventuelle attaque.

Lorsqu’un site est touché par un update de lutte contre le spam, son contenu est rétrogradé dans les résultats de recherche ou supprimé de l’index de Google.

Google estime que ses systèmes automatisés gardent plus de 99% des visites des résultats de recherche sans spam.

En annonçant cette mise à jour, Sullivan renvoie vers un article de blog d’Avril dernier qui détaille les résultats des récents efforts de lutte contre le spam de Google.

L’année dernière, les systèmes automatisés de Google ont empêché 25 milliards de pages spammy d’être indexées dans les résultats de recherche chaque jour.

Nous en apprendrons probablement plus sur l’impact des mises à jour de Juin 2021 sur le spam lorsque Google publiera son rapport annuel sur la lutte contre le spam l’année prochaine.

Dans le cadre de notre travail régulier visant à améliorer les résultats, nous avons publié une mise à jour pour lutter contre le spam sur nos systèmes.

Cette mise à jour contre le spam se terminera aujourd’hui. Un deuxième suivra la semaine prochaine. Nous ajouterons à ce fil de Tweet lorsque cela se produira.

Nous encourageons les sites à suivre nos meilleures pratiques en matière de recherche.

Pour plus d’informations sur la façon dont Google lutte contre le spam, Sullivan renvoie à la vidéo ci-dessous :

Source : Searchenginejournal

Google lance l’outil Optimisation de la fiche de votre entreprise

Google lance un nouvel outil appelé “Local Opportunity Finder” ou “ de la fiche de votre établissement”.

Google lance l’outil Optimisation de la fiche de votre entreprise

L’outil est conçu pour fournir aux propriétaires d’entreprises locales des recommandations personnalisées afin d’améliorer leur visibilité sur Search et Maps.

Les propriétaires d’entreprise peuvent simplement entrer le nom de leur entreprise dans l’outil et Google fournira une liste de ressources, telles que la façon de répondre aux avis ou des conseils pour télécharger des photos.

Cette ressource pour l’Optimisation de la fiche de votre établissement sera déployée au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne plus tard ce mois-ci, avec un déploiement sur d’autres marchés européens, au Moyen-Orient et en Afrique au cours des prochains mois.

Le web a été une bouée de sauvetage pendant le confinement. Les outils numériques nous ont aidés à rester connectés – les familles les unes avec les autres, les enseignants avec les étudiants et les entreprises avec les clients.

Il n’y a jamais eu un moment où la technologie pourrait être plus utile aux gens, aux communautés et aux pays.

Sans surprise, en raison de la pandémie, notre utilisation de la technologie a connu une accélération de cinq à dix ans en autant de mois, accélérant ainsi les tendances que nous connaissions déjà dans le secteur de la vente au détail et au-delà.

Tendances : le nouveau WWW

Lorsque la navigation dans un magasin est devenue impossible, les gens n’ont pas cessé de chercher l’inspiration.

Google Search et Google Images, les acheteurs cherchant l’inspiration lorsqu’ils n’avaient pas de produit spécifique en tête.

Pour que les détaillants capturent ces clients, la visibilité est cruciale. D’après Google :

Plus de 60% des acheteurs interrogés ont déclaré avoir commandé auprès d’une marque après l’avoir vue sur .

Le besoin accru d’achats en ligne a conduit à une convergence finale des achats en ligne et hors ligne. Les clients aiment avoir la même inspiration et les mêmes conseils qu’ils pourraient obtenir en magasin – mais maintenant, ils le veulent depuis chez eux.

Et ces mêmes clients exigent plus quand ils font leurs achats. Les recherches de termes tels que « meilleur » et « code promotionnel » continuent d’augmenter, et les clients s’attendent à un service de livraison à domicile dans de plus en plus de catégories.

« WWW » n’est plus seulement synonyme du web mondial : c’est maintenant ce que nous voulons, quand et où nous le voulons.

Enfin, nous savons que les acheteurs d’aujourd’hui apprécient leur vie privée. Ils veulent avoir le contrôle de leurs données, ils doivent donner leur autorisation et ils méritent de savoir comment elles sont utilisées, dixit Google.

C’est ainsi que Google dit travailler avec les détaillants pour s’assurer que chaque interaction en ligne est une opportunité. En ligne peut être tout aussi précieux qu’en personne pour établir des relations directes avec les clients, renforcer la confiance et fidéliser.

Les détaillants ont juste besoin d’utiliser les bonnes informations et les bons outils pour les y amener.

Formations : Utiliser les outils et les compétences numériques pour surmonter la pandémie

Même avant la pandémie, de nombreux détaillants – grands et petits – avaient adopté le numérique pour trouver de nouvelles opportunités.

Ceux qui ont démarré après la pandémie se sont retrouvés à apprendre rapidement de nouvelles compétences – à tel point que le Connected Commerce Council a constaté que 75% des petites entreprises européennes du secteur de la vente au détail ont augmenté leur utilisation des outils numériques pendant la pandémie, construisant un « filet de sécurité numérique » pour leurs entreprises.

Prenez “Maison des Sœurs Macarons”, une célèbre boutique de desserts à Nancy, en France. Le propriétaire Nicolas a vu les ventes du magasin chuter de 90% et a décidé de participer au programme de formation Google Ateliers Numériques.

Après avoir appris à atteindre les clients en ligne avec et le commerce électronique, il a vu le volume de commandes en ligne et de clients doubler.

Et Google de déclarer :

Depuis le début de la pandémie, le programme “Grow with Google” ou “Ma vitrine en ligne” a formé plus de 3 millions de personnes et d’entreprises comme celle de Nicolas à travers l’Europe, en les dotant des compétences numériques dont elles ont besoin pour se remettre de la pandémie.

Et pour aider à transformer ces nouvelles compétences en action, nous avons lancé plus de 200 fonctionnalités depuis Mars 2020, aidant les entreprises à se connecter avec leurs clients dans ce paysage changeant.

À l’approche des Fêtes, nous avons maintenant le plaisir d’en annoncer quelques-unes de plus.

Outils: Ce dont vous avez besoin pour offrir à vos clients l’expérience qu’ils méritent

Plus que jamais, les entreprises ont besoin d’être découvrables dans plus d’endroits que la rue principale.

Pour aider les détaillants à se démarquer, Google dit lancer des recommandations personnalisées pour chaque entreprise avec son nouvel outil, Local Opportunity Finder ou Optimiser la fiche de votre entreprise, et il fournira des solutions personnalisées sur la façon d’améliorer leur présence sur et Maps – le tout en moins de 5 minutes.

L’impact peut être énorme : en Allemagne, par exemple, les profils d’entreprise complets reçoivent en moyenne plus de 5 fois plus d’appels qu’un profil incomplet.

Pour permettre aux détaillants de gérer encore plus facilement leur présence en ligne, Google simplifie également le processus, permettant aux entreprises de gérer directement leurs coordonnées, leurs heures d’ouverture et les mises à jour de Search et Maps.

Pour permettre aux détaillants de gérer encore plus facilement leur présence en ligne, Google simplifie également le processus, permettant aux entreprises de gérer directement leurs coordonnées, leurs heures d’ouverture et les mises à jour de Search et Maps.

De plus, Google aide les détaillants avec leurs fournisseurs e-commerce existants. Il a créé de nouvelles intégrations simplifiées avec Shopify et WooCommerce, aidant les détaillants à obtenir rapidement leur inventaire de produits en direct sur Google – en s’assurant que plus de clients savent ce qu’ils vendent et où les atteindre.

Voici 6 étapes pour rendre votre établissement encore plus visible sur Google

Google My Business est un outil gratuit qui permet aux entreprises de gérer la façon dont leur établissement apparaît sur le moteur de recherche Google et sur .

La création d’un profil vous permettra de référencer votre activité et de la rendre visible auprès des utilisateurs.

Vous pourrez y renseigner vos horaires d’ouverture, les services que vous proposez ou encore partager vos dernières actualités afin d’informer vos clients et prospects.

Les profils d’établissement complets enregistrent en moyenne 7 fois plus de clics.

  1. Créez et validez votre profil d’établissement : Tout commence ici : la création de votre profil est la première étape pour faire apparaître votre établissement sur le moteur de recherche Google et sur Google Maps.

    Vous recevrez ensuite un courrier sous 14 jours vous invitant à confirmer que vous en êtes bien le propriétaire. L’état de votre profil est consultable directement depuis l’interface .

  2. Maintenez vos informations à jour : Horaires d’ouverture, numéro de téléphone, services proposés, votre profil contient de nombreuses informations dont les visiteurs se servent pour localiser votre emplacement ou bien vous contacter.

    En les maintenant à jour, vous vous assurez d’offrir une expérience optimale aux clients potentiels qui vous recherchent.

  3. Répondez aux avis clients : Les avis sont une bonne manière de faire briller votre notoriété aux yeux d’éventuels intéressés. Nous vous encourageons à y répondre régulièrement afin d’afficher l’importance que votre établissement accorde à leurs commentaires.

    Pensez également à répondre aux avis négatifs, rédigés de façon constructive et empathique ils seront gage de sérieux et de crédibilité pour votre établissement.

  4. Publiez régulièrement des photos : Laissez parler votre âme d’artiste ! Les photos sont un incontournable lorsqu’il s’agit de mettre en valeur vos produits, vos services, votre menu ou même le charme de votre établissement. Elles aideront vos clients à se faire une première idée de votre entreprise.

    Quelques beaux clichés mis en ligne par vos soins sauront véhiculer la passion avec laquelle vous exercez votre profession. Vos clients aussi ont la possibilité de soumettre des photos sur votre profil afin de vous aider à l’étoffer.

  5. Partagez vos actualités : Les Google Posts sont un moyen rapide et facile de tenir vos clients informés de votre actualité. Vous pouvez, par exemple, leur faire part d’une promotion que vous venez de mettre en place ou bien communiquer sur l’arrivée de nouveaux produits.

    Ils sont rapides à rédiger et bénéficient d’une très bonne exposition car visibles sur la recherche Google comme sur Google Maps.

  6. Activez des options comme le retrait en magasin ou la livraison : Les attributs vous permettent d’en dire plus sur votre établissement et de mettre en avant les services disponibles. Par exemple, vous pouvez indiquer à vos clients les mesures sanitaires que vous avez mises en place, ou le fait que vous proposez la livraison ou le retrait en magasin.

Source : Google

Google My Business étend les capacités d’édition de la fiche

Avant son International Small Business Week (Semaine internationale de la PME), a étendu les capacités d’édition des profils Google My Business (GMB) dans Search and Maps, a annoncé la société jeudi.

Google My Business étend les capacités d’édition de la fiche dans Search et Maps

Google offre également un essai gratuit de Pointy, une plate-forme qui permet aux entreprises locales de découvrir leur inventaire en ligne, aux propriétaires d’entreprise éligibles.

Plus de fonctionnalités d’édition à partir de Search et Maps. Les propriétaires d’entreprise peuvent désormais ajouter leurs offres de services locaux (par exemple, extensions de cils, réparations de fuites, installations de fils de terre, etc.) à leurs profils GMB directement à partir de Search.

Et, à partir de la semaine prochaine, les entreprises locales pourront planifier des Google Posts directement dans Search.

Notez que la possibilité de modifier votre fiche entreprise GMB à partir de et Maps n’est pas nouvelle. Elle a été introduite pour la première fois pour Search en 2017 et étendue à Maps l’année dernière.

Ainsi, maintenant, il est plus facile de montrer ce que votre entreprise offre sur Google, comme le dit Google dans son communiqué :

Lorsque les gens recherchent votre entreprise sur Google, il est important d’afficher des informations à jour et les détails qui distinguent votre entreprise, comme les services que vous offrez et quand vous êtes ouvert.

C’est pourquoi nous créons constamment des outils qui vous permettent de mettre à jour plus facilement la façon dont votre entreprise apparaît aux clients potentiels sur Google Search et .

L’année dernière, Google avait ajouté des moyens pour vous de modifier les informations commerciales de base, d’envoyer un message à vos clients et de voir des informations détaillées.

Et maintenant, avant la Semaine internationale de la PME, Google a encore plus de façons pour vous de mettre à jour votre profil d’entreprise – le tout directement à partir de Search et Maps.

Vous pouvez ajouter des détails, tels que les coordonnées et les heures d’ouverture, et créer des publications pour partager des mises à jour, telles que des offres spéciales ou de nouvelles offres, directement à partir de Google Search.

À partir de la semaine prochaine, vous pourrez également créer des messages sur les événements à venir, y compris quand et où ils se produisent , que vous organisiez une fête de réouverture ou organisiez une dégustation en ligne.

Voici les dernières façons d’utiliser Search ou Maps pour partager des informations sur votre entreprise sur Google. Pour apporter ces mises à jour à votre profil d’entreprise :

  • Connectez-vous au compte Google associé à votre entreprise.
  • De là, vous pouvez taper le nom de votre entreprise ou « mon entreprise » dans la recherche Google ou appuyez sur votre photo de profil suivie de « Votre profil d’entreprise » sur Google Maps.

 

Montrez aux clients les services que vous proposez

 

Si votre entreprise offre des services locaux , tels que la construction, la réparation automobile ou la coiffure , vous pouvez maintenant utiliser le menu « Modifier le profil » sur Search pour mettre à jour facilement les services que vous offrez et, le cas échéant, les zones locales que vous desservez.

Pour les entreprises de beauté et de soins personnels, montrez vos spécialités comme les extensions de cils, les tresses, les cheveux bouclés, le balayage, les dreadlocks ou les garnitures de barbe.

Montrer aux clients les services que vous proposez

Pour ceux qui ont une entreprise de service ou de restauration et qui travaillent avec l’un des partenaires du service Réserver avec Google, vous pouvez désormais activer les réservations en ligne via votre profil d’entreprise , directement à partir de la recherche Google.

Une fois que vous vous êtes inscrit auprès d’un partenaire du service Réserver de Google, vous verrez combien de réservations les clients ont effectuées avec votre entreprise directement sur Google.

 

Acceptez les commandes à emporter et à la livraison

 

Les commandes de nourriture sur Google ont augmenté de plus de 230% depuis l’année dernière grâce à une augmentation de la demande et de nouveaux partenaires de restauration.

Pour aider à gérer la demande, Commander avec Google permet aux entreprises alimentaires d’accepter les commandes à emporter et de livraison directement via leur profil d’entreprise sur Google Search and Maps.

Cela vous permet d’atteindre plus facilement de nouveaux clients et de transformer les recherches sur Google en commandes.

Dans les semaines à venir, vous pourrez également ajouter et mettre à jour des options de commande en ligne directement à partir de Google Search.
Une fois activé, vous pouvez indiquer vos préférences de commande pour les repas à emporter et à livrer pour informer les clients de ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Pour aider votre restaurant à se démarquer sur Google, Google dit avoir ajouté des moyens plus faciles de partager votre menu.

Vous pouvez maintenant ajouter des éléments de menu à votre profil d’entreprise sur la recherche et les cartes. Ajoutez et modifiez simplement l’ensemble de votre menu ou de vos plats en vedette via le menu « Modifier le profil » sur Search.

Ces nouveaux points d’entrée aident les entreprises alimentaires à mettre à jour leurs informations et à interagir avec les clients directement à partir des applications qu’ils utilisent déjà – Search et Maps.

 

Accepter les commandes à emporter et à la livraison

 

La possibilité de mettre à jour un profil GMB à partir de Search ou Maps peut faciliter la tâche de certains propriétaires d’entreprise, ce qui peut les aider à tenir leur public au courant du fonctionnement de leur entreprise et de ce qu’ils offrent actuellement.

Source : Google

La mise à jour de Google Page Experience est déployée

confirme que sa mise à jour tant attendue de l’expérience de page ou Page Experience a commencé à se déployer.

La mise à jour de Google Page Experience est déployée

La mise à jour de l’algorithme commence à être déployée maintenant et sera terminée d’ici la fin du mois d’août 2021.

La mise à jour sera lentement déployée à tous les utilisateurs du monde entier. Les Top Stories ou “A la une” commenceront à utiliser le signal d’ici ce jeudi.

Dans une annonce, Google déclare :

à partir de la mi-juin 2021.

Page Experience Update se déploie progressivement (Top Stories commencera à utiliser ce nouveau signal d’ici jeudi). Il sera terminé d’ici la fin du mois d’août 2021.

Depuis longtemps annoncé, puis reporté, le moment est donc enfin venu : Google a commencé à déployer la Page Experience Update (qui comprend également Core Web Vitals).

Cependant, très peu de choses changeront à court terme et les effets à long terme seront gérables.

D’une part, Google prendra du temps de mi-juin à fin août pour déployer la mise à jour : deux mois et demi complets est un nouveau record pour une mise à jour annoncée par Google. Cela signifie que les changements de classement à court terme (s’ils existent) ne seront que très mineurs.

Les sites ne doivent donc pas s’attendre à voir des changements drastiques à la suite de cet Update, dit Google, et toute baisse ou pic soudain devrait être atténué par le processus de déploiement progressif.

Pour récapituler ce qui a déjà été partagé avec les propriétaires de sites et la communauté SEO, voici en quoi consiste la mise à jour de l’Expérience de Page.

Qu’est-ce que Page Experience Update ?

La mise à jour de l’expérience de page prend en compte plusieurs signaux qui entrent dans la création d’une expérience de navigation optimale pour les utilisateurs.

Google évalue chacun des signaux et donne à un site Web un score global d’expérience de page. Les propriétaires de sites peuvent afficher leur score dans le nouveau rapport “Expérience sur la page” dans la Search Console.

Ce sont chacun des signaux et ce qui est nécessaire pour obtenir un « bon » score d’expérience de page.

  • Core Web Vitals : Consultez notre post pour améliorer les Core Web Vitals de Google.
  • Facilité d’utilisation mobile : une page ne doit comporter aucune erreur d’utilisation mobile.
  • Problèmes de sécurité : tout problème de sécurité pour un site disqualifie toutes les pages du site d’un bon état.
  • Utilisation de : une page doit être servie via HTTPS pour être éligible au statut d’expérience de bonne page.
  • Expérience publicitaire : Un site ne doit pas utiliser de techniques publicitaires qui sont distrayantes, qui interrompent le lecteur ou autrement ne sont pas propices à une bonne expérience utilisateur.

Dans le cadre de cette mise à jour, n’est plus une exigence pour les pages pour se classer dans le carrousel Top Stories. Ce changement prendra effet dès ce jeudi.

En outre, Google étend l’utilisation du contenu non AMP à et supprime l’icône du badge AMP des résultats de recherche.

Source : Searchenginejournal

Google déploie Search Console Insights

Google Search Console Insights est conçu pour aider les propriétaires de sites à comprendre quel contenu résonne avec leur audience et comment ils le trouvent.

Google déploie Search Console Insights

Après plus d’un an de tests, sort la fonction Search Console Insights de BETA et la lance officiellement.

Pour rappel, Search Console Insights «joint les données de la Search Console et de Google Analytics dans le but de faciliter la compréhension des performances de votre contenu».

Search Console Insights est donc une nouvelle expérience qui combine la Search Console et les données pour vous fournir des données plus utiles sur votre site.

Google introduit ainsi une nouvelle expérience appelée Search Console Insights qui est conçue pour aider les propriétaires de sites à mieux comprendre leur audience.

Comme le dit Google dans son post, produire un excellent contenu est un moyen efficace de créer un public fidèle et engagé qui peut vous aider à atteindre vos objectifs, tels que vous aider à développer votre entreprise et votre marque, sensibiliser à une cause ou aider les gens.

Un excellent contenu se présente sous de nombreuses formes, telles qu’un article de blog inspirant, un guide utile ou un questionnaire amusant, et sa création nécessite des efforts, du dévouement et une grande attention à ce que votre audience apprécie.

Et Google de poursuivre :

Pour vous aider à mieux comprendre quel contenu de votre contenu résonne avec votre public, nous introduisons une nouvelle expérience appelée Search Console Insights.

Cette expérience joint les données de la Search Console et de Google Analytics dans le but de faciliter la compréhension des performances de votre contenu.

Que vous soyez un créateur de contenu Web, un blogueur ou un propriétaire de site Web, et indépendamment de votre expertise technique, il peut vous fournir une vue d’ensemble et des informations utiles sur les performances de votre contenu.

Cette nouvelle expérience sera progressivement déployée auprès de tous les utilisateurs de la Search Console dans les prochains jours.

Search Console Insights est donc une nouvelle expérience qui combine la Search Console et les données Google Analytics

Voici quelques exemples de questions auxquelles cette expérience vous aidera à répondre :

  • Quels sont vos contenus les plus performants et lesquels sont tendances ?
  • Comment les gens découvrent-ils votre contenu sur le Web ?
  • Qu’est-ce que les gens recherchent sur Google avant de visiter votre contenu ?
  • Quel article renvoie les utilisateurs vers votre site Web et à votre contenu ?

Il existe plusieurs façons d’accéder à Search Console Insights :

  • Sélectionnez Search Console Insights en haut de la page Vue d’ensemble de la Search Console.
  • Utilisez ce lien pour y accéder directement et enregistrer un signet (vous pouvez toujours rechercher « Search Console Insights » sur le moteur Google et visiter le site !)
  • Bientôt disponible – Dans l’application Google iOS, sélectionnez Search Console Insights dans le menu du compte (appuyez sur votre photo de profil).Google travaille également à ajouter la prise en charge d’ .
Même si vous n’utilisez pas Google Analytics, vous pouvez toujours utiliser Search Console Insights.

Même si vous n’utilisez pas Google Analytics, vous pouvez toujours utiliser Search Console Insights.

Cependant, pour obtenir l’expérience complète et les meilleures insights sur votre contenu, Google vous recommande d’associer (lier) votre propriété Google Analytics à votre propriété Search Console appropriée.

Veuillez noter que pour l’instant, Search Console Insights ne prend en charge que les propriétés Google Analytics Universal Analytics (leur ID commence par un « UA- »), mais Google travaille pour prendre en charge Google Analytics 4.

Nous nous soucions de l’écosystème de contenu et nous apprécions la communauté des créateurs web qui rend le web intéressant et utile pour tant de gens.

Nous espérons qu’avec le temps, Search Console Insights aidera les créateurs à s’améliorer et à atteindre leurs objectifs.

Google My Business supprime la possibilité de modifier ou créer des noms courts

En 2019, Google My Business avait ajouté la possibilité pour les entreprises de créer des noms courts.

Google My Business supprime la possibilité de modifier ou créer des noms courts

Il s’agit des Vanity URLs ou URLs courtes ou personnalisées pour votre profil d’entreprise dans ou .

Eh bien, Google vient de déclarer qu’il ne permettrait plus aux entreprises de créer ou de modifier leurs noms courts.

Voici précisément ce que dit Google sur sa page d’aide GMB :

Important : Vous ne pouvez plus créer ni modifier de noms courts. Les URL et noms courts existants continuent à fonctionner.

Si vous avez des pages GMB sans nom court, vous constaterez que le champ nom court a été supprimé du tableau de bord.

Les noms courts existants restent dans le tableau de bord et continuent de fonctionner.