Google : Les bloqueurs de pub empêchent le bon fonctionnement de Google Docs

Un nombre croissant de plaintes au sujet de l’interface de Google Docs et les problèmes de mise en page qui ont surgi au cours des deux derniers jours, et il semble que le coupable pourrait être votre adblocker ou bloqueur de pub.

Google : Les bloqueurs de pub empêchent le bon fonctionnement de Google Docs

Le texte peut être déplacé autour de votre document, ou il pourrait se superposer dans ce qui équivaut à un désordre double-imprimé.

Slides semble également être affecté par un adblocker de la même manière que Docs et Slides se trouvent être.

Les boîtes textuelles peuvent être centrées au hasard ou déplacées vers les bords de la vue de votre page principale. Il s’agit d’un bug étrange, qui semble assez répandu, bien qu’il n’y ait aucune plainte de problèmes ou de problèmes avec .

Bref, si vous avez eu des problèmes avec le formatage de texte bizarre ou tout simplement généralement avez été incapables de modifier ou Slides dans ces deux derniers jours, dîtes-vous bien que c’est un Gros problème.

Alors que nous ne connaissions pas au départ la cause précise ou pourquoi cela ne se produit qu’en ce moment, le chef de produit de Google Drive, Remy Burger, nous oriente vers les changements récents que certains adblockers ont implémentés.

Donc désactiver les bloqueurs de contenu sur Drive, Docs, Slides, et Cie pourrait résoudre le problème pour vous.

Si vous rencontrez des problèmes avec des marges ou des paragraphes dans Google Docs en ce moment, cela est dû à des modifications récentes qu’ont fait @getadblock (AdBlock) / EasyList.

Malheureusement, c’est hors de notre contrôle. Soit vous mettez ://drive.google.com sur la liste blanche, soit vous désactivez le bloqueur de publicité pour le corriger cela.

Remy Burger, qui travaille chez Google, détaille que le problème provient de modifications apportées aux blocklists d’AdBlock et d’EasyList, qui sont utilisés par la plupart, sinon tous les adblockers.

C’est aussi pourquoi Google ne peut ou ne fera rien pour résoudre le problème – il a été introduit par les adblockers et doit être corrigé par eux.

Heureusement, AdBlock a déjà publié une déclaration disant qu’il va résoudre le problème sous peu, de sorte que vous pourriez ne pas avoir à attendre un correctif approprié pendant trop longtemps.

Bug bizarre dans Google Drive Docs où le texte flotte en dehors de la vue ? Désactiver #AdBlock et c’est bon !

Réponse de AdBlock :

Merci d’avoir signalé cela ! Il semble qu’il y a un problème avec l’une des listes de filtres primaires dans AdBlock, mais les auteurs de liste de filtres travaillent sur un correctif pendant que nous parlons. Nous apprécions le signalement !

Dans certains cas, les personnes concernées peuvent penser qu’AdBlock est désactivé pour un domaine donné, mais vérifiez à nouveau pour cette page spécifique si vous rencontrez toujours le problème.

Si vous naviguez à partir de docs.new, par exemple, cela peut ne pas correspondre aux règles que vous avez en place. Et si vous n’avez ajouté que “drive.google.com” à votre liste blanche, vous devrez peut-être ajouter , aussi.

Il faut aussi savoir que les extensions autres que les adblockers qui modifient le contenu de la page peuvent également causer le problème, de sorte que vous pouvez également essayer de désactiver toutes vos extensions si d’autres solutions ne fonctionnent pas.

Ainsi, seul Chrome semble être affecté. Google a également reconnu un problème de « comportement inattendu » sur Google Workspace Status dashboard mais celui-ci est marqué comme « Résolu », de sorte qu’il est peu probable qu’il soit lié à cela.

Donc, si vous avez des problèmes de mise en page dans Google Docs ou Slides ou Sheets, alors vous voudrez peut-être désactiver votre bloqueur de pub au moins pour un petit moment.

Source : Androidpolice

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Google Workspace ajoute de nouvelles fonctionnalités pour le télétravail

En Octobre 2020, G Suite est devenu Workspace et a été déployé le mois dernier pour les clients de l’éducation. Un nouveau niveau « Workspace Frontline » arrive et dit comment il veut aider les utilisateurs à s’adapter au nouvel environnement de travail hybride.

Google Workspace ajoute de nouvelles fonctionnalités pour le télétravail

Le nouveau niveau de Google Workspace vise à donner aux télétravailleurs « l’accès aux mêmes outils de collaboration et de communication qui permettent aux travailleurs d’être informés et connectés en même temps que les employés en première ligne ».

Selon Google, cela inclut les infirmières, les associés de l’épicerie et les employés des entrepôts.

Google ajoute donc une poignée de nouvelles fonctionnalités à Google Workspace aujourd’hui, y compris de nouveaux outils pour catégoriser votre temps de mise au point dans Google Agenda et Google Chat, de meilleures façons de rejoindre les visioconférences Google Meet avec plusieurs appareils, et une version de sa suite bureautique pour les travailleurs en première ligne.

Cela inclut également pour Workspace hors bêta et le rend globalement disponible.

L’entreprise tente de classer ces fonctionnalités dans le cadre d’une nouvelle poussée pour ce qu’elle appelle « l’équité en matière de collaboration ».

Google ajoute donc une poignée de nouvelles fonctionnalités à Google Workspace aujourd’hui, y compris de nouveaux outils pour catégoriser votre temps de mise au point dans Google Agenda et Google Chat

Pour Google, c’est une façon très soucieuse d’expliquer les outils qu’il essaie de créer pour que les personnes travaillant depuis leur domicile ne soient pas désavantagées par rapport aux personnes travaillant à partir d’un bureau (lorsque les gens sont autorisés à retourner dans les bureaux).

L’idée qui se rapproche le plus de cet objectif est l’outil de Google pour définir votre statut à travers sa suite de produits.

En plus de mettre en place des heures de travail et hors bureau, les utilisateurs seront également en mesure de créer un nouveau type d’événement appelé “Focus Time”. Lorsque vous configurez un bloc de temps de mise au point, Google indique qu’il limitera les « notifications pendant ces fenêtres d’événements ».

Vous pouvez également définir votre emplacement, permettant à vos collègues d’avoir une meilleure idée de votre disponibilité et de votre fuseau horaire.

La clé est que les différents outils de Workspace comme et Chat auront connaissance de votre état et de votre emplacement actuels et ajusteront vos notifications en fonction.

Ce n’est pas vraiment l’indicateur de statut universel idéal, mais c’est un pas dans la bonne direction – aussi longtemps que vous vivez principalement dans Google Workspace et ne vous mélangez pas dans d’autres outils comme Slack.

Les nouveaux types de statuts sur le calendrier permettent également à Google de faire une sorte de travail axé sur le graphique du « temps bien passé », seul celui-ci montre combien de temps vous perdez dans les réunions chaque semaine. Google dit que cette ventilation « Time Insights » ne sera disponible que pour les salariés, pas pour leurs patrons.

Les nouveaux types de statuts sur le calendrier permettent également à Google de faire une sorte de travail axé sur le graphique du « temps bien passé »

Google introduit également des « expériences de deuxième écran » pour . Cela permet essentiellement aux gens de se connecter à une réunion à partir de plusieurs appareils, ce qui rend plus facile de partager des écrans (ou obtenir d’autres travaux effectués) sans que la réunion n’occupe votre ordinateur portable en entier.

L’idée est que les travailleurs à domicile pourraient utiliser un Google Nest Hub Max ou leur téléphone pour se connecter à la réunion, mais toujours en étant en mesure de présenter à partir de leur ordinateur principal.

Sur les téléphones, Google Meet prend une vue de vignette mobile pour les appels vidéo, le support picture-in-picture, et l’écran partagé. Il n’est pas clair si ces outils fonctionnent à la fois sur Android et iOS.

Google construit également son offre moins coûteuse Google Workspace Essentials avec le support de Chat, Jamboard, et Agenda qui étaient tous des omissions bizarres au lancement.

Enfin, Google dit qu’il lance « Google Workspace Frontline », qu’il appelle une « solution personnalisée » pour les travailleurs de première ligne. Il semble être un moyen simplifié pour les administrateurs de mettre en place une configuration Google Workspace pour les travailleurs dans la vente au détail ou sur le terrain.

Il permettra également de créer des applications AppSheet (applications simples basées sur des formulaires) dans .

Mis ensemble, l’ensemble des mises à jour de fonctionnalités que Google annonce aujourd’hui semblent principalement conçu pour rendre les réunions moins pénibles :

  1. Vous prenez des décisions plus rapidement, en discutant en face à face :

    Les agendas partagés vous permettent de vérifier la disponibilité de vos collègues et de planifier des réunions en leur envoyant automatiquement des invitations par e-mail.

    Vous partagez votre écran pour soumettre votre travail à l\’équipe et prendre des décisions en direct.

  2. Vous collaborez en temps réel :

    Travaillez facilement sur des documents, des feuilles de calcul et des présentations sur l\’ensemble de vos appareils, avec ou sans connexion Internet.

    Travaillez sur un document avec vos collègues ou des personnes extérieures à votre entreprise. Observez les modifications effectuées par les autres personnes en temps réel, communiquez via le chat intégré et posez des questions par le biais de commentaires.

    Plusieurs personnes peuvent travailler simultanément sur le même document. Toutes leurs modifications sont enregistrées automatiquement.

  3. Vous stockez et partagez des fichiers dans le cloud :

    Conservez tous vos documents de travail dans un espace sécurisé, accessible depuis votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette.

    Invitez rapidement d\’autres personnes à consulter un fichier, à le télécharger et à travailler dessus en équipe – sans jamais avoir à l\’envoyer en pièce jointe.

    Les mises à jour sont automatiquement enregistrées et stockées dans Drive. Chaque collaborateur a donc accès à la toute dernière version des fichiers.

  4. Vous protégez vos données et vos appareils :

    Protégez les données de votre entreprise avec des options de sécurité telles que la validation en deux étapes et l\’authentification unique. Utilisez la fonctionnalité de gestion des points de terminaison pour sécuriser vos données en cas de perte d\’un appareil ou de départ d\’un collaborateur.

    Archivez les e-mails et les chats enregistrés de votre organisation, pendant la durée de votre choix.

    Configurez facilement les paramètres de sécurité dans une seule et même console d\’administration. Vous pouvez contacter l\’assistance Google par téléphone ou par e-mail 24h/24 et 7j/7 pour obtenir de l\’aide.

Finalement, Google ajoute dans son post :

Les vidéos en direct deviendront également plus puissants et inclusifs dans Google Workspace avec l’ajout de questions-réponses, de sondages et de légendes en direct (en anglais, espagnol, allemand, portugais et Français).

Et parce que nous reconnaissons comment les organisations se connectent entre différents groupes de personnes, nous permettons également la diffusion en direct sur plusieurs domaines Google Workspace au sein d’une même organisation.

Les vidéos en direct deviendront également plus puissants et inclusifs dans Google Workspace avec l’ajout de questions-réponses, de sondages et de légendes en direct (en anglais, espagnol, allemand, portugais et Français).

Après le bureau, les applications mobiles prendront également en charge le changement d’arrière-plan, tout en étant en mesure de participer aux questions-réponses et aux sondages.

Source : Google

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Google Meet ajoute les Q&A et les sondages aux visioconférences

Au milieu de la pandémie, les outils de visioconférence tels que sont devenus essentiels pour faire avancer les choses. Maintenant, Google Meet

Google Meet ajoute les Q&A et les sondages aux visioconférences

Dans un billet de blog, détaille ces deux nouvelles fonctionnalités qui devraient commencer à être déployées le 8 Octobre 2020, comme le déclare Google :

À partir du 8 Octobre 2020, nous lançons deux fonctionnalités très demandées dans Google Meet pour vous aider à vous connecter et à interagir avec les gens lors de vos appels vidéo : Q&A et sondages.

Les Q&A ou Questions et réponses

Les Questions-Réponses (Q&A) permettent aux participants de soumettre des questions auxquelles peuvent répondre les hôtes et les modérateurs. Les participants peuvent également répondre à leurs questions préférées. La fonctionnalité Q&A permet aux appels Google Meet d’éviter les perturbations.

Google explique : 

Q&A dans Meet offre un moyen facile de mieux engager le public et de les aider à obtenir des réponses à leurs questions, tant au travail qu’à l’école.

Les enseignants peuvent utiliser la fonctionnalité Q&A comme un moyen structuré pour les élèves de poser des questions sur le contenu de la classe et d’obtenir des réponses des enseignants.

Les entreprises peuvent utiliser la Q&A pour aider à rendre les réunions plus inclusives, en donnant à chacun la possibilité de poser des questions, y compris à ceux qui parlent à voix basse, ceux qui se joignent à partir d’un environnement bruyant, ou ont besoin de plus de temps pour traduire leurs pensées.

Les participants peuvent soumettre et répondre à leurs questions préférées sans perturber le flux de l’appel.

Les participants peuvent soumettre et répondre à leurs questions préférées sans perturber le flux de l’appel.

Avec la nouvelle expérience de questions-réponses de Meet, les hôtes de réunion et les modérateurs peuvent facilement activer la soumission de questions. Les participants peuvent poser des questions et interagir avec les questions des autres participants en votant.

Les modérateurs peuvent alors choisir de répondre aux questions les mieux notées ou les plus pertinentes de l’appel. À la fin de la réunion, les hôtes reçoivent automatiquement un e-mail contenant une exportation de toutes les questions soumises, afin qu’ils puissent suivre les questions non répondues.

Notez que pour les domaines G Suite Enterprise for Education, la soumission de questions est désactivée par défaut. Pour tous les autres, la soumission de questions sera ouverte par défaut.

Les sondages

Les sondages sont un excellent moyen d’évaluer rapidement le pouls de votre auditoire. Vous pouvez utiliser des sondages pour identifier les sujets qui nécessitent plus de discussion ou pour tester la compréhension du contenu de la réunion.

Cela signifie que les utilisateurs professionnels peuvent facilement obtenir des commentaires en temps réel de leurs collègues, les enseignants peuvent utiliser le quizz pour les étudiants à distance pour s’assurer qu’ils absorbent le matériel, et les équipes de vente peuvent rendre leurs présentations de vente à des clients potentiels plus attrayantes et interactives.

Les sondages sont un excellent moyen d’évaluer rapidement le pouls de votre auditoire. Vous pouvez utiliser des sondages pour identifier les sujets qui nécessitent plus de discussion ou pour tester la compréhension du contenu de la réunion.

Les sondages dans Meet permettent aux présentateurs d’obtenir les commentaires dont ils ont besoin et aux membres de l’auditoire de se faire entendre, ce qui mène à une expérience de réunion plus engageante, productive et agréable.

Avec les sondages dans Meet, les modérateurs peuvent mettre en place plusieurs questions, visibles uniquement pour eux, et lancer le sondage quand il est opportun pendant l’appel vidéo.

Une fois qu’un sondage est fermé, les hôtes de la réunion recevront un rapport avec le décompte des résultats pour s’y référer plus tard et prendre des mesures.

Le modérateur peut ensuite partager les résultats du sondage afin que les participants puissent voir un graphique à barres résumé. Les modérateurs recevront également automatiquement un e-mail contenant une exportation des données du sondage dans .

Pour rappel, il n’y a pas de contrôle d’administrateur pour ces fonctionnalités. Ces fonctionnalités seront disponibles par défaut pour les réunions créées par les clients des éditions Google Workspace éligibles.

Les sondages et les questions-réponses (Q&A) seront déployés aux clients de G Suite Essentials, G Suite Business, G Suite Enterprise et G Suite Enterprise for Education à compter du 8 Octobre 2020.

Source : Google 

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Google Search Console permet désormais d’exporter plus de données

Les utilisateurs de la Search Console peuvent désormais télécharger des informations complètes (au lieu de tableaux de vues spécifiques) à partir de presque tous les rapports, vient d’annoncer.

Google Search Console permet désormais d’exporter plus de données

Les données peuvent être exportées sous la forme de Sheet, d’un fichier Excel ou .CSV.

Google déclare dans son post d’annonce :

Vous pourrez désormais télécharger les informations complètes que vous voyez dans presque tous les rapports de la Search Console (au lieu de tableaux de vues spécifiques).

Nous croyons que ces données seront beaucoup plus faciles à lire en dehors de la Search Console et de les stocker pour votre analyse future (si nécessaire). 

Rapports d’amélioration et plus

Lors de l’exportation des données d’un rapport, par exemple l’état AMP, vous serez désormais en mesure d’exporter les données derrière les graphiques, pas seulement le tableau des détails (comme précédemment).

Cela signifie qu’en plus de la liste des problèmes et de leurs pages affectées, vous verrez également une ventilation quotidienne de vos pages, leur statut et les impressions reçues par elles sur les résultats de recherche Google.

Si vous exportez des données à partir d’une vue approfondie spécifique, vous pouvez voir les détails décrivant cette vue dans le fichier exporté.

Si vous choisissez ou Excel (nouveau !), vous obtiendrez une feuille de calcul avec 2 onglets, et si vous choisissez de télécharger au format .csv, vous obtiendrez un fichier zip avec deux fichiers csv.

()

Source : Google.com

Rapport de performance

En ce qui concerne les données de performance, Google a maintenant 2 améliorations :

  1. Vous pouvez maintenant télécharger le contenu de tous les onglets en un seul clic. Cela signifie que vous obtiendrez désormais les données sur les requêtes, pages, pays, périphériques, apparences de recherche et dates, toutes ensemble.

    La sortie du téléchargement est la même que celle expliquée ci-dessus, les Google Sheets ou la feuille de calcul Excel avec plusieurs onglets et les fichiers csv compressés dans un fichier zip.

  2. Avec les données de performance, vous aurez un onglet supplémentaire (ou fichier csv) appelé “Filtres”, qui indique quels filtres ont été appliqués lorsque les données ont été exportées.

Le fait d’être en mesure d’exporter vos rapports facilite l’analyse et la manipulation des données à l’aide d’autres outils.

Ce qui vous offre également la possibilité de joindre l’ensemble des données, d’effectuer des analyses plus avancées ou simplement de visualiser les données d’une manière différente.

D’autres moyens d’utiliser les données de la Search Console

Étant donné que nous parlons d’exporter des données, Google a pensé qu’il profiterait de l’occasion pour discuter d’autres façons dont vous pouvez actuellement utiliser les données de la Search Console en dehors de l’outil.

Vous pouvez le faire si vous avez un cas d’utilisation spécifique qui est important pour votre entreprise, comme ajouter les données à un autre ensemble de données, effectuer une analyse avancée, ou visualiser les données d’une manière différente.

Il existe 2 options, selon les données que vous voulez et votre niveau technique.

Nous sommes heureux de vous faire savoir que vous aurez maintenant plus de données et de meilleure qualité disponibles à l’exportation dans la Search Console. En savoir plus et voir des exemples de données dans notre blog .

  1. Search Console API :
    • Si vous avez une formation technique, ou si un développeur de votre entreprise peut vous aider, vous pouvez envisager d’utiliser la Search Console API pour afficher, ajouter ou supprimer des propriétés et des sitemaps, et exécuter des requêtes avancées pour les données de résultats de recherche Google.
  2. Google Data Studio :
    • Google Data Studio est une solution de tableau de bord qui vous aide à unifier les données provenant de différentes sources de données, à les explorer et à raconter des histoires de données percutantes.

      Google Data Studio permet de tirer pleinement parti de vos données grâce à des tableaux de bord interactifs et des rapports facilement compréhensibles qui vous permettent de prendre de meilleures décisions commerciales.

      L’outil fournit un connecteur de la Search Console pour importer diverses mesures et dimensions dans votre tableau de bord.

      Cela peut être utile si vous souhaitez voir les données de la Search Console côte à côte avec les données d’autres outils.

      Si vous souhaitez essayer, vous pouvez utiliser ce modèle pour visualiser vos données – cliquez sur “Utiliser le modèle” dans le coin supérieur droit de la page pour vous connecter à vos données.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Google Drive permet d’enregistrer les fichiers non-Google hors connexion

Google Drive(Accéder à Drive sur votre téléphone ou votre tablette

Google Drive permet d’enregistrer les fichiers non-Google hors connexion

Google avait ajouté la possibilité de marquer les fichiers Docs pour l\’accès hors connexion (et les modifier hors ligne) plus tôt cette année, mais maintenant vous pouvez modifier et enregistrer n\’importe quel fichier sur Drive.

En effet, si vous n\’êtes pas connecté à un réseau Wi-Fi ou à un réseau mobile, vous pouvez quand même consulter et modifier vos fichiers, y compris les fichiers suivants et d\’autres types de fichiers :

  1. Google Slides

C’est ce que Google déclare dans un récent post :

Vous pouvez déjà rendre Google Docs, Sheets et Slides disponibles hors connexion.

Maintenant, dans le cadre d\’une nouvelle version bêta, vous pouvez également marquer des fichiers PDF, image, Office, et d\’autres fichiers non-Google pour l\’accès hors ligne en utilisant Google Drive sur Chrome

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

vous pouvez également marquer des fichiers PDF, image, Microsoft Office, et d\'autres fichiers non-Google pour l\'accès hors ligne en utilisant Google Drive sur Chrome
Source : Google

Cette fonctionnalité, qui concerne en premier les Administrateurs G Suite et les utilisateurs finaux, permet de compléter l\’expérience hors connexion pour Google Drive.

Maintenant, les utilisateurs peuvent accéder à leurs fichiers non-Google importants dans un paramètre hors ligne, comme lorsqu\’ils sont en déplacement ou lorsqu\’il y a une mauvaise connectivité Internet.

Quels contrôles faut-il activer ?

La fonctionnalité sera activée si les conditions suivantes sont remplies :

  1. Le domaine permet l\’utilisation/installation de Drive File Stream (et est donc un G Suite).
  2. Les administrateurs ont activé “Hors connexion” pour le domaine ou l’appareil en utilisant les paramètres de la Console d\’Administration.
  3. Les utilisateurs finaux sont identifiés dans Chrome et utilisent Drive File Stream avec les comptes associés au domaine sur liste blancche.
  4. Les utilisateurs finaux ont activé “Hors connexion” à partir des paramètres Drive ou Docs.

Pour postuler à cette version bêta en tant qu’Admin :

  1. Vous devez activer l\’utilisation et l\’installation de Drive File Stream pour votre domaine, et activer “Hors connexion” pour le domaine et les appareils.
  2. Faire une demande pour rejoindre la bêta ici.

Remarque : Les administrateurs qui ont opté pour l\’Alpha pour Docs, Sheets et Slides seront automatiquement mis sur liste blanche pour cette version bêta.

Pour postuler à cette version bêta en tant qu’Utilisateur final :

  1. Tout d\’abord, activez “Hors connexion” à partir des paramètres Drive ou Docs.
  2. Ensuite, connectez-vous à Chrome avec le compte associé au groupe Google sur la liste blanche et accédez au flux des fichiers Drive.
  3. Pour marquer les fichiers non-Google comme étant disponibles hors connexion, cliquez à droite sur un fichier et sélectionnez « Rendre disponible hors connexion ».
    cliquez à droite sur un fichier et sélectionnez « Rendre disponible hors connexion ».

    Vous pouvez également utiliser la fonction de prévisualisation hors connexion.

Google Docs permet de créer un document via un domaine en .New

Google Docs

Google Docs permet de créer un nouveau document via un domaine en .New

“Nouveau” et choisir entre , , Forms et Google Slides.

“.New”.

Vous pouvez utiliser la nouvelle méthode des raccourcis dans votre navigateur Web pour démarrer tout nouveau type de document que Google Docs est capable de créer :

  1. Les nouveaux documents en .doc peuvent crées en entrant les domaines doc.new, docs.new ou document.new.
  2. Les nouvelles feuilles de calcul avec Google Sheets peuvent être créées en saisissant sheet.new, sheets.new, ou spreadsheet.news.
  3. Les nouvelles diapositives ou présentations avec Google Slides peuvent être créées en entrant slide.new, slides.new, deck.new, ou presentation.new.
  4. Les formulaires avec Google Forms peuvent être créés en entrant dans la barre d’adresse les domaines form.new ou forms.new.
  5. Et les sites avec Google Sites peuvent être créés avec site.new, sites.new, ou website.new.

Comme le note Androidpolice

Les raccourcis ne sont pas dépendants du navigateur, et sont maintenant disponibles pour tous. Avec la possibilité de les mettre en favoris.

Google Docs permet d\'intégrer une diapositive de Google Slides

a déployé de nouvelles fonctionnalités dans Google Drive l’année dernière, avant d’ajouter récemment l’\’enregistrement de macro dans Sheets et un moyen plus facile de modifier le format du texte dans Docs.

Google Docs permet d\'intégrer une diapositive de Google Slides

Google Slides qui reçoit quelques fonctionnalités mineures mais utiles, comme indiqué dans le post de Google post.

insérer directement des diapositives de Google Slides dans un document Google Docs.

enfin possible avec des diapositives de Google Slides.

De la même façon que cela fonctionne lorsque vous insérez un graphique dans Docs, les diapositives de Google Slides ne sont pas simplement des images statiques mais peuvent être liées à une présentation Google Slides et être éditées et mises à jour.

Images via Google

Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite lier (pointer un lien vers) cette diapositive dans Docs à sa source de présentation dans Google Slides et synchroniser toutes les modifications en un seul clic, semblable à la façon dont vous pouvez insérer et lier des graphiques à partir de .

Cela devrait vous éviter de faire des travaux de duplication et vous assurer que le contenu de vos documents est toujours à jour.

Autre mise à jour :

  1. Aligner sur les repères :
  2. Aligner sur la grille :

Enfin, les utilisateurs pourront désormais également .

Ces changements devraient déjà avoir commencé à être disponibles pour tous les utilisateurs, avec un déploiement complet qui devrait s’achever dans les deux semaines.

Google Sheets introduit l\'enregistrement des macros et plus

Google a récemment fourni un aperçu du travail qu’il vient d’effectuer pour que Google Sheets (pour les feuilles de calcul) fonctionne mieux pour les entreprises.

Google Sheets introduit l\'enregistrement des macros et plus

Cela inclue plusieurs nouvelles annonces de fonctionnalités.

a en effet ajouté maintenant des fonctionnalités constamment demandées par les utilisateurs, y compris :

    • Sur votre ordinateur, ouvrez une feuille de calcul en accédant à sheets.google.com.
    • En haut de l\’écran, cliquez sur “Fichier”, puis sur “Imprimer”.
    • Cliquez sur “Définir des sauts de page personnalisés”.
    • Faites glisser les lignes là où doit se trouver la fin de la page. Chaque rectangle sera imprimé sur sa propre page.

      Pour supprimer un saut de page, passez la souris sur une ligne et cliquez sur “Supprimer“.

    • Quand vous avez terminé, cliquez sur “Confirmer les sauts de page”.
    Images via Google
  1. Créer des tailles de papier personnalisées (modifier les marges) :
    • Sur votre ordinateur, ouvrez une feuille de calcul en accédant à sheets.google.com.
    • En haut de l\’écran, cliquez sur “Fichier”, puis sur “Imprimer”.
    • Sous “Marges”, cliquez sur “Normal”. Choisissez un type de marge.
    • Pour personnaliser vos marges, cliquez sur “Numéros personnalisés”. Et entrez les nouveaux numéros de marge.
  2. Plus d\’options pour le regroupement des lignes et des colonnes :

    Il y a une nouvelle option pour regrouper des lignes ou des colonnes dans les feuilles. Cela facilite la réduction ou le développement de plusieurs lignes et colonnes à la fois pour personnaliser votre vue.

    • Sur votre ordinateur, ouvrez une feuille de calcul en accédant à sheets.google.com.
    • Sélectionnez les lignes ou les colonnes que vous souhaitez regrouper ou dégrouper.
    • En haut de la page, cliquez sur “Données” et choisissez l\’action à effectuer :
      • Regrouper les lignes
      • Regrouper les colonnes
      • Dégrouper les lignes
      • Dégrouper les colonnes

    • Pour développer ou réduire des lignes ou des colonnes, cliquez sur le signe Plus (+) ou Moins (-) situé à côté des lignes ou des colonnes.
  3. Un moyen d\’ajouter des cases à cocher dans les cellules :

    Vous pouvez ajouter des cases à cocher aux cellules d\’une feuille de calcul. Utilisez les cases à cocher à plusieurs fins, comme pour suivre un projet, prendre la présence, et cocher votre liste de tâches à faire.

    Vous pouvez donc transformer une liste d\’éléments en Checklist avec la nouvelle fonction CheckBox.

  4. Regrouper vos données par calendrier :

    simplifie le travail avec les dates dans les tableaux croisés dynamiques en ajoutant une option pour créer des regroupements par heure et date, y compris l\’heure, le jour, le mois, le trimestre, l\’année et plus.

Enregistrer des macros dans des feuilles

Pour aider votre équipe à économiser du temps lors de l\’achèvement des tâches répétitives, vous pouvez enregistrer des macros dans les feuilles.

Lorsque vous enregistrez une macro, elle est enregistrée en tant que script apps que vous pouvez exécuter dans le cloud chaque fois que vous avez besoin d\’effectuer la tâche.

Vous pouvez également éditer le script pour le modifier ou importer des scripts d\’applications existants en tant que nouvelles macros.

Comment créer une macro dans Sheets ?

  1. Sur votre ordinateur, ouvrez une feuille de calcul en accédant à sheets.google.com.
  2. En haut de l\’écran, cliquez sur “Outils”, puis “Macros”, et enfin sur “Enregistrer une macro”.
  3. En bas, choisissez le type de référence de cellule que vous souhaitez utiliser pour votre macro :
    • Utiliser des références absolues : la macro effectuera des tâches sur la cellule exacte que vous enregistrez. Par exemple, si vous mettez en gras la cellule A1, la macro ne mettra en gras que la cellule A1, quelle que soit la cellule sur laquelle vous avez cliqué.
    • Utiliser des références relatives : la macro effectuera des tâches sur la cellule que vous sélectionnez et sur les cellules adjacentes. Par exemple, si vous enregistrez les cellules A1 et B1 en gras, la macro peut être utilisée par la suite pour mettre les cellules C1 et D1 en gras.

  4. Terminez la tâche que vous souhaitez enregistrer. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur “Enregistrer”.
  5. Donnez un nom à la macro, créez un raccourci personnalisé et cliquez sur “Enregistrer”.

    Remarque : Lorsque vous créez une macro dans Google Sheets, un Apps Script est créé.

    Pour modifier cet Apps Script, cliquez sur “Outils”, puis “Éditeur de scripts” en haut de l\’écran.

    Pour exécuter une macro, cliquez sur “Outils”, puis “Macros”, puis, sélectionnez la macro de votre choix.

Google Hire : le nouveau service d\'emploi pour aider à embaucher

Après avoir officiellement déployé Google for Jobs, lance son outil Google Hire

Google Hire : un nouveau service d\'emploi pour aider à embaucher

Google Hire est donc un nouveau service qui va aider les entreprises à gérer plus efficacement leur processus de recrutement interne.

Cet outil offre aux entreprises un service de suivi cohésif des candidats qui est profondément intégré à G Suite

Au mois de Juin dernier, Google avait lancé son initiative Google for Jobs avec sa fonction de recherche d\’emploi intégré à pour aider les demandeurs d\’emploi à trouver le bon emploi pour eux.

Maintenant, il lance ce nouvel outil Google Hire pour aider les entreprises à bien gérer leurs candidats.

La pièce manquante ici donne maintenant aux entreprises des outils pour la gestion des offres d’emploi, et peut-être la possibilité de les publier directement sur Google Search.

Image via Google

D’après Google, Hire est destiné à aider les entreprises à abandonner la gestion manuelle des ressources humaines et des chercheurs d’emploi pour passer à une gestion numérique :

Ainsi, avec cette association de produits Google pour les pros, vous pouvez :

  • Communiquer avec les candidats dans ou Hire et vos emails se synchroniseront automatiquement dans les deux services.
  • Planifier des entretiens via Hire avec une visibilité dans le Google Agenda du recruteur.

    Google Hire inclut également automatiquement des détails importants dans les invitations de Google Agenda, telles que les informations de contact, le calendrier complet des entretiens d’embauche et les questions sur lesquelles chaque interviewer devrait se concentrer.

  • Suivre l’évolution et le profil des candidats dans Hire, puis analyser et visualiser les données dans Google Sheets.

Pour en savoir davantage sur Google Hire, disponible pour l’instant aux Etats-Unis pour les entreprises de moins de 1.000 employés, visitez cette page ou faîtes une demande de demo à Google.

Google Docs pour Android supporte les fichiers OpenOffice (.odt) et .epub (ebook)

Google annonce une amélioration importante dans son application Google Docs pour mobile qui va désormais supporter l’importation et l’exportation des fichiers OpenDocument Text (.odt) qu’on retrouve le plus souvent dans OpenOffice.

Google Docs pour Android

De même, il est désormais possible d’importer et exporter des fichiers OpenDocument Sheets (.ods) depuis l’application Android Sheets,(feuilles de calcul) ainsi que des fichiers OpenDocument Presentations (.odp) via l’application Google Slides (présentations ou diaporama) pour Android.

Rappelons que l’importation et l’exportation des ces différents types de fichiers OpenDocument (.odt, .ods, et .odp

Et, pour l’instant, rien n’indique si le support des fichiers .odt, .ods et .odp arrivera dans Google Docs, Sheets et Slides pour mobile .

Toujours est-il que les applications des outils bureautiques Word, Excel et PowerPoint de pour iOS supportent tous déjà les fichiers dits OpenDocument. Mais, ils ne sont pas accessibles dans les versions Android de ces mêmes applications.

Après avoir activé la création et l’exportation des fichiers au format .epub (pour ebook) depuis Google Docs via l\’ordinateur, Google annonce aussi supporter l’importation et l’exportation de fichier .epub via son application mobile Google Docs pour Android.

En d’autres termes, il sera maintenant possible de sauvegarder un ebook au format .epub dans Google Drive et le lire depuis l’application mobile Google Docs pour Android.

D’autre part, l’application Google Docs intègre dorénavant des options d’orientation (portrait ou paysage), taille du document et couleur de la page. Et dans , vous pouvez utiliser la fonction IMAGE pour voir les images dans les cellules.

Mais, attention : toutes ces fonctionnalités ne sont disponibles que lorsque l’appareil Android est connecté à internet. Lorsque l’appareil est hors ligne, une page d’erreur s’affiche.