Google Discover intègre désormais un carrousel de Web Stories

arrive dans la section Discover de l’application Google sur iOS et Android.

Google Discover intègre désormais un carrousel de Web Stories

Google a annoncé qu’il apporte maintenant la fonctionnalité Web Stories (précédemment connu sous le nom AMP Stories) à .

Ainsi, non seulement vous pouvez trouver des Google Web Stories dans et quelques autres plates-formes prises en charge, elles vont maintenant également s’afficher dans Google Discover – dans l’application Google iOS et Android.

Les Google Web Stories sont donc maintenant en bonne place dans la section Discover de l’appli Google, qui touche plus de 800 millions de personnes par mois.

Un carrousel Google Web Stories dédié apparaît maintenant en haut de Discover pour les utilisateurs aux États-Unis, en Inde et au Brésil. Il est prévu d’étendre Google Web Stories à d’autres produits Google dans plus de pays aussi, très prochainement.

Nous venons de lancer les Web Stories dans Discover, que vous trouverez sur l’application Google sur iOS et Android. Le carrousel Stories se trouve près du haut de Discover et vous aide à trouver les meilleures choses sur le web.

Avant d’être ajouté à Discover, les Web Stories ont été présentées dans les résultats de recherche depuis 2019. Les Web Stories continueront d’être affichées dans les résultats de recherche, ainsi que dans Discover.

Ce changement crée plus de visibilité pour Google Web Stories, qui est encore un produit relativement nouveau, et offre plus d’incitation pour les éditeurs à les créer.

Comment fonctionnent les Google Web Stories

Naviguer sur Google Web Stories dans Discover est à peu près la même chose que la navigation des Stories dans d’autres applications.

Comment ça marche ? Vous pouvez parcourir les Web Stories de Google lorsque vous appuyez sur une story, et vous entrez  dans « une expérience qui est en plein écran et immersive », comme le déclare Google dans son post. Tapez pour passer à la page suivante, ou balayez vers une toute autre story dans le carrousel.

Vous pouvez parcourir les Web Stories de Google lorsque vous appuyez sur une story, et vous entrez  dans « une expérience qui est en plein écran et immersive », comme le déclare Google dans son post. Tapez pour passer à la page suivante, ou balayez vers une toute autre story dans le carrousel.

Un aperçu de chaque Web Story est affiché dans le carrousel, que les utilisateurs peuvent appuyer dessus pour afficher dans une expérience immersive en mode plein écran.

Les utilisateurs peuvent appuyer pour avancer à travers chaque diapositive d’une story, ou glisser pour passer à la story suivante dans le carrousel.

Contrairement aux stories sur ces plates-formes, les créateurs de Google Web Stories possèdent le contenu.

Les Web Stories sont hébergées sur les propres sites Web des éditeurs, ce qui donne aux créateurs le plein contrôle sur l’ajout de choses comme des liens et de la publicité.

Les éditeurs peuvent même partager des Web Stories avec une URL, tout comme le partage de n’importe quelle autre page Web. Ainsi, les Web Stories peuvent être vues en dehors de l’application Google.

Google note que les premiers utilisateurs de Web Stories les montrent de manière unique.

Étant donné que les Web Stories sont une extension d’un site Web, certains éditeurs les ajoutent à leur page d’accueil, les canaux sociaux, les bulletins d’information et plus encore.

Étant donné qu’une Google Web Stories est pratiquement la même qu’une page Web, elles peut rester sur le Web aussi longtemps qu’un éditeur décide de continuer à l’héberger, comme le confirme Google dans son post :

Pour les créateurs et les éditeurs, les Web Stories sont entièrement sous votre direction, comme tout autre contenu de votre site Web. Les auteurs de stories contrôlent pleinement la , l’hébergement, le partage et l’ajout de liens vers leurs stories.

Google affirme que les éditeurs voient déjà de bons résultats avec les Web Stories. Les stories les plus réussies sont présentées sur “stories.google.com” (sur mobile uniquement).

Un certain nombre d’éditeurs partenaires contribuent à obtenir cette fonctionnalité sur le terrain, mais les Google Web Stories peuvent être créées par n’importe qui.

Comment créer des Google Web Stories

Que vous soyez un créateur individuel ou un grand éditeur, n’importe qui peut créer des Google Web Stories.

Que vous soyez un créateur individuel ou un grand éditeur, n’importe qui peut créer des Google Web Stories.

Bien que quiconque soit en mesure de créer des Web Stories, seul un petit nombre de sites l’ont. Les Web Stories sont encore au stade de l’adoption précoce, avec seulement 2.000 sites Web ayant publié des stories à ce jour.

Pour accroître l’adoption de Google Web Stories, Google a publié un outil facile à utiliser pour aider les éditeurs à les créer.

Un plugin pour Google Web Stories a été officiellement sorti de la bêta le mois dernier. Un outil de test pour les Web Stories est même disponible. 

Google a aussi publié une documentation sur le site AMP sur la façon de créer des Web Stories. Voici les documents sur la façon de les aider à apparaître dans Google Search (Lisez aussi cet autre article).

Les Google Web Stories dans Search et maintenant dans Google Discover peut conduire à un trafic supplémentaire pour certains éditeurs.

Source : Searchenginejournal 

Google lance un plugin WordPress pour Google Web Stories

Après avoir déployé la version 2 du plugin AMP fot WordPress, a officiellement publié le plugin Web Stories.

Le plugin WordPress Google Web Stories WordPress est disponible

Google a annoncé que son plugin WordPress Stories Web est sorti de la bêta et est disponible pour tous. Ce plugin permet aux éditeurs WordPress de créer facilement du contenu dans le format , ce qui permet aux éditeurs d’attirer plus de visiteurs sur leur site.

Voici comment Google présente le plugin Web Stories :

Les Web Stories sont un format gratuit, ouvert sur le Web, de narration visuelle pour le Web, vous permettant de créer facilement des récits visuels avec des animations engageantes et des interactions à portée de main, et d’immerger vos lecteurs dans de grandes expériences à chargement rapide en plein écran.

Être vu dans plus d’endroits sur Google

Les Web Stories de Google sont un moyen d’utiliser le contenu existant pour créer du contenu abrégé qui peut être « lu » rapidement. C’est pourquoi le format s’appelle Stories Web.

Les Web Stories de Google sont un moyen d’utiliser le contenu existant pour créer du contenu abrégé qui peut être « lu » rapidement. C’est pourquoi le format s’appelle Stories Web.

Si les utilisateurs sont intéressés, ils peuvent cliquer dessus pour obtenir l’article complet.

Le contenu qui se trouve dans le format Web Story peut être vu en haut de la recherche Google régulière. Mais il y a des possibilités de les voir ailleurs.

Le contenu qui se trouve dans le format Web Story peut être vu en haut de la recherche Google régulière. Mais il y a des possibilités de les voir ailleurs.

En effet, Google affiche le contenu au format Web Story aux endroits suivants :

Avantages des Web Stories

Le format Web Stories met les fonctionnalités et les capacités à portée de main pour interagir avec votre audience via la puissance de la narration sur le web ouvert. Plus précisément, vous pouvez :

  • Créer facilement un contenu magnifique et attrayant : les Web Stories rendent la production de stories aussi facile que possible d’un point de vue technique.
  • Profiter d’une flexibilité créative pour la liberté éditoriale et l’image de marque : le format Web Stories est livré avec des modèles de mise en page prédéfinis mais flexibles, des contrôles d’interface utilisateur normalisés et des composants pour le partage et l’ajout de contenu de suivi.

    Profiter d’une flexibilité créative pour la liberté éditoriale et l’image de marque : le format Web Stories est livré avec des modèles de mise en page prédéfinis mais flexibles, des contrôles d’interface utilisateur normalisés et des composants pour le partage et l’ajout de contenu de suivi.

  • Partager et relier vos stories sur le Web ouvert : les Web Stories font partie du Web ouvert et peuvent être partagées et intégrées sur des sites et des applications sans être confinées à un seul écosystème.
  • Suivre et mesurer vos stories : prend en charge les fonctionnalités d’analyse et de lecture pour le partage et la monétisation virales.
  • Capter l’attention de vos lecteurs en offrant des temps de chargement rapide à vos stories : les stories Web sont rapides pour que votre audience reste engagé et diverti.
  • Vous engager avec vos lecteurs par le biais de contes immersifs : Les Web Stories sont une façon nouvelle et moderne d’atteindre les lecteurs existants.
  • Monétiser efficacement les belles et engageantes stories que vous créez : les Web Stories permettent la capacité de monétisation pour les éditeurs utilisant des liens d’affiliation. Pour les annonceurs, le format Stories est un moyen d’atteindre une audience unique au sein d’une nouvelle expérience de narration.

Audience : Tout le monde

Les Web Stories sont pour tout le monde ! Si vous êtes propriétaire d’un site, créateur de contenu ou éditeur sur le Web, adopter le format Web Stories serait un excellent moyen d’améliorer la qualité de votre stratégie de contenu, la valeur que vous apportez à vos lecteurs, et par conséquent vos chances d’atteindre un succès durable, dixit Google.

En utilisant l’éditeur Web Stories pour WordPress, vous pouvez facilement créer des récits visuels avec des interactions “tapables”, et les partager librement sur le Web, ou les intégrer sur vos stratégies de contenu existantes.

En utilisant l’éditeur Web Stories pour WordPress, vous pouvez facilement créer des récits visuels avec des interactions “tapables”, et les partager librement sur le Web, ou les intégrer sur vos stratégies de contenu existantes.

Les stories que vous créez sont les vôtres dans tous les sens, comme les Web Stories appartiennent au web ouvert, au lieu d’être confinés à n’importe quel écosystème ou plate-forme fermé spécifique.

Le plugin WordPress Web Stories by Google est disponible sur WordPress.org

Google : Vous pouvez récupérer votre ranking sans nouveau Core Update

Contrairement aux anciennes mises à jour Panda ou Penguin, les Core Updates sont régulièrement actualisés.

Google : Vous pouvez récupérer votre ranking sans nouveau Core Update

Vendredi dernier, John Mueller de chez Google a déclaré dans une vidéo de hangout webmaster que si votre site a été négativement impacté par un Core Algorithm Update de Google, vous n’avez pas besoin d’attendre la prochaine fois que Google déploie un pour récupérer vos positions.

Et hier mercredi, dans un autre hangout webmaster Google avec John Mueller, Barry Schwartz de chez Searchengineland lui a posé de nombreuses questions autour de cette déclaration et il s’avère que les données et les signaux qui composent ces Core Updates se mettent à jour régulièrement entre les Core Updates effectifs de Google.

Communication précédente

Google a publié en Août 2019 dans un post que « les mises à jour en profondeur de l’algorithme ont tendance à se produire tous les quelques mois. »

Google a déclaré que « le contenu qui a été touché par l’un pourrait ne pas récupérer – en supposant que des améliorations ont été apportées – jusqu’à ce que le prochain Core Update soit publié. »

Il a aussi déclaré dans ce même post :

Plusieurs fois par an, nous apporterons des changements importants et généraux à nos algorithmes et systèmes de recherche. Nous nous référons à ces « Core Updates ». Ils sont conçus pour s’assurer que, dans l’ensemble, nous nous livrons à notre mission de présenter le contenu pertinent et faisant autorité aux chercheurs.

Ces Core Updates peuvent également affecter .

Nous confirmons les Core Updates généraux parce qu’ils produisent généralement des effets largement notables. Certains sites peuvent noter des baisses ou des gains au cours de ces mises à jour en profondeur.

Nous savons que ceux qui ont des sites qui connaissent des baisses de positions seront à la recherche d’un correctif, et nous voulons nous assurer qu’ils n’essaient pas de réparer les mauvaises choses.

En outre, il pourrait ne pas y avoir quelque chose à corriger du tout.

Toutefois, ce même article ne continue pas à dire que certains peuvent voir des améliorations incrémentielles.

Cependant, nous effectuons constamment des mises à jour de nos algorithmes de recherche, y compris des Core Updates plus petits. Nous n’annonçons pas tout cela parce qu’ils ne sont généralement pas largement perceptibles.

Pourtant, lorsqu’ils sont libérés, ils peuvent provoquer la récupération du contenu si des améliorations le justifient.

Ces améliorations peuvent être dues à un Core Update plus petit et non annoncé ou à d’autres Core Algorithm Updates qui pourraient aider le classement global du site à mieux se porter.

Le changement d’aujourd’hui

Donc, désormais, vous n’avez pas à attendre un Google Core Update pour voir une récupération complète, a maintenant déclaré sur la vidéo de vendredi à la marque 3:35 dans la vidéo et il l’a confirmé à nouveau hier dans on échange avec Barry Schwartz :

John Mueller a déclaré vendredi :

Ce n’est pas quelque chose qui nécessite qu’un site attende le prochain Core Update pour avoir une chance d’être vu différemment.

Il peut continuer à travailler sur des choses et les choses peuvent s’améliorer au fil du temps.

Et il a aussi ajouté :

Il est possible que notre prochaine mise à jour en profondeur fera un plus grand changement dans la même direction que vous avez travaillé, et vous verrez un plus grand changement dans les performances de votre site aussi.

Mais en général, les sites n’ont pas à attendre le prochain plus grand Core Update afin de commencer à voir des changements.

Donc, de ce point de vue, je n’arrêterais pas de travailler sur les choses une fois que vous pensez avoir fait ce qu’il fallait, mais je continuerais à travailler dans cette direction. Vous devriez voir au moins quelques améliorations progressives au fil du temps là-bas.

Hier mercredi 9 Septembre 2020, John Mueller a confirmé à Barry Schwartz que vous pouvez voir une « récupération complète » après un Core Update de Google et avant que Google n’exécute cette mise à jour en profondeur à nouveau.

Vous n’avez pas à attendre un Google Core Update à nouveau pour voir une récupération complète.

Régulièrement actualisé

John Mueller a aussi déclaré à Searchengineland que les signaux et les données que ces mises à jour en profondeur utilisent sont « régulièrement » mis à jour entre les Updates trimestrielles ou alors de Core.

Il a confirmé que contrairement aux anciennes Updates Penguin ou Panda, où vous avez dû attendre que Google déploie un nouvel Update, les Core Updates ne fonctionnent pas comme ça.

Les scores dans les Core Updates sont « régulièrement mis à jour » tout le temps. Cela pourrait ne pas être en temps réel ou toutes les heures ou même tous les jours, mais ils sont régulièrement mis à jour et vous n’avez pas à attendre.

Pourquoi devons-nous en soucier ?

Il s’agit d’excellentes nouvelles pour les sites impactés d’une manière négative par ces Google Core Updates.

Alors que Google publie généralement un Core Update tous les 3 mois environ, si votre site perd 50% de son trafic organique Google, vous n’avez pas à attendre un trimestre d’affaires entier pour récupérer.

Vous pouvez essayer de suivre les conseils de Google sur les Core Updates et, nous l’espérons, vous verrez des améliorations avant que le prochain Core Update ne soit libéré.

Pendant ce temps, cela plus de 4 mois depuis le dernier Core Update, qui a eu lieu le 4 mai 2020.

Les et les webmasters attendent avec impatience la prochaine mise à jour en profondeur et se préparent à cet impact, qui est attendu d’un jour à l’autre.

Google Ads déploie globalement les annonces Discovery

Les annonces Discovery sont diffusées automatiquement sur , Google Discover et Gmail.

Google Ads déploie globalement les annonces Discovery

Les publicités Discovery vous permettent de toucher des utilisateurs dans des flux personnalisés sur des propriétés Google populaires.

Google a introduit deux grands tests d’annonces axées sur l’image lors de son événement Google Marketing Live l’année dernière.

Les annonces Gallery pour les campagnes Search sont prêtes à se se déployer cet été, mais les annonces Discovery ont émergé des tests et sont maintenant disponibles pour tous les annonceurs dans le monde entier.

Les campagnes Discovery ont discrètement été déployées le mois dernier, et Google vient maintenant de les officialiser.

Comme dit plus haut, les annonces Discovery sont éligibles pour être diffusées sur les flux YouTube Home et l’onglet “A suivre”, le flux Discover sur l’application et dans les onglets “Promotions” et “Réseaux sociaux” de Gmail et offrent de nouvelles opportunités tant à Google qu’aux annonceurs.

Avec les annonces Discovery, vous pouvez compter sur la compréhension de Google de l’intention des consommateurs à travers ses propriétés pour engager ces publics comme ils font défiler leurs flux Google préférés, aucune requête de recherche nécessaire:

  • YouTube: P résentez vos produits sur les flux de la page d’accueil et “A suivre” sur YouTube, où plus de 90% des utilisateurs disent découvrir de nouvelles marques ou produits.
  • Discover : Atteindre des centaines de millions de consommateurs dans le flux de l’application Google Search alors qu’ils explorent et restent à jour sur leurs centres d’intérêt.
  • Gmail : Affichez les offres opportunes aux acheteurs alors qu’ils vérifient leur boîte de réception pour les derniers produits et offres sur les onglets “Promotions” et “Social”.

Avec les annonces Discovery, vous pouvez compter sur la compréhension de Google de l’intention des consommateurs à travers ses propriétés pour engager ces publics comme ils font défiler leurs flux Google préférés

Si vous n’avez pas encore remarqué d’annonces dans le flux Discover, c’est parce que Google y va prudemment ici. La société affirme que les campagnes Discovery offrent de l’échelle pour les annonceurs, mais elle reste très prudente, en particulier au sujet des annonces dans le flux Discover.

Il n’y a actuellement, semble-t-il, qu’un seul slot d’annonce — en position 3 — sur le flux Discover.

Plus d’annonces sont probables, mais Jerry Dischler, Vice-président / GM des Ads Platforms & Google Properties, dans une interview téléphonique mardi, a déclaré:

Nous tenons la barre de qualité vraiment haute et ne montrons que les annonces qui ont les meilleurs actifs d’image que nous pensons sont les plus pertinents pour les utilisateurs dans ce contexte.

Le machine learning de Google est utilisé pour déterminer quand servir une annonce Discovery qui fournira les meilleurs résultats sur l’objectif de la campagne.

Et de poursuivre pour déclarer que les résultats des campagnes Discovery continuent de s’améliorer.

Bienvenue sur Google Ads aux spécialistes du marketing des médias sociaux

Comme le note Searchengineland.com :  

Les campagnes Discovery s’inspirent du succès de avec exactement ce type de format d’annonce native visuellement impactant et ciblé sur la base des données d’audience plutôt que sur l’intention de recherche

Lorsque Google a introduit le type de campagne Discovery l’année dernière, il a rappelé que le flux Discover a plus de 800.000 utilisateurs mensuels. Maintenant, Google déploie son usage à travers les surfaces YouTube, Discover et Gmail pour réclamer une audience combinée de 2,9 milliards de personnes.

Cette approche des totaux d’audience de la méthode Facebook, qui a commencé à signaler l’utilisation à travers sa «famille d’applications» l’année dernière. En fait, Facebook a signalé 2,99 milliards de personnes actives mensuelles (MAP) au 31 mars 2020.

En d’autres termes, Google dit qu’il peut offrir la même portée que Facebook actuellement.

Et quand on sait que le flux Google Discover est appelé à remplacer l’interface web actuelle du moteur de recherche sur ordinateur, on peut s’attendre à ce que les audiences des annonces Discovery grossissent encore davantage très rapidement…

D’autre part, rappelons que Google Lens et Google Discover vont remplacer la recherche vocale dans l’appli Google Search.

Dans le cas où il n’était pas très clair que les annonces Discovery sont destinées à récupérer une part importante des dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux (Facebook, et autres ), Google le fait déjà savoir.

Dans une étude de cas citée dans l’annonce d’aujourd’hui, Deckers a déclaré que :

Google a réaménagé des images de haute qualité des campagnes sociales pour les annonces Discovery la saison dernière.

Il y a donc comme un appel aux annonceurs sociaux d’être en mesure d’étendre rapidement leurs campagnes de médias sociaux aux annonces Discovery.

Les campagnes Discovery ne sont pas seulement un autre effort de Google pour aller au-delà de l’intention de recherche et de fournir des connexions d’audience tout au long de l’entonnoir.

Elles offrent aussi à Google une porte d’entrée dans le travail avec les budgets sociaux et les équipes qui les gèrent.

Quelle équipe finalement est responsable des campagnes Discovery variera, mais dans de nombreux cas, les agences et les entreprises auront des équipes de recherche, des équipes display et maintenant “social” avec un coup de main dans les campagnes Google Ads.

Fonctionnement des campagnes Discovery

Les campagnes Discovery pour un affichage dans le flux Google Discover sont maintenant disponibles dans .

Des annonces Discovery sont mises en place dans les campagnes Discovery. Il existe deux formats publicitaires :

  • Les annonces Discovery Carrousel avec plusieurs images
  • et les annonces Discovery avec une seule image

Pour les ressources d’image, vous pouvez demander à Google de scanner votre site Web pour les images qui répondent aux exigences de taille, de télécharger des images ou sélectionner des images stock d’une bibliothèque Shutterstock.

La clé est d’avoir des images accrocheuses et de haute qualité (voir plus loin dans cet article).

Comme pour les annonces de recherche responsives (RSA), les annonces Discovery servent automatiquement des combinaisons de titres et de descriptions. Entrez jusqu’à 5 titres et 5 descriptions.

Google affichera également une estimation hebdomadaire de l’impression basée sur votre ciblage géographique. Aux États-Unis, l’estimation hebdomadaire des impressions est de 3,3 milliards.

Vous pouvez laisser Google choisir automatiquement le texte d’appel à l’action dans vos annonces ou choisir parmi plus de 10 options telles que \ »Réserver Maintenant\ », \ »Nous Contacter\ », \ »Télécharger\ », \ »Visiter le Site\ »\ »Acheter Maintenant\ », etc.

Les groupes d’annonce de la campagne Discovery doivent être organisés par stratégie ou par thème.

En complément de l’emplacement, les campagnes Discovery peuvent être ciblées par audience et/ou démographie (âge, sexe, statut parental et revenu du ménage).

Notez que comme il s’agit de l’un des types de campagne universelle automatisée de Google, des enchères intelligentes sont nécessaires et la rotation de l’annonce (Ad Rotation) et le plafonnement des fréquences ne sont pas disponibles pour ce type de campagne.

Google note également dans sa page de conseils d’annonces Discovery :

Les annonceurs devraient choisir un budget quotidien moyen au moins 10 fois la valeur de votre offre cible coût par action (CPA) et attendre au moins 40 conversions avant d’apporter des modifications à votre campagne.

Le Guide du créatif pour les Annonces Discovery

Google déclare dans le Guide du créatif qu’une grande créativité est un élément clé de chaque campagne de marketing. Créer une annonce qui attire l’attention des utilisateurs et les amène à agir est un art. Voici donc 3 principes simples qui peuvent vous aider à créer des annonces étonnantes que votre public va adorer.

  1. Étape 1 : Les grandes annonces arrêtent leur public à mi-scroll. Une belle imagerie est un must. Vous devrez :
    • Utilisez des images haute résolution (au moins 1200×628)
    • Explorez à l’aide de plans rapprochés avec un sujet de base qui est encadré au centre
    • Utilisez des photos qui sont bien éclairées avec des couleurs vives et contrastées
    • Gardez le texte superposé au minimum. Si vous utilisez du texte, il doit être grand type et court
    • Gardez les arrière-plans simples – arrière-plans solides ou simples et les formes géométriques simples bien travaillées.

    Étape 1 : Les grandes annonces arrêtent leur public à mi-scroll. Une belle imagerie est un must. Vous devrez :
  2. Étape 2 : La création puissante attire l’attention des utilisateurs : l’imagerie et la copie aspirationnelles sont cruciales. Vous devrez :
    • Afficher un visuel clair du produit ou du service vendu
    • Mettre en valeur un seul produit par image
    • Éviter la photographie générique des librairies. si vous utilisez photothèques payantes, assurez-vous qu’elles se connectent à votre marque et à votre histoire

    Étape 2 : La création puissante attire l’attention des utilisateurs : l’imagerie et la copie aspirationnelles sont cruciales.
  3. Étape 3 : La copie forte conclut l’affaire : Écrivez une copie concrète et spécifique pour convaincre les utilisateurs de passer à l’étape suivante. La copie forte boucle l’affaire.

    Essayez donc de :

    • Donner des détails clés sur votre produit et votre marque afin que les utilisateurs n’aient pas besoin de naviguer loin pour en savoir plus
    • Écrivez une copie en laquelle votre utilisateur peut avoir confiance. Ne promettez pas quelque chose que vous ne pouvez pas livrer
    • Ne commencez pas chaque mot avec une lettre capitale. Ne capitalisez que le premier mot d’une phrase

Élaborez des créations visuellement attrayantes et de grande qualité

Suivez ces bonnes pratiques de Google Ads pour améliorer les performances de vos campagnes Discovery.

  1. Utilisez des images de haute qualité (1 200 x 628 et 1 200 x 1 200) qui boostent l\’engagement des utilisateurs avec votre marque.
    • Explication : les images de haute qualité permettent de raconter une histoire plus engageante concernant vos produits ou services, et sont plus susceptibles d\’inciter les utilisateurs à agir.

  2. Utilisez les options de carrousel d\’image simple et multi-image avec des images carrées et en mode paysage.
    • Explication : les campagnes Discovery sélectionnent automatiquement l\’option d\’image et la taille qui génèrent les meilleures performances sur chaque propriété.

  3. Mettez en avant les informations sur votre produit et vos offres (comme les promotions) dans vos titres et vos descriptions.
    • Explication : les promotions et les remises suscitent l\’intérêt des utilisateurs, et les incitent à effectuer des achats.

  4. Dans les titres et les descriptions, n\’ajoutez une majuscule qu\’au premier mot et aux noms propres.
    • Explication : dans votre création, ajoutez simplement une majuscule en début de phrase et évitez de rédiger le texte entièrement en majuscules. Vous pourrez ainsi proposer une expérience publicitaire plus naturelle et plus authentique.

  5. Vérifiez que votre campagne est configurée de manière à utiliser la même langue que votre création.
    • Explication : vous n\’avez aucun intérêt à diffuser une annonce en allemand auprès d\’utilisateurs hispanophones, par exemple.

  6. Concentrez-vous sur les audiences les plus susceptibles de générer des conversions pour votre entreprise, en fonction des performances enregistrées par vos campagnes display, vidéo et sur le Réseau de Recherche.
    • Explication : les campagnes Discovery efficaces commencent souvent par toucher les audiences performantes sur les Réseaux de Recherche et Display, et sur le réseau vidéo (par exemple, les clients existants, les personnes qui ont déjà visité votre site Web et les prospects semblables à votre base de clients).

Source : Google 

Continuer la lecture de « Google Ads déploie globalement les annonces Discovery »

Google Search déploie la May 2020 Core Algorithm Update

Plusieurs fois par an, Google dit faire des changements significatifs et larges dans ses algorithmes et systèmes de recherche.

Google Search déploie la May 2020 Core Algorithm Update

Il les appelle « core updates » ou « mises à jour du core ». Elles sont conçues pour s’assurer que, dans l’ensemble, Search atteint sa mission de présenter du contenu pertinent et faisant autorité aux internautes faisant de la recherche sur le moteur.

Ces mises à jour de base pouvant également affecter Google Discover.

Et Google de confirmer donc cette de son algorithme :

Nous confirmons les Core Updates larges parce qu’elles produisent généralement quelques effets largement notables.

Certains sites peuvent noter des baisses ou des gains pendant leurs exécutions. Nous savons que ces sites qui subissent des baisses seront à la recherche d’un correctif, et nous voulons nous assurer qu’ils n’essayent pas de corriger les mauvaises choses.

En outre, il pourrait ne pas y avoir quelque chose à corriger du tout.

Aujourd’hui, nous publions une grosse mise à jour du coeur de l’algorithme, comme nous le faisons plusieurs fois par an. Elle est appelée la May 2020 Core Update. Nos conseils sur ces mises à jour restent comme nous l’avons déjà couvert.

Et Google de préciser ce qui suit :

La May 2020 Core Update est maintenant en cours de déploiement. Comme c’est typique avec ces updates, il faudra généralement environ une à deux semaines pour que le déploiement soit complet.

Il s’agit donc de la deuxième update confirmée par Google en 2020 à ce jour, après la première publiée en Janvier 2020. 

Les directives de Google concernant cette mise à jour restent exactement les mêmes que toutes les mises à jour du core dans le passé. Historiquement, Google a toujours dit qu’il n’y a rien à \ »réparer\ » ou “corriger” si les classements baissent après une core update.

Au contraire, les propriétaires de sites sont systématiquement conseillés de faire de leur contenu le meilleur qu’il puisse être. En d’autres termes, s’efforcer de faire de chaque morceau de contenu la ressource la plus holistique sur le web pour la requête spécifique d’un utilisateur.

Il existe de nombreuses autres interprétations des conseils de Google sur la façon de faire face à l’impact d’une core update.

Core updates et réévaluation du contenu

Il n’y a rien de mal avec les pages qui peuvent être négativement impactées lors d’une Core Update. Elles n’ont pas violé les Consignes aux webmasters de Google ni été soumises à une action manuelle ou algorithmique, comme cela peut arriver aux pages qui violent ces Consignes.

En fait, selon le post de Google,

Au lieu de cela, les changements visent à améliorer la façon dont les systèmes de évaluent le contenu dans son ensemble. Ces modifications peuvent amener certaines pages qui étaient auparavant sous-récompensées à faire mieux.

Une façon de penser à la façon dont une core update fonctionne est d’imaginer que vous avez fait une liste des 100 meilleurs films en 2015. Quelques années plus tard, en 2019, vous actualisez la liste.

Ça va changer naturellement. Certains films nouveaux et merveilleux qui n’ont jamais existé auparavant seront maintenant candidats à l’inclusion. Vous pourriez également réévaluer certains films et vous rendre compte qu’ils méritaient une place plus élevée sur la liste par rapport à avant.

La liste va changer, et les films précédemment plus élevés sur la liste qui se déplacent vers le bas ne sont pas pour autant mauvais. Il y a tout simplement des films plus méritants qui leur sont soumis.

Mettez l’accent sur le contenu

n’ont rien de mal à corriger. Cela dit, Google dit comprendre ceux qui font moins bien après un changement de core update peuvent encore avoir l’impression qu’ils ont besoin de faire quelque chose.

Google suggère de vous assurer que vous offrez le meilleur contenu possible. C’est ce que ses algorithmes cherchent à récompenser.

Google profite de l’occasion pour faire cette mise au point dans son article de blog :

Depuis que nous avons écrit ce post à l’origine, on nous a parfois demandé si E-A-T est un facteur de classement.

Nos systèmes automatisés utilisent un mélange de nombreux signaux différents pour classer le contenu. Nous avons essayé de faire en sorte que ce mélange aligne ce que les êtres humains seraient d’accord pour dire que c’est un grand contenu car ils l’évalueraient selon les critères E-A-T.

Compte tenu de cela, l’évaluation de votre propre contenu en termes de critères E-A-T peut aider à l’aligner conceptuellement avec les différents signaux que nos systèmes automatisés utilisent pour classer le contenu.

Récupération et plus de conseils

Une question commune après une core update est combien de temps faut-il pour qu’un site impacté récupère, s’il améliore le contenu ?

Les mises à jour du core générales ont tendance à se produire tous les quelques mois. Le contenu qui a été ciblé par l’un d’eux pourrait ne pas récupérer – en supposant que des améliorations aient été apportées – jusqu’à ce que la prochaine core update soit publiée.

Cependant, Google dit mettre constamment à jour ses algorithmes de recherche, y compris des core updates plus petites. Il reconnaît ne pas annoncer tout cela parce qu’ils ne sont généralement pas largement perceptibles. Pourtant, lorsqu’elles sont déployées, elles peuvent provoquer la récupération du contenu si les améliorations le justifient.

Gardez à l’esprit que les améliorations apportées par les propriétaires de sites ne sont pas une garantie de récupération, pas plus que les pages n’ont de position statique ou garantie dans ses résultats de recherche, dixit Google.

S’il y a un contenu plus méritant, il continuera de bien se classer dans ses systèmes.

Il est également important de comprendre que les moteurs de recherche comme Google ne comprennent pas le contenu comme les êtres humains. Au lieu de cela, Google dit rechercher des signaux qu’il peut recueillir sur le contenu pour comprendre comment ceux-ci sont en corrélation avec la façon dont les humains évaluent la pertinence.

La façon dont les pages se lient les unes aux autres est un signal bien connu que Google utilise. Mais il utilise beaucoup plus, qu’il ne divulgue pas pour aider à protéger l’intégrité de ses résultats.

Google dit tester toute grosse Core Update avant qu’elle ne soit mise en ligne, y compris la collecte des commentaires des évaluateurs de qualité de recherche susmentionnés, pour voir si la façon dont il pèse les signaux semble bénéfique.

Bien sûr, Google reconnaît aussi qu’aucune amélioration qu’il fait à la recherche n’est parfaite.

C’est pourquoi il continue à faire des updates. Il reçoit plus de commentaires, fait plus de tests et continue à travailler pour améliorer ses systèmes de classement :

Ce travail sur notre fin peut signifier que le contenu pourrait récupérer à l’avenir, même si un propriétaire de contenu ne fait aucun changement. Dans de telles situations, nos améliorations continues pourraient évaluer un tel contenu de façon plus favorable.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Google Discover vous permet de signaler le contenu inapproprié

Google Discover vous permet maintenant de «signaler le contenu» qui est trompeur, sensationnel, et pire encore…

Google Discover vous permet de signaler le contenu inapproprié

On se retrouve parfois à faire défiler le fil Discover pour passer un certain temps plus souvent que l’on voudrait l’admettre.

Mais grâce à la vaste collection de Google de nos données personnelles, il n’est pas surprenant qu’il y ait généralement quelque chose d’intéressant à lire.

Une chose qui a parfois ennuyé jusqu’à maintenant, c’est qu’on doit aussi parfois recourir à bloquer certaines sources d’articles en raison de titres trompeurs ou sensationnalistes, même lorsque certains de leurs articles ne sont pas aussi mauvais que d’autres.

Google a finalement trouvé une solution élégante pour ce problème, car il est maintenant possible de signaler des contenus trompeurs, sensationnalistes, violents et haineux ou abusifs dans le flux.

Pour signaler le contenu, vous devez appuyer sur le menu de débordement à 3 boutons dans le coin inférieur droit d’une carte. Et là, vous trouvez une nouvelle option appelée « Signaler un contenu » qui apparaît.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Appuyez dessus, et vous pouvez choisir l’une des 4 raisons pour lesquelles vous souhaitez le faire disparaître :

  • Contenu trompeur ou visant à faire sensation
  • Contenu violent pu abject
  • Contenu offensant ou haineux
  • Autres

Si vous choisissez ce dernier, vous ne pouvez pas spécifier pourquoi vous souhaitez supprimer le contenu.

Tout choix fait disparaître la carte signalée instantanément, avec une option pour annuler l’action dans un message.

Lorsqu’il est utilisé correctement, nous supposons que le bouton de signalement pourrait aider Google à mieux comprendre vos préférences tout en améliorant les algorithmes de l’entreprise qui tentent de détecter et punir les titres trompeurs.

Le bouton de signalement rejoint les options précédemment disponibles pour masquer cet article, bloquer les articles d’un certain éditeur, ou dire à Google que vous n’êtes pas intéressé par un thème.

La fonctionnalité est déjà largement disponible et nécessite la version 10.99 de l’appli Google,  alors vérifiez si vous êtes mis à jour sur le Play Store.

Signaler du contenu est certainement une solution plus élégante et utile que de simplement bloquer les sources d’articles peu fiables, et c’est bien que Google a finalement reconnu cela, aussi.

Source

Google teste la fonctionnalité AMP dans les résultats Desktop

transformer les pages non-AMP sur mobile automatiquement en pages AMP.

Google teste la fonctionnalité AMP dans les résultats Desktop

Plus tard, en 2018pas exclusivement destinée au mobile et qu’elle était appelée à devenir un standard du Web et du mobile.

Et puis récemment, en Avril 2019, Google a commencé à afficher les AMP Stories dans les résultats Google.

Bref, il y a bien longtemps que Google envisage de rendre le Web, non seulement plus sûr via le , mais aussi plus rapide via la fonctionnalité AMP.

Et aujourd’hui, une info relayée par Searchenginejournal rapporte que Google a été repéré servant des pages AMP dans les résultats de recherche sur ordinateur, dans ce qui semble être soit un test ou un bug.

Car, ces résultats AMP sur ordinateur signifie que Google est capable de montrer du contenu AMP d\’un site Web qui s\’affiche alors instantanément à partir de son moteur desktop.

L’élément le plus notable dans cet affichage, c’est la taille des images pour les résultats AMP sur desktop, comme vous pouvez le voir dans le Tweet ci-dessous.

Et l’icône “éclair” pour signaler le résultat AMP figure bien en dessous du titre du résultat.

Signalons que l’auteur du Tweet ci-dessus dit avoir été en mesure de reproduire le même type de SERP pour d’autres requêtes aussi.

Comme le note Oliveira sur , ces résultats de bureau ressemblent à un croisement entre et les résultats de recherche réguliers.

Il s’agit d’une première pour Google, car les résultats pour les pages AMP sont généralement réservés aux appareils mobiles. Il est plutôt inhabituel de voir Google rediriger les utilisateurs vers les pages AMP à travers les résultats de recherche de bureau.

Mais, comme dit plus haut, l’AMP est aussi destinée à débarqué dans les résultats Google sur ordinateur. Est-ce vraiment un début ?

Affaire à suivre.

Certaines données de Google Search Console pourraient être inexactes

Search Console qui peut avoir eu un impact sur les rapports pendant une période de temps en Décembre.

 Certaines données de Google Search Console de Décembre pourraient être inexactes

Plus précisément, le bug affecte la déclaration des impressions et des clics de Google Discover entre le 8 et le 13 Décembre 2019.

Par conséquent, les propriétaires de site peuvent voir une baisse de données dans le rapport de performance au cours de cette période.

C’est ce qu’a annoncé Google dans son post sur sa page d’aide :

8-13 Décembre 2019 (Discover)

Ce problème a été résolu.

Veuillez noter que cela ne reflète pas les modifications apportées à l\’utilisateur pour votre site, seulement les rapports de données dans la Search Console.

Et Google d\’ajouter :

A partir du 15 Décembre 2019 :

Le rapport de couverture de l\’index peut désormais rendre compte plus précisément des pages indexées.

Pour cette raison, certaines pages qui ont été explorées – actuellement non indexées sont maintenant connues pour être indexées.

Par conséquent, vous pouvez voir un transfert de pages de l\’état “Exclues” à “Valides”. Cela ne reflète pas les changements dans votre site, mais un système comptable plus précis.

C\’est important de prendre note, en particulier pour ceux qui préparent des rapports mensuels pour les clients.

Google a confirmé que le problème a été résolu et qu\’il n\’a eu d\’impact que sur les rapports de données.

Le bug n\’a pas affecté le contenu d\’un site s’affichant dans . Les données communiquées après le 13 Décembre seront exactes, bien que les données qui ont été perdues entre le 8 et le 13 ne seront pas récupérées.

Notons toutefois cette bonne nouvelle : désormais, les données Google Discover seront maintenant mises à jour avec les dernières statistiques encore plus rapides.

Le délai d\’exécution pour la déclaration des données de Google Discover est passé de 3 jours à moins de 24 heures.

Google Ads Editor supporte de nouveaux types de campagnes

Google Ads Editor a été mise à jour avec la prise en charge de nouveaux types de campagne ainsi que plusieurs nouvelles fonctionnalités.

Google Ads Editor supporte de nouveaux types de campagnes

C’est quoi Editor ? C’est est une application téléchargeable gratuitement qui vous permet de gérer vos campagnes Google Ads.

La procédure générale est simple : téléchargez un ou plusieurs comptes, apportez vos modifications hors connexion, puis importez-les dans Ads.

Les dernières nouveautés de Google Ads Editor

  1. Nouveaux types de campagne :
  2. Les nouvelles fonctionnalités disponibles :
    • Listes de mots clés négatifs partagées :
    • Erreurs consultables : Ceux qui utilisent Google Ads Editor peuvent désormais rechercher des erreurs spécifiques dans toutes les campagnes et comptes. Maintenant, lorsque vous voyez un élément marqué avec une erreur particulière, vous pouvez rapidement trouver tous les autres endroits où ce problème existe.
    • Maximiser la valeur de conversion pour les campagnes de recherche :“Maximiser la valeur de conversion” est maintenant prise en charge pour les campagnes de recherche. Google note que le champ \ »target ROAS\ »il doit donc être laissé vide.

Vous vouvez télécharger Google Ads Editor ici : https://ads.google.com/intl/en/adseditor/thankyou/

Que pouvez-vous faire avec Google Ads Editor ?

D’après Google, tous les annonceurs peuvent utiliser Google Ads Editor, quelle que soit la taille de leur compte.

  1. Utiliser des outils de modification groupée pour apporter rapidement plusieurs modifications à la fois.
  2. Exporter et importer des fichiers pour partager des propositions ou apporter des modifications à un compte.
  3. Afficher des statistiques pour toutes les campagnes ou pour un sous-ensemble de campagnes.
  4. Gérer, modifier et afficher plusieurs comptes en même temps.
  5. Annuler et répéter plusieurs changements lors de la modification de vos campagnes.
  6. Effectuer des modifications dans un brouillon avant de les importer dans votre compte.
  7. Travailler sans interruption, y compris hors connexion.
  8. Utiliser Google Ads Editor avec Google Ads :
    • https://ads.google.fr. Il vous suffit alors de télécharger les dernières modifications pour vous assurer que Google Ads Editor dispose bien de la version la plus récente du compte.

Source

La Search Console ajoute des rapports pour les résultats de recherche vidéo

ajoute 2 nouveaux rapports à la Search Console qui fournissent aux propriétaires de sites plus de données sur les résultats de recherche vidéo.

La Search Console ajoute des rapports pour les résultats de recherche vidéo

résultats enrichis.

Aujourd\’hui, nous vous présentons le rapport d\’amélioration vidéo – Apparitions vidéo dans le rapport Performance dans la Search Console ???.

Ils vous aideront à comprendre les performances de vos vidéos dans Search et à identifier les opportunités d\’améliorer votre balisage vidéo.

Il y a 3 façons principales qui permettent aux utilisateurs de voir des vidéos dans Google :

  1. La page principale des résultats de recherche
  2. L\’onglet “Vidéos” dans les résultats de recherche
  3. Contenu suggéré dans le flux Google Discover

fera désormais état des performances du contenu vidéo dans chacun de ces domaines. Voici plus d\’informations sur les nouveaux rapports ajoutés.

Rapport d\’amélioration de la vidéo

Les sites qui utilisent des données structurées pour baliser leurs vidéos verront désormais un nouveau rapport dans la Search Console appelé « Vidéos », dans la section “Améliorations”.

rapport dans Search Console appelé « Vidéos », dans la section “Améliorations”.

Les systèmes de Google indiqueront alors si votre site est affecté par des instances de problèmes de balisage Vidéos. Et d’après Google, cela signifie que vos pages Vidéos risquent de ne pas apparaître sous forme de résultats enrichis dans la recherche Google.

Comme d\’autres rapports de la Search Console, le rapport “Vidéos” montre les erreurs et les avertissements de balisage mis en œuvre sur un site Web. Il affiche également les pages qui ont un balisage vidéo sans erreur.

En plus d\’identifier les erreurs, le rapport Vidéos peut être utilisé pour valider un correctif lorsqu\’une erreur est résolue en invitant Google à explorer à nouveau la page affectée.

Apparitions vidéo dans le rapport de performance

Console étend son support pour les vidéos en montrant les performances des vidéos dans l\’onglet principal des résultats de recherche (type = web) et dans le flux Discover (en utilisant la nouvelle apparence \ »Vidéos\ »).

Google Search Console étend son support pour les vidéos en montrant les performances des vidéos dans l\'onglet principal des résultats de recherche (type = web) et dans le flux Discover

Auparavant, la Search Console n’affichait des rapports que sur les performances du contenu vidéo dans l\’onglet « Vidéos » désigné.

Le contenu peut apparaître avec l\’apparence de la vidéo si votre page utilise des données structurées VideoObject, ou si Google utilise d\’autres signaux pour détecter qu\’il y a une vidéo sur la page.

Ces nouveaux rapports dans Search Console sont disponibles dès maintenant.