Instagram : Comment transformer un compte perso en compte Business ?

Instagram a trois types de compte: Personnel, Créateur et Business.

Instagram : Comment transformer un compte perso en compte Business ?

Les comptes personnels fonctionnent pour la plupart des individus, alors que les deux options de compte professionnel sont idéales pour ceux qui ont une entreprise et prévoient d’exécuter des publicités, promouvoir des messages, vendre des produits et recueillir des statistiques.

Les profils Business possèdent des fonctionnalités et paramètres supplémentaires qui peuvent aider votre entreprise à toucher plus de personnes, à maintenir leur intérêt et à stimuler vos ventes.

Voici comment basculer entre eux.

Ai-je besoin d’un compte personnel, créateur ou d’entreprise ?

La plupart des gens ont juste besoin d’un compte personnel. C’est le seul type de compte que vous pouvez transformer en compte privé afin que vous puissiez contrôler qui vous suit et qui voit vos messages.

Toutefois, si vous utilisez Instagram professionnellement, alors un compte Créateur ou Business pourrait être plus utile.

Choisissez un compte Créateur si vous êtes un influenceur, un YouTubeur ou un fabricant individuel.

Allez avec un compte Business si vous installez un compte pour votre entreprise réelle, comme un restaurant ou un salon de beauté.

Il y a très peu de différence entre ces deux derniers types de comptes, sauf que les comptes Créateurs peuvent cacher leurs coordonnées et types d’affaires pour ressembler plus à un compte personnel régulier.

Exigences relatives aux comptes Instagram professionnels

Les exigences d’Instagram pour les comptes professionnels sont assez \ »lâches\ » : n’importe qui peut en créer et s’inscrire comme une entreprise.

Toutefois, si vous souhaitez diffuser des annonces ou créer des publications avec des liens directs vers vos produits, vous devrez avoir une page .

En outre, vous ne pouvez gérer que 5 comptes Instagram à la fois, donc si vous configurez trop de comptes professionnels, vous devrez vous débarrasser de certains d’entre eux.

Comment changer de compte

Pour transformer votre compte en compte professionnel :

  1. Accédez à votre profil et appuyez sur l’icône de menu en haut à droite.
  2. Appuyez sur \ »Paramètres\’\’.
  3. Appuyez sur “Compte”.
  4. Appuyez sur “Passer à un compte professionnel\’\’.
  5. Facebook recommande de connecter votre compte professionnel à une Page Facebook associée à votre entreprise.

    Vous pourrez ainsi utiliser plus aisément toutes les fonctionnalités disponibles pour les entreprises. Une seule Page Facebook peut être associée à votre compte Instagram.

  6. Ajoutez des détails, comme la catégorie de votre entreprise et vos coordonnées.

    Vous aurez donc la possibilité de sélectionner votre catégorie et une sous-catégorie pour votre entreprise, de connecter une page Facebook (si vous ne l’avez pas déjà fait), d’ajouter votre position et vos coordonnées, et de choisir si vous voulez un compte Créateur ou un compte Business.

  7. Appuyez sur “Terminé”.

En transformant votre compte Instagram perso en compte Instagram pro, Facebook créera automatiquement une Page Facebook pour votre entreprise, si vous n’en avez pas.

Vous pourrez la revendiquer plus tard en allant dans “Paramètres” sur Instagram -> “Options” -> “Réclamer votre Page Facebook”.

Et si, à un moment donné, vous souhaitez changer à nouveau le type de votre compte, rendez-vous dans “Paramètres” -> “Compte” et appuyez sur « Changer de type de compte ».

Sélectionnez ensuite « Reconversion en compte personnel » ou « Reconversion en compte business ».

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Facebook et Instagram déclarent rester gratuits grâce au tracking

14 d’Apple dispose de nouveaux paramètres de confidentialité qui permettent aux utilisateurs de désactiver le suivi ou le tracking.

Facebook et Instagram déclarent restés gratuits grâce au tracking

il utilise maintenant des tactiques de pression pour encourager l’adoption du tracking.

Ainsi, Facebook et Instagram affichent des notifications aux utilisateurs d’iOS qui présentent le concept de suivi des applications.

L’option affiche non seulement des annonces plus personnalisées, dit Facebook, mais prend en charge les entreprises et aide à garder les applications « gratuites ».

Désactivez le suivi des applications et vous pourriez avoir à payer un jour, déclare le réseau social.

Facebook et ont détaillé les notifications dans un billet de blog mis à jour à la fin d\’Avril 2021, mais les « écrans éducatifs » (comme Facebook les a décrits) n’ont pas attiré beaucoup d’attention jusqu’à présent.

Le post mis à jour par Facebook le 26 Avril 2021 déclare en effet :

Chez Facebook, nous utilisons les données pour fournir des annonces personnalisées, qui soutiennent les petites entreprises et aident à garder les applications gratuites.

À partir d’aujourd’hui, va exiger des applications qu’elles s\’engagent dans ce qu’il appelle le « suivi » pour demander la permission lors de l’utilisation d’informations provenant d’applications et de sites Web appartenant à d’autres entreprises pour personnaliser ou mesurer des annonces.

Cela se produira grâce à une invite conçue par Apple qui décourage les gens de donner leur autorisation, et fournit peu de détails sur ce que cette décision signifie.

Comme l’a dit Apple que fournir un contexte supplémentaire est autorisé, nous allons montrer un écran éducatif avant de présenter l’invite d’Apple pour aider les gens à prendre une décision éclairée sur la façon dont leurs informations sont utilisées.

Cela fournit plus de détails sur la façon dont nous utilisons les données pour les publicités personnalisées, ainsi que la façon dont nous limitons l’utilisation de l’activité que d’autres applications et sites Web nous envoient si les gens n’activent pas ce paramètre d’appareil.

Notre écran permet également aux gens de savoir qu’ils voient l’invite d’Apple en raison des exigences d’Apple pour iOS 14.5.

D’après TheVerge, les nouvelles exigences d’opt-in dans les dernières versions d’iOS 14, y compris iOS 14.5, exigent des développeurs qu’ils obtiennent le consentement exprès des utilisateurs-propriétaires d’appareils pour permettre le partage et la collecte de leur identifiant pour les annonceurs (IDFA) entre les applications.

En vertu de la nouvelle politique d’Apple, les développeurs d’applications sont toujours en mesure d’utiliser d’autres informations qu’un utilisateur fournit pour la publicité ciblée, même si l’utilisateur choisit de ne pas laisser l’application les suivre, mais ces informations ne peuvent pas être partagées avec une autre société pour le suivi des annonces.

Si les développeurs tentent de contourner l’exigence d’opt-in (acceptation libre et volontaire), ou tentent de remplacer l’IDFA par une autre information d’identification telle qu’une adresse e-mail, cette application sera considérée comme une violation de l’exigence d’opt-in.

Les règles s’appliquent également aux applications d’Apple.

Facebook a été un critique virulent des mises à jour de confidentialité d’iOS 14 d’Apple, faisant valoir que les changements de confidentialité pourraient nuire aux petites entreprises qui peuvent compter sur le réseau publicitaire de Facebook pour atteindre les clients.

Dans des déclarations à la presse et dans les annonces dans les journaux, Facebook a déclaré qu\’Apple encourage de nouveaux modèles d’affaires pour les applications afin qu’elles comptent moins sur la publicité et plus sur les abonnements, ce qui pourrait donner à Apple une commission.

Mais la tactique de « garder Facebook et Instagram gratuits » semble aller à l’encontre du slogan de longue date de Facebook qui indiquait que l’entreprise était « gratuite et le sera toujours ».

Bien sûr, Facebook a discrètement retiré ce slogan de sa page d’accueil en 2019, et le PDG Mark Zuckerberg n’a pas exclu une version payante de Facebook lorsqu’il a témoigné devant le Congrès US en 2018 :

Il y aura toujours une version de Facebook qui sera gratuite.

Zuckerberg a interpellé Apple lors de la présentation des résultats de Janvier 2021 de Facebook, se référant à Apple comme l’un des plus grands concurrents de son entreprise :

Apple a toutes les incitations à utiliser la position dominante de sa plate-forme pour interférer avec la façon dont nos applications et d\’autres applications fonctionnent, ce qu’ils font régulièrement pour leurs préférences propres.

Cela a un impact sur la croissance de millions d’entreprises à travers le monde, y compris avec les changements à venir d’iOS 14.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Instagram lance le direct audio uniquement, sans la vidéo

Vous pouvez désormais désactiver la vidéo lors d’une session Instagram Live et utiliser uniquement l’audio comme sur .

Instagram lance le direct audio uniquement, sans la vidéo

Vous pouvez donc désormais bloquer la vidéo lors d’une session Live. Instagram ayant ajouté la possibilité d’exécuter des émissions audio uniquement sur Instagram Live.

Ainsi, a introduit une nouvelle fonctionnalité à l’intérieur d’Instagram Live qui vous permet de désactiver l’appareil photo de votre téléphone lors de la diffusion.

Il ajoute également la possibilité de couper votre audio pendant une session vidéo.

Maintenant, vous pouvez mettre en sourdine votre vidéo ou audio lorsque vous êtes en direct.

Le premier est un petit mais significatif ajout qui voit Facebook reproduire les fonctionnalités de Clubhouse dans une autre de ses applications. Les deux plates-formes ne sont pas interchangeables l’une avec l’autre, du moins pas encore.

Vous ne pouvez pas participer à une conversation et commencer à parler sur Instagram Live de la même manière que vous pouvez sur Clubhouse, mais ce n’est peut-être pas important pour les personnes qui cherchent à partager des émissions audio uniquement.

Facebook a une longue histoire dans la duplication des fonctionnalités d’applications concurrentes, avec plusieurs des exemples les plus notables vivant à l’intérieur d’Instagram.

Les Stories, par exemple, ont vu l’entreprise reproduire la plupart de ce qui a rendu unique après que Snap a rejeté son offre de rachat de 3 milliards de dollars.

Vous n’avez pas non plus à chercher loin pour trouver où Facebook a eu l’idée d’Instagram Reels. Bien sûr, l’entreprise est loin d’être la seule plate-forme à prendre une page de Clubhouse. Nous avons vu des entreprises comme , et même Discord faire de même.

D’autre part, Instagram équilibre la mise à jour en vous permettant de couper votre audio et faire des flux vidéo uniquement.

Source : Engadget

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Instagram prépare les Shops et un marketplace du contenu de marque

Instagram s’apprête à lancer des boutiques de créateurs et un « marché de contenu de marque » pour les influenceurs.

Instagram prépare les Shops et un marketplace du contenu de marque

va tout mettre en place pour les créateurs. La société travaille sur une suite de nouveaux outils pour aider les influenceurs à gagner de l’argent sur sa plate-forme, y compris des boutiques de créateurs, le commerce d’affiliation et un \ »marché du contenu de marque\ »

Mark Zuckerberg a annoncé les fonctionnalités à venir lors d’un flux en direct avec le chef d’Instagram Adam Mosseri.

“Creator Shops” serait une extension des fonctionnalités de shopping existantes de Facebook, ce qui permet aux entreprises de vendre des produits.

Mark Zuckenberg avait déclaré :

Nous voyons beaucoup de créateurs mettre en place des boutiques aussi, et une part d’être un modèle d’affaires de créateur de contenu est que vous créez un grand contenu, et puis vous pouvez vendre des choses, et donc avoir des boutiques de créateurs est génial.

Zuckerberg a également déclaré que la société travaille sur des outils qui permettraient aux stars d’Instagram d’être payés pour la promotion des produits.

Les créateurs devraient être en mesure d’obtenir une commission des ventes des choses qu’ils recommandent et nous devons construire un marketplace de recommandation d’affiliation pour permettre que tout cela se produise.

Enfin, Instagram travaille sur un « marketplace du contenu de marque » qui aiderait à faire correspondre les influenceurs avec les sponsors.

Zuckerberg a noté qu’un tel outil pourrait aider à permettre aux talents émergents de monétiser et d’aider à créer une sorte de « classe moyenne créatrice ».

Il n’a pas révélé comment ces transactions pourraient être structurées, mais a déclaré que le plan est d’offrir des « conditions très favorables » aux créateurs.

Nous ne construisons pas cela du point de vue d’essayer de gagner beaucoup d’argent…

Les nouveaux outils sont encore en cours d’élaboration, mais pourraient changer radicalement la façon dont les influenceurs monétisent leurs fans sur la plate-forme.

De nombreuses stars d’Instagram font déjà des boutiques en ligne et forment des partenariats avec des marques. Mais pour l’instant, ces transactions se produisent en grande partie hors-plate-forme de sorte qu’il peut être difficile pour les personnalités moins connues de faire de l’argent.

Apporter ce genre d’outils sur Instagram pourrait faciliter les transactions.

Mais cela donnerait aussi à Instagram plus de contrôle sur son écosystème de créateurs, et inciterait les influenceurs à passer plus de temps sur Instagram que les autres plateformes.

Source : Engadget

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

WhatsApp travaille sur des messages qui disparaissent après 24 heures

WhatsApp apporte enfin quelques améliorations pour la disparition des messages dits éphémères.

WhatsApp travaille sur des messages qui disparaissent après 24 heures

L’année dernière, WhatsApp a déployé

Le hic, c’est que ces messages restaient en vie pendant 7 jours avant de disparaître – et c’est beaucoup trop long.

travaille sur beaucoup de nouvelles fonctionnalités, en accordant une attention particulière à la disparition des messages. Dans cet article, nous découvrirons une nouvelle option, disponible dans une prochaine mise à jour. Lisez ci-dessous pour plus de détails.

Nous pourrions donc obtenir de meilleures options bientôt.

D\’après WABetaInfo, l’application de chat travaille sur une option 24 heures pour les messages éphémères. Toutefois, cette fonctionnalité est en cours de développement, de sorte que nous ne pourrons pas l’essayer pour le moment.

WhatsApp travaille sur beaucoup de nouvelles fonctionnalités, en accordant une attention particulière à la disparition des messages.

C’est une bonne étape. 24 heures est une fenêtre solide pour que les informations potentiellement sensibles soient partagées et disparaissent.

Toutefois, si vous ne voulez pas attendre cette fonctionnalité — ou si vous voulez plus d’options pour les messages éphémères — vous devriez essayer Signal, qui offre un temps de disparition aussi bas que 5 secondes.

Comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessus, WhatsApp inclura bientôt l’option “24 heures” dans la section où vous devez aller pour activer / désactiver l’auto-suppression des messages pour les conversations personnelles et de groupe.

Lorsque l’utilisateur choisit « 24 heures », tous les messages envoyés/reçus expirent, et donc disparaissent du chat.

La fonctionnalité est en cours de développement et elle sera disponible dans une future mise à jour pour , et Web / Desktop.

En mars, WABetaInfo a également signalé que l’application WhatsApp appartenant à travaillait également sur des images éphémères qui pourraient disparaître dès que vous quittez le chat.

Les utilisateurs seront en mesure d’activer la nouvelle option, une fois qu’elle aura été déployée, en appuyant sur un nom de contact et en permettant la disparition des messages. Toutefois, une date confirmée du lancement n’a pas encore été révélée.

Espérons que nous aurons l’expérience de toutes ces fonctionnalités bientôt.

Source : Thenextweb

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Spotify augmente les tarifs de ses plans

A la suite de son annonce sur les abonnements aux podcasts, Spotify avise certains utilisateurs qu’ils devront payer plus cher.

Les prix de Spotify sont en hausse pour beaucoup de ses plans

avait carrément dans sa ligne de mire avec son annonce qu’il offrirait des abonnements podcast pour rivaliser avec les annonces podcast d’Apple lors de son événement Spring Loaded.

Contrairement au service d’abonnement d’Apple, Spotify ne prendra pas une commission sur les frais d’abonnement, donnant la totalité du montant au podcasteur.

Ainsi, Spotify augmente le prix de beaucoup de ses abonnements cette semaine à travers le Royaume-Uni et certaines parties de l’Europe, avec les États-Unis qui voient une hausse des plans Family.

Les abonnés de Spotify ont donc commencé à recevoir des courriels les informant des changements, et ceux-ci affectent les plans étudiants, Duo et familiaux dans certaines parties de l’Europe et du Royaume-Uni, et les abonnements famille aux États-Unis à partir du 30 Avril 2021.

Les abonnements Spotify Premium ne sont pas affectés.

Malheureusement, il semble spotify va augmenter les prix, selon The Verge. Aux États-Unis, Spotify family passera de 14,99 $ à 15,99 $ par mois, tandis que les forfaits Duo, Premium et Student resteront au même prix.

Les abonnés au Royaume-Uni et en Europe n’ont pas autant de chance. Le prix du plan étudiant pour Spotify au Royaume-Uni est en hausse de 4,99 £ à 5,99 £ par mois.

Le forfait Spotify familial qui permet à jusqu’à 6 personnes d’utiliser le service sera désormais au prix de 16,99 £, au lieu de 14,99 £ par mois. Le plan Duo pour deux personnes est également en hausse de 12,99 £ à 13,99 £ par mois.

Les prix européens de Spotify verront une participation similaire. Les plans Duo et Étudiants de la région passeront d’un euro à 12,99 € et 5,99 € par mois. En attendant, le plan Famille passera de 14,99 € par mois à 17,99 €.

Certains pays d’Asie et d’Amérique du Sud verront également les prix des abonnements Spotify augmenter.

Confirmant la hausse des prix dans une déclaration à The Verge, un porte-parole de Spotify a déclaré :

Nous offrons une variété de plans d’abonnement adaptés aux besoins de nos utilisateurs, et nous mettons parfois à jour nos prix pour refléter les facteurs macroéconomiques locaux et répondre aux demandes du marché tout en offrant un service inégalé.

Spotify accordera également à tous les abonnés un délai de grâce d’un mois avant que les prix ne soient augmentés. De cette façon, les abonnés existants ne remarqueront qu’une augmentation de prix pendant la période de facturation de Juin 2021.

L’augmentation des prix du service intervient après que l’entreprise Spotify a fait une perte de 125 millions d’euros (~150 millions de dollars) au dernier trimestre 2020. En augmentant ses prix d’abonnement, Spotify pourrait augmenter ses revenus globaux sans amener plus de gens à s’inscrire au service.

Et il compte aussi sur son intégration aux applis Facebook pour conserver et/ou augmenter sa base de clients.

Les hausses de prix de Spotify viennent quelques mois après que l’entreprise a révélé qu’elle compte maintenant plus de 150 millions d’abonnés. Malgré cela, Spotify a encore fait une perte de 125 millions d’euros au dernier trimestre, et le chiffre d’affaires moyen par utilisateur a également chuté de 8%.

Spotify doit publier ses derniers résultats jeudi prochain, ce qui donnera encore plus de détails sur les raisons pour lesquelles les prix augmentent.

Source : Androidauthority

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Spotify est désormais intégré à Facebook

La semaine dernière, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a révélé que l’entreprise travaillait avec Spotify sur de nouvelles fonctionnalités musicales que les utilisateurs peuvent écouter tout en utilisant les applications du réseau social.

Spotify : Écoutez de la musique et des podcasts sans quitter l’appli Facebook

Ainsi, un lecteur Spotify dédié vous permettrait bientôt d’écouter de la musique ou des podcasts partagés dans des publications sans avoir à quitter .

Aujourd’hui, Spotify a annoncé que le nouveau miniplayer est maintenant disponible pour une utilisation dans 27 pays.

L’initiative dite “Project Boombox\’\’ vous permettra d’écouter n’importe quel épisode de musique ou de podcast partagé par un ami, un membre de votre famille, un artiste ou un créateur directement à partir du fil d’actualité.

indique que la première fois que vous cliquez pour écouter, vous rencontrerez un dialogue de consentement pour connecter la musique et les applications sociales. Si vous êtes déjà connectés à Spotify, la musique ou tout autre son commencera à jouer.

Si vous n’êtes pas connectés, on vous demandera de le faire.

Ainsi, un lecteur Spotify dédié vous permettrait bientôt d’écouter de la musique ou des podcasts partagés dans des publications sans avoir à quitter Facebook.

Le contenu audio continuera à jouer lorsque vous utilisez l’application Facebook, avec un petit lecteur (mini player) amarré au bas de l’interface au-dessus des icônes de navigation. Les contrôles de pause ou de fermeture du player ne seront qu’à une tape, en tout temps.

La fonction audio affichera des illustrations d’album/spectacle aux côtés de l’artiste et des informations sur le titre. En fait, le lecteur ressemble beaucoup à celui que vous voyez dans les applications mobiles de Spotify.


Spotify indique que les abonnés Premium auront toutes les fonctionnalités du lecteur tandis que les utilisateurs gratuits pourront utiliser le mode \ »Shuffle\’\’.

Ce dernier groupe entendra également des publicités comme il le fait lors de l’utilisation des applications du service de streaming. Si vous n’avez pas de compte Spotify, vous pouvez écouter un aperçu de 30 secondes de la chanson ou de l’épisode.

Voici comment lancer le mini player de Spotify dans Facebook app :

  1. Appuyez sur le bouton « Play » sur la chanson que vous, votre ami, membre de votre famille ou créateur préféré a partagée depuis Spotify sur son fil d’actualité Facebook.
  2. La première fois que vous utilisez le mini player, vous verrez un dialogue de consentement ouvert : cliquez sur « Se connecter » pour continuer.
  3. Si vous êtes connectés à Spotify, les applications basculeront automatiquement et la lecture commencera à partir de l’application Spotify. Si vous n’êtes pas connectés, vous serez invité à le faire.
  4. Spotify continue de jouer même si vous continuez à faire défiler votre fil d’actualité, mais vous aurez le contrôle sur les options de lecture afin que vous puissiez mettre en pause ou rejeter le mini player.

La liste complète des pays où le nouveau lecteur audio de Spotify est disponible à l’intérieur des applications Facebook comprend :

L’Argentine, l’Australie, la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République dominicaine, l’Équateur, El Salvador, le Guatemala, le Honduras, l’Indonésie, Israël, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, l’Afrique du Sud, la Thaïlande, l’Uruguay et les États-Unis.

Un déploiement sur d\’autres marchés est à venir dans les toutes prochaines semaines.

Au cours de la dernière année, nous avons vu comment les médias sociaux continuent d’être un moyen incroyablement important de communiquer avec des amis et des êtres chers, surtout lorsqu’il est plus difficile de se rassembler en personne.

L’audio continue d’être quelque chose qui rassemble les gens.

Source : Engadget

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Facebook partage 4 façons d’améliorer le classement du fil d’actualité

Facebook recueille des commentaires (ou retours) sur la façon d’améliorer la manière de classer le contenu dans les fils d’actualité des utilisateurs.

Facebook partage 4 façons d’améliorer le classement du fil d’actualité

partage des plans sur la façon dont il prévoit de donner aux utilisateurs plus de ce qu’ils veulent voir dans leurs fils d’actualité.

Les changements à venir au classement des fil d’actualité seront axés sur quatre signaux axés sur la rétroaction.

Au cours des prochains mois, les utilisateurs de Facebook seront invités à fournir des commentaires de différentes façons. Ce processus de collecte de commentaires est une expansion de quelque chose que l’entreprise a lancé en 2019, appelé les sondages « Worth your time ».

Les sondages ont simplement demandé si les utilisateurs estimaient qu’un message individuel valait leur temps.

Si un utilisateur répondait « Oui », Facebook chercherait à classer ce contenu plus en évidence dans son fil d’actualité. S’il disait « Non », alors ce type de contenu apparaîtrait vers le bas.

Facebook s’en remet à ces sondages en posant de nouvelles questions. Découvrons plus sur les différentes approches que l’entreprise prend pour recueillir des commentaires.

Facebook déclare dans un post :

En 2019, nous avons lancé des sondages pour demander aux gens : « Ce poste vaut-il votre temps ? » et nous utilisons ces commentaires pour informer sur la façon dont nous organisons les publications dans leur fil d’actualité à l’avenir.

Bien que l’engagement d’un post — ou la fréquence à laquelle les gens l’aiment, le commentent ou le partagent — peut être un indicateur utile qu’il est intéressant pour les utilisateurs, cette approche axée sur l’enquête, qui se produit en grande partie en dehors de la réaction immédiate à un post, donne une image plus complète des types de publications que les gens trouvent les plus précieux et quel type de contenu nuit à leur expérience de fil d’actualité.

Maintenant, nous ajoutons à ces sondages en posant de nouvelles questions sur le contenu que les gens trouvent précieux ainsi que sur le contenu que les gens n’aiment pas voir dans leur fil d’actualité.

Au cours des prochains mois, Facebook dit qu’il va tester de nouvelles façons d’obtenir des commentaires plus spécifiques des utilisateurs sur les publications qu’ils voient, et il va utiliser ces commentaires pour améliorer le fil d’actualité.

Voici quelques-unes des nouvelles approches que qu’il explore :

  • Quand les utilisateurs trouvent un une publication inspirante : Les utilisateurs ont dit à Facebook qu’ils veulent voir du contenu plus inspirant et édifiant dans le fil d’actualité parce qu’il les motive et peut être utile pour eux en dehors de Facebook.

    Par exemple, un post comportant un devis sur la communauté peut inciter quelqu’un à passer plus de temps à faire du bénévolat, ou une photo d’un parc national peut inspirer quelqu’un à passer plus de temps dans la nature.

    Quand les utilisateurs trouvent un une publication inspirante :

    À cette fin, Facebook est en train d’exécuter une série de tests mondiaux qui permettra d’arpenter les gens pour comprendre quels posts ils trouvent être une source d’inspiration.

    Facebook intégrera leurs réponses comme un signal dans le classement du fil d’actualité, dans le but de montrer aux gens des messages plus inspirants plus près du haut de leur fil d’actualité.

  • Évaluer l’intérêt pour certains sujets : Même si votre fil d’actualité contient des publications d’amis, de groupes et de pages que vous avez choisis de suivre, Facebook dit savoir parfois que vos amis les plus proches et votre famille partagent des messages sur des sujets qui ne vous intéressent pas vraiment ou que vous ne voulez pas voir.

    Pour résoudre ce problème, Facebook va demander aux utilisateurs s’ils veulent voir plus ou moins de posts sur un certain sujet, comme la cuisine, les sports ou la politique, et sur la base de leurs commentaires collectifs, il va viser à montrer aux gens plus de contenu sur les sujets qui les intéressent le plus, et leur montrer moins de messages sur des sujets qu’ils ne veulent pas voir.

  • Mieux comprendre le contenu que les utilisateurs veulent moins voir : De plus en plus, Facebook dit entendre des commentaires de gens qu’ils voient trop de contenu sur la politique et trop d’autres types de messages et de commentaires qui nuisent à leur expérience du fil d’actualité.

    Il s’agit d’un domaine sensible, donc au cours des prochains mois, Facebook va travailler pour mieux comprendre quels types de contenu sont liés à ces expériences négatives.

    Par exemple, il va regarder les publications avec beaucoup de réactions “En colère” et demander aux gens quels types de messages ils peuvent vouloir moins voir.

  • Il est plus facile de donner des commentaires directement sur un post : Facebook déclare avoir longtemps donné aux utilisateurs la possibilité de masquer une publication particulière qu’ils rencontrent dans le fil d’actualité, et il va bientôt tester une nouvelle conception de post pour rendre cette option encore plus importante.

     

    Il est plus facile de donner des commentaires directement sur un post :

    Si vous tombez sur quelque chose que vous trouvez non pertinent, problématique ou irritant, vous pouvez taper sur le signe “X” dans le coin supérieur droit de la publication pour le masquer dans votre fil d’actualité et voir moins de messages comme lui à l’avenir.

Dans l’ensemble, Facebook espère montrer aux utilisateurs plus de contenu qu’ils veulent voir et trouvent précieux, et moins de ce qu’ils ne veulent pas.

Bien que l’engagement continue d’être l’un des nombreux types de signaux que Facebook utilise pour classer les publications dans le fil d’actualité, Facebook croit que ces informations supplémentaires peuvent fournir une image plus complète du contenu que les gens trouvent précieux, et il partagera plus qu’il apprend de ces tests.

 

Les signaux de classement existants sont toujours importants

Ces 4 nouveaux signaux axés sur la rétroaction seront utilisés conjointement avec les milliers de signaux existants utilisés par Facebook pour classer les publications dans les fils d’actualité des utilisateurs.

Facebook donne beaucoup de poids aux signaux d’engagement lors du classement des publications, qui comprend des likes, des partages, des commentaires et des réactions.

L’entreprise affirme que les commentaires qu’elle recueille, en plus des signaux d’engagement, fourniront une image plus complète de ce que les utilisateurs veulent voir.

Source : Searchenginejournal

Apple ajoutera des abonnements payants à son appli Podcasts

En plus des abonnements sur Podcasts, Apple est également en train de redessiner l’application Podcasts avec des « Chaînes » et un bouton « Smart Play ».

Apple ajoutera des abonnements payants à son appli Podcasts

Apple a confirmé que les podcasts seront sa prochaine offre d’abonnement. La société ajoute des abonnements payants à son application Podcasts, afin que les podcasteurs puissent facturer directement le contenu aux auditeurs.

La nouvelle fonctionnalité sera ajoutée à l’application Podcasts en mai et sera disponible dans 170 régions et pays.

Chaque créateur de podcast sera en mesure de définir ses propres prix, ainsi que ce qui est inclus avec un abonnement.

Par exemple, les abonnés payants peuvent obtenir des émissions sans annonce, du contenu bonus exclusif ou un accès précoce à de nouveaux épisodes.

Les créateurs de podcasts peuvent également offrir des essais gratuits et des exemples d’épisodes pour attirer de nouveaux abonnés.

En plus des abonnements, Apple va déployer une application Podcasts redessinée avec sa prochaine mise à jour 14.5. La dernière version de l’application sera avec une nouvelle fonctionnalité « Chaînes », qui recommandera « des groupes de spectacles organisés par des créateurs avec des titres uniques, des descriptions et des œuvres d’art. »

Certaines chaînes seront gratuites, tandis que d’autres seront payantes. Apple affirme que les chaînes permettront aux auditeurs de découvrir plus facilement de nouvelles émissions et permettront aux podcasts d’offrir des avantages supplémentaires aux abonnés.

Certaines chaînes seront gratuites, tandis que d’autres seront payantes. Apple affirme que les chaînes permettront aux auditeurs de découvrir plus facilement de nouvelles émissions et permettront aux podcasts d’offrir des avantages supplémentaires aux abonnés.

L’application mise à jour a également amélioré les fonctionnalités de recherche et redessiné les pages de destination pour chaque émission et épisode.

Apple dit avoir également facilité le saut des auditeurs dans de nouveaux spectacles avec un nouveau bouton « Smart Play » :

Le nouveau bouton Smart Play aide les auditeurs à démarrer automatiquement des émissions épisodiques à partir du dernier épisode et des émissions sérialisées dès le début de chaque série.

Le passage d’Apple dans les podcasts payants intervient alors que la concurrence se réchauffe dans l’espace audio.

Facebook a annoncé plusieurs nouvelles fonctionnalités audio sociales, y compris une collaboration avec pour rendre les podcasts disponibles directement dans son application.

Apple a également expérimenté avec ses propres podcasts en interne.

Apple a également expérimenté avec ses propres podcasts en interne.

Les abonnements pourraient donner à Apple un avantage significatif sur ses concurrents. Jusqu’à présent, les créateurs de podcasts ont dû compter sur des plateformes extérieures comme Patreon afin d’offrir des avantages payants aux auditeurs.

Mais en apportant des abonnements dans sa propre plate-forme de podcasting, Apple rend ce processus beaucoup plus simple pour les show-runners.

En plus des abonnements, Apple offre également un nouveau service pour les créateurs de podcasts avec Apple Podcasters Program (le programme des podcasteurs Apple) pour le prix de 19,99 $/an.

Le programme permettra aux podcasteurs d’accéder à des analyses, des outils de gestion d’épisodes et d’autres fonctionnalités pour aider les créateurs à gérer leurs émissions.

Bien sûr, comme pour l’App Store, l’accès aux abonnements oblige également les créateurs à accepter les frais de commission d’Apple.

Selon l’accord de programme Apple Podcasters posté par l’utilisateur de et podcasteur Matt Medeiros :

Apple prendra une commission de 30% sur les abonnements aux podcasts pour la première année, et une commission de 15% pour chaque année après, en plus des frais annuels de 19,99 $.

Cette structure tarifaire est similaire au modèle utilisé pour les abonnements dans l’App Store. Mais cela peut encore soulever des sourcils parmi la communauté podcasting, où les abonnements payants sont moins fréquents.

Les commissions d’Apple ont également été une source de controverse dans la communauté des développeurs ces dernières années, et l’objet d’un certain examen antitrust dans la société.

Source : Engadget

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Facebook annonce Soundbites pour des clips vocaux et podcasts

Un certain nombre de fonctionnalités audio sont à venir sur Facebook au cours des prochains mois.

Facebook lance Soundbites pour des clips vocaux et des podcasts

a annoncé aujourd’hui une série de fonctionnalités à venir sur le réseau social qui fournira aux utilisateurs et aux créateurs une variété de nouveaux outils pour faire et partager des expériences audio.

L’essentiel est que Facebook veut mettre beaucoup plus d’audio dans votre fil d’actualité. D’une part, l’entreprise présente lentement une fonctionnalité appelée “Soundbites”, qu’il décrit comme des « clips audio courts et créatifs pour capturer des anecdotes, des blagues, des moments d’inspiration, des poèmes et bien d’autres choses que nous n’avons pas encore imaginées ».

D’une part, l’entreprise présente lentement une fonctionnalité appelée “Soundbites”

Cela ressemble essentiellement aux courts clips vocaux que vous pourriez partager avec des amis dans et Messenger, sauf avec un accent plus public et partageable. La fonctionnalité “Soundbites” sera distribuée à un « petit nombre de créateurs » au cours des prochains mois avant qu’elle ne devienne largement disponible.

Si vous êtes plus dans l’audio de longue durée, la société a également annoncé que vous serez en mesure d’écouter des podcasts directement au sein de Facebook dans les prochains mois. Il fournira des suggestions en fonction de vos centres d’intérêt, et vous serez en mesure de les partager et de les commenter comme tout autre contenu sur le réseau social.

 

Si vous êtes plus dans l’audio de longue durée, la société a également annoncé que vous serez en mesure d’écouter des podcasts directement au sein de Facebook dans les prochains mois.

Sans surprise, Facebook cherche à obtenir un peu de dans son réseau social primaire aussi. La société prévoit de lancer une version audio uniquement de Rooms, appelée “Live Audio Rooms” : un clone de Clubhouse.

C’est un peu plus public que les salons existants cependant, car il a l’intention de permettre aux personnalités publiques et aux créateurs d’interagir avec la population dans son ensemble.

 

La société prévoit de lancer une version audio uniquement de Rooms, appelée “Live Audio Rooms”.

Les fans pourront faire un don aux créateurs lors d’une session audio en direct, par exemple.

L’entreprise construit des outils pour rendre ces expériences audio plus faciles, plus amusantes et plus accessibles, y compris des légendes automatisées, des traductions et une technologie d’annulation du bruit alimentée par l’IA.

Facebook vous permettra d’utiliser la musique de sa collection de sons, ainsi qu’une variété d’effets sonores et de filtres vocaux.

Facebook a également noté qu’il travaille sur la possibilité d’envoyer « des effets sonores comme les grillons gazouillant à des citations de chansons populaires » dans WhatsApp et Messenger. Ce qui ressemble un peu à la version audio d’un GIF, ce qui est un peu intéressant.

 

Opportunités de monétisation

La seule façon que tout cela fonctionne sur le long terme est si les créateurs peuvent faire de l’argent de leurs efforts. Donc, au lancement, Facebook dit qu’il introduira de multiples façons pour les créateurs audio de construire leur entreprise tout en poursuivant leur passion.

Lors du lancement de Live Audio Rooms, les fans pourront soutenir leurs créateurs préférés et leurs personnalités publiques à travers \ »Stars\’\’, ou faire un don à des causes qui leur tiennent à cœur.

Peu de temps après le lancement, il offrira également d’autres modèles de , comme la possibilité de facturer l’accès à un Live Audio Room (salon audio en direct) par un seul achat ou un abonnement.

Enfin, pour lancer Soundbites, Facebook introduira Audio Creator Fund (un fonds audio créateur) pour soutenir les créateurs audio émergents et obtenir des commentaires précoces sur la nouvelle expérience du produit.

Nous avons vu maintes et maintes fois à quel point l’énergie créative est libérée lorsque vous construisez de puissants outils de création et d’édition, les rendre libres et faciles à utiliser, et — avec des mesures de sécurité et de protection de la vie privée appropriées — les mettre dans le monde.

En apportant la magie à de nouveaux formats audio, nous donnons aux gens une nouvelle façon d’en dire plus sur ce qu’ils ont toujours voulu dire, tout ce temps.

Source : Thenextweb