Seo définition et Sem définition

Définition et SEM.





SEO Définition

Une telle

L\’optimisation interne pour un référencement, c\’est à dire le Seo, va consister à l\’utilisation de mots-clés appropriés, d\’ancres de liens pertinents pour vos liens internes, de balises meta tags bien détaillés, et bien d\’autres choses, dans le seul but d\’accroître le classement de vos pages web sur les pages de résultats.

L\’optimisation externe au site va consister à l\’écriture et à la publication régulière d\’articles relatifs à la thématique du site sur d\’autres plates-formes que votre propre site, à la recherche de liens entrants (backlinks), à l\’utilisation de vidéos et de réseaux sociaux pour promouvoir ses liens et gagner en popularité.
Cette optimisation externe va surtout permettre d\’améliorer le positionnement de votre site jusqu\’à atteindre la première page de résultats.

SEM Définition

Le SEM ou marketing des moteurs de recherche est le fait de payer des liens ou annonces publicitaires afin d\’obtenir du trafic web immédiat.

Par rapport au SEO qui fait appel au référencement naturel, le SEM fait appel au référencement payant.
La méthode de SEM la plus connue est celle de Google Adwords où vous lancez des enchères sur des mots-clés que vous choisissez. Ensuite, à chaque fois que Google vous envoie un visiteur correspondant à l\’un de vos mots-clés, il vous le facture suivant le prix auquel vous vous êtes engagé à payer le clic.

En fait, avec le SEO, remonter en première page de résultats de Google nécessite beaucoup de travail, de la patience et donc du temps relativement long.

Alors qu\’avec le SEM, vous parvenez immédiatement sur le première page de résultats si vos enchères sont parmi les plus élévées et si votre annonce Google Adwords est très pertinente par rapport à la requête de l\’internaute.

2 types de référencement pour un même objectif

Comme vous pouvez le constater, le SEO et le SEM s\’utilisent pour un seul et même objectif: vous apporter du trafic web.

Mais, l\’un (le SEM) aura un effet immédiat et l\’autre (le SEO) aura un effet différé.

Mais, même si vous avez les moyens d\’obtenir du trafic web immédiat avec le référencement payant (SEM), à l\’aide de Google Adwords, ne négligez pas pour autant le référencement naturel (SEO) gratuit.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

Création d\'un site optimisé

Créer un site optimisé.



Une création pour les moteurs ?

Dans toute création de site, vous devez penser à la fois à vos visiteurs et aux robots des moteurs de recherche.

Création d\’un menu de navigation intuitif


Création d\’un moteur de recherche interne

Si vous ne pouvez pas en créer, utilisez le moteur de recherche personnalisé standard hébergé par Google.

Création d\’un graphisme homogène

La création d\’un site internet avec un graphisme non consistant ou non homogène, c\’est un peu courir à l\’échec.

L\’utilisateur qui vous rend visite vous fait confiance. Surtout s\’il est passé par une page de résultats de Google. Il pourrait, par exemple, être perturbé par le fait que votre graphisme change d\’une page à une autre. Une expérience qui ne sera pas rassurante pour lui à tel point qu\’il quittera immédiatement votre site.
Pensez, par conséquent, à garder la même présentation pour toutes vos pages web.

Réduire le temps de chargement

C\’est la grande nouveauté dont il faut absolument tenir compte.

Depuis Google MayDay, Matt Cutts à annoncer que dorénavant, le temps de chargement d\’une page web faisait partie des critères de classement sur les pages de résultats de Google.

Pensez donc à ne pas encombrer vos pages d\’images lourdes ou de scripts Java. La création de page allégées doit faire partie de votre stratégie d\’.

Création d\'un site optimisé

Créer un site optimisé.



Une création pour les moteurs ?

Dans toute création de site, vous devez penser à la fois à vos visiteurs et aux robots des moteurs de recherche.

Création d\’un menu de navigation intuitif


Création d\’un moteur de recherche interne

Si vous ne pouvez pas en créer, utilisez le moteur de recherche personnalisé standard hébergé par Google.

Création d\’un graphisme homogène

La création d\’un site internet avec un graphisme non consistant ou non homogène, c\’est un peu courir à l\’échec.

L\’utilisateur qui vous rend visite vous fait confiance. Surtout s\’il est passé par une page de résultats de . Il pourrait, par exemple, être perturbé par le fait que votre graphisme change d\’une page à une autre. Une expérience qui ne sera pas rassurante pour lui à tel point qu\’il quittera immédiatement votre site.
Pensez, par conséquent, à garder la même présentation pour toutes vos pages web.

Réduire le temps de chargement

C\’est la grande nouveauté dont il faut absolument tenir compte.

Depuis Google MayDay, Matt Cutts à annoncer que dorénavant, le temps de chargement d\’une page web faisait partie des critères de classement sur les pages de résultats de Google.

Pensez donc à ne pas encombrer vos pages d\’images lourdes ou de scripts Java. La création de page allégées doit faire partie de votre stratégie d\’.

Référencement Bing en 7 points

Référencement .


Le déploiement de cette nouvelle plate-forme est effective aux Etats-Unis et au Canada. Il sera progressif dans le reste du monde.

Du coup, après la fusion en Google et !, la part de marché de marché de Bing fait un bond pour atteindre 30% de la recherche internet aux Etats-Unis. Soit le tiers de la recherche et du trafic internet.

1 – Nom de page \ »friendly\ » ou descriptif

Nommez vos pages de site dans le même style que vous pouvez voir maintenant dans le champ d\’adresse de votre navigateur web. Ce type de nom de page est dit Friendly (amical ou descriptif pour les moteurs). C\’est à dire que vous devez vous servir du titre de vos articles comme nom de page en séparant chaque mot du titre repris par un tiret ( – ).

En principe, si vous avez bien fait les choses, vous devez avoir votre mot-clé ou expression-clé dans votre titre. En ayant un nom de page descriptif (ou friendly), ce mot-clé ou expression-clé se retrouve dans votre nom de page renforçant ainsi la pertinence de votre page aux \ »yeux\ » de Bing.

Plus tôt apparaît votre mot clé dans l\’URL ou du moins les termes de la requête de l\’internaute,  plus vous allez améliorer votre positionnement Bing !

2 – Meta Tag Title pertinent

Vérifiez toujours que le titre de votre page est bien formulé et est réellement pertinent par rapport au contenu de ladite page. Votre meta tag Title, ou balise meta Titre en français, doit être équivalente au titre de votre article sur la page en question.

Bing accorde encore une grande importance à cette corrélation pertinente entre Title et Titre du contenu. Surtout, dans la mesure du possible, faîtes en sorte que les mots-clés de votre article se retrouvent au début du titre qui doit rester court (70 caractères au maximum!).

3 – Ancienneté du nom de domaine dans le référencement Bing

Avec Bing, l\’ancienneté du aide à améliorer son référencement et son positionnement Bing. Plus le nom de domaine est ancien, plus Bing lui accorde une plus grande confiance. Mais, si vous avez un nom de domaine moins d\’un an, cela ne doit pas vous décourager. Bien au contraire.

Car, cette méthode permet en fait à Bing d\’écarter les sites suspects, douteux, de phishing ou malicieux qui ne vivent généralement pas longtemps.

Bing considère que la maturité d\’un site va de pair avec son ancienneté. Mais, soyez rassuré, un site qui connaît un succès immédiat dès son lancement sera forcément indexé, puisque sa notoriété ne faisant plus de doute. Pour les autres nouveaux noms de domaine, il faut attendre au moins une anné pour espérer atteindre les 3 premières pages de résultats de Bing.

4 – Toujours plus de contenu …

Ajoutez du contenu, beaucoup de contenu dans vos pages web. Google et Bing le recommandent.
Mais, Bing a une préférence pour les articles assez longs. A en croire certains experts , vos articles devraient avoir plus de 350 mots pour avoir les faveurs de Bing.

Une fois de plus, en procédant ainsi, Bing empêche tous les sites qui ont juste un titre et presque pas de contenu, à part des annonces Adsense, d\’arriver sur sa première page de résultats qui est une page d\’extrême confiance des utilisateurs de moteurs de recherche.

5 – Stabilité des adresses URL de vos pages web

Avec Bing, vaut mieux éviter de changer d\’ url d\’une page déjà indexée. Il ne tient pas compte des redirections 301, dans ce cas précis, et ne comptabilise plus tous les backlinks de l\’ancienne url pour les transférer à la nouvelle adresse.

Chez Bing, un nom de page modifié devient suspect. Vous avez dit paranoïa ? Oui, mais utile quand c\’est utilisé à bon escient, notamment pour protéger sa réputation.

6 – Suscitez des liens entrants (backlinks)

Vous le savez tous maintenant : avoir de nombreux liens entrants (backlinks) qui pointent vers différentes pages de votre site ou blog aide à améliorer son référencement. Bing ne fait pas exception et tient compte du nombre, du voisinage thématique et de la notoriété des sites qui vous renvoient des liens.

7 – Partagez vos découvertes internet (outlinks)

Dans vos articles, pointez des liens vers des sites de bonne réputation ou de notoriété en complément du thème de votre article.

N\’hésitez pas à recommander des sites ou des articles si vous les jugez utiles pour vos lecteurs.

Plus ceux-ci visiteront ces liens recommandés, plus vous allez améliorer le positionnement de cette page. Ainsi, contrairement à Google qui déconseille les liens sortants sous peine de perte de PageRank (PR), Bing vous encourage à partager vos découvertes. C\’est à croire qu\’ils le font exprès pour nous obliger à l\’avenir à choisir notre SEO.

Voici donc 7 points qui peuvent vous permettre d\’améliorer son positionnement Bing qui représente aujourd\’hui près de 32% (ComScore) de part de marché du trafic des moteurs. Vous l\’aurez compris, Bing est un moteur de recherche qu\’il ne faut plus négliger. Et pour commencer, il faut créer un compte sur Bing Webmasters Tools pour mieux suivre l\’évolution de l\’optimisation de son référencement Bing.

20 trucs et astuces pour optimiser son site internet

Optimiser son site web.




1 – Utilisez le générateur de mots-clés de afin de trouver et sélectionner des mots-clés correspondant à votre thématique. Servez-vous en dans vos titres de pages et dans le corps de vos de articles pour les optimiser.

2 – Le contenu doit rester dominant. Les robots des moteurs de recherche visitent régulièrement les sites toujours mis à jour. Mettez donc constamment votre site ou blog à jour en y postant de nouveaux articles comprenant vos mots-clés.

3 –

4 –

5 – Les titres de pages sont importants. Notamment, pour le référencement. Chaque page web de votre site devra avoir un titre unique de 65 caractères maximum. Un conseil de référencement très important !

6 – Rédigez des articles pertinents relatifs à votre thématique et comprenant vos mots-clés importants. Et utilisez les réseaux sociaux (, …) et votre flux RSS pour les faire découvrir au plus grand nombre.

7 –

8 –

9 – Vérifiez que les liens entrants, pointant vers vos pages, le soit sur un seul . Utilisez un fichier htaccess pour rediriger tout lien entrant vers la racine www. votredomaine .com et non vers votredomaine.com . Et vice-versa.

10 – Renouveler très tôt votre nom de domaine. Essayez d\’avoir au moins 2 années de validité pour votre nom de domaine. Surtout, évitez d\’attendre le dernier mois de fin de validité pour le renouveler.

11 – Le n\’est jamais définitif. Dans la mesure où les algorithmes des moteurs de recherche changent régulièrement, vous devez toujours optimiser vos pages. Car, pour améliorer son positionnement et espérer atteindre la première page de résultats, il faut un travail d\’ continue !

12 – Pour toute image insérée dans une une page, indiquez les dimensions. Et utilisez la balise alternative ALT pour la décrire en y incluant vos mots-clés. Faîtes de même avec le nom de votre image. Ce conseil pour le référencement ne doit pas être négligé.

13 – Créez un fichier sitemap. Il vous aidera à mieux faire indexer vos pages par les moteurs et donc, à vous assurer un bon référencement.

14 – Si l\’occasion s\’y prête, n\’hésitez pas à intégrer de la vidéo dans vos pages.

15 – Créez un compte sur Google pour utiliser ses outils pour webmasters . Une aide précieuse à l\’analyse des performances de votre site. Faîtes-en de même Bing Webmasters Tools .

16 – Avec votre compte Google, autorisez Google à faire des recherches sur les imags de votre site ou blog.

17 – Analysez les statistiques de fréquentation de votre site ou blog. Vous devez savoir d\’où viennent vos lecteurs, quelles pages ils visitent le plus, quels mots-clés ils utilisent pour vous trouver…

18 – Dans chacun des vos articles, créez des liens internes. Pour essayer d\’entraîner vos lecteurs d\’une page à une autre.

19 – Nommez correctement vos pages web. Prenez exemple sur l\’adresse url de cet article que vous lisez actuellement.

20 – Pour un meilleur référencement naturel, vous devez ajouter un fichier robots.txt à la racine de votre site afin d\’indiquer aux robots les répertoires à indexer et ceux à exclure.

Voici donc énumérés 20 conseils permettant d\’optimiser son site internet afin d\’améliorer son référencement dans les moteurs de recherche. Et gagner alors davantage en visibilité.

4 différences entre référencement Bing et Google

Référencement Bing.

Dans cette étude comparative, nous allons voir les avantages et surtout les différences entre le référencement Bing et le référencement Google.

référencement Bing et le référencement Google.

Ainsi, dans cette étude comparative, nous allons voir les avantages et surtout les différences entre ces 2 principaux moteurs.

Bien entendu, à ce jour, Google reste le leader incontesté de la recherche internet avec près de 62% de part de marché mondiale. A mon avis, ce leadership pourrait durer encore un bon moment !

Néanmoins, ayant restructuré son algorithme pour lancer Bing, tous les chiffres tendent à montrer qu\’il gagne chaque mois des parts de marché. Et en additionnant la part de marché de Yahoo! avec celle de Bing, ce dernier est désormais crédité de plus de 30% de part de marché. Un tel chiffre oblige, en matière de référencement, à prendre un peu plus en considération le Bing.

Plus aucun webmaster ou référenceur ne doit dorénavant se permettre de faire l\’impasse sur le référencement Bing. Bien au contraire ! Et, pour commencer, le mieux, c\’est de savoir en quoi il se différencierait de Google.

Concernant le nom de domaine de votre site

Dans l\’algorithme de Bing, contrairement à Google, l\’ancienneté du de tout site ou blog à son extrême importance. Les experts SEO le savent bien !

Cette importance de l\’âge du nom de domaine a rapport avec la confiance que Bing accorderait aux noms de domaine de plus d\’un an.

Au fond, ce n\’est pas idiot puisqu\’en général, tous les noms de domaine utilisés pour faire du phishing ou installer des scripts malicieux ont une utilisation très limitée dans le temps. C\’est donc une façon pour Bing de faire le nettoyage dès le départ. D\’ailleurs une étude du cabinet Barracuda Networks indique que \ »Google propose 69% de tous les malwares détectés, tandis que Yahoo est à 18%, Bing à 12% et 1%\ ».

Vous avez alors compris que le référencement d\’un site assez récent dans le top 10 de Bing est a priori illusoire. Ce qui ne veut pas dire qu\’il ne faut pas soumettre dès maintenant votre site à Bing ou l\’optimiser pour Bing. Mais, vous devez patienter au moins une année avant d\’apercevoir des résultats tangibles de votre SEO.

Si ce n\’est pas encore fait, ouvrez un compte sur Bing Webmaster Tools afin de soumettre et y gérer votre site.

Concernant les liens sortants de votre site

La perception des liens sortants, de votre site vers un autre, diffère d\’un référencement à un autre.
Depuis les dernières déclarations de Matt Cutts (Monsieur Spam chez Google !), on sait maintenant que Google n\’encourage pas les liens sortants pour lesquels il a institué les attributs \ »dofollow\ » et \ »nofollow\ ».

Ainsi, le PageRank ou le LinkJuice (importance) de votre page web est réparti équitablement en autant de liens sortants ou internes que vous avez sur votre page web. Diminuant alors son influence et même pénalisant parfois votre page.

Pendant ce temps, le référencement Bing vous encourage au contraire à insérer des liens sortants dans vos articles. Plus vous en avez, plus vous gagnez des points.

Néanmoins, faîtes attention à ne pas trop en faire. Surtout votre lien doit absolument pointer vers une page crédible traitant du même sujet que votre article. C\’est cette corrélation entre les thèmes des 2 pages qui vous accordera des points dans son algorithme.

De plus, Bing augmente votre score si vos lecteurs visitent le plus souvent possible vos liens sortants. D\’où la nécessité de pointer vers des articles de qualité.

En fait, cette différence entre le SEO Bing et le SEO Google peut être jugée dans un esprit de contradiction du premier envers le second. Veulent-ils nous obliger à choisir ? Dans tous les cas, retenez que Bing vous encourage à partager vos liens découverts sur le Net à travers vos articles. Et donc, implicitement à lui suggérer de nouveaux liens intéressants à visiter et à indexer. Ce qui me fait penser au bouton \ »J\’aime\ » ou \ »I Like\ » de Facebook !

Techniques d\’indexation de votre site

Autant le SEO pour Bing diffère du SEO pour Google, autant il serait prudent pour votre référencement dans ces 2 principaux moteurs de recherche de parvenir à un juste milieu. Ce qui n\’est vraiment pas évident. Surtout que leurs techniques d\’indexation divergent encore.

Le robot d\’indexation de Google (googleBot) parcourt votre page index en partant du haut vers le bas dans le sens de la lecture à l\’occidentale. Et ce, tout en visitant chaque lien qu\’il trouve.

Alors que msnBot, le robot de Bing (qui sera d\’alleurs remplacé en octobre prochain par bingBot) parcourt votre page d\’accueil en scindant votre contenu en blocs homogènes. Ce qui veut dire, pour votre référencement Bing, que vous devez répartir vos mots-clés sur l\’ensemble de votre page. Notamment dans le Header en y créant un menu de navigation et aussi dans le Footer de votre page qui doit reprendre quelques mots-clés, même sous-forme de liens de navigation supplémentaires.

Concernant les balises Meta de votre site

La dernière différence, et de taille, concerne les meta tags (title, keywords, description) que vous devez absolument inclure dans le code source de chacune de vos pages. Selon Matt Cutts, Google n\’en tient plus compte. Mais Bing, si ! Il recommande surtout que votre balise Title se rapproche le plus possible de la requête de l\’internaute. Vous devez donc y prendre soin en y intégrant tant que peut se faire vos mots clés.

Pour ma part, je n\’ai pas encore vu Google afficher en première page de résultats des sites ayant des balises meta vides ! Et puis, les titres des liens affichés sur Google sont bien ceux figurant dans les balises Title des sites ! Sinon, Google indexerait votre site avec comme titre \ »untitled document\ ».

Par conséquent, ce que dit Matt Cutts, c\’est peut-être pour en rajouter un peu plus dans le mythe et essayer de jeter le trouble dans l\’esprit des référenceurs et autres experts SEO ! Après tout, il est bien dans son rôle !

Et pour moi, Google tient toujours compte, autant que Bing, de la balise title… Autre preuve : il met en gras les mots de la requête qui sont dans votre titre. Le jour où Google afficherait comme titre cliquable, dans ses pages de résultats, un extrait de texte pris au hasard dans votre article, il me convaincra qu\’il ne tient plus compte des balises meta ! A noter que pour la partie description, Google choisit parfois des extraits \ »au hasard\ » , mais pertinents… de votre texte !

Voici donc quelques points particuliers à chacun de ces 2 moteurs de recherche qui permettront à chacun d\’améliorer son référencement pour espérer apparaître haut placé à la fois sur Bing et sur Google.

Référencement : Que retenir des règles SEO Google ?

Règles .



de son site internet

Le SEO Googleoptimiser son site internet

Optimisation interne et externe

Mais optimiser son site internet peut avoir un processus externe à votre site internet ou blog. En ce sens que votre SEO devrait aussi consister à obtenir des liens entrants, de préférence en DoFollow

Quid des agences spécialisées en SEO Google ?

Obtenir la première ou la deuxième position des SERPs (Search Engine Results Page), c\’est l\’assurance de recevoir un flot incessant de visiteurs très ciblés susceptibles de faire affaire avec vous, prêts à acheter avec vous.

Le SEO est un secteur d\’activité tellement fructueux qu\’aujourd\’hui pullulent sur le Net des référenceurs, des webmarketers, des consultants, des experts …

Tous se destinent à vous aider à reformuler chacune de vos pages web, à construire tout un réseau de liens entrants pour vous, à acheter des liens sur des sites de bonne réputation ayant de gros trafics, à vous assurer de bonnes positions dans les réseaux sociaux (, Twitter …) et aussi à se charger de vos campagnes publicitaires en ligne (Adwords), etc, etc …

Et ce, avec l\’objectif louable de vous ramener un trafic hyperciblé qui va vous permettre de rentabiliser au maximum votre présence sur le Web.

Alors, s\’il y a une dernière chose à retenir du SEO Google en vue du référencement de son site internet, c\’est celle-ci : pour tout projet de SEO Google que vous souhaitez externaliser, aucune garantie de résultat pour une première position sur vos mots clés ne devrait exister.

Une telle promesse dans un délai court risque d\’être simplement illusoire. Mais, avec des règles SEO Google appliquées sérieusement dans un délai raisonnable, les résultats seront au rendez-vous. A vous d\’y veiller !