Microsoft intègre Microsoft Clarity à Bing Webmaster Tools

Microsoft a annoncé que vous pouvez désormais accéder à Clarity, le nouvel outil Web analytics gratuit de Microsoft, au sein de Webmaster Tools. 

Microsoft intègre Microsoft Clarity à Bing Webmaster Tools

 

Pour la petite histoire, c’est l’équivalent de Google Analytics avec de nombreuses fonctionnalités très intuitives et intéressantes.

Il y a donc une nouvelle section dans Bing Webmaster Tools baptisée « Microsoft Clarity Beta » tout en bas de la colonne de navigation gauche. Et à partir de là, vous pouvez rapidement passer par les étapes pour configurer Microsoft Clarity pour votre site Web.

Microsoft présente ainsi son service Microsoft Clarity :

Microsoft Clarity est un produit analytics gratuit conçu pour aider les gestionnaires de sites Web à améliorer leurs expériences de site Web en comprenant mieux le comportement des visiteurs du site.

Avec Clarity, nous avons construit un ensemble d’outils qui aident les personnes qui gèrent des sites Web à prendre des décisions plus éclairées sur les modifications qu’ils devraient apporter à leurs sites. Clarity vous montre quelles parties de votre site web obtiennent le plus et le moins d’engagement et il fournit une interface inestimable pour le débogage.

Clarity vous fournit les outils SEO nécessaires pour prendre des décisions éclairées au sujet des modifications apportées à votre site Web à l’aide de preuves réelles, ce qui vous permet de le faire d’une manière qui contribue au respect de la vie privée et de la sécurité des données de vos utilisateurs.

Alors quoi de neuf dans Microsoft Clarity ?

Bing Webmaster Tools a donc ajouté une section pour ajouter ou accéder rapidement à Microsoft Clarity dans le portail.

Si vous n’avez pas ajouté votre site à Clarity, vous pouvez le faire directement depuis Bing Webmaster Tools ici.

Ce que l’on sait de cet outil , c’est que Microsoft Clarity est conçu de sorte que toute personne qui essaie d’améliorer son expérience de site Web peut l’utiliser. Microsoft l’a conçu pour être simple à utiliser pour les développeurs et les non-développeurs.

Si vous voulez comprendre vos utilisateurs sans avoir à analyser l’océan de données qui peuvent être dérivées de l’exploitation d’un site Web, Clarity est votre outil, dixit Microsoft.

Microsoft Clarity est conçu pour avoir un impact très faible sur les temps de chargement des pages, de sorte que vous pouvez vous assurer que les utilisateurs naviguant vers votre site n’auront pas à attendre que les pages se chargent.

En outre, Microsoft n’a pas placé de limite sur votre trafic, donc si vous obtenez 10 visiteurs par jour ou 1.000.000 par jour, Clarity sera en mesure de gérer votre trafic sans frais supplémentaires pour vous.

Aujourd’hui, Microsoft Clarity fournit plusieurs fonctionnalités clés, y compris les heatmaps et le détail des sessions, ainsi qu’un tableau de bord des insights.

  1. Voir quels clics avec vos utilisateurs à l’aide de Heatmaps : Les Heatmaps fournissent un moyen visuel d’examiner un grand nombre d’interactions utilisateur et ils se présentent sous deux formes: clickmaps et scrollmaps. Ces deux vues emballent tout un tas de données dans un rapport actionnable et facile à comprendre.Les Clickmaps vous indiquent quel contenu sur votre page est important pour vos utilisateurs, tandis que les Scrollmaps montrent si vos utilisateurs voient ce qui est important.

     

    Les Clickmaps vous indiquent quel contenu sur votre page est important pour vos utilisateurs, tandis que les Scrollmaps montrent si vos utilisateurs voient ce qui est important.

     

    Les Clickmaps vous indiquent quel contenu de page web les utilisateurs interagissent le plus avec. Les zones marquées en rouge ont la fréquence la plus élevée de clics et sont généralement centrées autour des points focaux.

    Ceux-ci devraient s’aligner sur les parties de votre site sur lesquelles vous souhaitez que les utilisateurs cliquent et, s’ils ne le font pas, vous devriez envisager de modifier votre page pour les aligner.

  2. Alignez vos attentes sur les observations avec la lecture de session : Tout le monde a une opinion sur la façon dont les gens utilisent leur site Web, mais Clarity vous donne les outils pour prendre des décisions axées sur les données à la lumière de ce qui se passe réellement sur votre site. Avec Clarity, vous prendrez des décisions optimales sur les nouvelles fonctionnalités du site.

     

    fonctionnalités du site.

     

    Le mécanisme de filtrage que vous pouvez utiliser pour faire des groupes d’enregistrements vous permet d’obtenir de la précision sur les enregistrements à sélectionner.

    Microsoft a également utilisé l’apprentissage automatique pour découvrir de nouveaux modèles dans les enregistrements de session tels que les « Rage Clicks », « Dead clicks » et « défilement excessif », et vous pouvez également utiliser ces classifications pour filtrer vos sessions.

     

    Microsoft a également utilisé l’apprentissage automatique pour découvrir de nouveaux modèles dans les enregistrements de session tels que les « Rage Clicks », « Dead clicks » et « défilement excessif », et vous pouvez également utiliser ces classifications pour filtrer vos sessions.

     

    Les « Rage Clicks » sont un modèle comportemental où un utilisateur clique plusieurs fois sur une partie de votre page qu’il pense devrait avoir un hyperlien quelque part, mais ne l’a pas.

    Ces clics répétés peuvent être un bon indicateur des parties non intuitives de votre page ou vous aider à identifier les composants d’interface utilisateur qui ne fonctionnent pas comme ils le devraient.

  3. Utilisez le tableau de bord Insights pour afficher les performances de votre site Web : Microsoft dit fournir un tableau de bord des statistiques globales pour vous aider à obtenir une compréhension globale du trafic sur votre site.En un coup d’œil, vous serez en mesure de voir combien d’utilisateurs ont cliqué sur des liens inexistants ou combien de personnes ont fait défiler de haut en bas d’une page à la recherche de quelque chose qu’ils ne pouvaient pas facilement trouver.

    Vous pouvez également voir des choses comme le nombre d’erreurs javascript simultanées qui se produisent à travers vos clients ou combien de temps l’utilisateur moyen passe à naviguer sur votre site.

     

    Microsoft dit fournir un tableau de bord des statistiques globales pour vous aider à obtenir une compréhension globale du trafic sur votre site.

     

Bref, plus de données, plus d’analyses, plus d’intégration entre ces plateformes de données est une victoire pour les spécialistes du marketing et du référencement Web.

Visitez Microsoft Clarifty et ajoutez votre site pour l’essayer.

Source : Microsoft

Bing Webmaster Tools lance un nouveau Testeur de robots.txt

a annoncé un testeur amélioré du fichier robots.txt avec de nouvelles fonctionnalités qui améliorent les tests et le diagnostic du fichier robots.txt.

Bing Webmaster Tools lance un Testeur de fichier robots.txt amélioré

 

Le testeur de fichier Robots.txt de Webmaster Tools répond à un besoin important parce que se tromper sur un robots.txt peut entraîner des résultats inattendus. La production d’un fichier robot.txt parfait est essentielle et une priorité absolue pour le référencement.

Un fichier robots.txt est l’une des rares façons dont un éditeur dispose pour exercer un contrôle sur les moteurs de recherche.

Comme le dit Microsoft Bing, depuis l’aube de l’ère du moteur de recherche, les webmasters ont été à la recherche d’un outil fiable et efficace pour favoriser et contrôler leur relation avec les robots web/crawlers /spiders.

Alors que le protocole d’exclusion des robots donne le pouvoir d’informer les robots web et les crawlers quelles sections d’un site Web ne doivent pas être traitées ou scannées, le nombre croissant de moteurs de recherche et de paramètres ont forcé les webmasters à rechercher leur fichier robots.txt parmi les millions de dossiers sur leurs serveurs d’hébergement, les éditant sans conseils et enfin supprimant les Heads alors que le problème de ces crawler indésirables persiste encore.

C’est pourquoi Bing déclare dans son communiqué :

Chez Bing, nous comprenons cette frustration de nos utilisateurs et nous avons donc mis à jour notre nouvel outil Testeur de robots.txt amélioré.

Le testeur de robots.txt aide les webmasters non seulement à analyser leur fichier robots.txt et à mettre en évidence les problèmes qui les empêcheraient d’être crawlés de manière optimale par Bing et d’autres robots; mais, les guide également étape par étape de la récupération du dernier fichier au téléchargement du même fichier à l’adresse appropriée.

Les webmasters peuvent soumettre une URL à l’outil de test de robots.txt et il fonctionne comme Bingbot et BingAdsBot, pour vérifier le fichier robots.txt et vérifier si l’URL a été autorisée ou bloquée en conséquence.

Les webmasters peuvent soumettre une URL à l’outil de test de robots.txt et il fonctionne comme Bingbot et BingAdsBot, pour vérifier le fichier robots.txt et vérifier si l’URL a été autorisée ou bloquée en conséquence.

Non seulement cela, mais la fonctionnalité de test vérifie l’URL que nous avons soumis par rapport au contenu de l’éditeur et donc, une fois que les modifications sont apportées dans l’éditeur, vous pouvez facilement et instantanément retester l’URL pour vérifier les erreurs.

Le système vérifie les instructions autoriser/bloquer pour les agents utilisateurs respectifs et affiche le fichier robots.txt dans l’éditeur avec 4 variantes, c’est-à-dire :

Le webmaster peut modifier le fichier txt et/ou télécharger le même pour être mis à jour hors connexion. S’il y a eu des modifications au fichier robots ailleurs et mis à jour, le webmaster peut utiliser la dernière option Fetch pour obtenir le dernier fichier robots de la propriété.

Le webmaster peut modifier le fichier txt et/ou télécharger le même pour être mis à jour hors connexion.

L’option de téléchargement fournit un processus étape par étape de mise à jour du fichier qui comprend le téléchargement du fichier modifié, le téléchargement du même sur la racine des domaines qui peut être vérifié pour une version en direct et enfin demander à Bing de mettre à jour le même.

Source : Microsoft Bing

Bing Webmaster Tools lance Site Scan pour l’audit SEO

Encore une nouveauté dans Bing Webmaster Tools : nous avons d’abord obtenu l’outil Backlinks pour découvrir les liens entrants concurrents et maintenant nous avons un nouvel outil de vérification du .

Bing Webmaster Tools lance Scan pour vérifier le SEO du site

 

Il y a une nouvelle fonctionnalité qui vient de sortir dans la nouvelle version de Bing Webmaster Tools qui s’appelle “Site Scan”.

Site Scan est un outil d’audit SEO de site qui analyse votre site et vérifie les problèmes techniques communs de référencement.

Vous pouvez y accéder ici dans les nouveaux outils Webmaster.

Bing Webmaster Tools a déclaré dans sa page d’aide :

Site Scan est un outil d’audit de site très demandé qui scanne votre site et vérifie les problèmes techniques communs de référencement.

Corriger ces problèmes rendra votre site performant et “friendly” pour le moteur de recherche. Avec cet outil, vous pouvez améliorer les performances de votre site Web non seulement sur Bing, mais aussi sur d’autres moteurs de recherche.

 

Comment ça marche ?

 

  • Rendez-vous sur la page de Site Scan” ou cliquez sur le lien « Site Scan » dans le menu latéral de gauche.
  • Cliquez sur « Start new scan » (Démarrer une nouvelle analyse)
  • Donnez un nom à votre scan : Entrez un nom unique et logique pour votre scan.
  • Indiquez la portée de l’analyse : La portée détermine les limites de l’analyse. Vous pouvez utiliser l’une des trois portées suivantes :
    • Site internet : Avec cette portée, Bing va explorer votre site Web tout comme le ferait Bingbot. Il suffit d’entrer l’URL de la page d’accueil, du sous-domaine, ou du répertoire à partir duquel vous voulez commencer l’analyse.Bing Webmaster Tools scannera la page spécifiée et suivra les outlinks qui sont sous la même portée.
    • Sitemap : Choisissez cette option si vous souhaitez scanner un sitemap (au format XML) spécifique. Il suffit d’entrer l’URL du sitemap que vous souhaitez scanner. Bing Webmaster Tools explorera les URL trouvées dans le sitemap, mais il ne va pas explorer les liens sortant sur les pages trouvées.
    • Liste d’URL : Choisissez cette option si vous souhaitez un plan de site (au format HTML) spécifique. Il suffit d’entrer l’URL du plan du site que vous souhaitez scanner. Bing Webmaster Tools explorera les URL trouvées dans le plan du site, mais il ne va pas explorer les liens extérieurs trouvés sur les pages.

     

  • La limite du scan : Entrez le nombre maximum de pages à scanner. L’analyse s’arrêtera automatiquement si cette limite est atteinte. Vous pouvez également voir votre quota restant pour ce mois-ci.Veuillez choisir ce nombre à bon escient, vous ne pouvez explorer que jusqu’à un maximum de 10.000 pages par mois. Et ce nombre de pages à scanner doit être égal ou inférieur au quota restant indiqué sous le champ

Voici une capture d’écran du formulaire :

Site Scan est un outil d’audit de site très demandé qui analyse votre site et vérifie les problèmes techniques communs de référencement.

 

Comprendre le rapport de scan

 

Une fois l’analyse terminée, vous pouvez accéder aux détails en cliquant sur l’analyse. Cela vous mènera à la page Scan Détails où vous pouvez voir les détails tels que :

  • État du Scan
  • Nombre de pages scannées
  • Nombre d’erreurs
  • Nombre d’avertissements
  • Liste des problèmes relevés, de leur gravité et du nombre de pages touchées

Bing Webmaster Tools va alors diviser les problèmes en 3 catégories en fonction de la gravité :

  • Erreurs : Ce sont les problèmes SEO les plus critiques qui auront été trouvés sur votre site Web. Vous devriez donner la priorité à la résolution de ces problèmes car ils peuvent avoir un impact sur l’indexabilité de votre site Web.
  • Avertissements : Ce sont les problèmes de gravité moyenne qui pourraient avoir un impact sur votre santé SEO.
  • Avis : Ce sont des problèmes de gravité les plus faibles ou des recommandations que vous pouvez étudier après avoir résolu toutes les erreurs et les avertissements.

Dans la liste des problèmes, vous pouvez donc voir la gravité du problème et le nombre de pages touchées.

Cliquer sur un problème vous mènera à la page des détails du problème. Là-bas, vous pouvez voir la liste des pages touchées par ce problème SEO triées en fonction de la profondeur de la page.

Vous pouvez également télécharger cette liste en format .csv et la partager avec l’équipe concernée pour résoudre le problème.

 

Gestion de scans multiples

 

Vous pouvez voir la liste de vos anciens scans et leur résumé sur la page d’accueil de “Scan Site”.

Pour chaque scan, le résumé contient des détails comme l’état de l’analyse, l’âge, les pages scannées, les erreurs et les avertissements. Vous pouvez créer et stocker les détails de jusqu’à 5 scans.

Mais, sachez que si vous avez stocké les détails de 5 scans, vous devrez supprimer au moins un scan avant de pouvoir commencer une nouveau scan.

Pour supprimer un scan, cliquez sur le menu de scan à droite et sélectionnez “Supprimer le Scan”.

Vous pouvez également afficher les paramètres de scan que vous avez choisis lors de la configuration d’un scan ou arrêter un scan en cours à partir de ce menu.

Cet outil “Site Scan” débarque après que Bing Webmaster Tools ajouté l’outil “Backlinks”  pour analyser les liens concurrentiels.

Alors, c’est quoi la suite chez Bing Webmsaster Tools maintenant ?

Source : Searchengineland

L’outil Backlinks de Bing Webmaster Tools compare les profils des liens

Bing a relancé son outil de liens (Backlinks) au sein du nouveau Bing Webmaster Tools

L’outil Backlinks de Bing Webmaster Tools compare le profil des liens

 

a donc mis à jour un outil de recherche de Backlinks (liens entrants) amélioré et l’a annoncé sur . L’outil “Backlinks” affiche des liens à partir de domaines référents uniques, des liens au niveau de la page par page, ainsi que le texte d’ancrage supérieur.

Il affiche également les mêmes données pour les concurrents.

Vous pouvez accéder à cette fonctionnalité ici dans Bing Webmaster Tools. Vous cliquez ensuite sur “Add a site to compare. Analyze a similar site” (Ajouter un site à comparer. Analyser un site similaire).

 

Les backlinks sont de retour dans le nouveau Bing Webmaster Tools ://www.bing.com/webmasters/backlinks … !

Des backlinks non seulement pour votre site, mais aussi pour d’autres sites (onglet sites similaires), y compris pour les sites que nous suggérons. Jetez un oeil et donnez-nous des commentaires sur cet outil bêta.

 

Vous avez toutes les autres fonctionnalités, y compris regarder vos liens par , page et textes d’ancrage.

Vous pouvez cliquer sur les détails du domaine, de la page ou du texte d’ancrage. Vous pouvez également désavouer les liens directement dans cet outil et gérer ces liens depuis cette page.

Cela rend l’outil “Backlinks” de Bing utile pour la recherche de liens dans le cadre d’un processus de construction de liens.

Notons que l’ancien outil Backlinks n’avait que 2 fonctionnalités :

  • Tous les liens
  • Désavouer

La nouvelle page de support de Bing montre que l’outil comporte maintenant 3 fonctionnalités :

  1. Tous les liens (All Links)
  2. Sites similaires (Similar Sites)
  3. Désavouer des liens (Disavow Links)

L’outil “Similar Sites” de Bing

 

L’outil Bing “Similar Sites” (sites similaires) présente un excellent moyen de faire la recherche de backlinks. L’outil vous aide à obtenir des informations sur les backlinks concurrents et peut être utile pour la recherche de backlinks non-concurrents.

Alors que Bing l’appelle l’outil « Sites similaires », vous pouvez réellement mettre n’importe quel nom de domaine là-dedans, peu importe s’il est similaire à votre site et lancer la recherche.

Cela signifie qu’il peut être utilisé pour la recherche de backlinks pour les clients ou pour trouver des backlinks de sites qui ne sont pas des concurrents directs.

 

Informations détaillées de Backlink

 

L’outil affiche des informations de liens entrants au niveau du domaine, avec la quantité de liens de chaque domaine répertorié dans une colonne à droite.

Si vous faites défiler la liste des backlinks, il y a un lien vers des informations détaillées pour chaque domaine.

Cliquer sur le lien fournit une liste des backlinks page par page. Vous pouvez survoler chaque lien et copier alternativement l’URL ou visiter la page Web pour l’inspecter.

 

Les Filtres de Backlink

 

Vous pouvez comparer votre site avec un site concurrent et utiliser un filtre pour afficher 3 types différents de backlinks :

  1. Tout Afficher (Show All) : Cela vous montre tous les domaines qui pointent des liens vers votre site Web, vers votre concurrent et à ceux qui ne pointent pas de liens vers vous ou les concurrents.
  2. Afficher uniquement les domaines communs (Show Only Common Domains) : Cela montre les domaines qui pointent des liens à la fois vers votre site et vers votre concurrent.
  3. Afficher les domaines qui ne pointent pas de liens vers mon site (Show Domains Not Linking to My Site) : Cela montre les liens à partir de domaines que votre concurrent a et que vous n’avez pas.

Textes d’ancrage

 

Le rapport détaillé contient une option pour afficher le texte d’ancrage utilisé pour pointer des liens vers vos concurrents et vers votre propre site, y compris la possibilité d’utiliser les filtres décrits ci-dessus.

C’est utile pour voir quel texte d’ancrage d’un concurrent a que votre site n’a pas.

Tous les rapports détaillés incluent la possibilité de télécharger les rapports en format CSV.

 

Bing Backlinks Tool est représentatif

 

L’outil Backlink de Bing ne montre pas d’informations complètes sur les backlinks. Il montre ce qu’il appelle un ensemble « représentatif » de backlinks.

Cela signifie que c’est un ensemble partiel de backlinks. Cela dit, il montre tout de même une quantité décente de liens.

J’ai vérifié l’outil et j’ai remarqué qu’il était raisonnablement complet, même si certains liens que je savais étaient manquants. Pourtant, c’est un outil gratuit et Bing fournit une quantité correcte d’informations.

Les informations sur les backlinks est un domaine sur lequel a toujours été avare sur le partage. Ainsi, il est désormais possible d’utiliser l’outil Backlinks de Bing pour obtenir des indices et exploiter les lacunes de Console en fournissant des informations sur les backlinks de vos concurrents.

Au final, vous allez certainement aimer cet outil de Bing Webmaster Tools.

Sources : Seroubdtable et Searchenginejournal