Brave Search : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau moteur de recherche

Brave Search dans le navigateur Brave, offre aux utilisateurs la première alternative indépendante privée de recherche aux grandes technologies.

Brave Search : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau moteur de recherche

À partir d’aujourd’hui, les utilisateurs en ligne ont une nouvelle option indépendante pour la recherche qui leur donne une confidentialité inégalée.

Qu’ils soient déjà des utilisateurs du navigateur Brave, cherchant à étendre leur protection de la vie privée en ligne avec le tout-en-un, Brave Search intégré dans le navigateur Brave, ou des utilisateurs d’autres navigateurs à la recherche du meilleur moteur de recherche préservant la vie privée, ils peuvent tous utiliser la nouvelle version bêta de Brave Search qui met les utilisateurs en premier, et en contrôle total de leur expérience en ligne.

Brave Search est construit sur un index complètement indépendant et ne suit pas les utilisateurs, leurs recherches ou leurs clics.

Brave Search est disponible en version bêta dans le monde entier sur tous les navigateurs Brave (bureau, et ) comme l’une des options de recherche aux côtés d’autres moteurs de recherche, dont le leader incontesté reste tout de même , et deviendra la recherche par défaut dans le navigateur Brave plus tard cette année.

Il est également disponible à partir de n’importe quel autre navigateur via search.brave.com.

Brave Search a été annoncé en Mars dernier lorsque Brave a acquis Tailcat, et depuis lors, plus de 100.000 utilisateurs se sont inscrits pour un accès et des tests en préversion.

Brave a récemment dépassé les 32 millions d’utilisateurs actifs mensuels (contre 25 millions en Mars 2021), et Brave Search est le dernier produit offert par l’entreprise dans sa suite d’outils de préservation de la vie privée, car des millions d’utilisateurs se tournent vers des alternatives aux grandes technologies.

Brave propose déjà Brave Ads, Brave News et un service Firewall+VPN préservant la confidentialité.

Brave Search est différent des autres moteurs de recherche car il utilise son propre index et suit des principes différents :

  1. Confidentialité : pas de suivi ou de profilage des utilisateurs.
  2. L’utilisateur en premier (User-first) : l’utilisateur vient en premier, pas les industries de la publicité et des données.
  3. Indépendance : Brave a son propre index de recherche pour répondre aux requêtes courantes en privé sans compter sur d’autres fournisseurs.
  4. Choix : bientôt, des options pour la recherche payante sans publicité et la recherche financée par la publicité.
  5. Transparence : pas de méthodes ou d’algorithmes secrets pour biaiser les résultats, et bientôt, des modèles de classement ouverts organisés par la communauté pour assurer la diversité et prévenir les biais algorithmiques et la censure pure et simple.
  6. Fluidité : meilleure intégration de sa catégorie entre le navigateur et la recherche sans compromettre la confidentialité, de la personnalisation aux résultats instantanés au fur et à mesure que l’utilisateur tape.
  7. Ouverture : Brave Search sera bientôt disponible pour alimenter d’autres moteurs de recherche.

Brendan Eich, PDG et cofondateur de Brave, déclare :

Brave Search est le moteur de recherche le plus privé de l’industrie, ainsi que le seul moteur de recherche indépendant, donnant aux utilisateurs le contrôle et la confiance qu’ils recherchent dans les alternatives aux grandes technologies.

Contrairement aux anciens moteurs de recherche qui suivent et profilent les utilisateurs, et aux moteurs de recherche plus récents qui sont principalement un skin sur les moteurs plus anciens et n’ont pas leurs propres index, Brave Search offre une nouvelle façon d’obtenir des résultats pertinents avec un index alimenté par la communauté, tout en garantissant la confidentialité.

Brave Search comble un vide évident sur le marché aujourd’hui, car des millions de personnes ont perdu confiance dans l’économie de la surveillance et cherchent activement des solutions pour contrôler leurs données.

Brave Search a son propre index

Brave Search utilise son propre index, mais garantit également une recherche entièrement anonyme, est transparent dans la façon dont les résultats de recherche sont classés et s’intègre à un navigateur préservant la confidentialité sur ordinateur et mobile.

Une combinaison générale d’indépendance et de confidentialité qu’aucun autre fournisseur n’offre.

Pour une comparaison détaillée de Brave Search par rapport à d’autres moteurs de recherche, veuillez consulter le tableau ci-dessous :

Pour une comparaison détaillée de Brave Search par rapport à d’autres moteurs de recherche, veuillez consulter le tableau ci-dessous

Brave Search introduit également la première mesure d’indépendance de recherche de l’industrie, affichant le ratio de résultats provenant exclusivement de l’index de Brave. Il est dérivé en privé à l’aide du navigateur de l’utilisateur car Brave ne crée pas de profils utilisateur.

Les utilisateurs peuvent vérifier cette métrique agrégée pour vérifier l’indépendance de leurs résultats et voir comment les résultats sont alimentés par son propre index, ou si des tiers sont utilisés pour les résultats à longue traîne pendant qu’il est encore en train de construire son index.

Par exemple, Brave Search répondra généralement à la plupart des requêtes, reflétées par une métrique d’indépendance élevée.

Cependant, pour certaines fonctionnalités, comme la recherche d’images, Brave Search récupérera les résultats de . Bien que cela n’entraîne aucun suivi des utilisateurs, cela réduira la mesure d’indépendance.

Comme mentionné ci-dessus, la transparence est un principe clé chez Brave, et il y aura également une mesure d’indépendance mondiale pour Brave Search dans toutes les recherches, qu’il mettra à la disposition du public pour montrer comment nous progressons vers une indépendance complète.

 

Comme mentionné ci-dessus, la transparence est un principe clé chez Brave, et il y aura également une mesure d’indépendance mondiale pour Brave Search dans toutes les recherches

Afin de présenter une véritable alternative indépendante aux grandes technologies, Brave a décidé de construire son propre index plutôt que de le louer à ou Microsoft, comme le font actuellement d’autres moteurs de recherche plus petits.

Brave Search comprend des contributions anonymisées de la communauté pour améliorer et affiner les résultats.

Cependant, il existe des types de requêtes, ainsi que certains domaines tels que la recherche d’images, pour lesquels les résultats de Brave Search ne sont pas encore suffisamment pertinents, et dans ces cas, il utilise des API jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’étendre son index.

La mesure d’indépendance Brave Search est une barre de progression, et son objectif est d’atteindre une plus grande indépendance et une meilleure qualité sans compromettre la vie privée de ses utilisateurs.

Brave Search n’affiche pas d’annonces au cours de cette première partie de la phase bêta, mais il offrira des options pour la recherche payante sans publicité et la recherche gratuite financée par la publicité plus tard.

 

A propos de Brave

Le navigateur rapide et axé sur la confidentialité de Brave Software, combiné à sa plate-forme de publicité numérique basée sur la blockchain, réinvente le Web pour les utilisateurs, les éditeurs et les annonceurs.

Les utilisateurs obtiennent une expérience Web privée et plus rapide avec une durée de vie de la batterie beaucoup plus longue, les éditeurs augmentent leur part de revenus et les annonceurs obtiennent une meilleure conversion.

Les utilisateurs peuvent opter pour des publicités respectueuses de la vie privée qui les récompensent avec le jeton d’attention de base (BAT pour “Basic Attention Token”), un jeton de type voyageur fréquent qu’ils peuvent échanger ou utiliser pour donner un pourboire ou contribuer aux éditeurs et autres créateurs de contenu.

La solution Brave est gagnant-gagnant pour tous ceux qui ont un intérêt dans le Web ouvert et qui sont fatigués de renoncer à la vie privée et aux revenus aux intermédiaires ad-tech (technologie publicitaire).

Brave compte actuellement plus de 32 millions d’utilisateurs actifs mensuels et plus de 1,2 million d’éditeurs vérifiés.

Brave Software a été co-fondé par Brendan Eich, créateur de JavaScript et co-fondateur de Mozilla (), et Brian Bondy, anciennement de Khan Academy et Mozilla.

YouTube commence à diffuser des pubs sur les vidéos non monétisées

À partir du 1er Juin 2021, les conditions d’utilisation de YouTube changent officiellement comme prévu en Novembre 2020.

YouTube va commencer à diffuser des pubs sur les vidéos non monétisées

L’annonce inclut l’ajout du « Droit de monétiser » de , ce qui signifie que YouTube commencera à diffuser des annonces sur certaines vidéos non monétisées actuellement.

Voici le communiqué de YouTube :

Le 1er juin 2021

Droit de monétiser

Vous accordez à YouTube le droit de monétiser votre Contenu disponible sur le Service ().

Le présent Contrat ne vous donne droit à aucun paiement.

À partir du 1er juin 2021, tous les paiements que vous pourrez être en droit de recevoir de la part de YouTube en vertu de tout autre contrat conclu entre vous et YouTube (y compris, par exemple, les paiements prévus dans le cadre du Programme Partenaire YouTube, des souscriptions aux chaînes ou de Super Chat) seront considérés comme des royalties.

Cela signifie que si vous ne faites pas partie du Programme Partenaire YouTube (YouTube Program Partner ou YPP), YouTube se réserve toujours le droit de diffuser des annonces sur vos vidéos. Le programme devrait être déployé à l’échelle mondiale à compter du 1er Juin 2021.

En plus de supprimer le choix de diffuser ou pas des annonces sur vos propres vidéos et votre propre chaîne, YouTube ne partagera pas les bénéfices des annonces si vous ne faites pas partie de son Programme Partenaire YouTube :

« Les chaînes qui ne sont pas dans le YPP ne recevront pas une part des revenus de ces annonces, mais auront toujours la possibilité de faire une demande de participation au Programme Partenaire YouTube comme elles le feraient normalement une fois qu’elles répondront aux conditions d’éligibilité. »,  selon le post communautaire.

Critères d’éligibilité minimaux pour participer au programme

  1. Respecter toutes les Règles de monétisation de YouTube.Les règles de monétisation de YouTube régissent la de vos contenus. En tant que partenaire YouTube, vous devez respecter les règles du Programme Partenaire YouTube ainsi que ces règles de monétisation, comme stipulé dans votre contrat, si vous voulez générer des revenus sur la plate-forme.
  2. Résider dans un pays ou une région où le Programme Partenaire YouTube est disponible.
  3. Cumuler plus de 4 000 heures de visionnage valides sur des vidéos publiques au cours des 12 derniers mois.
  4. Compter plus de 1 000 abonnés
  5. Posséder un compte AdSense.

Les chaînes sans les exigences ci-dessus détaillées pourraient voir leurs vidéos populaires monétisées par YouTube sans la chance d’obtenir une part des revenus.

Cela pourrait être une grosse affaire pour les entreprises qui n’ont pas monétisé leurs chaînes ou vidéos individuelles.

Si votre marque a fait le choix de ne pas adhérer au Programme Partenaire YouTube parce que vous souhaitez garder vos vidéos d’entreprise sans publicité, vous pouvez vérifier où vos vidéos intégrées à YouTube existent dans toutes les campagnes et sites Web et alors devenir un fournisseur payant sans publicité.

On ne peut pas dire si une annonce concurrente pourrait s’afficher sur votre vidéo de marque non monétisée.

Source : Searchengineland

Microsoft Bing met à jour l’interface de ses résultats de recherche

Microsoft Bing met à jour les résultats des recettes, les articles similaires, les carrousels extensibles, les panneaux infographiques et le design des réponses locales.

icrosoft Bing met à jour l’interface des résultats de recherche

a annoncé plusieurs mises à jour de Search qui rendent l’expérience de recherche plus « visuellement immersive », a déclaré la société.

Cette mise à jour va à travers de nombreuses fonctionnalités de recherche différentes, y compris les résultats de recettes, les éléments similaires de recherche d’images, les carrousels de résultats de recherche extensibles, les panneaux infographiques Knowledge et la conception des réponses locales.

Passons en revue chaque mise à jour brièvement ci-dessous.

Expérience de panneau de recherche de recherche infographique

 

Microsoft a lancé ces nouvelles conceptions de panneaux Knowledge qui sont très visuellement attrayantes.

Microsoft a lancé ces nouvelles conceptions de panneaux Knowledge qui sont très visuellement attrayantes.

Microsoft a déclaré que son objectif est de « fournir à la fois le style et la substance » avec ce nouveau look.

Vous remarquerez dans la capture d’écran ci-dessus que le bon panneau, ainsi que d’autres parties de la page, sont très visuellement immersifs.

 

Les réponses locales montrent plus d’informations

 

Maintenant, lorsque vous recherchez dans Microsoft pour obtenir une réponse locale, vous obtiendrez plus d’informations de Bing Maps, les meilleures images, les commentaires des visiteurs, et plus encore.

 

Maintenant, lorsque vous recherchez dans Microsoft Bing pour obtenir une réponse locale, vous obtiendrez plus d’informations de Bing Maps, les meilleures images, les commentaires des visiteurs, et plus encore.

Il ne s’agit pas seulement d’un « carrousel unique d’images, ou tout simplement un résumé texte d’un aspect de ce que vous avez cherché », a déclaré Microsoft.

 

Carrousels de recherche extensibles

 

Microsoft a également ajouté ces carrousels extensibles où vous verrez un carrousel de réponses qui présente seulement les informations de haut niveau des résultats pour éviter l’entassement de la page.

 

Microsoft a également ajouté ces carrousels extensibles où vous verrez un carrousel de réponses qui présente seulement les informations de haut niveau des résultats pour éviter l’entassement de la page.

 

Si vous décidez que vous voulez en savoir plus sur un résultat spécifique, survolez-le et Microsoft Bing va ensuite élargir le résultat avec des informations plus détaillées.

 

Fonction similaire d’éléments de recherche d’images

Dans Microsoft Bing Image Search, vous pouvez maintenant cliquer sur une image et utiliser la fonction d’élément similaire à la recherche pour mettre en évidence une partie de cette image pour voir plus d’images qui ressemblent à cette partie de l’image.

Microsoft a déclaré :

Par exemple, dans le résultat “créer vous-même la table café”, vous pouvez voir des paniers en osier qui correspondent à l’apparence et à la sensation de la table.

En un seul clic, vous obtiendrez des résultats d’image d’articles similaires et pourrez cliquer directement sur les sites des détaillants pour acheter un panier particulier.

 

Par exemple, dans le résultat “créer vous-même la table café”, vous pouvez voir des paniers en osier qui correspondent à l’apparence et à la sensation de la table.

Résultats de recette avec plus d’informations

 

Lorsque vous recherchez des recettes, Microsoft vous montrera une liste de recettes et vous permettra de vous étendre pour en voir plus.

 

Lorsque vous recherchez des recettes, Microsoft vous montrera une liste de recettes et vous permettra de vous étendre pour en voir plus.

 

En outre, l’expérience recettes vous permettra maintenant de voir ce qu’elle extrait de la page, puis elle agrège le contenu des recettes les plus pertinentes et le présente en une seule vue sur la page de résultats de recherche.

Cela peut montrer les calories par portion et les avis des utilisateurs, ainsi que d’élargir pour vous montrer une liste d’ingrédients et les substitutions possibles pour quand vous n’avez pas tout sous la main, un menu drop-down pour vous pour étendre la recette à un certain nombre de portions, et des informations nutritionnelles.

Bref, avec n’importe quelle mise à niveau ou modification de la recherche, cela peut avoir un impact sur la quantité de trafic que vous obtenez de ce moteur de recherche pour certaines requêtes.

Si votre site s’est bien classé, Bing a changé la façon dont il montre ses résultats, ce qui peut avoir un impact sur votre trafic du moteur de recherche vers votre site d’une manière positive ou négative.

Il est également important de se rappeler d’utiliser des données structurées où il est logique d’augmenter potentiellement la probabilité d’affichage dans ces nouveaux résultats de recherche visuelle.

Source : Searchengineland

17 statistiques sur le référencement Web à surveiller pour l’UX

Si on vous a déjà demandé de faire un rapport sur le référencement d’un site, vous avez probablement demandé quelles mesures ou statistiques suivre.

17 statistiques sur le référencement Web à surveiller pour l’UX

Il y a beaucoup d’options, parce que franchement, il y a beaucoup de façons différentes de suivre le .

Trois annonces majeures de en 2020 nous en disent long sur les objectifs de Google, aujourd’hui et dans un avenir prévisible :

Prises dans leur ensemble, ces annonces communiquent un thème global : Google veut être le premier moteur de réponse au monde avec la meilleure expérience utilisateur possible (même lorsque les utilisateurs cliquent pour aller visiter d’autres sites).

Vous devez également vous concentrer sur l’expérience de recherche, c’est pourquoi il est crucial que vous analysiez vos mesures SEO à travers l’objectif de l’expérience utilisateur (UX)

Dans cet article de Seoclarity, vous allez découvrir les statistiques les plus critiques à suivre. Elles ont été organisées en 5 catégories principales :

  • Mesures de contenu
  • Mesures d’engagement
  • Mesures techniques
  • Mesures d’Autorité
  • Mesures pour les Responsables d\’entreprise

Ce que vous devez retenir à ce stade, c’est que les SEOs gagnent au SEO parce qu’ils surveillent leurs progrès, et apportent des changements ultérieurs à leur stratégie.

Si vous ne faites que commencer avec le référencement Web, alors nous avons une liste concise de 5 mesures SEO clés que vous devez suivre !

 

Mesures de contenu

Les mesures de contenu vous montrent comment vos pages Web fonctionnent sur les pages de résultats (SERPs), mais plus important encore, elles vous montrent comment les chercheurs interagissent avec votre contenu.

Chacune des mesures ci-dessous est corrélée avec l’expérience de recherche.

1. Position de classement

Malgré les changements massifs sur les SERPs et la prolifération des fonctionnalités SERP, il est toujours important de suivre le classement des mots clés.

Le contenu qui suit le cadre de E-A-T de Google (expertise, autorité, fiabilité) tend à apporter de la valeur aux utilisateurs finaux, et tend donc aussi à avoir une bonne position de classement.

Si vous êtes satisfait de la deuxième page de résultats de Google, vous pouvez actualiser le contenu pour essayer d’améliorer le contenu pour répondre correctement à la requête cible, mais si vous vous classez dans une position supérieure à ~50, votre contenu a probablement manqué la marque.

Ce sont des insights que votre position de classement vous donne par rapport à l’expérience utilisateur (UX pour User Experience).

2. Impressions

Le contenu faisant autorité et digne de confiance devrait également avoir un nombre élevé d\’impressions.

Cela peut signifier que le contenu est pertinent pour un certain nombre de mots clés (ce qui lui donne une plus grande chance d’être vu) ou qu’il est pertinent pour un volume élevé de termes de recherches.

Quoi qu’il en soit, cela confirme que les utilisateurs voient votre article sur la page de résultats, et avec ce que nous savons sur le comportement des chercheurs, presque personne ne navigue au-delà de la deuxième page de résultats de Google.

Ainsi, un nombre élevé d’impressions peut aider à confirmer que votre contenu offre des informations précieuses, et est présenté aux utilisateurs, très probablement, sur la première page de Google.

Si Google trouve votre contenu précieux, les utilisateurs sont susceptibles de le penser aussi.

3. Visibilité de recherche

Comme nous l’avons mentionné, il y a eu de nombreux changements sur les SERPs. Cela ne signifie pas que le suivi standard des classements est obsolète (voir #1), cela signifie simplement qu’il doit être complété.

C’est là que la visibilité de recherche entre en jeu.

Avec des pages de résultats personnalisées et des fonctionnalités de recherche comme la box answers (réponses directes), des images, des annonces, etc., il peut être difficile d’avoir les yeux rivés sur votre contenu, même si vous vous classez bien organiquement.

Lorsque Google reconnaît que votre contenu est pertinent et fait autorité, il ne doit pas seulement l’offrir aux utilisateurs sur la première page, mais idéalement sur le premier pli (au-dessus de la ligne de flottaison) de la première page, afin que les utilisateurs le voient immédiatement.

4. Taux de clics (CTR)

Afin qu’un utilisateur clique sur votre site, votre listing de recherche (résultat dans les SERPs) doit être attrayante. Cela signifie inclure une balise title (pour le titre) et une balise meta description alléchantes, ainsi que tout balisage schéma applicable.

Un CTR élevé montre que les utilisateurs ont vu la valeur et la pertinence dans votre résultat.

5. Visibilité locale

La pertinence va au-delà du paysage de recherche dans son ensemble et inclut également la visibilité de recherche locale.

Bien que cette mesure dépende de votre type d’entreprise, il est important de surveiller la façon dont l’audience locale consulte votre contenu, et si votre site est affiché dans des fonctionnalités de recherche comme le pack local.

 

Mesures d’engagement

Une fois que les utilisateurs atterrissent sur votre site, il est important de savoir comment ils interagissent avec le contenu.

Les mesures d’engagement peuvent vous donner des indices sur la pertinence de votre contenu, mais elles ne racontent pas toujours toute l’histoire par elles-mêmes.

Elles doivent toujours être analysées par rapport au type de page qu’elles traitent.

6. Temps moyen sur la page

Un long temps passé sur les pages montre que les utilisateurs trouvent votre page précieuse, et décident d’explorer – très probablement.

Si votre page est un blog, par exemple, un long moment sur la page peut signaler que les utilisateurs sont en train de lire le contenu.

Certes, certaines pages sont plus susceptibles d’avoir un temps plus court sur la page en raison de la nature du contenu lui-même.

Si un utilisateur veut juste connaître la météo, par exemple, une page avec les prévisions de la semaine aura probablement un temps moyen très court sur la page, mais ce n’est pas une source de préoccupation. Les utilisateurs obtiennent ce qu’ils recherchent et continuent leur parcours de recherche.

7. Dwell Time

Le Dwell Time ou temps d’accueil est souvent confondu avec le temps passé sur la page, mais il y a une différence clé.

Le Dwell Time explique le temps qu’un utilisateur passe sur une page après avoir cliqué à partir de la page des résultats (SERPs), tandis que le temps moyen sur la page est simplement le temps moyen qu’un utilisateur passe sur la page en provenance de n’importe quel canal (organique, payant, social, etc.).

Malgré leurs différences, la même analyse s’applique aux deux mesures.

Si les utilisateurs constatent que votre site Web répond correctement à leur requête, ils seront plus susceptibles de rester sur votre page pendant une plus longue période de temps. Ainsi, vous pouvez corréler le dwell time avec la valeur.

Toutefois, la même exception s’applique : certaines pages sont conçues pour répondre immédiatement à une requête, et auront naturellement un Dwell Time faible.

Analysez votre Dwell Time à travers l’objectif du chercheur. Ce que vous pouvez penser est qu’un mauvais signal de réponse peut ne pas être une cause de préoccupation après tout.

8. Taux de rebond

Votre taux de rebond vous indique combien d’utilisateurs ont quitté votre site après avoir consulté une seule page. Ce qui peut éclairer sur l’expérience globale des utilisateurs sur votre site.

Les utilisateurs voient-ils une page sur votre site, puis rebondissent-ils vers la page de résultats de Google ? Un taux de rebond élevé peut impliquer que les utilisateurs ne trouvent pas votre contenu précieux ou pertinent à leur recherche.

Mais, comme la métrique du temps sur la page, le taux de rebond est subjectif à sa page respective et au type de contenu.

Un chercheur peut venir sur votre site, obtenir immédiatement les informations qu’il recherche, puis (re)partir.

Il n’y a aucune raison pour eux d’explorer davantage votre site.

Alors, gardez cela à l’esprit lorsque vous évaluez les taux de rebond de vos pages, et ne les laissez pas être une mesure déterminante pour votre compréhension de l’expérience utilisateur final.

9. Taux de sortie

Le taux de sortie vous indique le pourcentage d’utilisateurs qui ont quitté votre site à n’importe quel niveau de leur parcours de recherche (alors que le taux de rebond ne concerne que les utilisateurs qui consultent une seule page).

Google a une excellente référence sur la distinction entre le taux de rebond et le taux de sortie : Comparaison Taux de sortie/Taux de rebond.

Cette mesure peut vous aider à comprendre où les utilisateurs décident de quitter votre site. Une page a-t-elle un taux de sortie plus élevé que les autres ? Vous pouvez l’optimiser pour les utilisateurs finaux.

Comme les autres paramètres d’engagement que nous avons couverts, un pourcentage élevé ne signifie pas toujours qu’il y a un problème. Un parcours de recherche doit se terminer quelque part, et les utilisateurs peuvent se contenter de sortir.

Mesures mobiles

Toutes les mesures ci-dessus sont pertinentes pour le bureau, mais elles sont importantes à surveiller sur mobile, aussi !

Le Mobile continue à croître et à devenir plus important dans le monde de la recherche et le SEO. Chaque mesure de contenu et d’engagement doit être analysée pour que le bureau et le mobile comprennent parfaitement le comportement des utilisateurs.

Ce qui fonctionne sur le bureau peut ne pas fonctionner sur mobile, et cette audience mobile a ses propres intentions que votre contenu doit respecter.

 

Mesures techniques

Votre équipe de développement dispose de paramètres spécifiques qui informent leur travail qui ont également un impact sur l’expérience utilisateur final.

Avant de pouvoir vous concentrer sur la pertinence du contenu et l’autorité globale de votre site, vous devez d’abord aborder la facilité d’utilisation.

Le contenu n’a aucun sens s’il n’a pas de base solide sur laquelle s’asseoir.

10. Erreurs d’explorabilité (crawl)

Avant qu’un moteur de recherche puisse servir votre contenu aux utilisateurs, les robots de ce moteur de recherche doivent pouvoir explorer vos pages.

Vous pouvez avoir un excellent site, mais il passe largement inaperçu s’il ne peut pas être crawlé ou indexé.

Il arrive qu’une entreprise implémente sans le savoir des balises noindex sur le site web en mode production, et oublie de corriger avant de le publier. Ce qui empêche leur contenu d’apparaître sur les SERPs.

Les chercheurs ne trouvent pas de valeur s’ils ne trouvent pas vos pages. Une fois l’erreur d’explorabilité résolue, si c’est votre cas, vous constaterez une augmentation incroyable et constante de la visibilité de recherche.

11. Nombre de pages indexées

Si vos pages ne sont pas dans l’index de Google, cela signifie que les utilisateurs ne seront pas en mesure de trouver de la valeur dans votre contenu non plus.

Vérifiez que le nombre de vos pages de site indexées correspond au nombre de pages sur votre site. Bien sûr, ce ne sera pas une correspondance exacte puisque certaines pages, comme les pages de connexion ou les pages de sécurité, n’ont pas besoin d’être indexées.

Pour obtenir une compréhension rapide du nombre de pages de votre site indexées, tapez ce qui suit dans la recherche Google :

Site:VotreDomaine.com

Le nombre de résultats de recherche est à peu près le nombre de pages indexées.

12. Vitesse de chargement de la page

La vitesse de chargement de la page est une mesure cruciale pour assurer une expérience utilisateur positive.

Vous avez probablement été là vous-même : vous atterrissez sur une page Web qui ne se charge pas rapidement, et vous rebondissez sur la page de résultats pour choisir un autre résultat de recherche.

En fait, chaque seconde compte.

Près de la moitié des consommateurs s’attendent à ce qu’une page Web soit entièrement rendue en 2 secondes ou moins.

Vous pouvez surveiller la vitesse de votre page à l’aide d’un outil SEO de test de vitesse de page, mais les sites d’entreprise plus grandes bénéficieraient d’une plate-forme de référencement avec la possibilité d’auditer la vitesse de la page à l’échelle , en particulier lorsqu’il existe une relation directe entre la vitesse de chargement de la page et le taux de conversion.

 

Mesures d’autorité

Les liens — internes et externes — peuvent avoir une incidence sur vos efforts de référencement.

Lorsque vous surveillez votre profil de liens, vous faites un pas de plus pour vous assurer que vos backlinks sont sains et font autorité, et que vos liens internes sont pertinents pour leurs pages.

13. Backlinks

Pour évaluer l’autorité de votre site Web, vous devrez exécuter une analyse de vos backlinks (liens entrants) et surveiller les mesures respectives.

Cela vous montre le nombre de domaines de référence et révèle le nombre de liens faisant autorité qui pointent vers votre site.

Un grand nombre de noms de domaine et de liens de référence de qualité peuvent prouver que d’autres trouvent votre contenu suffisamment précieux pour être lié.

14. Structure du maillage interne

Votre structure de liaison interne peut révéler de grandes opportunités quant à l’endroit où vous pouvez fournir plus de valeur aux utilisateurs.

La taxonomie de votre site et la hiérarchie globale du site jouent directement sur l’expérience de l’utilisateur final.

Vos liens internes ont-ils un sens logique et se rapportent-ils au parcours en ligne du chercheur ? Utilisez-vous le bon texte d’ancrage pour bien informer les utilisateurs sur quelle page ils vont atterrir s’ils cliquent sur ce lien interne ?

 

Mesures à destination des responsables

Toutes les mesures ci-dessus se rapportent directement à l’expérience utilisateur final.

Si vous pouvez rencontrer l’utilisateur tout au long de son voyage de recherche avec un site solide sur le plan de la base avec un contenu pertinent et faisant autorité, ces chercheurs doivent convertir et/ou devenir des prospects.

Ce sont les paramètres dont votre équipe de direction se souciera le plus, après tout. Ils veulent voir comment le référencement internet est lié à la conduite des résultats de l’entreprise.

15. Taux de conversion organique

Si vous surveillez de près les mesures susmentionnées et les optimisez de manière appropriée, votre taux de conversion organique devrait être en règle, pour ne pas dire correct.

Cette mesure est cruciale pour surveiller et améliorer, car elle démontre la capacité du SEO à convertir les chercheurs en clients.

16. Retour sur investissement (ROI)

Similaire au taux de conversion organique, le retour sur investissement (ROI) sera la mesure qui aura le plus d’influence sur la preuve de la valeur du référencement pour le leadership.

Quelle est la place de la recherche organique dans les initiatives et les objectifs de l’entreprise dans son ensemble ? Si vous fournissez continuellement une expérience de site positive, la récompense devrait valoir les investissements.

17. Résumé d’une année sur l’autre

Les équipes de direction aiment voir des victoires, et elles aiment aussi voir des modèles positifs — c’est-à-dire qu’elles aiment voir des victoires au fil du temps.

Lorsque vous fournissez un résumé YOY (Year On Year ou d’une année sur l’autre) de vos efforts et des résultats de la recherche organique, vous pouvez prouver que le SEO est une solution à long terme qui a le pouvoir d’améliorer ses succès.

 

Conclusion

Il existe de nombreuses statistiques SEO à surveiller pour garantir que votre travail d\’ fait une différence.

Cependant, il est crucial que vous visualisiez ces mesures à travers les yeux de l’utilisateur final.

Il est temps de changer votre façon de penser le SEO, de l’optimisation pour les moteurs de recherche à l’optimisation de l’expérience de recherche.

Bing Webmaster Tools ajoute de nouvelles mesures au rapport de performances

Vous pouvez maintenant voir les données d’exploration et d’indexation directement dans le rapport de performances de recherche.

Bing Webmaster Tools ajoute de nouvelles mesures au rapport de performance

Microsoft Bing a ajouté de nouvelles mesures au rapport de performances de recherche dans Bing Webmaster Tools

Les nouvelles mesures incluent les requêtes d’exploration, les erreurs d’exploration et les pages indexées, qui ne sont pas vraiment directement liées aux performances de vos résultats de recherche dans .

Il n’y a pour l’instant pas d’annonce officielle de Je l\’ai pour ma part dans mon espace Bing Webmaster Tools.

La documentation actuelle de Microsoft ne mentionne pas non plus ces 3 nouvelles mesures.

Voici une capture d’écran du nouveau graphique traçant ces nouvelles mesures, des requêtes de crawl, des erreurs d’exploration et des pages indexées.

Voici une capture d’écran du nouveau graphique traçant ces nouvelles mesures, des requêtes de crawl, des erreurs d’exploration et des pages indexées.

Et voici à quoi il ressemblait lorsque Microsoft a lancé le nouveau Bing Webmaster Tools en Février 2020.

Voici à quoi il ressemblait lorsque Microsoft a lancé le nouveau Microsoft Bing Webmaster Tools en Février 2020.

Microsoft a ajouté la métrique de « Position moyenne » courant 2020, mais les requêtes d’exploration, les erreurs d’analyse et les pages indexées ont été récemment ajoutées.

Bing a mis des rapports d’analyse et d’indexation dans d’autres domaines, comme le rapport sitemaps, le contrôle d’analyse et l’outil d’inspection des URL.

Mais maintenant, vous pouvez voir, au fil du temps, comment Bing crawle et indexe votre site et s’il y a des erreurs. Cela amène toutes les données en un seul endroit, ce qui peut être utile.

Comme le dit Searchengineland, cela donne aux webmasters, propriétaires de sites et éditeurs plus de données à regarder lorsqu’ils essaient de comprendre comment leurs sites sont performants dans la recherche Microsoft Bing.

Vous pouvez maintenant voir rapidement si un pic d’erreurs d’exploration a entraîné une baisse du trafic organique.

Vous pouvez voir si une augmentation de l’activité d’exploration a entraîné une augmentation du trafic organique. Les nouvelles données sont toujours les bienvenues.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Microsoft intègre Microsoft Clarity à Bing Webmaster Tools

Microsoft a annoncé que vous pouvez désormais accéder à Clarity, le nouvel outil Web analytics gratuit de Microsoft, au sein de Webmaster Tools. 

Microsoft intègre Microsoft Clarity à Bing Webmaster Tools

Pour la petite histoire, c’est l’équivalent de Google Analytics avec de nombreuses fonctionnalités très intuitives et intéressantes.

Il y a donc une nouvelle section dans Bing Webmaster Tools baptisée « Microsoft Clarity Beta » tout en bas de la colonne de navigation gauche. Et à partir de là, vous pouvez rapidement passer par les étapes pour configurer Microsoft Clarity pour votre site Web.

Microsoft présente ainsi son service Microsoft Clarity :

Microsoft Clarity est un produit analytics gratuit conçu pour aider les gestionnaires de sites Web à améliorer leurs expériences de site Web en comprenant mieux le comportement des visiteurs du site.

Avec Clarity, nous avons construit un ensemble d’outils qui aident les personnes qui gèrent des sites Web à prendre des décisions plus éclairées sur les modifications qu’ils devraient apporter à leurs sites. Clarity vous montre quelles parties de votre site web obtiennent le plus et le moins d’engagement et il fournit une interface inestimable pour le débogage.

Clarity vous fournit les outils SEO nécessaires pour prendre des décisions éclairées au sujet des modifications apportées à votre site Web à l’aide de preuves réelles, ce qui vous permet de le faire d’une manière qui contribue au respect de la vie privée et de la sécurité des données de vos utilisateurs.

Alors quoi de neuf dans Microsoft Clarity ?

Bing Webmaster Tools a donc ajouté une section pour ajouter ou accéder rapidement à Microsoft Clarity dans le portail.

Si vous n’avez pas ajouté votre site à Clarity, vous pouvez le faire directement depuis Bing Webmaster Tools ici.

Ce que l’on sait de cet outil , c’est que Microsoft Clarity est conçu de sorte que toute personne qui essaie d’améliorer son expérience de site Web peut l’utiliser. Microsoft l’a conçu pour être simple à utiliser pour les développeurs et les non-développeurs.

Si vous voulez comprendre vos utilisateurs sans avoir à analyser l’océan de données qui peuvent être dérivées de l’exploitation d’un site Web, Clarity est votre outil, dixit Microsoft.

Microsoft Clarity est conçu pour avoir un impact très faible sur les temps de chargement des pages, de sorte que vous pouvez vous assurer que les utilisateurs naviguant vers votre site n’auront pas à attendre que les pages se chargent.

En outre, Microsoft n’a pas placé de limite sur votre trafic, donc si vous obtenez 10 visiteurs par jour ou 1.000.000 par jour, Clarity sera en mesure de gérer votre trafic sans frais supplémentaires pour vous.

Aujourd’hui, Microsoft Clarity fournit plusieurs fonctionnalités clés, y compris les heatmaps et le détail des sessions, ainsi qu’un tableau de bord des insights.

  1. Voir quels clics avec vos utilisateurs à l’aide de Heatmaps : Les Heatmaps fournissent un moyen visuel d’examiner un grand nombre d’interactions utilisateur et ils se présentent sous deux formes: clickmaps et scrollmaps. Ces deux vues emballent tout un tas de données dans un rapport actionnable et facile à comprendre.Les Clickmaps vous indiquent quel contenu sur votre page est important pour vos utilisateurs, tandis que les Scrollmaps montrent si vos utilisateurs voient ce qui est important.

    Les Clickmaps vous indiquent quel contenu sur votre page est important pour vos utilisateurs, tandis que les Scrollmaps montrent si vos utilisateurs voient ce qui est important.

    Les Clickmaps vous indiquent quel contenu de page web les utilisateurs interagissent le plus avec. Les zones marquées en rouge ont la fréquence la plus élevée de clics et sont généralement centrées autour des points focaux.

    Ceux-ci devraient s’aligner sur les parties de votre site sur lesquelles vous souhaitez que les utilisateurs cliquent et, s’ils ne le font pas, vous devriez envisager de modifier votre page pour les aligner.

  2. Alignez vos attentes sur les observations avec la lecture de session : Tout le monde a une opinion sur la façon dont les gens utilisent leur site Web, mais Clarity vous donne les outils pour prendre des décisions axées sur les données à la lumière de ce qui se passe réellement sur votre site. Avec Clarity, vous prendrez des décisions optimales sur les nouvelles fonctionnalités du site.

    fonctionnalités du site.

    Le mécanisme de filtrage que vous pouvez utiliser pour faire des groupes d’enregistrements vous permet d’obtenir de la précision sur les enregistrements à sélectionner.

    Microsoft a également utilisé l’apprentissage automatique pour découvrir de nouveaux modèles dans les enregistrements de session tels que les « Rage Clicks », « Dead clicks » et « défilement excessif », et vous pouvez également utiliser ces classifications pour filtrer vos sessions.

    Microsoft a également utilisé l’apprentissage automatique pour découvrir de nouveaux modèles dans les enregistrements de session tels que les « Rage Clicks », « Dead clicks » et « défilement excessif », et vous pouvez également utiliser ces classifications pour filtrer vos sessions.

    Les « Rage Clicks » sont un modèle comportemental où un utilisateur clique plusieurs fois sur une partie de votre page qu’il pense devrait avoir un hyperlien quelque part, mais ne l’a pas.

    Ces clics répétés peuvent être un bon indicateur des parties non intuitives de votre page ou vous aider à identifier les composants d’interface utilisateur qui ne fonctionnent pas comme ils le devraient.

  3. Utilisez le tableau de bord Insights pour afficher les performances de votre site Web : Microsoft dit fournir un tableau de bord des statistiques globales pour vous aider à obtenir une compréhension globale du trafic sur votre site.En un coup d’œil, vous serez en mesure de voir combien d’utilisateurs ont cliqué sur des liens inexistants ou combien de personnes ont fait défiler de haut en bas d’une page à la recherche de quelque chose qu’ils ne pouvaient pas facilement trouver.

    Vous pouvez également voir des choses comme le nombre d’erreurs javascript simultanées qui se produisent à travers vos clients ou combien de temps l’utilisateur moyen passe à naviguer sur votre site.

    Microsoft dit fournir un tableau de bord des statistiques globales pour vous aider à obtenir une compréhension globale du trafic sur votre site.

Bref, plus de données, plus d’analyses, plus d’intégration entre ces plateformes de données est une victoire pour les spécialistes du marketing et du référencement Web.

Visitez Microsoft Clarifty et ajoutez votre site pour l’essayer.

Source : Microsoft

YouTube va diffuser des annonces sur les vidéos des créateurs sans les payer !

Depuis mercredi 18 Novembre 2020, YouTube a commencé à diffuser des annonces sur les vidéos de certains créateurs de contenu sans partager les revenus que ces annonces apportent.

YouTube diffuse des annonces sur les vidéos des créateurs sans les payer !

, dans une expansion de son activité publicitaire, commence donc à servir des publicités sur des chaînes YouTube qui ne recevront pas une commission des revenus.

Dans une mise à jour du 18 novembre de ses conditions d’utilisation, YouTube a ajouté une nouvelle section (Right to monetize) qui indique que les utilisateurs accordent au service « le droit de monétiser votre contenu sur le Service (et cette peut inclure l’affichage d’annonces sur ou à l’intérieur du contenu ou la facturation aux utilisateurs de frais d’accès). »

Toutefois, l’accord « ne vous donne droit à aucun paiement », indique les dernières conditions générales d’utilisation.

L’ajout de cette nouvelle disposition intervient alors que YouTube a déclaré qu’à partir du 18 Novembre 2020, « Nous allons commencer à déployer lentement des annonces sur un nombre limité de vidéos à partir de chaînes qui ne font pas partie du Programme Partenaire YouTube, qui permet aux chaînes éligibles de monétiser leur contenu, y compris obtenir une part des revenus pour les annonces diffusées sur leurs vidéos.”

Traditionnellement, YouTube partage les revenus publicitaires avec les créateurs de contenu dans le Programme Partenaire YouTube.

Pour être éligible à ce programme partenaire YouTube, un créateur doit avoir plus de 1000 abonnés sur sa chaîne YouTube et avoir accumulé 4.000 heures de visionnage au cours des 12 mois précédents.

Il était relativement rare ou des circonstances spécifiques qui obligeraient les YouTubeurs pas encore éligibles à ce programme d’avoir des annonces diffusées sur leurs vidéos.

Il semble que YouTube étend cependant maintenant les circonstances avec des plans pour monétiser des vidéos de créateurs qui ne sont pas éligibles pour faire partie du programme partenaire YouTube.

Le changement a été décrit dans une mise à jour des Conditions d’utilisation YouTube avec l’ajout d’une nouvelle section dénommée “Droit de monétiser” et qui stipule ce qui suit :

Vous accordez à YouTube le droit de monétiser votre contenu sur le Service (et cette monétisation peut inclure l’affichage d’annonces sur ou à l’intérieur du contenu ou la facturation aux utilisateurs de frais d’accès).

Le présent accord ne vous donne droit à aucun versement de paiement.

À compter du 18 novembre 2020, tous les paiements que vous pourriez avoir le droit de recevoir de YouTube en vertu de tout autre accord entre vous et YouTube (y compris par exemple les paiements dans le cadre du programme partenaire YouTube, les abonnements à la chaîne ou super chat) seront traités comme des redevances.

Si la loi l’exige, retient les impôts de ces paiements.

YouTube a clarifié sa nouvelle clause de droit de monétisation en expliquant ce qui suit :

Nous avons ajouté cette nouvelle section pour vous faire savoir que, à partir d’aujourd’hui, nous allons commencer à déployer lentement des annonces sur un nombre limité de vidéos à partir de chaînes qui ne participent pas au Programme Partenaire YouTube.

Cela signifie qu’en tant que créateur qui n’est pas dans le programme partenaire YouTube, vous pouvez voir des annonces sur certaines de vos vidéos.

Puisque vous n’êtes pas actuellement dans le programme de monétisation de YouTube, vous ne recevrez pas une part des revenus de ces annonces, bien que vous aurez toujours la possibilité de demander à vous inscrire au Programme Partenaire YouTube comme vous le feriez normalement une fois que vous répondez aux conditions d’éligibilité.

Vous pouvez toujours vérifier vos progrès vers l’admissibilité sous l’onglet “Monétisation” de YouTube Studio.

Il est certain que ce ne sera probablement pas un changement bienvenu chez les nouveaux YouTubeurs

De nombreux créateurs de contenu vont probablement accuser YouTube de faire de l’argent à partir de leur travail acharné, avant même qu’ils ne soient en mesure de récolter des profits eux-mêmes.

Pour la petite histoire, pour l’année allant du 1er Janvier au 30 Septembre 2020, YouTube a gagné 12,88 milliards de dollars dans la vente de publicités, soit une augmentation de 23,5% par rapport à la même période en 2019.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Microsoft Bing lance une appli Xbox pour le Web

Microsoft Bing lance une application dédiée pour les consoles de jeux vidéo Xbox One et Xbox Series X.

Microsoft Bing lance une appli Xbox pour le Web

lance une application de recherche pour Xbox One, qui offre des intégrations matérielles uniques pour les joueurs.

Avec l’application , les utilisateurs Xbox peuvent rechercher sur le Web, découvrir du contenu tendance et plus encore à partir de leur console de jeu.

Dans un communiqué, l’entreprise déclare :

Cette application apporte la recherche aux activités que vous faites déjà sur votre Xbox, comme si vous naviguez sur des vidéos ou des photos avec un groupe d’amis et que vous souhaitez les visionner sur un grand écran, ou si vous êtes coincé dans un jeu et que vous souhaitez rechercher rapidement des conseils sans quitter la console.

Cette application apporte la recherche aux activités que vous faites déjà sur votre Xbox, comme si vous naviguez sur des vidéos ou des photos avec un groupe d’amis et que vous souhaitez les visionner sur un grand écran

Bing web search a déjà été disponible sur Xbox One dans une capacité limitée.

Au-delà de cela, l’application vous aide à découvrir les jeux, vidéos et actualités récentes, recommandées et les tendances.

Au-delà de cela, l’application vous aide à découvrir les jeux, vidéos et actualités récentes, recommandées et les tendances.

Elle combine les données Microsoft Bing sur les jeux avec des informations de Xbox, comme votre progression dans le jeu et vos amis Xbox qui jouent un titre donné, pour vous apporter une expérience complète des résultats de recherche sur vos appareils.

Elle combine les données Microsoft Bing sur les jeux avec des informations de Xbox, comme votre progression dans le jeu et vos amis Xbox qui jouent un titre donné, pour vous apporter une expérience complète des résultats de recherche sur vos appareils.

L’application vous permet également de découvrir les images Microsoft Bing du jour et les résultats de recherche d’images, et les définir facilement comme arrière-plan de votre console.

L’application vous permet également de découvrir les images Microsoft Bing du jour et les résultats de recherche d’images, et les définir facilement comme arrière-plan de votre console.

Microsoft a intégré l’application avec Microsoft Rewards, ce qui signifie que toutes les recherches que vous effectuez sur cette application vous rapportent des points que vous pouvez échanger contre des choses comme des cartes-cadeaux pour vous-même ou des dons à des causes qui vous tiennent à coeur.

Microsoft a également créé de nouvelles opportunités pour gagner des points directement à partir de votre console, comme des quiz et des sondages.

Microsoft a également créé de nouvelles opportunités pour gagner des points directement à partir de votre console, comme des quiz et des sondages.

Enfin, Microsoft Bing a construit toutes les fonctionnalités ci-dessus comme des expériences de recherche native qui est vraiment optimisée pour la console.

Enfin, Microsoft Bing a construit toutes les fonctionnalités ci-dessus comme des expériences de recherche native qui est vraiment optimisée pour la console.

Il est facile d’utiliser l’application à l’aide de votre contrôleur ou de votre télécommande multimédia, et de rechercher à l’aide de votre voix si vous préférez. Pas besoin d’essayer d’utiliser votre contrôleur comme curseur de souris !

Vous pouvez voir l’application et l’installer sur votre console à distance ici, ou rechercher « Microsoft Bing » dans le Store directement sur votre Xbox.

L’ Microsoft Bing for Xbox est actuellement disponible pour les utilisateurs aux États-Unis, et Microsoft prévoit de l’étendre à d’autres marchés bientôt.

Source : Microsoft

Microsoft Bing lance Site Explorer pour vérifier le SEO du site

Site Explorer ou l’Explorateur de site de Bing Webmaster Tools offre une vue unique de la façon dont voit votre site.

Microsoft Bing lance Site Explorer pour vérifier le SEO du site

Cet outil SEO reflète la plupart des URL que Microsoft Bing a vu sur le web, y compris les redirections, les liens brisés, ou ceux bloqués par robots.txt, organisés d’une manière Explorer-like.

Ainsi, en vous donnant la flexibilité de naviguer dans chaque dossier et les URL contenues à l’intérieur d’eux pour comprendre, déboguer et modifier votre structure de site au besoin.

 

Nous avons publié Site Explorer aujourd’hui ! Utilisation étonnante depuis notre release. Alors, avez-vous exploré le SEO de votre site ? Observez à quelle vitesse cela inclut les grands sites par rapport à l’expérience précédente et plus utile.

Explorez dans une expérience d’éclairage rapide, chaque dossier et URL, à l’intérieur de la structure de votre site et accédez aux informations de crawl pertinentes à partir des analyses récentes de votre site avec des clics, des impressions et des nombres de backlinks :

Explorez dans une expérience d’éclairage rapide, chaque dossier et URL, à l’intérieur de la structure de votre site et accédez aux informations de crawl pertinentes à partir des analyses récentes de votre site avec des clics, des impressions et des nombres de backlinks
  1. Indexées : Nombre d’URL qui ont été indexées avec succès à l’intérieur de ce dossier.
  2. Erreur : Les erreurs d’exploration critiques qui ont conduit à ne pas indexer les URL.
  3. Avertissement : Il peut s’agir d’URL ayant des problèmes de lignes directrices, de problèmes de crawl temporaire ou de blocage de robots.txt, etc. Les webmasters doivent vérifier périodiquement une augmentation/diminution de ces nombres.
  4. Exclues : Les URL avec des violations de spam, classement bas, etc. 
    Exclues : Les URL avec des violations de spam, classement bas, etc.

     

La fonctionnalité donne également aux webmasters des options pour inspecter n’importe quelle URL via l’outil d’inspection d’URL Microsoft Bing, pour demander l’indexation pour n’importe quelle URL spécifique, et pour tester n’importe quelle URL à l’intérieur de son outil Testeur de robots.txt.

Ainsi, il s’agit véritablement de faire de cette fonctionnalité une solution à guichet unique pour vérifier l’état SEO et l’état de vos URL.

Rappelons à ce stade que Bing Webmaster Tools offre déjà Site Scan qui permet de faire un audit SEO du Site.

Bref, pour offrir plus de flexibilité et de navigation facile, les webmasters peuvent trier leurs dossiers et URL par ordre alphabétique ou par clics (par défaut) ou par impressions.

Microsoft Bing dit espérer que cet outil puissant permettra aux webmasters et aux experts SEO de scruter leurs URL en fonction de diverses fonctionnalités et de déboguer ou d’y répondre en fonction de la nécessité d’améliorer leur classement sur les résultats de recherche.

Source : Microsoft Bing