Twitter déploie les sous-titres automatiques pour les Tweets vocaux

Maintenant, lorsque vous enregistrez un Tweet vocal, les légendes sont automatiquement générées et affichées.

Twitter déploie les sous-titres automatiques pour les Tweets vocaux

a déployé les Tweets vocaux il y a plus d’un an maintenant et a pris beaucoup d’initiative pour palier au manque de fonctionnalités d’accessibilité.

Twitter déploie maintenant des sous-titres pour les Tweets vocaux, a annoncé la société.

Twitter a lancé pour la première fois des Tweets vocaux en juin 2020, mais ils ont rapidement été critiqués à l’époque par les défenseurs de l’accessibilité pour ne pas avoir de légendes.

Désormais, lorsque vous créez un Tweet vocal (ce que vous ne pouvez faire que sur l’application pour le moment), les sous-titres seront automatiquement générés dans les langues prises en charge, à savoir l’anglais, le japonais, l’espagnol, le portugais, le turc, l’arabe, l’hindi, le français, l’indonésien, le coréen et l’italien.

Pour afficher les sous-titres d’un Tweet, vous pouvez cliquer ou appuyer sur l’icône “CC” dans le coin supérieur droit de la fenêtre du Tweet vocal.

Les légendes n’apparaissent que sur les nouveaux Tweets vocaux, de sorte que vous ne les verrez pas sur les plus anciens.

Nous avons pris vos commentaires et nous avons fait le travail. Pour améliorer les fonctionnalités d’accessibilité, les légendes pour les Tweets vocaux sont déployées aujourd’hui.

Maintenant, lorsque vous enregistrez un Tweet vocal, les légendes seront automatiquement générées et apparaîtront. Pour afficher les légendes sur le Web, cliquez sur le bouton « CC ».

La transcription audio et vidéo fait partie de notre plan plus large visant à rendre Twitter accessible à tous dans toutes les fonctionnalités, existantes et nouvelles.

Lorsque les Tweets vocaux ont été testés pour la première fois, les critiques ont immédiatement souligné qu’ils auraient dû avoir des légendes dès le début, comme l’exige la loi fédérale aux États-Unis.

Twitter a ensuite admis qu’il n’avait pas d’équipe dédiée à l’accessibilité et comptait sur les employés pour donner plus de temps pour ces fonctionnalités. C’est désormais chose faite.

Twitter propose également des sous-titres dans les Twitter Spaces, ses salons audio sociaux de type .

Source : Theverge

Google Meet ajoute des filtres et des masques pour les appels perso

Depuis environ un an, se concentre principalement sur la restauration du marché des appels vidéo d’entreprise pour battre Zoom.

Google Meet ajoute des filtres et des masques pour les appels perso

fait maintenant un effort pour les utilisateurs personnels avec un ensemble d’effets amusants, comme des filtres et des masques.

Lorsque vous participez à un appel vidéo Meet sur ou , appuyez sur l’étincelle dans le coin inférieur droit de votre flux vidéo.

Cela mettra votre vue en plein écran et fera glisser vers le haut une feuille « Effets ». Comme sur les comptes d’entreprise et d’éducation, vous obtenez deux options de floutage et divers arrière-plans.

Google Meet ajoute maintenant des « styles », ainsi que des « filtres » pour transformer votre visage en chat, chien, éléphant violet et une flopée d’autres personnages.

Vous pouvez glisser sans fin sur le carrousel inférieur ou sélectionner parmi de nouvelles catégories qui vous permettent de passer rapidement à une section.

Ajoutez des chats, des astronautes, des méduses et plus encore à vos appels Meet.

De nouveaux filtres, masques et effets sont désormais disponibles pour Meet sur Android et iOS. Essayez-les aujourd’hui sur meet.google.com.

Nous avons rapporté en août dernier que Google prévoyait que Meet remplacerait éventuellement Duo.

L’ajout aujourd’hui de fonctionnalités amusantes qui plairont aux utilisateurs est un pas dans cette direction. Cela vient également alors que les appels vidéo « illimités » pour les comptes gratuits ont pris fin en juin.

Pendant ce temps, comme dans Duo, il y a maintenant un logo de la marque « Google Meet » en haut à gauche de votre flux vidéo. Cela apparaît dans l’exemple que Google a partagé aujourd’hui.

Ces filtres Google Meet sont déjà en direct sur Android et iOS – y compris dans l’expérience Gmail intégrée, Google ne faisant aucune mention de l’expérience Web aujourd’hui.

Assurez-vous simplement de démarrer ou de rejoindre un appel vidéo à partir de @gmail.com et non d’un compte Workspace que votre travail ou votre école gère.

Source : 9to5google

Google Search teste l’affichage des avis obtenus par les détaillants

Google teste l’intégration des évaluations des vendeurs dans la recherche organique, une fonctionnalité qui n’était auparavant affichée que dans la recherche payante.

Google Search teste l’affichage des avis obtenus par les détaillants

Google fusionne donc les fonctionnalités de recherche payantes et organiques dans un test qui montre les évaluations des vendeurs des entreprises dans des extraits de recherche réguliers.

Cela a d’abord été rapporté par Brodie Clark qui crédite Brian Freiesleben de la découverte.

Dans le cadre du test, les évaluations ou notations par étoiles sont affichées dans les pages de résultats en fonction de la note du site Web dans Google Merchant Center.

Les évaluations des détaillants sont une fonctionnalité des annonces payantes de Google Ads via les extensions d’avis arrêtée en Janvier 2018 avant de revenir dans Google Shopping.

Ce qui rend son croisement dans la recherche organique comme quelque chose que les référenceurs devraient connaître.

Regardons ce que l’on sait du test jusqu’à présent et ce qu’il pourrait signifier pour la recherche à l’avenir.

Évaluations des vendeurs Google dans la recherche organique

Les évaluations des vendeurs dans la recherche organique sont un développement important pour deux raisons.

  • La première est que les évaluations des vendeurs sont traditionnellement réservées aux annonces payantes dans Google Shopping.
  • L’autre raison est que les pages affichaient des notations par étoiles sans l’aide du balisage de d’évaluation des avis.

Les classements par étoiles peuvent apparaître dans les résultats organiques si un balisage particulier est utilisé.

Étant donné que ces pages n’utilisaient pas le balisage, cela signifie que les évaluations des vendeurs étaient générées à partir des mêmes sources que Google Ads.

Toutefois, je peux dire qu’il s’agit d’un test qui a déjà eu lieu en 2015, et qui apparaît à nouveau en 2021.

Il est important que les référenceurs soient conscients de ce test, car les sites Web peuvent avoir des évaluations de vendeurs même s’ils n’achètent pas Google Ads ou Google Shopping pour de la publicité sur le moteur de recherche.

Si Google déploie cela à plus grande échelle, il sera nécessaire de savoir quels facteurs contribuent au calcul de l’évaluation des vendeurs d’un site.

Les évaluations des vendeurs sur Google Shopping (qui peut afficher les photos des avis clients) peuvent être basées sur une ou plusieurs des sources suivantes :

  • Google Avis Clients : Un programme gratuit qui collecte des avis post-achat au nom des marchands.
  • Mesures de performance agrégées provenant d’études ou analyses sur les achats, menées par Google.
  • Avis Google Shopping pour le domaine de votre boutique, qui incluent des avis provenant de diverses sources tierces et d’utilisateurs de .

Tout détaillant avec un flux de produits téléchargé sur Google Merchant Center peut potentiellement avoir une évaluation de vendeur dans les résultats organiques de Google Search.

Si vous n’êtes pas au courant de votre évaluation du vendeur, ou si vous en avez une, ce serait le bon moment pour la rechercher.

C’est quoi mon évaluation du vendeur Google ?

Voici comment vérifier si vous avez une évaluation du vendeur.

Pour savoir si vous avez une évaluation du vendeur pour un pays spécifique, modifiez l’URL suivante pour remplacer « http://www.domaine.com » par l’URL de votre page d’accueil :

Example URL:

://www.google.com/shopping/ratings/account/lookup?q=http://www.domaine.com

Une fois cette page chargée, Google affichera des informations sur votre boutique en ligne et son évaluation du vendeur, comme ici pour la Fnac

Google précise :

Les notes sont calculées à partir des informations recueillies sur les achats effectués auprès du détaillant.

Examinez votre évaluation du vendeur et regardez d’où viennent les avis, car ce sera différent pour tous les détaillants.

À partir de là, vous aurez une idée de l’endroit où vous devez acquérir des avis afin de maintenir une note du vendeur satisfaisante pour votre magasin.

Si Google ne dispose pas d’informations pour votre boutique, ou si votre boutique n’atteint pas les seuils minimaux d’évaluation des vendeurs, une page d’évaluation des vendeurs peut ne pas se charger pour votre page d’accueil.

Gardez à l’esprit que ce n’est qu’un test, et il semble que ce soient les premières étapes selon les exemples que Clark a partagés sur .

OK, j’ai maintenant eu plus de temps pour examiner le nouveau test d’évaluation du vendeur.

Certainement l’un des développements de fonctionnalités organiques les plus intéressants de ces derniers temps.

L’application est en fait plus large que je ne le pensais (j’ai ajouté quelques mises à jour à mon post).

Dans cet exemple, une note du vendeur est affichée pour l’article d’, ce qui est incorrect car Wikipédia n’est pas un site e-commerce.

Source : Searchenginejournal

Brave Search : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau moteur de recherche

Search dans le navigateur Brave, offre aux utilisateurs la première alternative indépendante privée de recherche aux grandes technologies.

Brave Search : Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau moteur de recherche

À partir d’aujourd’hui, les utilisateurs en ligne ont une nouvelle option indépendante pour la recherche qui leur donne une confidentialité inégalée.

Qu’ils soient déjà des utilisateurs du navigateur Brave, cherchant à étendre leur protection de la vie privée en ligne avec le tout-en-un, Brave Search intégré dans le navigateur Brave, ou des utilisateurs d’autres navigateurs à la recherche du meilleur moteur de recherche préservant la vie privée, ils peuvent tous utiliser la nouvelle version bêta de Brave Search qui met les utilisateurs en premier, et en contrôle total de leur expérience en ligne.

Brave Search est construit sur un index complètement indépendant et ne suit pas les utilisateurs, leurs recherches ou leurs clics.

Brave Search est disponible en version bêta dans le monde entier sur tous les navigateurs Brave (bureau, Android et ) comme l’une des options de recherche aux côtés d’autres moteurs de recherche, dont le leader incontesté reste tout de même Search, et deviendra la recherche par défaut dans le navigateur Brave plus tard cette année.

Il est également disponible à partir de n’importe quel autre navigateur via search.brave.com.

Brave Search a été annoncé en Mars dernier lorsque Brave a acquis Tailcat, et depuis lors, plus de 100.000 utilisateurs se sont inscrits pour un accès et des tests en préversion.

Brave a récemment dépassé les 32 millions d’utilisateurs actifs mensuels (contre 25 millions en Mars 2021), et Brave Search est le dernier produit offert par l’entreprise dans sa suite d’outils de préservation de la vie privée, car des millions d’utilisateurs se tournent vers des alternatives aux grandes technologies.

Brave propose déjà Brave Ads, Brave News et un service Firewall+VPN préservant la confidentialité.

Brave Search est différent des autres moteurs de recherche car il utilise son propre index et suit des principes différents :

  1. Confidentialité : pas de suivi ou de profilage des utilisateurs.
  2. L’utilisateur en premier (User-first) : l’utilisateur vient en premier, pas les industries de la publicité et des données.
  3. Indépendance : Brave a son propre index de recherche pour répondre aux requêtes courantes en privé sans compter sur d’autres fournisseurs.
  4. Choix : bientôt, des options pour la recherche payante sans publicité et la recherche financée par la publicité.
  5. Transparence : pas de méthodes ou d’algorithmes secrets pour biaiser les résultats, et bientôt, des modèles de classement ouverts organisés par la communauté pour assurer la diversité et prévenir les biais algorithmiques et la censure pure et simple.
  6. Fluidité : meilleure intégration de sa catégorie entre le navigateur et la recherche sans compromettre la confidentialité, de la personnalisation aux résultats instantanés au fur et à mesure que l’utilisateur tape.
  7. Ouverture : Brave Search sera bientôt disponible pour alimenter d’autres moteurs de recherche.

Brendan Eich, PDG et cofondateur de Brave, déclare :

Brave Search est le moteur de recherche le plus privé de l’industrie, ainsi que le seul moteur de recherche indépendant, donnant aux utilisateurs le contrôle et la confiance qu’ils recherchent dans les alternatives aux grandes technologies.

Contrairement aux anciens moteurs de recherche qui suivent et profilent les utilisateurs, et aux moteurs de recherche plus récents qui sont principalement un skin sur les moteurs plus anciens et n’ont pas leurs propres index, Brave Search offre une nouvelle façon d’obtenir des résultats pertinents avec un index alimenté par la communauté, tout en garantissant la confidentialité.

Brave Search comble un vide évident sur le marché aujourd’hui, car des millions de personnes ont perdu confiance dans l’économie de la surveillance et cherchent activement des solutions pour contrôler leurs données.

Brave Search a son propre index

Brave Search utilise son propre index, mais garantit également une recherche entièrement anonyme, est transparent dans la façon dont les résultats de recherche sont classés et s’intègre à un navigateur préservant la confidentialité sur ordinateur et mobile.

Une combinaison générale d’indépendance et de confidentialité qu’aucun autre fournisseur n’offre.

Pour une comparaison détaillée de Brave Search par rapport à d’autres moteurs de recherche, veuillez consulter le tableau ci-dessous :

Pour une comparaison détaillée de Brave Search par rapport à d’autres moteurs de recherche, veuillez consulter le tableau ci-dessous

Brave Search introduit également la première mesure d’indépendance de recherche de l’industrie, affichant le ratio de résultats provenant exclusivement de l’index de Brave. Il est dérivé en privé à l’aide du navigateur de l’utilisateur car Brave ne crée pas de profils utilisateur.

Les utilisateurs peuvent vérifier cette métrique agrégée pour vérifier l’indépendance de leurs résultats et voir comment les résultats sont alimentés par son propre index, ou si des tiers sont utilisés pour les résultats à longue traîne pendant qu’il est encore en train de construire son index.

Par exemple, Brave Search répondra généralement à la plupart des requêtes, reflétées par une métrique d’indépendance élevée.

Cependant, pour certaines fonctionnalités, comme la recherche d’images, Brave Search récupérera les résultats de . Bien que cela n’entraîne aucun suivi des utilisateurs, cela réduira la mesure d’indépendance.

Comme mentionné ci-dessus, la transparence est un principe clé chez Brave, et il y aura également une mesure d’indépendance mondiale pour Brave Search dans toutes les recherches, qu’il mettra à la disposition du public pour montrer comment nous progressons vers une indépendance complète.

Comme mentionné ci-dessus, la transparence est un principe clé chez Brave, et il y aura également une mesure d’indépendance mondiale pour Brave Search dans toutes les recherches

Afin de présenter une véritable alternative indépendante aux grandes technologies, Brave a décidé de construire son propre index plutôt que de le louer à Google ou Microsoft, comme le font actuellement d’autres moteurs de recherche plus petits.

Brave Search comprend des contributions anonymisées de la communauté pour améliorer et affiner les résultats.

Cependant, il existe des types de requêtes, ainsi que certains domaines tels que la recherche d’images, pour lesquels les résultats de Brave Search ne sont pas encore suffisamment pertinents, et dans ces cas, il utilise des API jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’étendre son index.

La mesure d’indépendance Brave Search est une barre de progression, et son objectif est d’atteindre une plus grande indépendance et une meilleure qualité sans compromettre la vie privée de ses utilisateurs.

Brave Search n’affiche pas d’annonces au cours de cette première partie de la phase bêta, mais il offrira des options pour la recherche payante sans publicité et la recherche gratuite financée par la publicité plus tard.

A propos de Brave

Le navigateur rapide et axé sur la confidentialité de Brave Software, combiné à sa plate-forme de publicité numérique basée sur la blockchain, réinvente le Web pour les utilisateurs, les éditeurs et les annonceurs.

Les utilisateurs obtiennent une expérience Web privée et plus rapide avec une durée de vie de la batterie beaucoup plus longue, les éditeurs augmentent leur part de revenus et les annonceurs obtiennent une meilleure conversion.

Les utilisateurs peuvent opter pour des publicités respectueuses de la vie privée qui les récompensent avec le jeton d’attention de base (BAT pour “Basic Attention Token”), un jeton de type voyageur fréquent qu’ils peuvent échanger ou utiliser pour donner un pourboire ou contribuer aux éditeurs et autres créateurs de contenu.

La solution Brave est gagnant-gagnant pour tous ceux qui ont un intérêt dans le Web ouvert et qui sont fatigués de renoncer à la vie privée et aux revenus aux intermédiaires ad-tech (technologie publicitaire).

Brave compte actuellement plus de 32 millions d’utilisateurs actifs mensuels et plus de 1,2 million d’éditeurs vérifiés.

Brave Software a été co-fondé par Brendan Eich, créateur de JavaScript et co-fondateur de Mozilla (), et Brian Bondy, anciennement de Khan Academy et Mozilla.

Telegram ajoute enfin l’appel vidéo de groupe

L’application de messagerie a enfin ajouté le chat vidéo de groupe à ses applications mobiles et de bureau, ce qu’elle avait promis en Avril 2020.

Telegram ajoute enfin l’appel vidéo de groupe

Les chats vocaux de n’importe quel groupe sur la plate-forme peuvent être transformés en appels vidéo en appuyant sur l’icône de la caméra pour activer la vidéo de votre appareil.

Telegram indique qu’un nombre illimité d’utilisateurs peut participer à un appel audio, mais les appels vidéo de groupe seront limités aux 30 premières personnes qui rejoignent un chat vocal.

La société prévoit d’augmenter cette limite « bientôt », a-t-elle déclaré dans son annonce.

Les utilisateurs peuvent également partager leurs écrans pendant un appel vidéo, comme le déclare Telegram dans son post :

La mise à jour de ce jour vous permet de partager votre caméra ou votre écran lors des salons vocaux dans les groupes, sur tous les appareils – y compris les tablettes et ordinateurs.

Ainsi, les salons vocaux entrent dans une toute nouvelle dimension, prêts pour les cours en ligne, les réunions professionnelles et les réunions en famille.

assez pour remplir un second article de blog.

Appels vidéo de groupe

.

Dans n\'importe quel groupe, les salons vocaux peuvent à présent se transformer en appels vidéo de groupe : il suffit de toucher l\'icône caméra pour activer la vidéo.

Touchez une vidéo pour la mettre en plein écran.

Alors que les participants en audio uniquement sont illimités, la vidéo est actuellement disponible pour les 30 premières personnes qui rejoignent le salon vocal.

 

Partage d’écran

En plus du partage de votre caméra, vous pouvez également partager votre écran, ou les deux à la fois.

 

 

Pour partager votre écran, tapez sur “ ⋮ “ (3 points verticaux) ou “ ⋯ “ (3 points horizontaux) dans n\’importe quelle application et sélectionnez-le depuis le menu.

 

Options de suppression du bruit

Telegram dit avoir amélioré la suppression du bruit dans les salons vocaux pour que le son de chacun reste clair et net, même lorsque vous mangez quelque chose de croustillant.

Telegram a aussi ajouté dans les paramètres une option pour désactiver la suppression du bruit, pour les fois où les grignotements sont vraiment importants.

 

Tablettes et ordinateurs de bureau

Les tablettes et les ordinateurs disposent de plus d\’espace sur leur écran et offrent donc plus d\’options, ouvrez le panneau latéral et obtenez une vue scindée sous forme de mosaïque de vidéos et de la liste des participants, optimisée aussi bien pour les orientations portrait que paysage.

 

Les salons vocaux sur PC s\’ouvrent dans une fenêtre séparée, ce qui vous permet d\’écrire et de parler sans avoir à minimiser la fenêtre. Les applications de bureau disposent également d\’un partage d\’écran sélectif permettant de diffuser un logiciel spécifique plutôt que l\’ensemble de votre écran.

 

Si vous utilisez une application de bureau, toute personne lançant le partage de son écran sera épinglée automatiquement. C\’est particulièrement utile lorsque de petites équipes se réunissent pour coordonner leur travail.

Le PDG de Telegram, Pavel Durov, a déclaré en Janvier 2021 que la société avait atteint 500 millions d’utilisateurs actifs, dont beaucoup sont venus sur la plate-forme après que la plate-forme de chat rivale appartenant à , , ait bâclé l’introduction d’une nouvelle politique de confidentialité.

Pourtant, l’introduction par Telegram d’appels vidéo de groupe est à la traîne de la concurrence.

WhatsApp, qui comptait 2 milliards d’utilisateurs en Février, a ajouté la vidéo de groupe et les appels vocaux en 2018.

Twitter : Partagez vos Tweets directement dans les Instagram Stories

Dans le passé, si vous souhaitiez partager un Tweet sur Instagram, vous devriez généralement prendre une capture d’écran de ce Tweet et la publier sur votre fil ou dans vos Instagram Stories.

Twitter permet de partager vos Tweets directement dans les Instagram Stories

C’est un peu une méthode longue et vous pourriez vous retrouver avec un tas de captures d’écran prenant de la place sur votre téléphone.

Twitter a annoncé que les captures d’écran ne sont plus nécessaires.

a en effet révélé que les utilisateurs pourront désormais partager des Tweets directement dans leurs Stories.

Bien que pour l’instant, il semble qu’il s’agisse d’une fonctionnalité exclusivement disponible pour les appareils , nous imaginons qu’elle finira par faire son chemin plus tard sur .

S’il vous plaît, arrêtez de publier des captures d’écran de Tweets dans les Instagram Stories. vous pouvez désormais partager des Tweets directement sur iOS.

Ceci étant dit, il convient de noter que cela permet uniquement aux utilisateurs de partager sur Instagram Stories et non sur Instagram lui-même. Et donc, si vous souhaitez partager le Tweet sur votre profil Insta, la méthode de capture d’écran semble être le seul moyen.

similaire au partage de Tweet sur Snapchat.

La fonctionnalité devrait déjà être déployée pour les utilisateurs en ce moment, mais ne vous inquiétez pas si vous ne la voyez pas encore car elle devrait éventuellement être disponible pour vous.

Vous devez également vous assurer d’avoir la dernière version de Twitter si vous souhaitez vous assurer d’avoir toutes les dernières fonctionnalités.

Source : Ubergizmo

Google déploie Search Console Insights

Google Search Console Insights est conçu pour aider les propriétaires de sites à comprendre quel contenu résonne avec leur audience et comment ils le trouvent.

Google déploie Search Console Insights

Après plus d’un an de tests, sort la fonction Search Console Insights de BETA et la lance officiellement.

Pour rappel, Search Console Insights «joint les données de la Search Console et de Google Analytics dans le but de faciliter la compréhension des performances de votre contenu».

Search Console Insights est donc une nouvelle expérience qui combine la Search Console et les données pour vous fournir des données plus utiles sur votre site.

Google introduit ainsi une nouvelle expérience appelée Search Console Insights qui est conçue pour aider les propriétaires de sites à mieux comprendre leur audience.

Comme le dit Google dans son post, produire un excellent contenu est un moyen efficace de créer un public fidèle et engagé qui peut vous aider à atteindre vos objectifs, tels que vous aider à développer votre entreprise et votre marque, sensibiliser à une cause ou aider les gens.

Un excellent contenu se présente sous de nombreuses formes, telles qu’un article de blog inspirant, un guide utile ou un questionnaire amusant, et sa création nécessite des efforts, du dévouement et une grande attention à ce que votre audience apprécie.

Et Google de poursuivre :

Pour vous aider à mieux comprendre quel contenu de votre contenu résonne avec votre public, nous introduisons une nouvelle expérience appelée Search Console Insights.

Cette expérience joint les données de la Search Console et de Google Analytics dans le but de faciliter la compréhension des performances de votre contenu.

Que vous soyez un créateur de contenu Web, un blogueur ou un propriétaire de site Web, et indépendamment de votre expertise technique, il peut vous fournir une vue d’ensemble et des informations utiles sur les performances de votre contenu.

Cette nouvelle expérience sera progressivement déployée auprès de tous les utilisateurs de la Search Console dans les prochains jours.

Search Console Insights est donc une nouvelle expérience qui combine la Search Console et les données Google Analytics

Voici quelques exemples de questions auxquelles cette expérience vous aidera à répondre :

  • Quels sont vos contenus les plus performants et lesquels sont tendances ?
  • Comment les gens découvrent-ils votre contenu sur le Web ?
  • Qu’est-ce que les gens recherchent sur Google avant de visiter votre contenu ?
  • Quel article renvoie les utilisateurs vers votre site Web et à votre contenu ?

Il existe plusieurs façons d’accéder à Search Console Insights :

  • Sélectionnez Search Console Insights en haut de la page Vue d’ensemble de la Search Console.
  • Utilisez ce lien pour y accéder directement et enregistrer un signet (vous pouvez toujours rechercher « Search Console Insights » sur le moteur Google et visiter le site !)
  • Bientôt disponible – Dans l’application Google iOS, sélectionnez Search Console Insights dans le menu du compte (appuyez sur votre photo de profil).Google travaille également à ajouter la prise en charge d’ .
Même si vous n’utilisez pas Google Analytics, vous pouvez toujours utiliser Search Console Insights.

Même si vous n’utilisez pas Google Analytics, vous pouvez toujours utiliser Search Console Insights.

Cependant, pour obtenir l’expérience complète et les meilleures insights sur votre contenu, Google vous recommande d’associer (lier) votre propriété Google Analytics à votre propriété Search Console appropriée.

Veuillez noter que pour l’instant, Search Console Insights ne prend en charge que les propriétés Google Analytics Universal Analytics (leur ID commence par un « UA- »), mais Google travaille pour prendre en charge Google Analytics 4.

Nous nous soucions de l’écosystème de contenu et nous apprécions la communauté des créateurs web qui rend le web intéressant et utile pour tant de gens.

Nous espérons qu’avec le temps, Search Console Insights aidera les créateurs à s’améliorer et à atteindre leurs objectifs.

Twitter ajoute un bouton S’abonner à la newsletter au profil

Les utilisateurs de Twitter pourront bientôt s’inscrire aux newsletters en cliquant sur un bouton « S’abonner » sur les profils des personnes.

Twitter ajoute un bouton S’abonner à la newsletter aux profils

ajoute donc un bouton « S’abonner » aux profils des personnes qui permettra aux utilisateurs de s’inscrire rapidement aux newsletters.

Le processus d’inscription et de distribution sera facilité par Revue, une société d’édition de bulletins d’information (newsletters) que Twitter a acquise en Janvier 2021.

Revue a annoncé la nouvelle via une série de Tweets en déclarant ce qui suit :

Nous sommes en train de créer de nouvelles façons d’augmenter l’audience de votre newsletter, et nous voulons en prévisualiser une qui vivra directement sur votre profil Twitter.

Nous voulons donner aux rédacteurs des outils pour transformer leur audience Twitter croissante et engagée en abonnés à la newsletter. Cela sera bientôt disponible pour les newsletters de Revue, alors restez à l’écoute. Maintenant, retour au travail pour continuer à construire.

Après l’inscription, les newsletters seront envoyées à l’adresse e-mail associée au compte Twitter de l’utilisateur.

Revue a partagé un exemple montrant comment le processus fonctionne.

Après l’inscription, les newsletters seront envoyées à l’adresse e-mail associée au compte Twitter de l’utilisateur.

Le bouton S’abonner apparaîtra sur le profil d’un utilisateur sous la section des abonnés mutuels.

Le bouton « s’abonner », qui apparaîtra en bonne place sur les pages de profil de ceux qui choisissent d’activer la fonctionnalité, sera disponible pour toute personne disposant d’un compte Revue.

Cette décision montre l’accent continu que Twitter met sur les bulletins d’information ou newsletter après l’acquisition en janvier du service d’abonnement aux newsletters.

Les rédacteurs peuvent utiliser Revue pour générer des abonnements gratuits ou payants aux newsletters. Twitter prendra une commission de 5% sur chaque abonnement payant.

Twitter affichera le nom de la newsletter, une brève description de ce qu’elle contient et le nombre d’abonnés qu’elle compte.

  • Après avoir appuyé sur le bouton S’abonner, une notification s\'affiche pour indiquer à l’utilisateur que son adresse e-mail sera envoyée au créateur de la newsletter.

  • Comme dernière étape, les utilisateurs seront invités à confirmer leur abonnement en cliquant sur un lien dans leur e-mail.

On dirait un bon choix de conception car il aidera à prévenir les inscriptions accidentelles ou les spams.

On dirait un bon choix de conception car il aidera à prévenir les inscriptions accidentelles ou les spams.

La fonctionnalité sera déployée dans les prochaines semaines et sera disponible pour toute personne disposant d’un compte Revue.

Disponibilité

Les éditeurs qui ont des newsletters de Revue pourront activer cette fonctionnalité directement dans Revue.

Compte tenu de la façon dont les éditeurs peuvent proposer des abonnements payants à la newsletter via Revue, il peut s’agir de la première fois que les utilisateurs peuvent monétiser leur profil Twitter.

Revue permet aux éditeurs de créer des newsletters gratuites ou payantes, Twitter prenant une réduction de 5% des revenus gagnés grâce aux abonnements.

La création et la distribution des newsletters avec Revue sont par ailleurs gratuites, ce qui en fera une nouvelle opportunité pour les spécialistes du marketing de créer des listes de diffusion sur Twitter.

Date de lancement

Aucune date exacte n’a été annoncée pour le lancement du bouton S’abonner à la newsleter sur le profil Twitter.

Il est dit qu’il sera déployé sur et le bureau d’abord, et un lancement suivra à une date ultérieure.

Les newsletters payantes étant une option, il pourrait être judicieux d’intégrer cette fonctionnalité à Twitter Blue comme avantage supplémentaire.

est une offre premium qui donne aux utilisateurs l’accès à des fonctionnalités exclusives sur Twitter moyennant des frais mensuels. Le service a été lancé ce mois-ci dans un nombre limité de pays de test.

Ce n’est qu’une idée, mais l’ajout d’un abonnement à la newsletter au forfait peut aider à adoucir l’affaire.

Prenons l’exemple de YouTube Premium. Parmi sa liste d’avantages est la possibilité de devenir membre d’une chaîne sans frais supplémentaires.

Amazon Prime est un autre exemple. Les membres Prime peuvent s’abonner à une chaîne Twitch par mois sans frais supplémentaires.

Dans chacun de ces cas, les créateurs de contenu sont rémunérés de la même manière qu’ils le seraient de la part de tout autre abonné payant.

Twitter pourrait potentiellement faire de même en combinant Twitter Blue avec Revue. Cela ajouterait plus de valeur pour les membres premium tout en aidant à augmenter les revenus des créateurs.

Il est probablement trop tôt pour Twitter d’envisager quelque chose comme ça, cependant. Nous en saurons plus lorsque le bouton S’abonner à la newsletter sera lancé dans quelques semaines.

L’annonce d’aujourd’hui montre que Twitter fait un véritable effort pour aider ses utilisateurs à tirer parti de cette réalité : laisser les abonnements s’épanouir.

Sources : Mashable, Searchenginejournal

Twitter déploie Birdwatch pour la vérification des faits dans les Tweets

Twitter cherche à se sortir des malheurs de la désinformation avec son nouveau produit Birdwatch qui exploite un réseau de tweeters engagés pour ajouter des notes à des Tweets trompeurs.

Twitter déploie Birdwatch pour la vérification des faits dans les Tweets

Aujourd’hui, annonce qu’il commence à déployer les notes Birdwatch pour piloter les participants sur , et de bureau.

L’entreprise a lancé une version pilote du programme en Janvier 2021, décrivant l’effort comme un moyen d’ajouter du contexte à la désinformation en temps réel.

Keith Coleman, Vice-Président Produit, avait écrit en Janvier dernier :

Nous croyons que cette approche a le potentiel de réagir rapidement lorsque des renseignements trompeurs se propagent, ajoutant un contexte auquel les gens ont confiance et qu’ils trouvent précieux.

Finalement, nous visons à rendre les notes visibles directement sur les Tweets pour le public mondial de Twitter, lorsqu’il y a un consensus d’un large éventail de contributeurs.

Et aujourd’hui Twitter déclare dans une série de Tweets ce qui suit :

Salut ! Nouvelles passionnantes

Maintenant, lorsque vous naviguez sur Twitter sur Android, iOS ou Twitter.com, vous pouvez voir des Tweets avec des notes Birdwatch.

Les notes apparaîtront dans une fiche sur le Tweet. À l’heure actuelle, cette fonctionnalité n’est visible que par les participants pilotes.

Et Twitter de poursuivre sa série :

Pourquoi afficher des notes sur les Tweets ?

Birdwatch veut aider les gens à rester informés en ajoutant un contexte utile aux Tweets. Cette fonctionnalité permettra à ceux qui participent actuellement à Birdwatch d’identifier et évaluer plus facilement les notes les plus utiles.

Alors, comment ça marche ?!

Si un Tweet a une note Birdwatch qui est « Actuellement jugée utile », vous verrez cette note juste là sur le Tweet, et vous pouvez l’évaluer pour aider à élever les notes les plus utiles.

Si le Tweet contient plusieurs notes qui sont « Actuellement jugées utiles », la fiche pivotera entre ces notes « Actuellement évaluées utiles » à intervalles périodiques, et vous pouvez appuyer pour évaluer ces notes sur le site Birdwatch.

Si un Tweet contient des notes mais qu’aucune n’est encore « Actuellement jugée utile », vous verrez le nombre de notes écrites et vous pouvez appuyer pour évaluer ces notes sur le site Birdwatch.

Enfin, si toutes les notes sur un Tweet sont « Actuellement non jugées utiles », il n’y aura pas de fiche sur le Tweet. Vous pourrez toujours accéder aux notes Birdwatch sur ce Tweet en cliquant sur l’icône Birdwatch dans la page des détails du Tweet.

Twitter indique qu’une fois que les notes birdwatch sont ajoutées à un Tweet, les utilisateurs auront la possibilité d’évaluer si les commentaires sont utiles ou non.

Si aucune des réponses n’est jugée utile, la fiche Birdwatch elle-même disparaîtra, mais si des notes sont jugées utiles, elles apparaîtront directement dans le Tweet.

Il y a eu énormément de questions sur comment et si Birdwatch fonctionnera dans le cadre actuel des médias sociaux.

L’utilisation des retours de la communauté diffère des efforts plus centralisés utilisés par des plateformes comme qui ont fait appel à des organisations indépendantes de vérification des faits.

Twitter vise clairement à décentraliser cet effort autant qu’il le peut et mettre le pouvoir entre les mains des contributeurs de Birdwatch.

Mais avec des publics de Twittos individuels actuellement responsables de juger de l’utilité et de la visibilité des vérifications de faits, il est clair que cela va parfois être une solution assez désordonnée.

Source : Techcrunch

Twitter pour Android ajoute la recherche de vos propres messages privés (DM)

Pouvez-vous imaginer être en mesure de réellement demander au moteur de recherche de Twitter de vous aider à trouver une conversation privée (DM), au lieu de simplement faire défiler sans fin tous vos messages privés pour espérer trouver ce que vous cherchez ?

Twitter pour Android ajoute la recherche de vos propres messages privés (DM)

Cela pourrait être une réalité pour les DMs dans un proche avenir.

Tout d’abord, Twitter a enfin apporté une barre de recherche dans l’onglet “Messages” sur aujourd’hui, près de deux ans après sa première apparition sur iOS.

Plus important encore, il va considérablement élargir l’importance de cette barre de recherche en affichant des conversations plus anciennes et même des mots réels que vous avez tapés dans ces messages « plus tard dans le courant de cette année ».

Actuellement, vous ne pouvez rechercher que les noms des personnes à qui vous avez parlé.

Nous avons apporté la barre de recherche de messages privés (DM) à Android et nous déployons une version améliorée qui vous permet de rechercher toutes vos anciennes conversations, pas seulement les plus récentes.

Vous attendez la possibilité de rechercher du contenu de message dans vos DM ? Nous travaillons sur la sortie de cela plus tard cette année !

Source : Theverge