Google Play teste les paiements via des applis tierces sur Android

Vous savez comment Apple force tous les paiements intégrés dans les applications à passer par son système de facturation et de paiement ? Oui, Google mettra en œuvre une politique similaire le 31 Mars 2022.

Google Play teste les paiements via des applis tierces sur Android

 

Mais curieusement, Google vient de faire un pivot de dernière minute. Il explore maintenant une option de facturation au « choix de l’utilisateur » qui améliorera réellement l’expérience de paiement dans toutes les applications Android.

L’idée derrière la facturation au choix de l’utilisateur est assez simple. Les applications participantes n’ont plus besoin de forcer les utilisateurs dans une fenêtre de navigateur pour les options de paiement externes.

Au lieu de cela, ils peuvent inclure leur propre système de paiement directement dans leurs applications, à condition que « Payer avec Google » soit également une option.

En 2020, Google avait annoncé qu’il exigerait que toutes les applications du Play Store utilisent son système de facturation, mais a ensuite reporté cela à ce mois-ci. Google permettra bientôt aux applications Android d’utiliser leur propre système de paiement tant que la facturation Play Store est une option à côté, avec Spotify notamment le premier partenaire « User Choice Billing » ou « Choix de Facturation de l’Utilisateur ».

Google explore donc toujours la facturation des choix des utilisateurs, de sorte que les règles ne sont pas gravées dans le marbre. En outre, la société a seulement confirmé qu’elle testait ce système avec Spotify.

D’autres développeurs sont toujours obligés d’adopter « Pay with Google » ou « Payer avec Google » et d’abandonner leurs systèmes de paiement basés sur un navigateur le 31 mars 2022, ce qui est regrettable. Il y a un peu de clémence ici, car les développeurs peuvent déposer un appel auprès de Google pour prolonger la date limite du 31 mars.

Google déclare en effet :

Ce projet pilote permettra à un petit nombre de développeurs participants d’offrir une option de facturation supplémentaire à côté du système de facturation de Google Play et est conçu pour nous aider à explorer les moyens d’offrir ce choix aux utilisateurs, tout en maintenant notre capacité à investir dans l’écosystème.

Il s’agit d’une étape importante et la première sur un grand magasin d’applications, que ce soit sur mobile, ordinateur de bureau ou console de jeux.

Google s’associe donc à Spotify en tant que premier partenaire du “Choix de la facturation de l’utilisateur”. À l’avenir, les utilisateurs de l’application de streaming Android verront la facturation Google Play comme une option intégrée à l’application aux côtés du système de paiement existant de Spotify.

Dans le cadre de cet accord pluriannuel, Spotify indique qu’il sera en mesure de « continuer à communiquer librement avec les utilisateurs au sujet de son service d’abonnement Premium, de promouvoir des remises et des promotions, et de donner aux auditeurs de son niveau gratuit la possibilité de convertir en Premium, directement dans l’application ».

La société Spotify travaille avec Google pour créer le Choix de la facturation de l’utilisateur et la première itération est attendue « plus tard cette année ».

Google soutient depuis longtemps que les frais de service lui permettent de prendre en charge le Play Store (infrastructure, sécurité, etc.) et son modèle de plate-forme Android.

Les utilisateurs finaux qui décident de changer auront la possibilité de gérer leur abonnement Spotify aux côtés de tous les autres dans le Play Store (votre photo de profil sur Google Play -> Paiements et abonnements -> Abonnements).

Nous pensons que les utilisateurs devraient continuer à avoir le choix d’utiliser le système de facturation de Play lorsqu’ils installent une application à partir de Google Play.

Nous pensons également qu’il est essentiel que les systèmes de facturation alternatifs répondent à des normes de sécurité tout aussi élevées en matière de protection des données personnelles et des informations financières sensibles des utilisateurs.

 

La bonne nouvelle est que la facturation au choix de l’utilisateur améliorera votre expérience en tant que client. Une fois qu’elle est déployée, vous pouvez ouvrir une application comme Spotify et payer un abonnement en utilisant le système de facturation de votre choix.

Si vous n’avez pas envie de taper les informations de votre carte de crédit, il existe le système de paiement de Google. Sinon, vous pouvez payer Spotify directement.

Cela dit, nous ne sommes pas tout à fait sûrs de ce que l’avenir nous réserve. Google prend une commission sur tous les paiements effectués via son système de facturation, de sorte que de nombreux développeurs ont réagi en augmentant les prix dans les applications.

J’imagine que Google fera de la tarification équitable une exigence pour la facturation au choix de l’utilisateur, mais si les clients choisissent de passer par le système de paiement de Google, les développeurs perdront toujours des bénéfices.

Source : 9to5google