Google affirme que les liens réciproques ne sont pas tous mauvais

Google ne considère pas tous les liens réciproques comme non naturels. Dans de nombreux cas, il est logique que deux sites soient liés l’un à l’autre.

Google affirme que les liens réciproques ne sont pas tous mauvais

 

Les liens réciproques ne sont pas toujours mauvais, selon Google. Dans de nombreux cas, il est naturel de renvoyer vers un site qui pointe un lien vers le vôtre.

C’est ce qu’a déclaré John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, lors du hangout de Google Search Central SEO enregistré le 28 janvier 2022.

Un professionnel du référencement nommé Seth Mendelsohn se joint au livestream avec des préoccupations concernant la préservation de la valeur des backlinks.

Il demande si une valeur des liens entrants pointant vers son site sera perdue s’il crée en retour des liens vers ces sites.

Mendelsohn précise qu’il ne cherche pas à le faire dans le cadre d’un échange de liens. Il croit plutôt que les liens seraient bénéfiques pour les visiteurs.

Les liens entrants pointant vers son site perdraient-ils de la valeur s’il devait en renvoyer vers ces domaines ?

Ou pire, Google verrait-il cela comme une forme de création de liens non naturels ?

Voici ce que répond John Mueller.

Tous les liens réciproques ne sont pas toujours non naturels

Certaines formes de liens réciproques sont contraires aux consignes de Google aux webmasters, c’est pourquoi Mendelsohn est très prudent quant aux pages vers lesquelles il renvoie des liens.

Un échange de liens, où deux sites acceptent de créer un lien l’un vers l’autre dans le but de manipuler les classements de recherche, est strictement interdit.

Cette situation, en revanche, n’est pas un échange de liens tel que défini dans les consignes aux webmasters de Google. Il s’agit plutôt d’une forme naturelle de lien réciproque.

John Mueller explique :

C’est parfaitement bien. C’est aussi un peu naturel. Surtout si vous êtes une entreprise locale, vous vous liez à vos voisins. Ou si vous êtes mentionné dans les news quelque part, vous mentionnez en quelque sorte cela sur votre site Web comme « J’ai été présenté ici dans les actualités » et essentiellement vous êtes en quelque sorte un lien d’avant en arrière.

Bien que deux sites liés l’un à l’autre soient techniquement qualifiés de liens réciproques, Google peut faire la différence entre un lien naturel et un schéma de lien.

Et John Mueller de poursuivre :

C’est une sorte de lien réciproque essentiellement, mais c’est un lien naturel. Ce n’est pas quelque chose qui est là parce que vous faites une sorte de schéma de lien fou.

Donc, de ce point de vue, je pense qu’il est facile de trop y penser. Et si vous faites quelque chose naturellement, si vous ne faites pas d’affaires bizarres, dans les coulisses, alors je ne m’en soucierais vraiment pas.

Source : Searchenginejournal