Google Search teste les favicons dans les annonces textuelles

Google a confirmé que la société mène une petite expérience qui ajoute des favicons à côté de l’URL dans les annonces textuelles Google Ads.

Google Search teste les favicons dans les annonces textuelles

 

Alors que les résultats organiques Google mobile affichent déjà des favicons à côté des URL, les annonces en ligne sont peut-être sur le point de changer de manière significative, Google testant des favicons dans les annonces.

C’est quoi un fichier favicon ?

Par définition, un favicon est une petite icône de 16×16 pixels qui sert de marque pour votre site Web.
Son objectif principal est d’aider les visiteurs à localiser votre page plus facilement lorsqu’ils ont plusieurs onglets ouverts.

En raison de leur petite taille, les favicons fonctionnent mieux comme de simples images ou un à trois caractères de texte. Les favicons ne doivent pas être confondus avec les logos mais sont parfois les mêmes.

En raison de sa petite taille et de sa résolution, le favicon peut avoir besoin d’être une taille encore plus petite ou de faire partie du logo original d’une entreprise. Vous pouvez les trouver sous formats *.ICO, *.PNG ou *.GIF.

Où se trouve le favicon ?

Les favicons se trouvent à côté de tout ce qui identifie votre site Web. Cela inclut :

  • Les signets,
  • Les onglets,
  • Les applications de la barre d’outils,
  • Les résultats de l’historique
  • et les barres de recherche.

Plus généralement, l’icône du favicon apparaît toujours devant l’url dans la barre d’adresse du navigateur ou l’onglet de votre site web.

Un impact du favicon sur le SEO ?

 

En d’autres termes,les Favicons sont-ils importants pour le classement ?

La création d’un favicon est une petite étape mais importante dans la mise en place d’un site Web d’entreprise. Le favicon ajoute de la légitimité à votre site Web et contribue à renforcer votre image de marque en ligne ainsi que la confiance des consommateurs potentiels.

C’est un marqueur visuel immédiat pour le site Web qui permet une identification facile et rapide pour les utilisateurs Web ainsi que l’unification de tous les différents composants du navigateur dans une expérience de navigation bien marquée.

Si vous pensez qu’il n’y a aucun avantage SEO à avoir des favicons sur votre site Web, vous n’avez raison que dans le sens le plus strict du terme. Il n’y a pas d’effets directs de référencement ou de classement d’avoir des favicons. Cependant, il y a des avantages indirects pour le référencement de vos pages :

 

  • Facilité d’utilisation accrue du site: La convivialité d’un site est corrélée à un classement plus élevé dans les moteurs de recherche.Donc, si le fait d’avoir un favicon à côté du titre de votre site Web sur les onglets du navigateur, sur les signets, sur les archives de l’historique, etc., aide un utilisateur à gagner du temps, à identifier et à naviguer sur votre site Web sans difficultés, il peut avoir un rôle plutôt minuscule mais remarquable dans le référencement.
  • Signets : Avec un favicon, vous semblez avoir un avantage plus élevé sur les sites Web qui ne le font pas lorsqu’il s’agit d’enregistrer et de conserver un signet de site Web sur le navigateur.Les moteurs de recherche tels que Google ont le navigateur Chrome pour les utilisateurs à travers lequel ils déduisent également certains signaux de classement de recherche pour les sites mis en signet sur le Web.

    S’il n’y a pas de favicon sur votre site, vous risquez de perdre la chance d’être sur une liste de signets d’un navigateur Chrome et donc indirectement de perdre un signal de classement de recherche petit mais significatif.

Il pourrait y avoir des théories qui soutiennent le fait que les favicons affectent le référencement. Néanmoins, qu’ils affectent ou non le SEO, ils sont certainement là pour rester pour l’image de marque et la convivialité qui influencent indirectement le référencement d’un site Web.

Des favicons en test sur les annonces de Google Search

 

Bref, les favicons sont ces petites icônes qui apparaissent dans les onglets du navigateur lors de la visite de certains sites Web. Ils sont donc un moyen pour les sites Web d’ajouter un peu plus de marque, mais de nombreux utilisateurs les trouvent ennuyeux et distrayants.

De plus, les favicons de navigateur ont été exposés comme un risque pour la vie privée, permettant aux mauvais acteurs de suivre l’activité des utilisateurs.

De toute évidence, Google croit toujours que les favicons peuvent avoir une place dans la publicité et teste leur inclusion, selon un Tweet du compte @AdsLiason de Google.

 

Les favicons à côté de l’URL dans les annonces textuelles sont-ils nouveaux ? L’emoji pizza a attiré mon attention et je me demandais comment Uber Eats avait réussi à le faire, mais il me semble que c’est leur favicon.

À première vue, cela ressemble à un emoji pizza. Même si les emojis sont répertoriés comme des « caractères non valides ou non pris en charge », selon le document d’aide sur les règles publicitaires de Google, https://support.google.com/adspolicy/answer/6021546?hl=fr ils ont été repérés à de nombreuses reprises dans les URL des annonces ces dernières années.

Comment Uber Eats, une plate-forme de commande et de livraison de nourriture en ligne, a-t-elle réussi à obtenir cet emoji pizza dans sa publicité Google? Surtout si l’on considère que l’annonce ci-dessus a un favicon générique ?

Eh bien, maintenant nous le savons. Parce que Burk a reçu une réponse de Ginny Marvin, de Google’s ads product Liaison. Et ce n’est pas un emoji – c’est un favicon.

Marvin a confirmé que ce que Burk a tweeté fait partie d’un petit test en cours pour les annonceurs. Selon Marvin :

Cela fait partie d’une série de petites expériences visant à aider les utilisateurs à identifier plus facilement la marque ou l’annonceur associé aux annonces du Réseau de Recherche qu’ils peuvent voir pour une requête donnée.

Comme Marvin l’a noté, il s’agit d’une utilisation intéressante d’un élément visuel pour attirer l’attention des internautes. C’est quelque chose à surveiller pour voir s’il devient disponible pour plus, voire tous, les annonceurs Google Ads à l’avenir.

Source : Searchengineland