3 choses à ne pas faire pour votre SEO en 2022

L’année 2021 a été relativement chargée pour Google et les référenceurs SEO du monde entier. Le géant des moteurs de recherche s’améliore tout le temps, mais au cours de la dernière année, nous avons vu un certain nombre de mises à jour assez importantes de Google qui ont donné aux spécialistes du marketing numérique des raisons de prêter attention.

3 choses que vous ne devriez pas faire pour votre SEO en 2022

 

Qu’il s’agisse de récompenser des aévaluations ou critiques plus détaillées sur les produits ou d’annuler le spam de liens, Google continue de réfléchir à des moyens d’améliorer l’expérience utilisateur sur sa plate-forme.

En parlant d’expérience utilisateur : le plus gros sujet de discussion de l’année a été la June Google Page Experience Update, qui s’est déroulée sur quelques mois et comprenait notamment les Core Web Vitals.

Après cela, des dizaines de milliers d’articles ont été publiés sur le Web pour enseigner aux gens comment modifier leurs sites Web pour répondre aux nouvelles normes.

La compatibilité avec le mobile (mobile-friendly) est devenue encore plus importante qu’auparavant. Certains référenceurs SEO plus inexpérimentés ont peut-être commencé à considérer les Signaux Web Essentiels ou Core Web Vitals comme le nouveau facteur de ranking pour les pages Web.

Avec toutes ces nouvelles informations sur nos mains depuis l’année dernière, il est possible que certaines idées fausses aient surgi autour de ce qui est bon ou mauvais pour le référencement en 2022.

Dans cet article, je veux soulever puis dissiper certains des mythes SEO entourant les mises à jour 2021 plus grandes et plus courantes de Google.

Voici trois des choses que vous ne devriez pas faire pour votre SEO en 2022.

1. N’accordez pas la priorité aux Core Web Vitals (CWV) par rapport au contenu de qualité

 

Ce n’est un secret pour personne que les Core Web Vitals de Google font partie des éléments pour lesquels vous voudrez optimiser votre site Web en 2022, si vous ne l’avez pas déjà fait.

Pour rappel, les Core Web Vitals sont à la croisée des chemins entre le référencement Web et le développement Web, et ce sont les mesures de la plus grande peinture de contenu (LCP ou Largest Contentful Paint) de votre site Web, de l’affichage de la première entrée (FID ou First Input Display) et du changement de mise en page cumulatif (CLS ou Cumulative Layout Shift).

Ce sont les parties de votre site Web qui se chargent en premier et permettent aux utilisateurs de commencer à interagir avec le site dans les premières millisecondes. La logique nous dit que plus vos temps de chargement sont lents, plus l’expérience utilisateur de votre site sera mauvaise.

 

Tout d’abord, ce n’est pas exactement une nouvelle information. Nous connaissons tous la vitesse de chargement de la page et son impact sur le référencement. Nous savons également à quel point il est essentiel que vos Core Web Vitals fonctionnent bien sur mobile, d’où proviennent environ 60% des recherches Google.

Google prend ses Core Web Vitals si au sérieux en tant que facteurs de classement que vous pouvez maintenant trouver un rapport CWV dans Google Search Console et obtenir des métriques CWV dans les résultats PageSpeed Insights (mobile uniquement jusqu’en Février 2022, date à laquelle les métriques seront déployées pour les ordinateurs de bureau).

Compte tenu de cela, pourquoi est-ce que j’appelle cela une idée fausse selon laquelle les Core Web Vitals devraient être en haut de votre liste de contrôle d’optimisation SEO pour 2022 ?

C’est parce que Google lui-même a explicitement déclaré qu’avoir une expérience de page haut de gamme ne l’emporte pas sur la publication de contenu très pertinent.

Le contenu est toujours roi dans le référencement. Être utile et répondre aux questions des utilisateurs est l’un des facteurs de classement les plus cruciaux.

Donc, c’est une idée fausse que Google ne vous classera pas bien à moins que vos Core Web Vitals ne soient tous à des niveaux de scores solides et sains.

Cependant, avoir tout cela est la situation idéale. Si vous avez un excellent contenu Web et des Core Web Vitals optimisés, vous serez probablement plus performant dans la recherche organique qu’une page sans Core Web Vitals puissants.

En 2022, par conséquent, travaillez sur vos Core Web Vitals à coup sûr, mais développez d’abord un plan de marketing de contenu détaillé.

 

2. Ne présumez pas que votre site d’évaluation de produits affiliés est en difficulté

 

Une autre idée fausse qui aurait pu découler d’une mise à jour de Google en 2021 est que les sites affiliés, en particulier les sites d’évaluation de produits, étaient dans le viseur après le Product Reviews update ou mise à jour des évaluations ou critiques sur les produits d’Avril 2021.

Google a voulu que la mise à jour donne la priorité aux critiques de produits approfondies et utiles par rapport aux critiques qui sont spammy et légères sur les détails.

En d’autres termes, tout comme dans la recherche organique, un contenu de meilleure qualité va gagner ici.

S’il y a jamais eu un moment où quelqu’un a réellement gagné de l’argent en gérant un site d’affiliation louche et de mauvaise qualité qui présentait des critiques de produits absurdes qui ont ensuite été essentiellement spammées à des milliers de personnes, le Google Product Reviews update d’Avril 2021 a commencé à “tuer” cela.

Le moteur de recherche donne désormais la priorité aux évaluations de longue forme et détaillées, du type qui génère la confiance des utilisateurs. Ce sont les types de contenu d’affiliation qui bénéficieront de la mise à jour de Google, tandis que les sites de spam continueront de disparaître des premiers classements.

Par conséquent, nous pouvons oublier l’idée fausse selon laquelle de bons, honnêtes et travailleurs critiques ou évaluateurs de produits d’affiliation seraient en quelque sorte ciblés par la mise à jour.

Tant que vous présentez quelque chose de pertinent et légitimement utile aux utilisateurs, vous avez peut-être même déjà vu votre classement augmenter depuis Avril 2021.

 

3. Ne présumez pas que Google va réécrire tous vos titres de page

 

La dernière idée fausse que je veux aborder ici est l’idée selon laquelle vous n’avez pas besoin de faire d’efforts dans les balises title de vos pages, car Google va toutes les réécrire de toute façon après son initiative de réécriture des balises de title d’Août 2021.

Tout d’abord, quelques explications. En Août, beaucoup d’entre vous savaient que les référenceurs SEO ont commencé à remarquer que leurs titres de page étaient réécrits, comme dans, pas comme ils les avaient créés à l’origine.

Google a rapidement accepté de réécrire les balises title de page, mais seulement ceux qu’il croyait être vraiment inférieurs à la moyenne pour l’expérience utilisateur.

 

De l’avis de Google, ces balises de title junky incluaient celles qui étaient bourrées de mots-clés, trop longues, passe-partout sur un site Web donné, ou tout simplement manquantes.

Mais les référenceurs SEO ont quand même remarqué que les balises de title apparemment optimisées pour le référencement étaient toujours en cours de réécriture, et les nouveaux titres ne provenaient pas toujours directement du titre original.

Parfois, comme Google le fait depuis 2012, le moteur de recherche utiliserait la sémantique pour réécrire un titre afin qu’il soit plus descriptif ou simplement meilleur.

Dans d’autres cas, les nouveaux titres de Google proviennent du texte de la balise H1, du corps du texte ou du texte d’ancrage du backlink.

Google a vu ces efforts et le fait toujours, comme un excellent moyen d’améliorer l’expérience utilisateur pendant la recherche. De nombreux référenceurs, cependant, ne le voyaient pas de cette façon, d’autant plus que les réécritures de Google étaient parfois responsables de baisses de trafic.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a eu un tollé dans la communauté SEO à propos du changement, à tel point que Google s’est expliqué une deuxième fois un mois plus tard, en Septembre 2021.

Dans cet article de blog intitulé “Complément d’information sur la manière dont Google génère les titres des pages Web affichés dans les résultats”, Google a déclaré qu’il utilisait les propres titres de pages Web des spécialistes du marketing 87 % du temps (contre seulement 80 % en Août 2021). Les 13 % restants seraient des réécritures effectuées pour améliorer :

  • titres trop courts,
  • titres obsolètes,
  • titres standard,
  • et des titres inexacts.

Et maintenant, pour ramener les choses au nœud du problème : c’est une idée fausse que vous perdez votre temps à écrire des balises title après Août 2021.

 

Google ne veut pas vraiment générer ou réécrire vos les titres des pages Web (balises title). Il l’a clairement indiqué dans son article de blog de Septembre 2021.

Ce que Google veut, c’est que vous écriviez vous-même des titres de page de haute qualité, descriptifs, véridiques et utiles. Donnez aux utilisateurs ce dont ils ont besoin, et Google laissera vos titres tranquilles.

 

Cependant, ajoutez un tas de mots-clés là-dedans, ou utilisez des titres standard partout sur votre site, et vous pouvez vous attendre à ce que Google fasse un peu de nettoyage en votre nom.

Le problème est que vous n’aimerez peut-être pas personnellement les résultats.

Les balises de title comptent dans le référencement. Ne pensez pas que vos efforts sont futiles simplement à cause du changement de 2021. Concentrez-vous sur la création de balises de title qui comptent pour les utilisateurs, et tout devrait bien se passer.

Pour conclure

 

Maintenant, les Core Web Vitals, les liens d’affiliation de qualité (surtout avec la directive rel=”sponsored”) et les balises de title sont-ils importants pour Google ?

Vous pouvez parier qu’ils le sont. Mais les référenceurs SEO doivent également être intelligents lorsqu’ils abordent ces questions. Tout ce que fait Google Search Central, c’est avec l’utilisateur à l’esprit.

  1. Optimisez pour Core Web Vitals, mais mettez tout de même la création de contenu de qualité en premier.
  2. Exécutez votre site de marketing d’affiliation, mais assurez-vous que les critiques ou évaluations sont utiles.
  3. Et écrivez des balises title étonnantes afin que Google ne veuille pas les réécrire.

Suivre ces directives SEO ne peut que vous aider dans l’année 2022.

Source : Searchenginewatch