Google AMP est-il en perte de vitesse ? Twitter n’en veut plus

Twitter dit qu’il est en train d’abandonner le support pour , qui sera complètement retiré d’ici la fin de l’année 2021.

Google AMP est-il en perte de vitesse ? Twitter n’en veut plusL’ est-il en perte de vitesse ? confirme son intention d’abandonner la prise en charge du format soutenu par Google d’ici la fin de l’année.

AMP – Accelerated Mobile Pages – est une technologie open source pour créer des expériences Web mobiles à chargement rapide, et de hautes performances. C’est en gros de l’HTML, avec quelques restrictions pour des performances fiables.

Twitter prend en charge sur nos appareils mobiles. Lorsque vous publiez une page avec une édition AMP liée, Twitter présente la meilleure version disponible de votre article aux utilisateurs.

Auparavant, si un utilisateur mobile cliquait sur un lien vers votre site, Twitter le redirigeait vers la version AMP de cette page si une version AMP était disponible. Maintenant, cela ne se produira pas et les utilisateurs se contenteront de charger la version mobile / responsive de votre contenu.

 

Est-il possible que Twitter ait commencé à cesser d’envoyer des utilisateurs vers la version AMP du partagé depuis la mi-octobre ?

En effet, Twitter déclare qu’il est actuellement en train d’arrêter de rediriger les utilisateurs vers le format AMP.

Le lien dans le Tweet ci-dessus renvoie vers une page d’aide qui dit d’entrée de page :

Nous sommes en train de cesser de prendre en charge cette fonctionnalité AMP et elle sera entièrement retirée au 4e trimestre de 2021.

D’après Searchenginejournal, un nommé Christian Oliveira a repéré le document mis à jour après que l’utilisateur de Twitter David Esteve a déclaré avoir remarqué un manque de support pour les pages AMP datant de la mi-octobre.

Comme Twitter est « en train » d’abandonner la prise en charge d’AMP, il est possible que le format soit déjà abandonné dans certains endroits.

Après 2021, Twitter cessera d’envoyer tous les utilisateurs vers ces pages AMP.

Qu’est-ce que cela signifie pour les sites Web ?

Les sites Web qui publient des versions AMP de leurs pages peuvent continuer à le faire, et les liens peuvent toujours être partagés sur Twitter.

La seule chose qui change, c’est que Twitter enverra désormais les utilisateurs vers la page d’origine de l’éditeur au lieu de la version AMP.

Si vous possédez ou travaillez pour un site Web qui publie des pages AMP, vous n’avez rien à faire différemment.

Les liens vers les pages AMP fonctionneront toujours sur Twitter – ce n’est pas comme si les utilisateurs seraient envoyés vers des pages brisées “erreur 404”.

Que vous souhaitiez continuer à prendre en charge le format AMP de votre côté est essentiellement un choix. Mais, force est de reconnaître qu’il devient de plus en plus difficile de plaider en faveur de la publication de pages au format AMP, surtout après ce qui s’est passé avec elles au cours de la dernière année.

Google lui-même élimine progressivement l’AMP d’un certain nombre d’endroits où il était autrefois important. Alors, vous devez comprendre que le format AMP est en perdition, surtout si vous monétisez vos pages avec de la publicité.

Google Élimine progressivement l’AMP

Avec le lancement de Google Page Experience Update, Google a apporté un certain nombre de modifications qui suggèrent qu’il abandonne la prise en charge d’AMP, mais pas complètement.

Le premier pas de Google vers l’élimination progressive de l’AMP a été de supprimer l’icône de l’éclair de ses résultats de recherche.

Cela a rendu les pages publiées dans le format AMP moins évidentes, mais ne les a pas empêchées de se classer dans Google.

Plus tard, Google a supprimé AMP comme condition pour apparaître dans le carrousel Top Stories (A la une).

Les pages n’ont pas été supprimées du carrousel, mais elles apparaîtront désormais à côté des pages HTML normales.

La dernière étape de Google vers l’élimination progressive de l’AMP a eu lieu en Septembre 2021 dernier, lorsque la société a annoncé qu’elle afficherait plus régulièrement du non AMP dans Google Actualités.

Semblable à la modification du carrousel Top Stories, les pages AMP sont toujours éligibles pour apparaître dans Google Actualités, mais les utilisateurs voient maintenant les pages HTML régulières plus souvent.

En outre, Google Actualités envoie les utilisateurs directement vers les URL de l’éditeur, plutôt que de les rendre dans l’application. Cette mise à jour était censée être déployée avec la mise à jour de l’expérience de page, mais elle a fini par être retardée de quelques mois.

Sur Google, et bientôt Twitter, les utilisateurs sont beaucoup moins susceptibles d’atterrir sur les pages AMP.

En conséquence, les éditeurs obtiendront plus de trafic vers leurs URL natives, où ils pourront utiliser des fonctionnalités qui auraient été supprimées de la version AMP.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.