Google Chrome met fin à l’URL simplifiée

de Chrome au cours des dernières années, affirmant qu’il est plus facile pour les utilisateurs d’identifier les noms de domaine dignes de confiance.

Google Chrome met fin à l’URL simplifiée

Cependant, il a maintenant abandonné cette expérience et affichera l’URL entière, comme détaillé dans un document pour développeur repéré par AndroidPolice.

À un moment donné, avait prévu supprimer complètement l’URL et afficher simplement les termes de recherche.

Plus récemment, il a simplifié l’Omnibox en masquant le « ://www » et en n’affichant que le nom de domaine uniquement.

À l’époque, Google avait déclaré qu’il essayait de simplifier les choses pour l’utilisateur moyen. Adrienne Porter Felt, Responsable de Chrome, avait justifié la décision à Wired en 2018 :

Elles sont difficiles à lire, il est difficile de savoir quelle partie d’entre elles est censée faire confiance, et en général, je ne pense pas que les URL fonctionnent comme un bon moyen de transmettre l’identité du site.

Cependant, une fois que Google a laissé tomber le “www.” et “m.” des sites, les critiques sur Hacker News et ailleurs ont souligné que deux sites différents pourraient sembler identiques, exposant potentiellement les utilisateurs à des attaques de phishing – entre autres problèmes.

Google a maintenant admis que l’idée n’a pas fonctionné comme prévu. Emily Stark, responsable technique de Chrome, ajoute de son côté :

L’expérience de domaine simplifiée est supprimée. Cette expérience n’a pas déplacé les mesures de pertinentes, nous n’allons donc pas la lancer.

Le changement est maintenant en ligne dans Chrome 91, avec seulement le « https:// »

Cependant, il est facile de le montrer simplement en faisant un clic droit sur l’Omnibox et en sélectionnant « toujours afficher les URL en entier », comme l’a souligné Police.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.