LinkedIn facilite l’inscription des auto-entrepreneurs et freelances

LinkedIn déploie de nouvelles façons pour les utilisateurs de combler ou corriger les lacunes de carrière sur leurs profils LinkedIn.

LinkedIn facilite l’inscription des auto-entrepreneurs et freelances

Les utilisateurs de peuvent maintenant corriger les lacunes dans les antécédents professionnels avec des options de profil pour indiquer quand des événements de la vie tels qu’un congé parental ou un congé sabbatique se sont produits.

De plus, LinkedIn permet aux freelances, auto-entrepreneurs et travailleurs indépendants d’inscrire plus facilement leur statut professionnel sur leur profil.

Ces mises à jour s’inscrivent dans la continuité des efforts récents de LinkedIn pour améliorer les profils des utilisateurs. L’entreprise indique que de nombreuses autres mises à jour seront mises en œuvre au cours des prochains mois.

Voici les dernières améliorations apportées aux profils d’utilisateurs LinkedIn.

Nouveaux titres d’emploi pour corriger les lacunes de carrière

LinkedIn donne aux utilisateurs la possibilité d’ajouter de nouveaux types de titres d’emploi à leur profil pour combler les lacunes dans les types de carrière traditionnels.

Les nouveaux titres d’emploi permettent aux parents et aux intérimaires à temps plein d’afficher plus précisément leurs rôles, tels que « mère au foyer », « père au foyer » et « parent au foyer ».

À l’avenir, LinkedIn prévoit d’ajouter un nouveau champ dans les profils des utilisateurs spécifiquement pour les écarts d’emploi, avec des options telles que « congé parental », « soins familiaux » ou « congé sabbatique ».

LinkedIn affirme que la raison de l’ajout de ces options aux profils des utilisateurs est moins liée à toute stigmatisation associée aux écarts de carrière, et plus à voir avec la façon dont la pandémie a forcé des millions de parents à mettre leur carrière ou job sur pause pour s’occuper de leurs enfants.

LinkedIn cite des données qui constatent que les emplois des femmes ont été touchés de manière disproportionnée par la pandémie par rapport aux hommes :

Plus de 2,5 millions de femmes ont quitté le marché du travail pendant la pandémie covid-19, souvent volontairement, en raison d’un manque soudain de garde d’enfants ou pour gérer l’apprentissage virtuel ou cours à distance pour leurs enfants…

Nos membres, en particulier les femmes et les mères qui ont temporairement cessé de travailler, nous ont dit qu’ils avaient besoin de plus de façons de refléter les lacunes de carrière dans leur profil en raison du rôle parental et d’autres responsabilités de la vie.

Pour faciliter la tâche des mamans et de tous les parents, nous apporterons des changements importants au profil.

Nous avons introduit de nouveaux titres d’emploi, y compris « mère au foyer », « père au foyer » et « parent au foyer » afin de permettre aux parents et aux intérimaires à temps plein d’afficher plus précisément leur rôle.

De plus, au cours des prochaines semaines, si vous utilisez l’une de ces nouvelles descriptions de poste à domicile et que vous définissez le domaine du type d’emploi en « travailleur autonome » (auto-entrepreneur, par exemple), vous n’aurez plus besoin de préciser une entreprise ou un employeur.

LinkedIn cite plus de données montrant qu’il n’y a peut-être pas autant de stigmatisation autour des écarts d’emploi que les gens le pensent :

La stigmatisation des écarts d’emploi commence déjà à s’estomper.

Alors que 72% des demandeurs d’emploi croient qu’il y a un stigmate associé à un écart de carrière, 79% des gestionnaires d’embauche (recruteurs) aujourd’hui embaucheraient un candidat avec un écart de carrière sur leur CV.

Il faudrait penser que les employeurs sont plus empathiques à l’écart de carrière maintenant qu’à n’importe quel moment dans un passé récent, compte tenu de la volatilité du marché mondial de l’emploi depuis le début de la pandémie.

Dans tous les cas, les candidats peuvent désormais corriger les lacunes de carrière directement sur leur profil LinkedIn avant même que les recruteurs ou potentiels employeurs aient besoin de poser des questions à ce sujet.

Nouvelles options pour les freelances et les auto-entrepreneurs

Les personnes qui travaillent à leur compte, les auto-entrepreneurs et les freelances, peuvent désormais inscrire ces emplois sur leur profil LinkedIn sans avoir à spécifier un employeur.

Le titre ressemble à n’importe quel autre emploi sur le profil LinkedIn de quelqu’un, seulement sans un employeur attaché à lui.

Voici un exemple ci-dessous :

 
Le titre ressemble à n’importe quel autre emploi sur le profil LinkedIn de quelqu’un, seulement sans un employeur attaché à lui.

Auparavant, il n’était pas si facile pour les utilisateurs de LinkedIn d’indiquer sur leur profil qu’ils travaillent pour eux-mêmes, en tant qu’auto-entrepreneurs ou freelances.

Chaque titre d’emploi sur le profil d’un utilisateur devait avoir le nom d’un employeur attaché à celui-ci, ce qui rendait difficile pour les personnes qui exécutent des opérations en solo de remplir les informations requises.

Il s’agit sans aucun doute d’un autre changement stimulé par la pandémie, qui a conduit de nombreuses personnes à poursuivre leur travail d’auto-entrepreneurs et/ou freelances.

Attendez-vous à ce que d’autres modifications aux profils d’utilisateurs LinkedIn se déploient au cours des prochains mois.

Source : Searchenginejournal

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.