Google met à jour les FAQs sur Core Web Vitals et Page Experience

a publié une page de questions fréquemment posées (FAQ) pour Core Web Vitals et Page Experience.

Google met à jour les FAQs sur Core Web Vitals et Page Experience

Google vient de mettre à jour ces FAQs pour ajouter beaucoup plus de détails.

Comme le souligne Seroundtable, la chose la plus importante, ce sont ces lignes :

Nos systèmes continueront à hiérarchiser les pages avec les meilleures informations dans l’ensemble, même si certains aspects de Page Experience sont en deçà.

Une bonne expérience de page ne l’emporte pas sur le fait d’avoir un contenu pertinent et de grande qualité.

En outre, Google a dit que vous n’avez pas besoin d’effacer tous les éléments Core Web Vitals pour être admissible dans le carrousel des Top Stories.

Google a donc écrit :

Avec le changement à venir dans le carrousel “A la une” des Stories, toutes les pages Web, indépendamment de leur statut d’expérience de page ou de leur score Core Web Vitals, sont éligibles pour le carrousel Top Stories.

Lorsque les modifications seront mises en ligne, la conformité aux politiques de contenu de sera la seule exigence, et nous utiliserons l’expérience de la page comme signal de classement sur toutes les pages.

Rappelons que l’Update Google Page Experience sera lancée en Mai 2021. Il ne faut pas pour autant s’attendre à voir les classements sur Google changer radicalement.

Dans ces nouvelles FAQ, Google dit avoir organisé les questions dans ce post en 3 sections : Mesures et Outils, Page Experience et Search, et AMP.

Mesures et Outils

Q: D’où viennent les données de Core Web Vitals que Search considère ?

R : Les données proviennent du Rapport d’expérience utilisateur Chrome, qui est basé sur les visites réelles des utilisateurs et les interactions avec les pages Web (également connues sous le nom de données sur le terrain). Pour être clair, les données ne sont pas calculées sur la base de simulations de laboratoire de pages de chargement ou basées sur les visites d’un visiteur non humain comme Googlebot.

Q: Comment les scores pour les URL individuelles sont-ils calculés ? En d’autres termes, comment détermine-t-on si une page passe ou échoue à l’évaluation des éléments vitaux web ?

R : Les mesures sont calculées au 75e percentile sur une fenêtre de 28 jours. En utilisant le 75e percentile, nous savons que la plupart des visites sur le site (3 sur 4) ont connu le niveau cible de performance ou mieux. Si une page atteint les cibles recommandées pour les trois mesures, elle passe l’évaluation des éléments vitaux web.

Q: Comment un score est-il calculé pour une URL qui a été récemment publiée, et qui n’a pas encore généré 28 jours de données ?

R : Comme pour la façon dont Search Console rapporte les données d’expérience de page, Google peut utiliser des techniques telles que le regroupement de pages similaires et calculer des scores basés sur cette agrégation.

Cela s’applique aux pages qui reçoivent peu ou pas de trafic, de sorte que les petits sites sans données sur le terrain n’ont pas besoin d’être inquiets.

Q : Pourquoi vois-je différentes valeurs métriques dans différents outils tels que Lighthouse et le Rapport d’expérience utilisateur Chrome ?

R : Les sont basés sur les visites réelles des utilisateurs, qui seront influencées par les conditions environnementales des utilisateurs et leurs interactions.

Des outils comme Lighthouse sont des simulations de laboratoire. Bien que Lighthouse puisse fournir une image point dans le temps de ce que les mesures peuvent être pour certains utilisateurs et quelles sont les possibilités d’amélioration, il peut différer des données recueillies en fonction des visites réelles des utilisateurs.

Q: Je ne vois pas la page que je recherche dans le rapport Core Web Vitals sur la Search Console.

R : Pour chaque type de problème, la Search Console répertorie un sous-ensemble d’URL. Ces URL sont représentatives de différents types de pages que votre site peut avoir.

Le but de ce rapport est d’aider les utilisateurs à découvrir les types de pages problématiques de sorte qu’ils peuvent être débogués dans des outils comme Page Speed Insights ou Lighthouse.

Google dit espérer qu’en réparant les schémas des problèmes exposés par l’examen des URL individuelles, le type de page entier serait amélioré.

Q: Les pages et pages noindex sont-elles « bloquées par des robots.txt » incluses dans l’ensemble de données CrUX (Chrome User Experience) ?

R : Vous pouvez accéder aux données CrUX de 2 façons : niveau page via Page Speed Insights (PSI) et l’API CrUX ou niveau Origine via Public Big Query Dataset.

La première ne fait la surface que des informations pour les pages indexables publiquement qui répondent également à un seuil de trafic, tandis que la seconde peut inclure des données agrégées de toutes les pages publiques et privées.

Q: Un service tiers que j’utilise (tels que les tests A/B côté client, l’intégration sociale, les moteurs de personnalisation, les systèmes de commentaires, etc.) ralentit mon site.

R : Les sites peuvent choisir d’utiliser une variété de code et de services tiers. Les mesures Core Web Vitals ne font pas de distinction dans ces choix, mais ne regardent que l’expérience totale observée de la page telle qu’elle est vue par l’utilisateur final.

Comme toutes les autres fonctionnalités d’une page, il peut être utile d’évaluer régulièrement l’impact des composants tiers de l’expérience sur les signaux web essentiels. Il peut y avoir une meilleure forme d’intégration ou de configuration qui améliore l’expérience utilisateur et sera reflétée avec des mesures Core Web Vitals améliorées.

Q: Pourquoi les conseils de Google utilisent-ils les mêmes seuils pour Core Web Vitals pour tous les types de pages ? Par exemple, une page d’accueil pour un journal n’est pas la même qu’un article et non la même chose qu’une page de commentaires.

R : Les Core Web Vitals sont censés être des mesures fondamentales qui s’appliquent à tous les types de pages.

Pour déterminer les plages de seuils, nous avons analysé une grande variété de pages et nous nous sommes inspirés de recherches axées sur les exigences fondamentales en matière d’expérience utilisateur agnostiques du type de page.

Page Experience et Search

Q: Quelle est la mise à jour de Page Experience et quelle est son importance par rapport aux autres signaux de classement ?

Nos systèmes continueront de hiérarchiser les pages avec les meilleures informations dans l’ensemble, même si certains aspects de l’expérience de page sont “critiques”. Une bonne expérience de page ne l’emporte pas sur le fait d’avoir un contenu pertinent et de grande qualité.

Ceci est similaire aux changements que nous avons eus dans le passé, tels que notre update du mobile-friendly ou notre Speed Update.

Comme avec ces signaux, l’expérience de page sera plus importante dans les types de situations de « tie-breaker ». S’il existe plusieurs pages de qualité et de contenu similaires, celles qui ont une meilleure expérience de page peuvent être plus performantes que celles qui n’en ont pas.

Mais les éditeurs devraient se concentrer sur l’amélioration d’une priorité relative au fil du temps. C’est parce que comme de plus en plus de sites continuent d’améliorer leur expérience de page, ce sera la norme que les éditeurs voudront égaler.

Q: Core Web Vitals est-il un facteur de classement lors de l’utilisation de sur les navigateurs non Chrome ?

R: Oui. Les signaux de classement de Page Experience, basés sur Core Web Vitals, sont appliqués globalement sur tous les navigateurs sur les appareils mobiles.

Q: Comment fonctionne le classement de Page Experience en ce qui concerne les conseils publiés sur les valeurs pour Core Web Vitals qui sont considérées dans le « bon » seuil ?

R : Les lignes directrices pour LCP, FID et CLS (les principaux signaux Web essentiels) décrivent chacune une valeur spécifique qui constitue un « bon » score. Parce que plus proche de zéro est mieux pour toutes ces mesures particulières, nous pouvons parler en termes de n’importe quel score entre zéro et la valeur documentée (inclusivement) comme étant la “bonne plage”.

Le classement de Page Experience de Google évalue chacun des Core Web Vitals individuellement comme signal de classement. L’impact du classement de Page Experience sera le même pour toutes les pages qui sont dans la bonne fourchette pour tous les Core Web Vitals, indépendamment de leurs scores Core Web Vitals individuels.

Par exemple, une page avec un LCP de 1750 ms (mieux que les « bonnes » orientations LCP) et une autre avec 2 500 ms (aux « bonnes » orientations) ne seraient pas distinguées sur la base du signal LCP. Toutefois, des centaines d’autres signaux, y compris les autres signaux web essentiels, pourraient entraîner un classement différent pour les deux pages en question.

En dehors de la bonne plage, des valeurs différentes d’une mesure Core Web Vital sur deux pages peuvent entraîner des classements d’expérience de page différents.

Q: Quelle version d’une page Web, si je publie des versions AMP et non AMP, sera liée par Google ?

R: La version AMP. Si les deux versions d’une page sont proposées, Google continuera à se lier à la version AMP de la page sur mobile, comme c’est le cas aujourd’hui.

Veuillez noter que pour le carrousel Top Stories, il y a une exigence supplémentaire de conformité aux politiques de contenu de Google Actualités.

Q: Comment un éditeur sait-il si ses pages bénéficient de Core Web Vitals dans le classement ?

R : Le classement de l’expérience de page concerne l’évaluation des pages en fonction de l’expérience utilisateur mesurée par Core Web Vitals, ainsi que d’autres critères.

Nous reconnaissons que les sites peuvent équilibrer les objectifs d’expérience utilisateur avec d’autres objectifs d’affaires. Les pages qui reçoivent un score de « bon » sur Core Web Vitals atteignent un niveau ambitieux d’expérience utilisateur, et pourraient obtenir un coup de pouce dans la composante d’expérience de page du classement, à condition que d’autres composants du signal Page Expérience (, mobile-friendly, etc) sont considérés comme OK.

Si vous avez des pages qui ne mesurent pas « bon » sur au moins une des mesures Core Web Vitals ou ne passent pas les critères d’expérience de l’autre page, nous vous recommandons de vous concentrer sur l’amélioration de ces dimensions au fil du temps.

Bien que tous les éléments de Page Expérience soient importants, nous prioriserons les pages avec les meilleures informations dans l’ensemble, même si certains aspects de l’expérience de page sont “subpar”. Une bonne expérience de page ne l’emporte pas sur le fait d’avoir un contenu pertinent et de grande qualité.

Toutefois, dans les cas où il existe plusieurs pages qui ont un contenu similaire, l’expérience de la page devient beaucoup plus importante pour la visibilité dans Search.

 

AMP et Top Stories

 

Q: Suis-je éligible pour le carrousel “Top Stories” si ma page Web n’est pas claire avec Core Web Vitals ?

R: Oui. Avec le passage prochain au carrousel Top Stories, toutes les pages Web indépendamment de leur statut Page Experience ou de leur score Core Web Vitals sont éligibles pour le carrousel Top Stories.

Lorsque les modifications seront mises en ligne, la conformité aux politiques de contenu de Google Actualités sera la seule exigence, et nous utiliserons Page Experience comme signal de classement sur toutes les pages.

Q: Cela signifie-t-il que l’AMP deviendra effectivement un signal de classement ?

R : L’AMP n’a jamais été un signal de classement et n’en devient pas un. Il s’agit d’un framework que les propriétaires de sites web peuvent utiliser pour créer des pages Web belles et performantes, et peuvent profiter de nombreuses fonctionnalités intégrées qui aident à améliorer l’expérience de la page.

Q: Mes auront-elles toujours une bonne expérience de page ? Dois-je faire quelque chose si je suis déjà en AMP ?

R : Les contributeurs du projet AMP dans le monde entier se sont engagés à faire en sorte que les propriétaires de sites commencent bien vers une expérience performante lors de la création de pages AMP. Toutefois, comme beaucoup d’autres frameworks, AMP ne peut pas implémenter toutes les meilleures pratiques de développement web.

Q: Si les sites ne veulent plus utiliser AMP, y a-t-il des options ?

R : Oui, il y a beaucoup de chemins autres que l’AMP pour réaliser une grande expérience de page. Les propriétaires de sites peuvent utiliser une variété d’outils/frameworks de leur choix, et nous les encourageons à visiter la Search Console pour en savoir plus sur la façon dont leur site mesure sur les critères d’expérience de page comme Core Web Vitals.

Q: Comment puis-je savoir si mes ont une bonne expérience de page ?

R : Le projet AMP a publié un outil, le Guide Page Experience de l’AMP, pour aider les sites à comprendre comment leur contenu AMP mesure selon les Core Web Vitals. Il fournit également des informations mesurables sur la façon d’améliorer les pages AMP.

Si une page AMP ne passe pas les Core Web Vitals et qu’il n’y a pas de rétroaction actionnable disponible, les développeurs sont encouragés à signaler ces problèmes à l’équipe AMP en utilisant les canaux de l’outil.

Q : Les signaux de classement de Page Experience ne regardent-ils que le contenu AMP chargé à partir d’un cache ?

R : Les signaux Page Experience d’une page sont déterminés en observant l’expérience offerte compte tenu des pages de trafic réelles que reçoivent les pages de trafic. Dans le cas d’AMP, cela signifie que les pages peuvent être servies à partir de l’origine de l’éditeur ou via un cache AMP, selon la façon dont l’utilisateur rencontre le contenu.

C’est pourquoi nous encourageons les développeurs qui utilisent AMP à s’assurer que les pages desservies à partir de ces deux sources sont optimisées. Nous recommandons aux développeurs d’utiliser les AMP Optimizers pour apporter des optimisations du Cache AMP à leur propre site.

Q: Comment les données de Google AMP Viewer sont-elles attribuées ?

R : Les signaux de Page Experience sont conçus pour refléter la façon dont les utilisateurs vivent le Web. Par conséquent, nous incluons les visites attribuées à la visionneuse Google AMP dans les données d’une URL AMP. Dans le cas de l’AMP appariée, la page canonique non AMP est attribuée indépendamment.

Q: Google continue-t-il d’investir dans AMP ?

R : s’est concentré sur le fait de s’assurer que les utilisateurs ont une grande expérience de page lorsqu’ils s’engagent avec du contenu Web. L’expérience de page est un ensemble de signaux qui mesurent la façon dont les utilisateurs perçoivent l’expérience d’interagir avec une page Web au-delà de sa valeur d’information pure.

Le projet AMP continuera de se concentrer sur la création d’expériences utilisateur fortes, ce qui inclut l’ à l’état des signaux de Page Experience.

Google continue d’investir dans AMP, et croit fermement en l’objectif du projet AMP de fournir des pages Web qui fournissent une grande expérience utilisateur. continuera de diriger les utilisateurs vers les versions AMP des pages Web lorsqu’elles seront disponibles.

Cela permet aux utilisateurs de bénéficier des améliorations de vitesse qui proviennent de privacy-preserving prerendering et des caches AMP.

Q: Quelles sont les considérations pour les éditeurs qui envisagent de désactiver AMP afin d’avoir une bonne expérience de page ?

R : Les objectifs d’expérience utilisateur et d’expérience de page d’AMP sont étroitement alignés, et donc l’AMP est une solution simple et rentable pour les éditeurs qui cherchent à créer des pages Web avec une bonne expérience de page avec un minimum d’efforts continus.

Toutefois, l’AMP a certaines contraintes que les éditeurs peuvent rencontrer – par exemple, il peut être difficile de créer des expériences interactives complexes, et les services tiers que les éditeurs peuvent envisager d’utiliser ne sont pas toujours intégrés à l’AMP.

Sur la monétisation, AMP équilibre la priorité de l’expérience utilisateur avec la capacité d’un éditeur à gagner des revenus, et les éditeurs peuvent optimiser le potentiel de revenus de leurs pages AMP en suivant les lignes directrices ici.

Si les éditeurs envisagent de s’éloigner de l’AMP, il est probable qu’il y aura un certain investissement nécessaire pour avoir une bonne expérience de page. Les éditeurs qui maintiennent des pages non AMP n’auront aucune limite sur les types de technologies qu’ils utilisent pour créer une expérience de page, mais certains éléments peuvent avoir besoin d’être optimisés pour s’assurer qu’ils permettent une bonne expérience de page.

Les éditeurs qui cherchent à désactiver les pages AMP peuvent suivre les directives énoncées ici.

Q: Si les éditeurs décident de ne pas utiliser AMP, comment sauront-ils que leur contenu est éligible au carrousel Top Stories ?

R : Avec le passage prochain à Top Stories, le contenu de tout éditeur de news, que ce soit via AMP ou une autre technologie, est éligible à condition qu’il soit conforme aux politiques de contenu de Google Actualités.

La question de savoir si le contenu apparaît dans la pratique dépendra d’un certain nombre de facteurs pris en compte dans le classement, et les critères de Page Experience seront l’un d’entre eux. Pour être clair, tout contenu indépendamment de ses paramètres d’expérience de page est éligible pour la fonctionnalité Top Stories sur .

Q: Si mes pages AMP n’ont pas une bonne expérience de page, sont-elles toujours éligibles pour le Carrousel Top Stories ?

R : Oui, tout contenu qui répond aux politiques de contenu google actualités peut être affiché dans le carrousel Top Stories.

Page Experience se réfère à une collection de signaux qui sont tous importants pour fournir une bonne expérience de page, et les signaux deviennent un facteur dans le classement, y compris dans le carrousel Top Stories.

Cela signifie que les facteurs de Page Experience, en plus de nombreux autres facteurs, y compris le contenu lui-même et la correspondance à la requête, déterminera son placement dans le carrousel Top Stories. Les éditeurs devraient se concentrer sur l’amélioration de l’expérience de page une priorité relative au fil du temps que le classement de l’expérience de page devient la norme que les utilisateurs attendent et d’autres éditeurs voudraient correspondre.

Q: Si j’arrête de faire AMP et d’utiliser une approche différente pour publier du contenu, y compris l’optimisation de l’expérience de page sur mon propre site, puis-je m’attendre à ce que Google classe mon contenu de la même manière que lorsque je l’ai fait AMP ?

R: L’expérience de page est conçue comme un signal de classement agnostique de la technologie. Les développeurs peuvent travailler dans le cadre de leur choix. Le passage de l’AMP à l’utilisation d’une approche différente ne prendra pas en compte la façon dont les pages non AMP sont classées.

Q: Que dois-je considérer d’autre si je décide d’arrêter d’utiliser AMP ? Quel impact cela aura-t-il sur la façon dont mon contenu apparaît dans Google Discover ou Google Actualités ?

R : Bien que le flux Discover affiche beaucoup de contenu AMP, AMP n’est pas une exigence ni un facteur de classement pour servir dans cet espace. Les fiches d’article pour les pages AMP sont automatiquement éligibles pour utiliser une image miniature plus grande.

Ces images plus grandes ont un taux de clics plus élevé que les images miniatures plus petites.

Dans ce contexte, nous vous recommandons que si vous décidez d’aller en dehors d’AMP, vous rendez des images plus grandes à la disposition de Google pour votre contenu non AMP. Vous pouvez le faire en ajoutant le paramètre de balises meta robots “max-image-preview:[large] sur chaque page.

Q: Pour les publications qui utilisent AMP, comment devraient-elles penser à la façon dont elles vont apparaître dans l’application Google Actualités ?

R : Aujourd’hui, l’application Google Actualités affiche le contenu AMP lorsqu’il est disponible, mais ne se limite pas au seul contenu AMP.

L’équipe de l’application Google Actualités travaille à élargir davantage le support des pages Web non AMP et à optimiser en fonction de Page Experience.

Nous soutiendront nos partenaires d’édition qui sont intéressés à passer de l’AMP à la non-AMP s’il s’agit d’un changement qu’ils explorent.

Source : Google

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.