Google explore une alternative à la fonctionnalité anti-tracking d’Apple

Posted by

Après , pourrait également bloquer les trackers sur qui aident à cibler les annonces.

L’année dernière, Apple a annoncé une nouvelle fonctionnalité dans 14 qui a forcé les fabricants d’applications à demander l’autorisation explicite de l’utilisateur s’ils voulaient suivre ou tracer les données des utilisateurs.

Maintenant, Google est également en train de réfléchir à l’introduction de mesures similaires sur son système d’exploitation mobile Android.

Ainsi, d’après le site Bloomberg.com, Google explore une alternative à la nouvelle fonctionnalité anti-suivi d’Apple Inc., le dernier signe que l’industrie d’Internet embrasse lentement la vie privée des utilisateurs, selon les personnes ayant connaissance de la question.

En interne, le géant de la recherche discute de la façon dont il peut limiter la collecte de données et le suivi inter-applications sur le système d’exploitation Android d’une manière qui soit moins rigoureuse que la solution d’Apple.

Google tente ainsi d’équilibrer les demandes croissantes des consommateurs soucieux de la vie privée avec les besoins financiers des développeurs et des annonceurs. L’entité d’Alphabet Inc. sollicite l’avis de ces parties prenantes, comme elle développe lentement une nouvelle norme de confidentialité pour la navigation web appelée “Privacy Sandbox”.

Avec plus de 100 milliards de dollars de ventes annuelles d’annonces numériques, Google a tout intérêt à aider ses partenaires à continuer à générer des revenus en ciblant les annonces pour les utilisateurs d’appareils Android et en mesurant les performances de ces spots marketing.

Un porte-parole de Google a déclaré dans un communiqué :

Nous sommes toujours à la recherche de moyens de travailler avec les développeurs pour élever la barre sur la vie privée tout en permettant un écosystème d’applications sain et soutenu par la publicité.

Dans une prochaine mise à jour logicielle pour iPhones et iPads, appelée iOS 14.5 et iPadOS 14.5, Apple ajoute une nouvelle fonctionnalité appelée “App Tracking Transparency” ou Transparence du suivi des applications.

L’outil permet aux consommateurs de choisir si les applications peuvent collecter des données à leur sujet sur d’autres applications et sites Web. Cette décision imminente a secoué l’industrie de la publicité numérique.

Inc. et d’autres entreprises se sont plaintes que la fonctionnalité limitera leur capacité de diffuser efficacement des annonces personnalisées et de générer des revenus.

Une solution Google est susceptible d’être moins stricte et ne nécessitera pas une invite à opter pour le suivi des données comme Apple. L’exploration dans une alternative Android à la fonctionnalité d’Apple est encore dans les premiers stades, et Google n’a pas décidé de quand, ou s\’il ira de l’avant avec les changements.

Sur l’iPhone, Google offre aux développeurs un cadre afin qu’ils puissent monétiser leurs applications à l’aide d’annonces Google. Dans un récent billet de blog, Google a déclaré que la mise à jour du suivi des annonces d’Apple signifie que les développeurs « peuvent voir un impact significatif » sur leurs revenus publicitaires.

Pour garder les annonceurs heureux tout en améliorant la vie privée, les discussions autour de la solution Android de Google indiquent qu’elle pourrait être similaire à ses changements prévus sur le navigateur Web Chrome, ont dit les gens. Google a déclaré en 2020 qu’il avait l’intention d’éliminer progressivement les cookies tiers dans d’ici deux ans.

Ce qui menacerait aussi les systèmes d’affiliation des éditeurs…

Google a réaffirmé ce plan plus tôt cette année. Les cookies sont un moyen pour les sites Web de suivre les utilisateurs sur le Web pour leur servir des annonces plus personnalisées.

Alors que la solution de Google pourrait prendre un certain temps pour se développer, la solution de la société de Cupertino, Apple, est déployée avec la prochaine mise à jour iOS 14.5 pour iPhone et iPad. Le géant de la recherche peut modifier sa fonctionnalité en fonction des réactions initiales des éditeurs d’annonce.

L’alternative web de Google, connue sous le nom de Privacy Sandbox, permet un ciblage publicitaire avec une collecte de données moins spécifique.

Rappelons que dans le cadre de cette solution, Google a mis au point une technologie appelée Federated Learning of Cohorts (FLoC) qui permet aux annonceurs de cibler des groupes de personnes ayant des centres d’intérêt similaires plutôt que des particuliers.

Et Google est susceptible de prendre une approche similaire avec Android.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}