Google ajoute l’animation et la monétisation au plugin Web Stories

Les mises à jour du Web Stories facilitent la et apportent de nouvelles fonctionnalités de conception qui aident les éditeurs à créer un réseau web plus attrayant.

Google ajoute l’animation et la monétisation au plugin Web Stories WordPress

a annoncé des mises à jour pour le Web Stories, l’amenant à la version 1.3.0.

Les mises à niveau prennent en charge une option de publicité basée sur des formulaires pour faciliter la monétisation ainsi que d’autres options de conception créative comme l’animation et des mises en page supplémentaires.

Pour rappel, le plugin Web Stories pour est un nouveau type de contenu pour le web. L’idée est de fournir du contenu « consommable immédiatement », du contenu de courte durée, que les consommateurs de contenu peuvent lire en de courtes pauses.

Les Web Stories sont donc un format pour les personnes qui veulent de l’information rapide en rafales.

Cependant, certains éditeurs ont adopté le format comme un canal d’acquisition de trafic en promouvant (teasing) un article à travers des Web Stories et en forçant les lecteurs à cliquer pour aller sur le site principal pour lire l’article en entier.

Mais ce n’est pas l’utilisation correcte du format et Google a récemment averti qu’il ne classerait pas les Web Stories « teaser ».

L’annonce de Google affirme que les web stories devraient être considérées comme du contenu principal, tout comme les articles ou les billets de blog sont considérés comme du contenu principal.

Google annonce donc dans un récent post :

Si vous avez pris le train des Web Stories en marche au cours des derniers mois et utilisez WordPress comme système de gestion de contenu (CMS) de votre site Web, il y a de fortes chances que vous créiez des stories à l’aide de Web Stories pour WordPress.

Pour vous aider à tirer le meilleur parti de l’éditeur visuel, voici un tour d’horizon de toutes les fonctionnalités les plus récentes et les plus grandes depuis que nous avons publié la version 1.2 au début de Décembre 2020 (et par la suite 1.3 cette semaine).

Monétisation via Google Ad Manager et Google AdSense

Peut-être que la mise à jour la plus importante du plugin WordPress Web Stories est une intégration plus facile à AdSense et à la fonctionnalité Beta Programmatic Demand via Ad Manager.

Google a activé une méthode basée sur le formulaire pour ajouter de la publicité aux Web Stories, sans aucun codage.

Ainsi, un des meilleurs avantages de Web Stories par rapport à ses homologues sociaux est qu’elles peuvent être monétisées par vous, le créateur.

C’est l’une des raisons pour lesquelles Google dit considérer les Web Stories comme du contenu principal pour votre site Web, similaire à des billets de blog ou des vidéos.

Voici une capture d’écran montrant combien il est facile d’ajouter de la publicité en utilisant le plugin WordPress Web Stories.

 
Voici une capture d’écran montrant combien il est facile d’ajouter de la publicité en utilisant le plugin WordPress Web Stories.

L’écosystème des publicités Web Story est toujours en train d’émerger, mais AdSense et même la demande programmatique via Ad Manager sont déjà pris en charge. Vous pouvez maintenant activer ces intégrations pour vos Stories dans les paramètres du plugin WordPress Web Stories sans aucun codage nécessaire.

La demande programmatique

La demande programmatique peut également servir à remplir des éléments de campagne associés à des blocs d\’annonces dans vos stories Web. D\’autres partenaires de demande seront bientôt proposés.

Mises en page

Le plugin Web Stories dispose maintenant d’une section de mises en page qui permettra à un éditeur de mélanger facilement et assortir différents modèles de mise en page.

Cette nouvelle section de design facilite l’ajout de fonctionnalités de conception attrayantes sans avoir à modifier l’ensemble de la mise en page des Web Stories.

Cette nouvelle section de design facilite l’ajout de fonctionnalités de conception attrayantes sans avoir à modifier l’ensemble de la mise en page des Web Stories.

Parfois, vous ne voulez pas passer à un modèle de Story entièrement nouveau. Vous voulez juste plus de choix pour les styles de liste, sections ou couvertures sans changer le reste de votre Story.

Des animations assez professionnelles

Google a également ajouté des animations plus complexes qui sont intégrées aux modèles, ce qui rend la création des web stories beaucoup plus professionnelle en appuyant juste sur un bouton.

Les nouvelles animations intégrées vous permettent d’ajouter une pincée dynamique à vos Web Stories. Mieux encore, les modèles sont avec des animations intégrées au-delà des effets de base.

Testez comment l’une de vos pages de Story s’animera à l’aide du bouton de lecture dans le coin inférieur droit sous la page actuelle.

Testez comment l’une de vos pages de Story s’animera à l’aide du bouton de lecture dans le coin inférieur droit sous la page actuelle.

Ce n’est que le début des animations dans l’éditeur, dixit Google.

Dans les mois suivants, il compte faire suivre avec des effets combinés avec des animations du style Ken Burns et une chronologie puissante qui vous permet de contrôler les propriétés comme l’assouplissement, les retards et plus dans des détails plus granulaires.

L’effet d’animation Ken Burns, c’est lorsqu’une caméra traverse une image, de la gauche vers la droite (ou de la droite vers la gauche), en offrant une expérience dramatique et engageante à une image par ailleurs statique.

Rayon de bordure et d’angle

Google a également ajouté un moyen d’ajouter des bordures incurvées aux mises en page.

Google a également ajouté un moyen d’ajouter des bordures incurvées aux mises en page.

Ces deux ajouts peuvent ne pas être aussi flashy que certaines des autres nouvelles fonctionnalités, mais les bordures et le rayon de la bordure sont des blocs de construction de base qui devraient vous rendre la vie plus facile pour de nombreux types de mises en page.

Checklist avant publication

Pour compléter les mises à niveau des fonctionnalités, il y a une liste de contrôle de pré-publication qui avertit les éditeurs des améliorations qui éliront une Web Story admissible à ainsi que des problèmes d’accessibilité.

Se souvenir de tout ce que vous devez faire dans le cadre de votre processus de création web story est beaucoup, même si vous avez intériorisé tous les épisodes de Storytime.

Pour vous aider à ne rien oublier d’important, l’éditeur dispose désormais d’un onglet \ »Liste de contrôle pré-publication\ ».

Pour vous aider à ne rien oublier d’important, l’éditeur dispose désormais d’un onglet liste de contrôle pré-publication.

La liste de contrôle pré-publication vous alerte donc sur les questions critiques qui peuvent rendre votre Story inadmissible à apparaître sur des plates-formes telles que Google Discover, et offre des recommandations sur les lacunes communes d’accessibilité comme le faible contraste et plus encore.

En plus de ces nouvelles fonctionnalités, l’équipe a corrigé plusieurs dizaines de bugs qui interfèrent avec d’autres plugins et a amélioré l’interopérabilité avec d’autres plugins.

L’interopérabilité est une qualité du plugin qui le fait travailler avec d’autres plugins.

Vous pouvez télécharger le nouveau plugin WordPress Web Stories ici.

Source : Google

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.