Google : Peut-on promouvoir des liens avec les Web Stories ?

met en garde contre l’utilisation des Web Stories pour faire du teasing pour d’autres contenus.

Google : N’utilisez pas les Web Stories pour faire du teasing

a annoncé qu’il cessera de classer les Web Stories de mauvaise qualité qui font la promotion d’un contenu, mais ne livrent pas ce contenu directement dans la Web Story.

Google a publié un billet de blog (et une vidéo) avec une déclaration de consigne destinée à décourager l’utilisation du format Web Stories aux fins de l’acquisition de trafic.

L’article et la vidéo notent qu’il y a une quantité croissante d’articles recommandant l’utilisation des Web Stories comme un teaser, un moyen d’encourager les visiteurs à cliquer à travers et visiter le site Web.

La vidéo fait remarquer :

Un ensemble de conseils qui peuvent sembler pragmatiques au début, mais qui se retourneront presque certainement contre ceux qui les utilisent.

En créant simplement des web stories teaser comme un canal d’acquisition de trafic pur.

Et l’article dit :

… Une chose particulière que nous avons vue les gens essayer est le contenu teaser : Web Stories qui sont essentiellement des publicités pour un autre contenu …

 

Les Teasers Web Stories sont une mauvaise expérience utilisateur

D’après Google, cette utilisation du format Web Stories présente une mauvaise expérience utilisateur.

raconte qu’ils ont reçu des commentaires négatifs des utilisateurs sur les Web Stories qui sont utilisées comme portes d’entrée vers d’autres contenus, comme des articles ou des vidéos.

La raison pour laquelle les utilisateurs ne les aiment pas, c’est parce qu’il faut un clic supplémentaire pour afficher le contenu qu’ils s’attendent à voir.

Il est suggéré que la raison pour laquelle les éditeurs utilisent du contenu teaser est de monétiser leurs sites Web. répond que parce que les Web Stories peuvent être monétisées, il n’est pas nécessaire de tromper un utilisateur en visitant un site Web afin de leur montrer la publicité.

La façon de le faire est d’intégrer des annonces dans les pages AMP. Un article de Google de Décembre 2020 montre à quel point il est facile d’insérer de la publicité dans des Web Stories. Exemple de code :

La façon de le faire est d’intégrer des annonces dans les pages AMP. Un article de Google de Décembre 2020 montre à quel point il est facile d’insérer de la publicité dans des Web Stories. Exemple de code :

Google ne classera pas les teasers Web Stories de mauvaise qualité

Google annonce donc que la qualité est un signal de classement pour savoir si les Web Stories s’afficheront dans ou Discover.

En conséquence, Google va essayer de ne pas montrer les teasers Web Stories de mauvaise qualité. C’est ainsi qu’il l’explique :

Un signal de classement critique chez Google est la qualité de votre contenu. Et un teaser d’une ou deux pages pour votre blog ne raconte pas une histoire satisfaisante à un lecteur, donc Google fera de son mieux pour ne pas les montrer aux utilisateurs.

Cela signifie que vous devez éviter de publier des Google Web Stories qui promettent aux utilisateurs un contenu spécifique, mais ne tiennent pas leur promesse et forcent les utilisateurs à cliquer pour aller sur le site complet pour terminer la suite du contenu.

Google utilise l’exemple d’une liste du style Top 10 (les 10 premiers) qui s’arrête au numéro 3, montrant des photos au lieu d’une recette promise.

Les Google Web Stories sont autonomes. Et pour Google, les Web Stories sont meilleures lorsqu’elles racontent une histoire complète.

Google a aussi ajouté ce c’est très bien de pointer un lien vers le site principal à partir d’une Web Story aussi longtemps que l’histoire fournit le contenu que l’utilisateur attend.

Source : Searchenginejournal