Google clarifie une confusion au sujet de l\'indexation mobile-first

John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez , a abordé quelques aspects techniques de l’indexation mobile-first qui continuent de confondre les propriétaires de sites.

Google clarifie une confusion au sujet de l\'indexation mobile-first

Mueller dit qu’il reçoit parfois des questions sur la façon d’utiliser les attributs rel-alternative et rel-canonical sur les liens des sites avec des URL mobiles distinctes.

Cette information peut être connue de vous, mais John Mueller a estimé qu’elle est assez importante pour créer un fil entier là-dessus.

Index Mobile-First et URL canoniques

John Mueller explique que rien n’a changé avec l’indexation mobile first en ce qui concerne les sites avec des URL mobiles séparées utilisant rel=canonical

« Gardez les mêmes annotations. Aucun changement n’est nécessaire », déclare-t-il dans un Tweet.

Mueller a même créé un diagramme (voir le Tweet intégré ci-dessous) pour montrer comment rien ne doit changer avant et après l’indexation mobile first.

Il poursuit en disant ce qui a été dit depuis le début sur l’indexation mobile-first, à savoir que les versions mobiles d’un site sont indexées par défaut

Dans le cas des sites avec des URLs mobiles distinctes, cela signifie que la version m-dot est utilisée pour l’indexation.

Lisez la discussion complète autour de ce sujet en lisant le thread Tweet ci-dessous:

Je reçois parfois des questions à ce sujet, donc juste pour être clair : si vous avez des URL mobiles distinctes (avec des rel-alternative / des liens rel-canonical), avec l’index mobile-first, vous * n’avez pas * besoin de changer quoi que ce soit. Gardez les mêmes annotations. Aucun changement n’est nécessaire.

Le changement avec l’indexation mobile-first est que nous allons utiliser la version mobile (m-dot) comme étant la version pour l’indexation, au lieu de la version www (bureau).

Pour la plupart des sites, ce changement s’est déjà produit. Si votre site est déjà indexé sur mobile, rien ne changera.

Techniquement, nous utiliserons l’URL mobile comme URL canonique même si le rel-canonical pointe vers le bureau. C’est pas grave.

Dans le fichier sitemap, vous pouvez énumérer l’un ou l’autre d’entre eux, ou même les deux. On va explorer, trouver les annotations et faire ce qu’il faut. Il n’y a pas de balisage mobile spécial pour les sitemaps.

Idéalement, vous redirigeriez également les utilisateurs par type d’appareil: si un utilisateur de bureau accède à la version mobile, redirigez vers l’URL de bureau. Si un utilisateur mobile accède à la version de bureau, redirigez vers la version mobile.

Si vous utilisez des URL m-dot + hreflang, les annotations hreflang doivent être par type d’appareil. Les hreflangs de bureau pointent vers les URL de bureau, les hreflangs mobiles pointent vers les URL mobiles. M-dot + hreflang est difficile et déroutant. Une autre raison de passer à une configuration réactive (responsive) avec la prochaine refonte du site :-).

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.