Google donne des conseils SEO et explique les Core Updates

Posted by

D’après Danny Sullivan, Responsable de Search Liaison, chaque jour, Google publie généralement un ou plusieurs changements conçus pour améliorer les résultats de recherche.

Parfois, un update (mise à jour du coeur de l’algorithme de Google) peut être plus visible.

Nous visons à confirmer ces updates lorsque nous pensons qu’il existe des informations concrètes que les webmasters, les producteurs de contenu ou d’autres pourraient prendre à leur égard.

Par exemple, lorsque le « Speed Update » s’est produit, Google dit avoir donné des mois d’avis et de conseils à l’avance.

Plusieurs fois par an, nous apporterons des changements significatifs et généraux à nos algorithmes et systèmes de recherche.

Nous les appelons « Core Updates ». Ils sont conçus pour s’assurer que, dans l’ensemble, nous accomplissons notre mission de présenter du contenu pertinent et faisant autorité aux chercheurs. Ces core updates peuvent également affecter Google Discover

Nous confirmons les core updates plus larges parce qu’ils produisent généralement des effets largement notables.

Certains sites peuvent noter des baisses ou des gains au cours d’eux. Nous savons que ceux qui ont des sites qui éprouvent des chutes seront à la recherche d’un correctif, et nous voulons nous assurer qu’ils n’essaient pas de réparer les mauvaises choses. En outre, il pourrait ne pas y avoir quelque chose à réparer du tout.

Core Updates et réévaluation du contenu

Il n’y a rien de mal avec les pages qui peuvent fonctionner moins bien dans un . Elles n’ont pas violé les consignes au webmaster de Google ni été soumis à une action manuelle ou algorithmique, comme cela peut arriver aux pages qui ne violent pas ces lignes directrices.

En fait, il n’y a rien dans un core update qui cible des pages ou des sites spécifiques. 

Au lieu de cela, les changements sont sur l’amélioration de la façon dont les systèmes de Google évaluent le contenu dans son ensemble. Ces modifications peuvent amener certaines pages qui étaient auparavant sous-récompensées à faire mieux, à avoir un meilleur classement.

Une manière de penser à la façon dont un core update fonctionne est d’imaginer que vous avez fait une liste des 100 meilleurs films en 2015.

Quelques années plus tard, en 2019, vous actualisez la liste. Ça va changer naturellement. Certains films nouveaux et merveilleux qui n’ont jamais existé auparavant seront maintenant des candidats à l’inclusion. Vous pourriez également réévaluer certains films et réaliser qu’ils méritaient une place plus élevée sur la liste qu’auparavant.

La liste va changer, et les films précédemment plus élevés sur la liste qui se déplacent vers le bas ne sont pas mauvais. Il y a tout simplement des films plus méritants qui leur sont présentés.

Concentrez-vous sur le contenu

Comme expliqué, les pages qui baissent après un core update n’ont rien de mal à corriger. Cela étant dit, Google dit comprendre que ceux qui font moins bien après un changement de mise à jour du coeur de l’algo peuvent encore sentir qu’ils ont besoin de faire quelque chose.

Il suggère alors de vous assurer que vous offrez le meilleur contenu possible. C’est ce que ses algorithmes cherchent à récompenser.

Un point de départ est de revoir les conseils que Google a offerts dans le passé sur la façon de s’auto-évaluer si vous croyez que vous offrez du contenu de qualité. Il a donc mis à jour ces conseils avec une nouvelle série de questions à vous poser sur votre contenu :

  1. Questions sur le contenu et la qualité :
    • Le contenu fournit-il des informations originales, des rapports, des recherches ou des analyses ?
    • Le contenu fournit-il une description substantielle, complète ou compréhensive du sujet ?
    • Le contenu fournit-il une analyse perspicace ou des informations intéressantes qui sont au-delà de l’évidence ?
    • Si le contenu s’appuie sur d’autres sources, évite-t-il simplement de copier ou de réécrire ces sources et offre-t-il plutôt une valeur et une originalité supplémentaires substantielles ?
    • Le titre et/ou le title de la page fournit-il un résumé descriptif et utile du contenu ?
    • Le titre et/ou le title de la page évite-t-il d’exagérer ou de choquer dans la nature ?
    • Est-ce le genre de page que vous souhaitez mettre en favori, partager avec un ami, ou recommander ?
    • Vous attendez-vous à voir ce contenu dans ou référencé par un magazine imprimé, une encyclopédie ou un livre ?
  2. Questions d’expertise :
    • Le contenu présente-t-il des informations d’une manière qui vous donne envie de lui faire confiance, comme un approvisionnement clair, des preuves de l’expertise impliquée, des antécédents sur l’auteur ou le site qui les publie, par exemple par le biais de liens vers une page d’auteur ou une page “A propos” d’un site ?
    • Si vous avez fait des recherches sur le site produisant le contenu, en tirez-vous l’impression qu’il est bien fiable ou largement reconnu comme une autorité sur son sujet ?
    • Ce contenu est-il écrit par un expert ou un passionné qui connaît manifestement bien le sujet ?
    • Le contenu est-il exempt d’erreurs factuelles faciles à vérifier?
    • Vous sentiriez-vous à l’aise de faire confiance à ce contenu pour des questions liées à votre argent ou à votre vie ?
  3. Questions sur la présentation et la production :
    • Le contenu est-il exempt d’orthographe ou de problèmes stylistiques ?
    • Le contenu a-t-il été bien produit, ou semble-t-il bâclé ou produit à la hâte?
    • Le contenu est-il produit en masse ou externalisé à un grand nombre de créateurs, ou réparti sur un vaste réseau de sites, afin que les pages ou les sites individuels n’obtiennent pas autant d’attention ou de soins ?
    • Le contenu a-t-il une quantité excessive d’annonces qui détournent ou interfèrent avec le contenu principal ?
    • Le contenu s’affiche-t-il bien pour les appareils mobiles lorsqu’il est affiché sur eux ?
  4. Questions comparatives :
    • Le contenu offre-t-il une valeur substantielle par rapport aux autres pages dans les résultats de recherche ?
    • Le contenu peut-il servir les véritables intérêts des visiteurs du site ou semble-t-il exister uniquement par quelqu’un qui tente de deviner ce qui pourrait bien se classer dans les moteurs de recherche ?

Au-delà de vous poser ces questions, envisagez d’avoir d’autres personnes en qui vous avez confiance, mais qui ne sont pas affiliés à votre site pour fournir une évaluation honnête.

Considérez également un audit des baisses que vous avez pu avoir connu. Quelles pages ont été les plus touchées et pour quels types de recherches ?

Examinez attentivement ces questions pour comprendre comment elles sont évaluées en fonction de certaines des questions ci-dessus.

Connaître les guidelines des Quality Raters de Google et E-A-T

Une autre ressource pour obtenir des conseils sur un excellent contenu est d’examiner les consignes de Google aux évaluateurs de la qualité de la recherche  (Quality Raters).

Les Raters ou Évaluateurs de Google sont des personnes qui donnent des insights à Google pour savoir si ses algorithmes semblent fournir de bons résultats, un moyen d’aider à confirmer que ses changements fonctionnent bien.

Il est important de comprendre que les Raters de la recherche n’ont aucun contrôle sur la façon dont les pages se classent. Les données des Raters ne sont pas utilisées directement dans ses algorithmes de classement.

Au contraire, Google les utilise comme un restaurant pourrait obtenir des cartes de rétroaction des convives. La rétroaction aide Google à savoir si ses systèmes semblent fonctionner.

Google dit que si vous comprenez comment les évaluateurs apprennent à évaluer le bon contenu, cela pourrait vous aider à améliorer votre propre contenu. À votre tour, vous pourriez peut-être faire mieux dans la recherche.

En particulier, les Évaluateurs sont formés pour comprendre si le contenu a ce que Google appelle un E-A-T fort.

Cela signifie, en français, Expertise, Autorité et Fiabilité

La lecture des guidelines peut vous aider à évaluer la façon dont votre contenu se porte du point de vue de l’E-A-T et des améliorations SEO à prendre en considération.

Récupération du ranking et plus de conseils

Une question courante après un core update est combien de temps faut-il pour qu’un site récupère, s’il améliore le contenu ?

Les Core Updates larges ont tendance à se produire tous les quelques mois.

Le contenu qui a été touché par l’un pourrait ne pas récupérer – en supposant que des améliorations ont été apportées – jusqu’à ce que le prochain core update plus large soit publié. 

Toutefois, Google dit faire constamment des mises à jour de ses algorithmes de recherche, y compris des core updates plus petits. Google dit ne pas annoncer tout cela parce qu’ils ne sont généralement pas largement visibles.

Néanmoins, lorsqu’ils sont libérés, ils peuvent entraîner une récupération du contenu si des améliorations le justifient.

Gardez à l’esprit que les améliorations apportées par les propriétaires de sites ne sont pas une garantie de récupération, et que les pages n’ont pas de position statique ou garantie dans nos résultats de recherche.

S’il y a un contenu plus méritant, il continuera de bien se classer avec nos systèmes.

Il est également important de comprendre que les moteurs de recherche comme Google ne comprennent pas le contenu comme le font les êtres humains.

Au lieu de cela, Google dit être à la recherche de signaux qu’il peut recueillir sur le contenu et de comprendre comment ceux-ci sont corrélés avec la façon dont les humains évaluent la pertinence.

Comment les pages se relient les unes aux autres est un signal bien connu que nous utilisons.

Mais nous en utilisons beaucoup d’autres, que nous ne divulguons pas pour aider à protéger l’intégrité de nos résultats.

Dans tous les cas, Google révèle qu’il teste tout core update avant qu’il ne soit mis en ligne, y compris la collecte de commentaires des Quality Raters de la recherche susmentionnés, pour voir si la façon dont Google pèse les signaux semble bénéfique.

Bien sûr, aucune amélioration qu’il fait à la recherche n’est parfaite.

C’est pourquoi nous continuons à mettre à jour. Nous prenons plus de commentaires, faisons plus de tests et continuons à travailler pour améliorer nos systèmes de classement.

Ce travail de notre côté peut signifier que le contenu pourrait récupérer son classement à l’avenir, même si un propriétaire de contenu n’apporte aucune modification.

Dans de telles situations, nos améliorations continues pourraient évaluer ce contenu plus favorablement.

Vous trouverez également beaucoup de conseils sur le bon contenu avec les ressources offertes par Google Webmasters, y compris les outils, les pages d’aide et les forums de Google. Pour en savoir plus, cliquez ici

Source : Google 

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}