Les toutes dernières infos concernant Google Mobile First Index

John Mueller de chez a fourni de nouvelles informations sur le nouvel Index Mobile First. 

Les toutes dernières infos concernant Google Mobile First Index

En outre, il y a des bogues liés à des sites “m-dot” (destinés au mobile uniquement puisque distincts et non-responsives). Et John Mueller a affirmé que la date de passage à un index mobile est ferme et peu susceptible de changer.

Indexation orientée mobile complète est prévue pour Mars 2021

D’après Searchenginejournal, John Mueller a annoncé une date ferme de Mars 2021 pour le changement du nouvel Index Mobile-First lors de la récente PubCon Virtual 2020. Il a dit qu’il s’agissait d’une énorme entreprise interne qui a entraîné certains bugs qui ne seront pas corrigés.

Le plus important à prendre en compte est sa déclaration selon laquelle les sites pour ordinateur seulement seront ignorés de l’index

Non seulement cela, mais toutes les images ou autres actifs qui sont dans une version de bureau d’un site seront également supprimés de l’index de Google. 
Le plus important à prendre en compte est sa déclaration selon laquelle les sites pour ordinateur seulement seront supprimés de l’index.

Ce que Mueller a entre autres déclaré :

… Nous indexons maintenant presque complètement le Web à l’aide d’un téléphone intelligent Googlebot, qui correspond beaucoup plus à ce que les utilisateurs verraient réellement quand ils recherchent.

Et une des choses que nous avons remarqué est que les gens sont encore souvent confus à propos de cela, comme, si je n’ai que quelque chose sur ordinateur, sûrement que Google va encore voir cela et il prendra également en compte pour le contenu mobile.

Mais en fait, il est vrai que nous n’indexerons que le contenu mobile qu’à l’avenir

Ainsi, lorsqu’un site est transféré vers l’indexation orientée mobile, nous allons laisser tomber tout ce qui est uniquement sur la version desktop du site. Nous allons essentiellement ignorer cela.

… Tout ce que vous voulez voir indexer, il doit être sur le site mobile.

Et la dernière échéance que nous avons fixée est Mars 2021.

Bug de l’index mobile M-Dot

Les performances des sites mobiles qui sont configurés en version distincte m-dot se distinguent. Les M-dot sont des sites qui sont hébergés sur un sous-domaine distinct comme “m.example.com”.

Les performances des sites mobiles qui sont configurés en version distincte m-dot se distinguent. Les M-dot sont des sites qui sont hébergés sur un sous-domaine distinct comme “m.example.com”.

John Mueller a déclaré que pour certains cas, en particulier les sites m-dot qui utilisent des attributs hreflang, que Google peut ne pas être en mesure d’envoyer les utilisateurs de bureau à partir des pages de résultats du moteur de recherche (SERP) vers la version de bureau.

Dans ces cas, Google finira par envoyer des utilisateurs de bureau vers la version mobile m-dot.

John Mueller n’a pas précisé pourquoi Google aurait du mal à rediriger les utilisateurs de bureau vers les versions de bureau des sites m-dot. Il a seulement fait remarquer qu’il ne voyait pas cette situation changer de sitôt.

Commentaires de Mueller sur le bug du site m-dot :

Une des choses autour de l’Index Mobile First qui apparaît parfois, surtout si vous travaillez sur des sites plus grands ou plus anciens qui ont une sorte de configuration m-dot …

Quand il s’agit de l’indexation orientée mobile, cela rend les choses beaucoup plus difficiles. Donc, nous pouvons les traiter, mais ce qui va se passer, c’est que nous allons seulement indexer la version m-dot du site (mobile uniquement) et il peut arriver que nous montrons la version m-dot du site dans les résultats de recherche de bureau.

Habituellement, nous essayons d’afficher la version appropriée, version desktop ou mobile, dans les résultats de recherche, au moins l’URL. Le contenu indexé est… seulement celui de la version mobile.

Mais avec les sites m-dot (du type “m.exemple.com”), il peut parfois arriver que nous ayons juste la version m-dot où nous n’avons pas réellement constaté qu’il y a une connexion à une version de bureau ici. C’est beaucoup plus probable si vous avez une version m-dot et utilisez un hreflang.

La seule solution est essentiellement de s’assurer que vous redirigez vos utilisateurs de la version m-dot vers la version de bureau quand ils utilisent un navigateur de bureau.

Et je ne nous vois pas changer cela dans un proche avenir ou probablement pas du tout.

Ce qu’il faut retenir

  • Mars 2021 est une date ferme où si les sites qui ont seulement une version desktop seront complètement supprimés de l’index de Google.
  • Les sites M-dot peuvent avoir des utilisateurs sur un navigateur d’ordinateur redirigés vers la version mobile du site à partir des pages de résultats de Google. Si cela vous concerne, il est recommandé de détecter les navigateurs de bureau et de les rediriger vers la version de bureau correcte.
  • Seul le contenu qui existe sur la version mobile d’un site Web sera indexé et classé.
  • Assurez-vous que la version mobile de votre site représente avec précision le contenu que vous souhaitez voir classer dans Google.
  • Le contenu desktop sera complètement ignoré.

    Le contenu qui n’est visible que sur ordinateur et non sur mobile sera supprimé de la recherche et non indexé à partir de Mars 2021 – la nouvelle phase de l’indexation orientée mobile de Google. 

D’autre part, lors de la PubCon, John Mueller a aussi déclaré :

L’Experience de page en tant que facteur officiel de , à venir en 2021. John Mueller explique que cela sera basé sur les Signaux Web Essentiels () que nous avons découverts ces derniers mois dans la Search Console.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.