Les Web Stories de Google s\'inspirent du format vidéo TikTok

Web est une nouvelle façon d’obtenir plus de trafic. Le officiel de Google facilite la participation.

Google Web Stories introduit aussi le format vidéo TikTok

Google a annoncé un plugin bêta qui permet aux éditeurs de profiter des Stories Web relativement nouvelles de Google.

Une story Web est un format de narration en images

Les stories Web peuvent également apparaître dans Google Images, Discoverapplication Google

Qu’est-ce que Google Web Stories ?

est une nouvelle forme de pages mobiles accélérées (AMP). C’est le contenu qui est destiné à être consommé en petits morceaux.

Chaque page d’une Story Web contient un maximum de 10 mots. La taille recommandée d’une story web se situe entre 4 et 30 pages.

Les éditeurs peuvent monétiser des Stories Web avec des liens d’affiliation, Google Ad Manager et Google DV360 (Beta).

Les Stories Web sont destinées à être consommées par les utilisateurs mobiles qui veulent consommer du contenu en un coup d’œil. Google décrit le consommateur de contenu typique comme quelqu’un qui est dans un métro ou est en train de déjeuner.

Google Web Stories est open source et gratuit.

Avantages de Google Web Stories

Les éditeurs adoptent le format de la story web parce qu’il peut être présenté d’une manière attrayante pour les utilisateurs mobiles. Les Stories Web représentent une nouvelle façon d’obtenir une quantité importante de trafic.

Elles sont interactives et attirent l’attention sur elles-mêmes.

Google vient donc d’annoncer un plugin Web Stories pour WordPress pour aider les éditeurs à gagner plus de trafic grâce au format Web Story. Le plugin WordPress et le programme Web Story sont tous deux en version bêta.

Ainsi, après le plugin AMP pour qui permet de créer des Stories sans coder, Google introduit finalement ses propres Stories via Google Web Stories qui, à regarder de plus près, ressemblent à Google Bulletin qui a été fermé le 22 Novembre 2019.

Une version finale du plugin Web Stories pour WordPress sortira durant cet été 2020.

La version actuelle du plugin manque d’animation et de prise en charge de la pièce jointe de page. La version finale contiendra toutes les fonctionnalités et sera plus lisse que la version bêta.

Contenu snackable

Le point important de la story web est ce que Google appelle le “contenu snackable”.

Il est recommandé que les vidéos ne durent pas plus de 15 secondes (encore un format vidéo déjà repris par les Reels d’ et la nouvelle vidéo YouTube) et qu’elles comportent des sous-titres.

Google précise que les vidéos doivent être tournées en mode portrait, et non en mode paysage. De cette façon, elles s’afficheront en plein écran sur un appareil mobile.

Google précise que les vidéos doivent être tournées en mode portrait, et non en mode paysage. De cette façon, elles s’afficheront en plein écran sur un appareil mobile.

Toutes les vidéos doivent avoir des légendes afin qu’un utilisateur puisse regarder la vidéo tout en les lisant. 

La présomption est que l’utilisateur peut ne pas être dans une situation où il est en mesure d’entendre une vidéo, comme dans un lieu public ou quelque part dans un lieu bruyant où son attention est perturbée.
Toutes les vidéos doivent avoir des légendes afin qu’un utilisateur puisse regarder la vidéo et les lire.

Google recommande que le texte soit d’une taille de police minimum de 24 pouces et que chaque page ne contienne pas plus de 200 caractères.

Google recommande que le texte soit d’une taille de police minimum de 24 pouces et que chaque page ne contienne pas plus de 200 caractères.

Le contenu de forme longue peut être mis à disposition des lecteurs sous forme de lien de pièce jointe. C’est une bonne fonctionnalité, car elle permet à un éditeur de capter l’attention sur son contenu via une story web et les inciter à lire l’article en entier si la story web est assez intéressante pour eux.

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-après pour télécharger le plugin bêta Web for ici. 

Vous pouvez découvrir la page explicative de Google Stories : https://amp.dev/about/stories/

Source : Searchenginejournal 

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.