Le classement Google n’est pas une science, le SEO non plus ?

Dans le dernier épisode du podcast Search Off the Record de , l’équipe du Search parle de l’importance des facteurs de classement.

Le classement Google n’est pas une science, le SEO non plus

John Mueller de chez Google conseille aux de ne pas considérer le classement de comme une science exacte avec une bonne ou une mauvaise façon absolue de faire les choses.

Pour écouter le podcast Search Off the Record de Google :

Accompagnés de Gary Illyes et Martin Splitt, également de chez Google, John Mueller discute des défauts qu’il voit dans l’attitude des gens envers les facteurs de classement.

Voici quelques faits saillants de la discussion de l’équipe de recherche Google sur les classements de recherche.

John Mueller sur les facteurs de classement

Mueller a deux points de vue dès lors qu\’il s’agit des facteurs de classement :

  • La recherche (Search) n’est pas une science
  • Les choses peuvent changer au fil du temps

L’obsession des composantes individuelles, comme la force d’un facteur de classement par rapport à un autre, est une approche erronée.

Mueller dit qu’il peut y avoir plusieurs façons d’atteindre le résultat souhaité. Chaque site n’a pas à suivre le même plan, pour ainsi dire.

Je pense que c’est vraiment important de garder à l’esprit dans le sens qu’il n’y a pas de vérité absolue là-bas en ce qui concerne quelle page devrait être classée pour quelle requête …

Donc, ce n’est pas que chaque site doit faire la même chose, mais plutôt il y a plusieurs façons d’y arriver et vous n’avez pas à suivre aveuglément un seul facteur de classement pour arriver au résultat final.

Il n’y a pas de facteur décisif dans le ranking de recherche

Il n’y a pas un facteur de classement individuel que vous pouvez cibler et vous dire qu’il est le facteur décisif au-dessus des autres.

Il n’y a même pas un seul facteur qui a toujours plus de poids que d’autres, dit Mueller.

Un facteur de ranking peut avoir un poids considérable pour une requête, et pas du tout d’importance pour une autre.

Et ce n’est pas non plus le cas qu’un type particulier de facteur au sein de ce grand réseau est le seul facteur décisif ou que vous pouvez dire que ce facteur joue un rôle de 10% parce que peut-être pour certains sites, pour certaines requêtes, il ne joue pas un rôle du tout.

Et peut-être pour d’autres sites, pour d’autres requêtes, c’est le facteur décisif. Il est vraiment difficile de dire un peu comment les garder ensemble.

Optimiser pour une variété de facteurs

Bien qu’il n’y ait aucun moyen de garantir une position stable dans les résultats de recherche, John Mueller dit que la meilleure chose que les SEO peuvent faire est d’optimiser pour une variété de facteurs.

… La meilleure façon pour un site Web de rester dans une position stable, ce qui n’est pas garanti du tout, est vraiment de s’assurer que vous avez une grande variété de facteurs différents sur lesquels vous travaillez et faire en sorte de garder cette diversité de votre site web en permanence. 

Google se soucie des commentaires des utilisateurs

Gary Illyes a ajouté à la discussion en disant que Google prend les commentaires (retours ou feedbacks) des utilisateurs en considération lors de la mise en forme de son algorithme.

Toutes les mises à jour d’algorithme sont testées sur les utilisateurs réels avant d’être publiquement disponibles pour tous.

Les tests sont effectués par le biais d’expériences en direct où un ensemble d’utilisateurs obtient le nouvel algorithme et un autre ensemble ne l’a pas.

Google décidera alors si la mise à jour est bonne ou mauvaise pour les utilisateurs en fonction de la façon dont ils ont réagi aux nouveaux résultats.

Quoi qu’il en soit, je voudrais également ajouter ici que nous prenons aussi un peu de voix de l’utilisateur dans la formation de l’algorithme parce que lorsque nous évaluons de nouveaux lancements, nous les expérimentons d’abord sur les humains.

À peu près tous les lancements, que ce soit que les expériences en direct, où les utilisateurs réels obtiennent le nouvel algorithme, ou un morceau de l’algorithme, dans leurs résultats de recherche et ils peuvent voir des résultats différents, des résultats différents triés.

Et puis nous regardons des choses comme les clics, comme la façon dont ils ont réagi aux nouveaux résultats pour comprendre si le lancement est bon ou mauvais.

Source : Searchenginejournal 

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.