Google Ads interdit les logiciels espions et les services de surveillance…

Google Ads met à jour ses politiques visant à interdire les logiciels espions et les produits technologiques de surveillance dans les campagnes Ads. y compris Shopping.

Google Ads pour interdit les logiciels espions et les services de surveillance…

et Google Merchant Center

Cela inclut les logiciels espions et d’autres technologies qui peuvent effectuer ce type de surveillance.

Google écrit dans son post d’annonce :

En Août 2020, les règles Google Ads concernant l\’incitation à un comportement malhonnête seront mises à jour afin de clarifier les restrictions associées à la publicité pour les logiciels espions et les technologies de surveillance.

La promotion de produits ou services commercialisés ou ciblés dans le but explicite de suivre ou de surveiller une personne ou ses activités sans son autorisation sera interdite.

Nous commencerons à appliquer cette mise à jour le 11 Août 2020, à l\’échelle mondiale.

Ainsi, à partir du 11 Août prochain, la politique «Produits qui permettent un comportement malhonnête» de Google sera mise à jour.

Il s’agit de la politique qui couvre déjà les produits et services conçus pour induire en erreur des personnes tels que de faux documents, des essais d’étudiants et des produits de clic non valides ainsi que ceux qui peuvent donner aux utilisateurs un accès non autorisé à des systèmes tels que les dispositifs de piratage, brouilleurs de radar ou des produits d’écoute électronique.

Avec cette mise à jour, les entreprises ne seront pas en mesure de promouvoir des produits ou des services conçus pour permettre aux gens de « suivre ou surveiller une autre personne ou leurs activités sans leur autorisation ».

Voici des exemples de produits et de services qui seront interdits (liste non exhaustive) :

  • Logiciels espions et technologies de surveillance d\’un(e) conjoint(e), y compris, mais sans s\’y limiter, logiciels espions/logiciels malveillants qui peuvent être utilisés pour surveiller les SMS, les appels téléphoniques ou l\’historique de navigation ;
  • Outils de suivi GPS spécifiquement conçus pour espionner ou suivre un utilisateur sans son consentement ;
  • Promotion de matériel de surveillance (caméras, enregistreurs audio, caméras embarquées, caméras espionnes) commercialisé dans un but explicite d\’espionnage.

Nous pouvons probablement nous attendre à voir certains commerçants essayer de contourner cela en modifiant leur copie marketing. La politique s’adressant aux produits «commercialisés dans le but exprès d’espionnage».

Google précise dans son post d’annonce :

Cela ne s\’applique pas (a) aux services d\’enquête privés, ou (b) aux produits ou services conçus pour permettre aux parents de localiser ou de surveiller leurs enfants mineurs.

Le non-respect de ces règles n\’entraînera pas la suspension immédiate du compte sans avertissement préalable. Vous serez averti au moins 7 jours avant la suspension de votre compte Google Ads.

Veuillez consulter cette mise à jour afin de déterminer si certaines de vos annonces sont concernées et, le cas échéant, supprimez-les avant le 11 Août 2020.

Google a déjà limité les annonces d’apparaître sur les recherches explicites liées à la surveillance conjugale. Cela étend sans doute cet effort à un plus large éventail de services, de produits et de requêtes.

Si vous faites actuellement la promotion de ces types de produits via Google Ads, supprimez-les de vos flux et campagnes de produits d’ici le 11 Août 2020 ou risquez la suspension de votre compte.

Source : Google 

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.