La nouvelle politique de Google Ads contre les annonces clickbait

Google Ads a annoncé qu\’il va introduire une nouvelle politique d’annonces clickbait dans le cadre des mises à jour du règlement sur les déclarations trompeuses de Google Ads.

La nouvelle politique de Google Ads contre les annonces clickbait

Pour rappel, le clickbait, piège à clics ou attrape-clics, s\’appuie sur la curiosité des utilisateurs pour diffuser des informations avec un titre à caractère sensationnel, quitte à ce que le contenu soit au final décevant.

Par définition, le clickbait est une technique visant à exagérer (voire falsifier) un titre pour attirer plus de clics. Cela s\’apparente à de la fausse publicité en ligne. Il est souvent accompagné de photos sensationnels.

Et c’est cela que Google a décidé de combattre désormais dans les publicités Google Ads :

Donc, à partir du mois prochain, vous ne serez pas autorisé à utiliser des annonces avec des titres écrits dans un style clickbait. 

Google a donné ces deux détails supplémentaires autour de ce qui fait clickbait comme des titres d’annonce:

En juillet 2020, Google mettra à jour le règlement sur les déclarations trompeuses afin d\’y introduire la règle sur les annonces de type \ »Piège à clics\ » (clickbait, NDLR).

Cette règle s\’applique aux publicités qui incluent du texte ou des images sensationnalistes, ou utilisant des stratégies de pièges à clics, ayant pour but de générer du trafic vers l\’annonce en incitant l\’utilisateur à agir immédiatement afin de comprendre tout le contexte de l\’annonce.

Dans le cadre de ce règlement, les annonces suivantes ne sont pas autorisées :

  • Annonces utilisant des stratégies de pièges à clics, ou du texte ou d\’images sensationnalistes dans le but de générer du trafic. Exemples (non exhaustifs) :
    • Annonces prétendant révéler des secrets, des scandales ou d\’autres informations sensationnalistes sur le produit ou le service dont elles font la promotion ;
    • Annonces utilisant des messages de type \ »Pièges à clics\ » (par exemple, \ »Cliquez ici pour le découvrir\ », \ »Vous ne croirez jamais ce qui s\’est passé\ » ou des expressions synonymes/similaires incitant l\’utilisateur à cliquer sur l\’annonce pour comprendre son contexte global) ;
    • Annonces montrant des parties du corps clairement modifiées en gros plan, des photos d\’identité ou des accidents de la vie réelle pour promouvoir un produit ou un service ;
    • Annonces affichant des images \ »avant et après\ » pour promouvoir des modifications importantes du corps humain.
  • Annonces qui utilisent des événements de la vie négatifs comme la mort, des accidents, la maladie, des arrestations ou une faillite pour susciter la peur, la culpabilité ou d\’autres émotions négatives fortes, en vue de pousser l\’utilisateur à agir immédiatement.
    • Exemples (non exhaustifs) : Annonces qui incitent l\’utilisateur à acheter, à s\’abonner à ou à cesser de consommer un produit ou un service afin d\’éviter tout risque ; annonces qui utilisent des représentations de grande souffrance, de douleur, de peur ou de choc pour promouvoir un produit ou un service.

Google a commencé à envoyer des messages aux annonceurs à propos de ce changement :

Vous ne croirez pas ce que Google va faire sur les annonces clickbait en Juillet 2020

Source : Seroundtable