Facebook vous demande d\'arrêter de partager les vieux articles

C’est arrivé à nous tous. Nous voyons un ami ou un parent partager un peu d’actualité apparemment avec un titre cliquage sur Facebook, seulement pour ouvrir le lien et découvrir qu’il a été écrit il y a 3 ans et contient des informations obsolètes. Soupirs.

Facebook vous demande d\'arrêter de partager les vieux articles

Heureusement, cela devrait bientôt beaucoup moins se produire. 
En effet, à partir de maintenant, déploie une fonctionnalité qui avertira les utilisateurs avant qu’ils ne partagent un article de plus de 90 jours (vieux de plus 3 mois).

Vous verrez la notification si vous cliquez sur le bouton de partage sur un ancien article, mais il n’est pas clair si cela fonctionne simplement avec le copier/coller d’un lien. 

Bien sûr, parfois de vieilles news sont pertinentes, de sorte que vous pouvez toujours partager le contenu si vous le souhaitez, et ce après avoir malgré tout cliqué sur l’avertissement de Facebook.

Facebook déclare dans son post :

Lorsque nous demandons aux gens quel genre de news ils veulent voir sur Facebook, ils nous disent continuellement qu’ils veulent des informations qui sont actuelles et crédibles.

C’est pourquoi, en 2018, nous avons ajouté le bouton contextuel, qui fournit des informations sur les sources d’articles dans le fil d’actualité.

Aujourd’hui, nous commençons à déployer à l’échelle mondiale un écran de notification qui permettra aux gens de savoir que les articles de news qu’ils sont sur le point de partager ont plus de 90 jours.

Facebook affirme que « la rapidité d’un article est un élément important du contexte qui aide les gens à décider quoi lire, faire confiance et partager » et que les éditeurs se sont inquiétés des anciennes news qui interprètent mal l’actualité.

Après tout, il suffit de penser à tous les titres que vous lisez et ignorez. Même si vous ne cliquez jamais sur un article, votre perception de l’actualité est probablement colorée par ce que vous voyez des gens partager sur leurs flux.

Il est depuis longtemps clair que de nombreux lecteurs ne prennent jamais la peine de lire entre les lignes, et encore moins les dates. Certains éditeurs ont même commencé à placer leurs propres étiquettes sur des pièces de contenu plus anciennes juste pour rendre le contexte clair.

Au cours des prochains mois, Facebook annonce également qu’il va tester d’autres utilisations des écrans de notification.

Pour les messages avec des liens mentionnant COVID-19, Facebook dit explorer à l’aide d’un écran de notification similaire qui fournit des informations sur la source du lien et redirige les gens vers le Centre d’information COVID-19 pour des informations de santé faisant autorité.

En fournissant plus de contexte, son objectif serait de faciliter l’identification du contenu qui vous est opportun, fiable et le plus précieux.

Source : Facebook 

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.