Google : Questions fréquemment posées sur JavaScript et les liens

Dans sa série vidéo Webmaster Conference Lightning Talks, a récemment abordé les questions les plus fréquemment posées sur les liens et en particulier ceux générés par JavaScript.

Google : Questions fréquemment posées sur JavaScript et les liens

Au cours de la première édition de cette série, Google a également eu une séance de questions-réponses avec quelques questions supplémentaires de la communauté et a décidé de publier ces questions et ses réponses avec d’autres questions fréquemment posées sur le sujet des liens et JavaScript.
  1. Quels types de liens Googlebot peut-il découvrir ?
    • Googlebot analyse le HTML d’une page, à la recherche de liens pour découvrir les URL des pages connexes à explorer. Pour découvrir ces pages, vous devez faire de vos liens des liens HTML réels, comme décrit dans les Consignes pour webmaster sur les liens.
  2. Quels genres d’URLs sont acceptables pour Googlebot ?
    • Googlebot extrait les URLs de l’attribut “href” de vos liens, puis les met en attente pour les explorer. Cela signifie que l’URL doit être résolvable ou simplement mis : L’URL doit fonctionner lorsqu’il est mis dans la barre d’adresse d’un navigateur. Consultez les consignes pour webmaster sur les liens pour plus d’informations.
  3. Est-il acceptable d’utiliser JavaScript pour créer et injecter des liens ?
    • Tant que ces liens répondent aux critères selon les lignes directrices pour webmaster et décrits ci-dessus, oui.

      Lorsque Googlebot rend une page, il exécute JavaScript, puis découvre les liens générés à partir de JavaScript, aussi. Il est intéressant de mentionner que la découverte de lien peut se produire 2 fois : Avant et après l\’exécution de JavaScript, donc avoir vos liens dans la réponse initiale du serveur permet à Googlebot de découvrir vos liens un peu plus rapidement.

  4. Googlebot comprend-il les URL fragment ?
    • Les “Fragment URLs”, également connues sous le nom de hachage des URLs (hash URLs), sont techniquement fines, mais ne fonctionnent peut-être pas comme vous l’attendez avec Googlebot.

      Les fragments sont censés être utilisés pour traiter un morceau de contenu dans la page et lorsqu’ils sont utilisés à cette fin, les fragments sont absolument parfaits.

      Parfois, les développeurs décident d’utiliser des fragments avec JavaScript pour charger un contenu différent de ce qui est sur la page sans le fragment. Ce n’est pas ce à quoi sont destinés les fragments et cela ne fonctionnera pas avec Googlebot.

      Consultez le guide JavaScript SEO sur la façon dont l’History API peut être utilisée à la place.

  5. Googlebot utilise-t-il toujours le système de crawling AJAX ?
    • Le système d’exploration AJAX a longtemps été déprécié. Ne vous fiez pas à lui pour vos pages.

      La recommandation pour cela est d’utiliser l’History et migrer vos applications Web vers des URLs qui ne comptent pas sur des fragments pour charger un contenu différent.

Source : Google 

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.