Google : Contenu généré par l’utilisateur et contenu principal

Le généré par l’utilisateur (UGC pour User Generated Content) et le principal sont-ils traités de la même façon lorsque classe une page Web ?

Google parle du contenu généré par l’utilisateur et du contenu principal

John Mueller de chez Google a récemment expliqué, quand il s’agit de rankings, il n’y a aucune différence entre le contenu généré par l’utilisateur et le contenu principal.

Dans le cadre de la série vidéo Ask Google Webmasters sur , John Mueller a répondu à la question suivante envoyée par un propriétaire de site:

Google classe les pages Web en fonction de la pertinence du contenu et de la qualité (entre autres facteurs). Cela s’applique-t-il également dans le cas du contenu généré par l’utilisateur ?

La réponse de John Mueller

Le contenu généré par l’utilisateur se réfère à tout ce qui est ajouté à une page par les utilisateurs après la publication initiale de la page.

Cela peut inclure n’importe quoi comme des commentaires à la fin d’un article, des discussions en direct entre les utilisateurs, des pages entières écrites par d’autres utilisateurs du site (guest-blogging).

Il existe de nombreux types de contenu généré par les utilisateurs, et Google les traite tout de même comme le contenu publié par l’auteur de la page originale.

Mueller conseille que le contenu généré par l’utilisateur sur un site doit être à la hauteur des règles du propriétaire du site pour son propre contenu. En d’autres termes: ne permettez pas que n’importe quoi soit publié par les utilisateurs :

Dans l’ensemble, Google ne fait pas de distinction entre le contenu que vous avez écrit et le contenu que vos utilisateurs ont écrit.

Si vous le publiez sur votre site, nous le considérerons comme un contenu que vous souhaitez publier. Et c’est ce que nous allons utiliser pour le classement. Après tout, c’est votre site Web, non ?

Donc, si vous avez une plus grande quantité de contenu généré par l’utilisateur, assurez-vous qu’il répond à vos normes pour la publication de contenu sur votre site Web.

Modérer le contenu généré par l’utilisateur

John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, poursuit en suggérant des moyens que les sites peuvent accepter en toute sécurité le contenu généré par l’utilisateur d’une manière qui n’aura pas d’impact sur les classements.

Tout d’abord, Mueller recommande de bloquer les pages avec du contenu généré par l’utilisateur à partir de l’index de Google jusqu’à ce qu’il soit passé par une vérification de sa qualité. 

Tout d’abord, Mueller recommande de bloquer les pages avec du contenu généré par l’utilisateur à partir de l’index de Google jusqu’à ce qu’ils soit passé par une vérification de la qualité.

 

Une façon simple de le faire est d’empêcher ces pages d’être indexées par défaut, et de ne permettre qu’elles soient indexées que si vous êtes satisfaits de la qualité.

Par exemple, vous pouvez les bloquer avec une robots noindex, que vous supprimez une fois que vous êtes satisfaits. Déterminer combien il faut pour que vous soyez satisfaits du contenu ne dépend que de vous.

Certains sites recueillent des informations sur la façon dont d’autres utilisateurs sont heureux avec le contenu, ce qui pourrait être utile pour cela.

L’Attribut UGC pour les liens

John Mueller conclut la vidéo en conseillant aux propriétaires de site de prendre des précautions lorsqu’il s’agit de contenu généré par l’utilisateur qui contient des liens.

De nombreux sites qui acceptent le contenu généré par l’utilisateur interdisent complètement les liens. Pour ceux qui permettent des liens dans l’UGC, Mueller leur rappelle d’utiliser l’attribut de lien UGC

Enfin, une chose à garder à l’esprit avec le contenu généré par l’utilisateur est que, par défaut, vous ne pouvez probablement pas vous porter garant des liens qui ont été ajoutés.

Pour ceux-ci, nous avons une façon de dire à Google que ces liens sont générés par l’utilisateur avec l’attribut rel= \ »ugc\ ».

Alternativement, les propriétaires de sites peuvent finalement accomplir la même chose en utilisant l’attribut rel=\ »nofollow\ »

Vous aurez compris que Google continue à faire pression pour que vous adoptiez les nouveaux attributs de lien qu’il a introduits l’année dernière.

Source : Searchenginejournal 

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.