Twitter partage plus d’informations utilisateur avec les annonceurs

Twitter a annoncé qu’il va maintenant partager plus d’informations sur ses utilisateurs avec des partenaires commerciaux.

Twitter partage plus d’informations utilisateur avec les annonceurs

Dans une mise à jour de sa politique de confidentialité, affirme qu’il supprime la possibilité pour les utilisateurs de bloquer le partage d’informations non publiques avec les annonceurs.

Les utilisateurs de ces sites devront opter pour le partage de données.

Les utilisateurs vivant dans les régions ciblées du monde devraient voir un avertissement les alertant du changement, mais Twitter détaille également ce qui se passe dans un document d’aide sur son site Web.

Une notification contextuelle sur le site Twitter conseille aux utilisateurs :

Le contrôle que vous avez sur les informations que Twitter partage avec ses partenaires commerciaux a changé.

Plus précisément, votre capacité à contrôler les mesures de publicité d’applications mobiles a été supprimée, mais vous pouvez contrôler s’il faut partager des données non publiques pour améliorer les activités de marketing de Twitter sur d’autres sites et applications.

Ces changements, qui aident Twitter à continuer à fonctionner comme un service gratuit, sont reflétés maintenant dans vos paramètres.

Et le document d’aide de Twitter explique :

Twitter partage certaines informations personnelles non publiques avec les annonceurs qui exécutent des campagnes publicitaires d’applications mobiles via Twitter.

Ces informations peuvent inclure les annonces qu\’un navigateur ou un appareil particulier a vues, regardées ou interagies avec. Mais n’inclut pas votre nom, e-mail, numéro de téléphone ou nom d’utilisateur Twitter.

Par exemple, Twitter peut partager qu’un identifiant d’appareil mobile a été consulté ou a cliqué sur une annonce pour une application mobile particulière.

Twitter peut partager ces informations directement avec les annonceurs qui n’agissent pas en tant que processeurs de données, mais ces annonceurs accèdent plus fréquemment à ces données par le biais de partenariats avec des processeurs de données.

Les processeurs de données agissent pour le compte de Twitter pour faciliter les solutions de mesure et d’analyse pour les annonceurs qui exécutent des campagnes publicitaires d’applications mobiles via Twitter.

Si vous êtes situé dans l’Union européenne, un État de l’AELE ou au Royaume-Uni, votre accord d’information supplémentaire avec le cadre des partenaires commerciaux doit être activé afin que Twitter et ses processeurs de données partagent les informations personnelles non publiques décrites ci-dessus avec des tiers qui n’agissent pas en tant que processeurs de données.

En bref, cela signifie que si vous êtes aux États-Unis – ou n’importe où en dehors de l’UE – il n’est plus possible de se retirer des “mesures de publicité d’application mobile”.

Le « Partager vos données avec les partenaires commerciaux de Twitter » peut toujours être utilisé pour restreindre l’accès des partenaires de Twitter, et , à des informations telles que « adresse IP et identifiants de publicité d’appareils mobiles pour les appareils qui s’ouvrent ou se connectent aux applications mobiles de Twitter ».

Mais cela n’est pas nécessairement utile. Comme le souligne Twitter, les entreprises ont probablement déjà cette information de toute façon.

Source : Betanews

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.