Google publie la liste des moteurs alternatifs par défaut en Europe

Google

Google publie la liste des moteurs de recherche alternatifs par défaut en Europe

Suite à une vente aux enchères l\’année dernière

Après la décision antitrust record de l\’UE contre Google en 2018, la Commission européenne a demandé à la société de donner aux utilisateurs d\’ la possibilité de définir d\’autres moteurs de recherche par défaut.

Cela a incité Google à profiter de l\’occasion pour gagner encore plus d\’argent en vendant aux enchères quelles entreprises il va présenter en première place en tant que fournisseurs de moteurs de recherche par défaut.

Les gagnants ont maintenant été publiés, et il semble que le défenseur de la vie privée DuckDuckGo et le méta moteur de recherche Info.com ont pris les 2 premières places à travers le continent.

Comme indiqué précédemment, le “Choice Screen” ou “Ecran de choix” sera déployé aux utilisateurs d\’ en Europe en Mars 2020 et leur permettra de choisir leur moteur de recherche standard quand ils ont mis en place leurs téléphones.

Une fois sélectionnée, l\’application du fournisseur de recherche sera installée, et le moteur sera accessible via le widget de l\’écran d\’accueil et dans . Vous pouvez modifier manuellement votre choix plus tard.

Une fois sélectionnée, l\'application du fournisseur de recherche sera installée, et le moteur sera accessible via le widget de l\'écran d\'accueil et dans Google Chrome. Vous pouvez modifier manuellement votre choix plus tard
Source : Androidpolice.com

En observant la liste des gagnants, il est clair que les grands gagnants de la vente aux enchères de moteurs de recherche Android sont DuckDuckGo et Info.com, qui ont remporté une place dans chaque pays de l\’Espace économique européen.

DuckDuckGo, si vous n\’êtes pas familier, est fier de la confidentialité qu’offre son moteur de recherche en ne suivant pas (tracking) vos recherches ou la création d\’un profil de vous de la façon dont Google le ferait.

Pendant ce temps, Info.com est un «moteur de méta-recherche», ce qui signifie qu\’il prend les résultats d\’autres moteurs de recherche et tente de fournir une meilleure image globale de ces résultats.

Source : .com

La troisième option ou place dans chaque pays est là où les choses varient, mais les divisions semblent basées principalement sur la langue de choix du pays.

Par exemple, les pays à prédominance germanophone verront le moteur de recherche GMX basé en Allemagne, Qwant sera proposé en 3ème choix en France , tandis que de nombreux pays d\’Europe de l\’Est se verront offrir Yandex basé en Russie.

Curieusement, le moteur de recherche , relativement bien connu de , n\’apparaîtra qu\’en tant qu\’option par défaut au Royaume-Uni uniquement. Grande déception !

Pour rappel, Google recevra des frais chaque fois que quelqu\’un choisit l\’un des moteurs de recherche alternatifs sur l\’écran de choix.

Nous ne saurons probablement jamais combien Google facture les enchérisseurs choisis pour chaque choix puisque ces derniers ont signé un accord de confidentialité qui leur interdit de parler de finances.

En voulant punir Google, la Commission européenne a offert à Google de trouver un moyen ingénieux sûr de profiter d\’une décision qui était censée limiter sa puissance dominante sur le marché. Et aujourd’hui, il vient de créer une rente dont on ne connaîtra pas de sitôt l’importance.

Surtout que la liste des « gagnants » est expressément étiquetée comme étant valide pour la période du 1er Mars 2020 au 30 Juin 2020.

Il est possible que la date du 1er Mars indique quand nous pouvons nous attendre à voir ces moteurs de recherche alternatifs apparaître sur Android en Europe, tandis que la date d\’expiration du 30 Juin 2020 indique la possibilité que les alternatives changent régulièrement au fil du temps.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.