Twitter s’engage à introduire de nouvelles règles contre les deepfakes

Twitterles deepfakes, en particulier quand ils pourraient “menacer la .

Twitter s\'engage à introduire de nouvelles règles contre les deepfakes

 

« médias synthétiques et manipulés » affichés sur son site Web.

Twitter dit qu’il prend cette mesure, car il doit tenir compte des dommages potentiels que des deepfakes partagés sur Twitter peuvent causer.

Avant qu’il déploie les nouvelles règles, cependant, il exécutera une période de rétroaction pour donner aux utilisateurs la chance d’aider l’entreprise à les affiner avant qu’ils ne soient mis en ligne.

De plus en plus de géants de la technologie et des réseaux sociaux ont pris position contre et trouvé des moyens pour lutter contre les deepfakes, qui pourraient être utilisés comme un outil pour les campagnes de désinformation (fake news) et créer du contenu qui peut nuire à la vie des gens.

a récemment rejoint le Deepfake Detection Challenge de qui vise à créer des outils open source que les organisations et les gouvernements peuvent utiliser pour repérer les médias modifiés (deepfakes).

fait également partie de l’initiative, avec le MIT et l\’Université d\’Oxford, entre autres. Twitter lui-même a interdit le porno deepfake en 2018.

Voici les Tweets d’annonce de Twitter :

Nous mettons toujours à jour nos règles en fonction de l’évolution des comportements en ligne. Nous travaillons sur une nouvelle politique pour aborder les médias synthétiques et manipulés sur Twitter – mais d’abord nous voulons vous entendre parler.

 

C’est quoi les médias synthétiques et manipulés?

Ce sont les médias qui ont été considérablement modifiés ou créés d’une manière qui change le sens/but original, ou qui donne l’impression que certains événements ont eu lieu alors qu’ils ne se sont pas réellement produits.

 

La nouvelle politique traitera de ce type de contenu, en particulier lorsqu\’il pourrait menacer la physique d\’une personne ou causer des dommages hors ligne.

 

Pourquoi on fait ça ?

– Nous devons examiner comment les médias synthétiques (deepfakes, NDLR) sont partagés sur Twitter dans des contextes potentiellement dommageables.

– Nous voulons écouter et tenir compte de vos points de vue dans notre processus d\’élaboration des politiques.

– Nous voulons être transparents sur notre approche et nos valeurs.

 

Au cours des prochaines semaines, nous annoncerons une période de rétroaction afin que vous puissiez nous aider à affiner cette politique avant qu\’elle ne soit mise en service.

Restez à l’écoute pour en savoir plus !

Source