Google Search Console déploie 1 nouvelle fonctionnalité de test

Googlela Search Console.

Google Search Console déploie 1 nouvelle fonctionnalité

Cette nouvelle fonctionnalité teste et vérifie l\’implémentation correcte du code source et le balisage de .

Maintenant, les utilisateurs seront en mesure de corriger les erreurs et exécuter des expériences encore plus rapidement. Les outils pourront désormais :

  1. Rechercher dans le balisage
  2. Copier des sections spécifiques du code surligné pour le corriger
  3. Lorsque vous testez une URL et trouvez une erreur de données structurées, par exemple, vous pouvez maintenant trouver le morceau de code exact contenant l\’erreur (surligné en rose foncé, d’après mon expérience).

De là, vous pouvez copier le morceau de code, le modifier, le coller de nouveau dans votre code source, et le tester à nouveau dans la Search Console.

C’est vraiment efficace et cela permet même de tester l’URL en direct après avoir corrigé le code source sur votre site et avoir le résultat immédiatement (vert=correct et rouge=erreur).

Un exemple est affiché dans le GIF partagé par ci-dessous :

Une nouvelle fonctionnalité débarque dans les outils de test d’URL de la Search Console (comme le test AMP, le test des résultats enrichis et l\’outil d\’inspection d’url) : 

– Cherchez dans le balisage

– Copiez le bout de code et modifiez-le !

– Cela rend la vérification du rendu du balisage et l’expérimentation avec encore plus rapide et facile !

Comment ça fonctionne ?

Avant de tester et vérifier votre code source, vous devez lancer la nouvelle Search Console. L\’outil s\’ouvre en général sur la page \ »Vue d\’ensemble\ ».

Vous faîtes défiler la page jusqu\’à la section \ »Améliorations\ » où vous avez les rapports concernant :

Pour tous ces rapports, si tout est correct, la colonne \ »Erreurs\ » indiquera \ »0\ ».

Mais, si vous avez au moins 1 erreur indiquée dans cette colonne \ »Erreurs\ » pour un rapport, alors, vous cliquez dans cette ligne de ce rapport.

Dans la page qui s\’affiche, vous cliquez, à la section \ »Détails\ » avec comme \ »Etat\ » Erreur, sur la ligne concernée pour afficher dans la page suivante des résultats enrichis qui contiennent une erreur.

Vous cliquez alors sur l\’une des URLs mentionnées et vous verrez dans la colonne de droite le bout de code du balisage de données structurées qui contient une ou plusieurs erreurs surlignée(s) en rose.

Vous cliquez en dessous sur le lien \ »Inspecter\ ».

Pour corriger les \ »Erreurs de syntaxe détectées dans les données structurées\ », sans refermer la fenêtre, vous copiez ce code surligné et appliquez la correction nécessaire avant de l\’intégrer au code source de votre site en ligne.

Dans cette même fenêtre restée ouverte dans la Search Console, après correction et mise à jour de votre site, vous cliquez sur le bouton \ »Tester l\’URL en direct\ » (en haut à gauche).

Si le résultat de ce test affiche \ »Aucun élément détecté\ », vous cliquez à droite sur le bouton \ »réactualisation\ ».

Et vous aurez un résultat définitif avec soit un un bouton \ »Vert\ » devant chaque rapport (section \ »Améliorations\ ») si tout est désormais correct, soit un bouton \ »Rouge\ » s\’il l\’erreur persiste (recommencez la procédure après avoir corrigé à nouveau).

Vous pouvez aussi utiliser l\’outil d\’inspection d\’URL pour vérifier le balisage de données structurées (qui fait apparaître les résultats enrichis dans les résultats Google) dans une page particulière.

Et si Console affiche \ »Cette URL est sur Google, mais présente des problèmes\ », allez à la section \ »Améliorations\ » pour voir le résultat. S\’il y a une erreur, reprenez la procédure ci-dessus détaillée.

Sachez que les éléments non valides ne peuvent pas apparaître dans les résultats enrichis de la recherche Google.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.