Google Ads simplifie 2 stratégies de portefeuille d\'enchères

Posted by

Google Ads n’en finit de faire le ménages dans les stratégies d’enchères proposées aux annonceurs.

Google Ads simplifie 2 stratégies de portefeuille d\'enchères

Ainsi, après avoir introduit 4 nouvelles stratégies d’enchères au mois de Mai dernier, il en a supprimé 2 anciennes quelques jours plus tard.

Maintenant,

qui vous aident à optimiser vos enchères pour plusieurs campagnes.

Elles définissent automatiquement les montants pour toutes les mises aux enchères auxquelles vous prenez part afin de vous aider à atteindre vos objectifs de performances.

Mais, avait déjà informé

peuvent aider les annonceurs à optimiser les enchères dans plusieurs campagnes.

Elles sont automatisées et motivées par les objectifs de la campagne. Mais, désormais, sur la base des retours (commentaires) approfondis, déclare qu’il va rationnaliser et simplifier 2 stratégies en Juillet prochain :

  1. CPC optimisé :
    • Le CPC optimisé (eCPCCPC

      A partir du mois de Juillet 2019, Google Ads .

      Les portefeuilles au CPC optimisé seront convertis en campagnes individuelles aux CPC améliorés plus tard cette année.

      Google affirme que le CPC optimisé sur les campagnes individuelles offre les mêmes avantages que les stratégies de portefeuille. Les campagnes individuelles sont également plus largement utilisées.

  2. Paramètre du budget cible :
    • Google a donc écouté les commentaires.

      , le paramètre “Budget quotidien” ne sera plus disponible pour les nouveaux portefeuilles “Optimiser les clics”.

      \ »Optimiser les clics\ » définit automatiquement vos enchères de sorte que vous enregistriez autant de clics que possible dans les limites de votre budget.

      Bientôt, les budgets quotidiens moyens seront le moyen de déterminer les budgets pour les campagnes

      Plus tard cette année, les systèmes supprimeront les paramètres de budgets cibles hérités et utiliseront plutôt votre “Budget quotidien moyen” pour gérer les budgets.

Ces changements ainsi que la dépréciation récente de