Google : Peut-on utiliser différents types de balisage sur d’autres versions d\'une page ?

Les données structurées sont un format normalisé pour fournir des informations sur une page et classer le de la page.

Google : Peut-on utiliser différents types de balisage sur d’autres versions d\'une page ?

Par exemple, sur une page de recette, quels sont les ingrédients, le temps de cuisson et la température, les calories, et ainsi de suite.

propose un outil d\’aide au balisage

A ne pas confondre avec l’outil de test des  résultats enrichis de Google.

Toujours est-il que ces outils permettent de vérifier et tester la présence du balisage des données structurées sur une page Web via les différentes sources de données que sont JSON-LD, microdonnées ou RDFa.

aucun mal à utiliser différents types de données structurées, telles que JSON-LD et Microdata, sur des versions alternatives d\’une même page Web.

Lors d’un récent Hangout, la question suivante lui a été posée :

Le balisage Schema avec une version desktop et une version AMP, est-ce que c’est Okay si la version desktop est implémentée à l\’aide de microdonnées, mais la version AMP utilise JSON-LD ?

La mise en œuvre des données structurées de cette façon est parfaitement correcte, d’après John Mueller.

Bien qu\’il y ait une chose à garder à l\’esprit, qui est que certains types de données structurées ne sont disponibles que sur JSON-LD.

Donc, si JSON-LD est utilisé sur une version d\’une page, il peut être utile de vérifier à deux fois s\’il existe des microdonnées équivalentes pour l\’autre version.

Sinon, il n\’y a rien de mal à utiliser différents types de données structurées sur différents types de pages.

Il est même correct d\’utiliser différents types de données structurées sur seulement la version de bureau d\’un site (ou seulement sur la version mobile).

Bien que cela n\’a pas été mentionné dans le Hangout, il est intéressant de noter que le guide des données structurées de Google recommande d\’utiliser JSON-LD à chaque fois que cela est possible.

Voici la réponse complète de John Mueller dans la vidéo du Hangout [22:58] :

Bien sûr, c\’est parfaitement correct. En ce qui concerne le format qui est utilisé là-bas, je ne vois aucun problème avec ça.

La seule chose à garder à l\’esprit, c\’est que, pour autant que je sache, certains types de données structurées ne sont disponibles que sur JSON-LD. Donc, cela peut être quelque chose où vous devez double-vérifier les types de données structurées que vous utilisez.

Mais, avoir une version de votre site qui utilise un type de données structurées, et l\’autre version qui utilise un autre type différent (même dans la même variante desktop, mobile, AMP), cela est certainement possible.

Ainsi, par exemple, supposons que vous avez un blog et peut-être un répertoire de produits sur votre site Web qui est un site e-commerce.

Et le site e-commerce a des avis qui utilisent JSON-LD et votre blog utilise le balisage de l\’article à l\’aide de microdonnées. Je ne sais pas si c\’est la bonne façon de le faire, mais ce serait parfaitement bien aussi.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.