LinkedIn permet de bloquer l\'exportation de votre adresse email

Voici une initiative salutaire pour la vie privée sur LinkedIn

LinkedIn permet de bloquer l\'exportation de votre adresse email

Ce qui pourrait empêcher certains spam et protéger les utilisateurs qui n\’ont pas réalisé qu’une personne avec laquelle ils sont connectés pourrait télécharger leur adresse e-mail dans une feuille de calcul

Mais le déploiement de ce nouveau cadre sans avertissement ou même annonce formelle pourrait faire hurler les utilisateurs (professionnels) qui avaient investi des tonnes de temps dans le site de réseautage professionnel dans l\’espoir de contacter leurs abonnés en dehors de celui-ci.

TechCrunch a été averti par un lecteur que les e-mails ne sont plus transmis dans le cadre de l\’outil d\’archivage de LinkedIn pour l\’exportation de vos données.

Et, LinkedIn l\’a confirmé à TechCrunch en ces termes :

Il s’agit d’un nouveau paramètre qui donne à nos membres encore plus de contrôle sur leur adresse e-mail sur LinkedIn.

Si vous jetez un coup d\’oeil au paramètre intitulé “Qui peut télécharger votre email”, vous verrez que nous avons ajouté un paramètre plus détaillé qui, par défaut, à la plus forte option de confidentialité.

Les membres peuvent choisir de modifier ce paramètre en fonction de leur préférence.

Cela donne à nos membres le contrôle sur qui peut télécharger leur adresse e-mail via une exportation de données.

Cette nouvelle option peut être trouvée sous “Préférences et confidentialité” -> “Confidentialité” -> “Votre adresse e-mail”.

Cette option \ »Autoriser vos relations à télécharger votre adresse e-mail [de l\’utilisateur] lorsqu’elles exportent leurs données ?” sera par défaut sur “Non”.

Et surtout, juste au dessus, à la section “Qui peut voir [votre adresse email] sur votre profil ?”, n’oubliez pas de sélectionner l\’option “Uniquement visible par moi”.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.