Twitter fait l’objet d’une enquête pour non-respect du RGPD

Twitter est dans le viseur de l’Autorité de la irlandaise (l’équivalent de la en France dans les Tweets.

Twitter fait l’objet d’une enquête pour non-respect du RGPD

Lorsque les utilisateurs de partagent des liens dans les Tweets, Twitter utilise son propre service de lien raccourci, vers les contenus.

D’après le site Fortune.com

lorsque les gens cliquent sur les liens raccourcis “t.co”tracking) ces personnes pendant qu’ils surfent sur le Web, en laissant des cookies dans leurs navigateurs.

Et comme le lui permet désormais le fameux RGPD

Twitter aurait alors refusé de remettre les données

Ainsi, en Août dernier, Michael Veale à déposé une plainte auprès de la Commission irlandaise de la protection des données, qui vient de lui répondre qu’elle ouvrait une enquête.

Comme toutes les grandes entreprises de nouvelles technologie, les opérations européennes de Twitter sont basées à Dublin, d’où la plainte en Irlande :

Le régulateur de la vie privée irlandaise a également déclaré que la “implique un traitement transfrontalier”.

refuser) sur des “motifs d’effort disproportionné”.

Cela semble être la première enquête lancée Twitter.

Michael Veale n’est pas à son premier coup d’essai. Il a lancé une procédure similaire contre , encore une fois sur un refus de lui remettre les données recueillies sur les activités de navigation sur le Web des utilisateurs.

Michael Veale déclare à la suite de sa plainte contre Twitter :

Les données qui semblent un peu effrayantes, généralement des données qui ressemblent à l\’historique de navigation sur le Web, sont ce que les entreprises sont très désireuses de maintenir hors des demandes d\’accès aux données.

Le chercheur a dit aussi que Twitter a définitivement enregistré le moment (date et heure) où les utilisateurs cliquent sur les liens, et probablement aussi des informations sur les types d\’appareil qu\’ils utilisent.

Il a ajouté qu\’il était techniquement possible pour Twitter de déterminer l\’emplacement approximatif de l\’utilisateur.

D’ailleurs, la de Twitter dit que les annonceurs pourraient collecter des adresses IP quand les gens cliquent sur leurs liens, mais il n\’était pas clair sur ce que Twitter a fait avec l\’information qu\’il a recueillie grâce à son service de lien raccourci “t.co”.

L\’utilisateur a le droit de comprendre.

Conclut Michael Veale.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.