Google déploie la version 3 de reCAPTCHA

reCAPTCHA v3 est une nouvelle version qui détecte le trafic abusif sur votre site Web sans friction (intervention

Google déploie la version 3 de reCAPTCHA

Il renvoie un score pour chaque demande que vous envoyez à reCAPTCHA et vous donne plus de souplesse pour lutter contre le spam et les abus à votre façon.

Selon Google

En d’autres termes, plus besoin de saisir des mots, ni cocher une case pour dire que vous n’êtes pas un robot. Car ReCAPTCHA v3 empêche lots bots de spammer les sites, mais ne bloque plus les humains.

Ainsi, une action telle qu’un mouvement de la souris peut suffire à la validation, si l’administrateur du site la choisit.

Intégration Frontend

Voici un code d’intégration de reCAPTCHA v3 :

grecaptcha.ready(function() {
         grecaptcha.execute(\ »reCAPTCHA_site_key\ », {action: \ »homepage\ »}).then(function(token) {
        …         
        });
});

Explication :

  1. Chargez l\’API JavaScript avec votre SiteKey
  2. Appelez grecaptcha.execute sur une action ou lorsque la page se charge
  3. Envoyer le jeton à votre backend avec la demande à vérifier.

Placement sur votre site

reCAPTCHA v3 ne va jamais interrompre vos utilisateurs, de sorte que vous pouvez l\’exécuter quand vous le souhaitez sans affecter la conversion.

reCAPTCHA fonctionne mieux quand il a plus de contexte sur les interactions avec votre site, contexte qui vient avec une vision à la fois du comportement légitime et du comportement abusif.

Pour cette raison, Google recommande d’inclure la vérification des reCAPTCHAs sur les formulaires ou les actions, ainsi que dans l\’arrière-plan des pages pour l\’analyse.

Remarque: vous pouvez exécuter reCAPTCHA autant de fois que vous le souhaitez avec différentes actions sur la même page.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.