Facebook vous aide à gérer le temps passé sur Facebook et Instagram

Pour certaines personnes, le renoncement intégral aux médias sociaux pourrait être le moyen le plus efficace pour échapper à leur dépendance.

Facebook vous aide à ne pas trop utiliser Facebook et Instagram

Mais, Facebook ne veut pas perdre les utilisateurs qui, jusqu’à épuisement, passent de longues heures à lire tous les posts de leurs amis.

C’est pourquoi, il vient de lancer de nouveaux outils de gestion du temps passé pour ses applications (notamment et ) dans l\’espoir qu\’ils vont permettre aux utilisateurs de limiter leur propre utilisation sans entièrement quitter Facebook ou Instagram.

Pour Facebook, donner aux utilisateurs un nombre brut de minutes qu’ils ont passées dans ses applications chaque jour, au cours de la dernière semaine, en plus de la moyenne durant la semaine en cours, est un bon début pour conscientiser les utilisateurs qu’ils pourraient être atteints d’addiction aux réseaux sociaux.

Toutefois, en affichant ces données (de santé publique, dirais-je) en grande partie hors de la vue immédiate, en ne leur donnant aucun moyen réel de contraindre de moins utiliser Facebook ou Instagram, et le fait de ne pas distinguer entre le comportement passif et actif, tout cela pourrait contribuer à faire ignorer ces outils de gestion du temps passé sur Facebook ou Instagram.

Car, pour savoir combien de temps vous avez passé sur Facebook, vous devez aller dans vos “Paramètres”, puis aller à la section “Votre temps passé sur Facebook”.

Pour Instagram, vous devez aller dans “Paramètres”, puis taper sur “Votre activité”.

Vous pourriez vous dire que vous ne passez que quelques petites minutes, sur Facebook ou Instagram, pour lire les statuts et mises à jour des amis et regarder les photos de vacances des célébrités.

Mais si vous avez tendance à checker toutes les 10 ou 15 minutes (parfois moins) pour savoir s’il y a du nouveau, ces minutes vont s\’additionner. Et vous pourrez présenter une pathologie d’addiction à Facebook ou Instagram.

Le tableau de bord de votre activité sur Facebook ou Instagram est loin d\’être parfait. Il ne vous montrera seulement que votre moyenne quotidienne pour ce dispositif particulier.

Mais il pourrait tout de même vous donner une indication beaucoup plus proche de la réalité concernant votre utilisation des réseaux sociaux.

Une fois que vous voyez que vous avez perdu beaucoup trop de temps sur les médias sociaux, vous pouvez utiliser les autres nouveaux outils de Facebook pour maîtriser cette dépendance croissante.

L\’un de ces outils vous donne un moyen de définir une limite de temps pour votre compte Facebook et la navigation Instagram.

Si vous voulez, par exemple, seulement vous permettre une heure sur Facebook ou Instagram par jour, il suffit de définir cela comme votre durée limite, et vous obtiendrez une notification lorsque vous atteindrez cette limite.

Vous pouvez également facilement désactiver les notifications Push de Facebook ou Instagram à partir du nouveau panneau “Votre activité” pour empêcher les mentions alléchantes de s\’afficher sur votre écran de verrouillage.

Image via Engadget.com

Pour la petite histoire, Facebook a développé ces outils en collaboration avec les principaux experts en santé mentale et avec des organisations internationales.

Facebook espère que ses nouveaux outils de gestion du temps passé sur ses applis sociales peuvent donner aux utilisateurs plus de contrôle sur le temps qu\’ils passent sur ses applications sociales et \ »également favoriser les conversations entre les parents et les adolescents sur les habitudes en ligne qui leur conviennent”.

Ces outils seront disponibles très bientôt pour tous.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.