YouTube s\'attaque aux faux Likes achetés

Les faux Likes ou Likes achetés refont parler d’eux là on ne s’y attendait pas. Habituellement, ce sont des plates-formes telles que Twitter, Facebook et autres applis de messagerie instantanée qui sont la cible de ce genre d’activités.

YouTube s\'attaque aux faux Likes achetés

Avec cette annonce de YouTube qui dit désormais cibler les \ »J’aime et Je n’aime\ » pas achetés via des services tiers, on imagine maintenant qu’aucune plate-forme n’est épargnée.

Entre les YouTubeurs qui achètent des faux Likes pour faire monter leurs vidéos et ceux qui tentent de pénaliser la vidéo des concurrents en achetant des faux “Je n’aime pas”, YouTube a décidé de faire le grand ménage.

On se retrouve donc ici dans le cadre des Likes rémunérés, de la même manière qu’on trouve les liens rémunérés dans le monde du référencement Web.

C’est pourquoi YouTube déclare dans un post sur un forum :

À partir d\’aujourd\’hui, nous faisons une mise à jour du système pour attraper encore plus de spam dans les “J’aime” et “Je n’aime pas” sur YouTube.

La principale raison pour laquelle un Like serait marqué comme spam, c’est quand il est acheté auprès d\’un service tiers.

Payer pour des “J’aime” et des “Je n’aime pas” est une violation directe des conditions de service de YouTube.

Si plus de Likes ou de Dislikes sur votre chaîne sont marqués comme non valides qu\’auparavant, vous pouvez voir des fluctuations à partir du 14 juin 2018.

En savoir plus sur notre politique et les rapports sur les Likes ici.

Vous pouvez également remarquer que le nombre de “J’aime” et “Je n’aime pas” dans YouTube Analytics est différent de ce que vous voyez sur la page de visualisation, sous la vidéo.

Il s\’agit d\’un problème connu et notre équipe travaille à le résoudre. Dans l\’intervalle, regardez les chiffres sur la page de visualisation pour le nombre le plus précis.

Bref, certains YouTubeurs devraient constater des fluctuations importantes dans les nombres de vues de leurs vidéos durant les jours à venir.