Google My Business poursuit des agences SEO malveillantes en justice

Google My Business tierces et qu’il a créé un outil de signalement spécifique.

Google My Business sévit contre les escrocs SEO

Parfois, ces escrocs du Local améliorer le créer une page My Business, par exemple).

Plus tôt ce mois-ci, la Federal Trade Commission a intenté une action contre Point Break Media, LLC (et les entités et les personnes liées

Google a donc pris les mesures suivantes :

  1. Il engage des poursuites judiciaires contre Kydia Inc. d/b/a BeyondMenu, Point Break Media, LLC (et les entités affiliées), et Supreme Marketing Group, Inc. d/b/a Small Business Solutions.

    espère que cela va envoyer un signal fort aux autres escrocs de ce type et qu’il n’hésitera pas à l’avenir à prendre des mesures judiciaires contre eux.

  2. Google a développé de nouvelles techniques automatisées et manuelles pour mieux identifier les comptes Google liés aux efforts escroquerie.

    Il a aussi mis à jour ses politiques, de sorte que lorsqu’il identifie les comptes Google liés à des escroqueries, il sera plus en mesure d\’agir, que ce soit en supprimant les comptes de ses plates-formes entièrement ou en limitant leurs capacités.

  3. Google a créé un nouvel outil qui permet aux propriétaires d\’entreprises de signaler les pratiques d\’escroquerie et les violations des politiques, et de fournir les informations spécifiques nécessaires afin qu’il prenne des mesures contre ces parties tierces.
  4. Google a commencé à fournir des ressources et de la formation aux organisations locales de petites entreprises et aux partenaires avec lesquels il travaille grâce à son programme pour mettre les entreprises en ligne, afin qu\’ils puissent habiliter leurs communautés à identifier, prévenir et signaler les escroqueries.

    Pour demander à un formateur de chez Google d\’aider à éduquer vos équipes sur la façon d\’éviter les fraudes et les escroqueries, remplissez et soumettez ce formulaire.

  5. Google lance Partners program qui est un programme pour les partenaires commerciaux et qui va donner aux propriétaires d\’entreprises un répertoire des partenaires de confiance parmi lesquels choisir quand ils ont besoin d\’aide pour gérer leurs fiches d’entreprises Google My Business.

Consignes de Google pour les représentants autorisés

Toute personne ou entreprise qui gère sur Google My Business les informations relatives à un établissement dont elle n\’est pas la propriétaire est considérée comme un représentant autorisé.

Exemples : société tierce de SEO/SEM, ami du propriétaire de l\’entreprise, prestataire de services de commande, planification ou réservation en ligne, ou fournisseur de réseau affilié.

Les représentants autorisés s\’engagent à :

  • Ne jamais revendiquer la propriété d\’une fiche d\’établissement sans le consentement exprès de son véritable propriétaire ;
  • Ne jamais faire de déclarations erronées, trompeuses ou irréalistes ;
  • Ne jamais recourir à des tactiques abusives, trompeuses ou s\’apparentant à du harcèlement auprès des clients potentiels ou existants ;
  • Toujours se mettre en contact direct avec le propriétaire d\’une entreprise pour finaliser la validation. En savoir plus sur la validation
  • Toujours s\’assurer que le propriétaire d\’une entreprise a compris la nature du service Google My Business et où les données Google My Business sont utilisées.

Vous pouvez consulter la liste des consignes de Google aux représentants des entreprises sur cette page d’aide.

Le non-respect de ces règles peut entraîner la suspension de votre fiche et/ou de votre compte.

Quelques pratiques des agences SEO malhonnêtes

  1. Le “Scam” le plus typique, c’est quand une agence Web vous appelle en se faisant passer pour un personnel de chez Google, ou vous dit qu’elle vient de la part de Google pour vous aider à améliorer le classement de votre fiche My Business.

    Elle conserve ensuite la propriété de la page My Business pour vous rançonner par la suite.

  2. La technique suivante survient lorsque votre entreprise n’est pas inscrite sur Google My Business.

    Alors, l’escroc SEO la réclame sur Google My Business et vous contacte pour vous demander, en prétextant être chez Google, de lui fournir le code PIN envoyé (suite à l’inscription de votre entreprise qu’ils ont faite à votre place) pour vérifier votre entreprise.

    Une fois qu\’ils ont la propriété, ils vous facturent encore pour ceci.

  3. Parfois, les tierces parties qui vous ont aidé à créer et à configurer votre page Google My Business s’en approprient pour demander une rançon avec des menaces de la supprimer si vous ne continuez pas à payer pour une prestation non désirée.
  4. L’escroc SEO prétend qu\’il peut garantir le meilleur classement sur ou Maps.
  5. La partie tierce s\’engage dans des pratiques commerciales trompeuses ou harcelantes.
  6. L’agence Web représente les informations de votre entreprise de manière inexacte sur .

Pour rappel, l’inscription d’une entreprise locale ou d’une marque sur Google My Business est gratuite.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.