Facebook reconnaît lire les messages envoyés via Messenger

FacebookFacebook Messenger

Facebook reconnaît lire les messages envoyés via Messenger

Adage, avec le PDG Mark Zuckerberg qui a évoqué des questions sur les pratiques de Messenger et de la vie privée.

Dans ce cas, nos systèmes détectent ce qui se passe et nous empêchons ces messages de passer.

Certaines personnes ont réagi avec inquiétude sur : est-ce que lit des messages plus généralement ?

Facebook a été soupçonné ces dernières semaines sur la façon dont il gère les données privées des utilisateurs et la révélation a fait l’effet d’un scandale qui se poursuit encore.

Facebook a déclaré à Bloomberg, qu’alors que les conversations de Messenger sont privées, Facebook les scanne (entendre “les lit”, ndlr) et emploie les mêmes outils pour empêcher l\’abus là où \’il le fait plus généralement sur le réseau social.

Tout contenu doit respecter les mêmes “normes communautaires”. Les gens peuvent signaler des publications ou des messages pour violation de ces standards, ce qui inciterait un examen par l’équipe \ »Community Operations” de l’entreprise.

Des outils automatisés peuvent également faire le travail. Un porte-parole de Facebook Messenger déclare à ce propos :

Par exemple, sur Messenger, lorsque vous envoyez une photo, nos systèmes automatisés l\’analysent à l\’aide de la technologie de correspondance de photo pour détecter les images connues d\’exploitation d\’enfant ou quand vous envoyez un lien, nous le scannons pour les malwares ou les virus.

Facebook a conçu ces outils automatisés afin que nous puissions rapidement bloquer le comportement abusif sur notre plate-forme.

Protéger vos messages privés est la priorité pour nous. Nous protégeons la communauté avec des systèmes automatisés qui détectent des choses comme des images connues de l\’exploitation des enfants et des logiciels malveillants. Ce n\’est pas fait par les humains.

Certes, Facebook travaille pour rendre ses politiques de confidentialité plus claires, mais il finit toujours par y avoir des lacunes entre ce qu\’il dit que les utilisateurs ont accepté, et ce que les utilisateurs pensent qu\’ils ont effectivement accepté.

C\’est d\’ailleurs ce qu\’il veut désormais clarifier.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.