Google Bulletin : Tout sur les actualités locales de Google

Concernant Google Bulletin, si vous vous arrêtez sur la seule notion de journal local, vous ne comprendrez pas vraiment le marché ciblé par avec ce nouvel outil pour publier des stories locales qui est aussi celui des actualités chaudes sur Twitter et autres Facebook.

Google Bulletin : Voici tous les atouts qui plaident en sa faveur

Et puis, contrairement à Google+, dont Google a certainement tiré toutes les leçons, Bulletin a à sa portée tout un arsenal qui pourrait lui permettre de s’imposer rapidement et facilement sans aucun forcing.

C’est ce que je vais essayer de vous expliquer ci-dessous en vous livrant des informations supplémentaires

Pour commencer, sachez que si jamais vous aviez rêvé de devenir un journaliste ou reporter amateur, mais ne pouviez pas le faire, Google arrive avec une plate-forme qui devrait vous convenir. En effet, Google expérimente actuellement, dans 2 villes américaines, un outil appelé “Bulletin” qui surfe sur l’idée même du journalisme citoyen.

L’objectif de Google Bulletin

Bulletin est donc un autre effort de Google pour amplifier son service de news (Google Actualités) et récupérer plus de data, en incluant le contenu hyperlocal des quartiers (environnement local) pour fournir des stories plus pertinentes à son auditoire.

Donc, naturellement, cette plate-forme doit être alimentée par les gens (par les citoyens eux-mêmes), ce qui évite à Google d\’embaucher de nombreux journalistes locaux. système des Local Guides qui est utilisé ici.

Avec Bulletin, tout journaliste citoyen peut utiliser son smartphone pour ajouter des images, des vidéos (caméra intégrée ? mais pas encore de vidéo live

une sorte de BFMTV des citoyens) et aussi avoir accès à des données analytiques pour connaître le nombre et la démographie de leur lectorat.

Ces stories ou informations locales pourront être publiquement accessibles sur et partagées sur les autres réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée via des liens.

Google Bulletin est le Google Post des particuliers

Google a lancé la fonction Stamp en Août 2017 pour à son tour surfer sur la mode des Stories popularisées par Snapchat et reprises par tous les acteurs du Net, en commençant par Facebook et les applications de sa galaxie (, , Messenger) et Microsoft avec Highlights de Skype, en passant par Twitter qui s’apprête à intégrée une caméra dans son appli.

Stamp de Google est une fonctionnalité qui combine le format des Stories de Snapchat avec les pages mobiles accélérées de Google (). Mais, sélectionnés et, en raison de l’AMP, elle ne sera accessible que via le mobile.

Entre temps, Google a déployé les Google Posts qui permettent aux entreprises locales de publier des informations commerciales locales en temps réel.

Et pour inciter les entreprises à utiliser davantage cette fonction Google Posts, Google l’a intégrée aux Pages Google My Business.

Maintenant, il s’attaque aux informations locales avec Bulletin pour ce qui concerne la vie de tous les jours que peuvent vivre à l’instant T tous les citoyens : événement politique, syndical, sportif, culturel et plus encore, y compris les accidents, les catastrophes naturels (inondations par exemple), etc.

En fait, les stories de Google Bulletin pour les particuliers citoyens sont l’équivalent des Google Posts pour les entreprises locales qui sont cependant éphémères (les Google Posts) mais qu’on trouve aussi dans les résultats de recherche de Google (Knowledge Local et résultats locaux).

Sinon, le fonctionnement est approximativement le même sur les 2 outils.

Les atouts de visibilité des posts de Google Bulletin

À partir de la même application, les lecteurs peuvent simplement parcourir le Bulletin local à partir du nom des localités qui les intéressent. On pourra, sans doute plus tard, aussi s’abonner aux news stories d’une localité ou d’une région et recevoir des push notifications.

Rappelons maintenant qu’à la faveur du remaniement de Google Actualités, Google a ajouté une nouvelle section “Local” que vous trouvez dans la barre de navigation tout en haut de la page de Google News. Et ce pour permettre aux utilisateurs de trouver des informations sur leurs environnements et leur communauté.

Cette section “Local” met en avant les infos et publications locales (presse locale). Et maintenant, Google est en train d’étendre son accent sur les news locales avec un nouveau service qui est “Bulletin”.

Cet espace “Local” est donc appelé à être la place de choix des posts Bulletin dans . Mais, seules les informations fiables, vérifiés par des modérateurs de chez Google, et qui sont accompagnées de photos et/ou vidéos y auront leur place en priorité.

Vidéo de présentation ci-dessous, mais de mauvaise qualité :

Mais, il y a aussi la possibilité, pour les posts vérifiés et affichés dans Google News Local, d’être visibles via le Flux Google intégré à l’appli Google, et donc sur la page d’accueil qui affiche des actualités en fonction de votre localité et de vos centres d’intérêt ou thématiques de prédilection.

Et tout ceci, en plus de Google Search où ces posts Bulletin s\’affichent déjà sur cette page de résultats.

Mais, Google Bulletin est plus en rapport avec Google Actualités dont il emprunte naturellement une partie des conditions d’utilisation.

Google Bulletin est une PWA

pas une application téléchargeable.

Car, il s’agit d’une PWA (Progressive Web Application) ou Application Web Progressive qui réunit le meilleur de l’appli mobile et du site Web au format HTM en raison de son affichage instantané dans un navigateur Web..

Google Bulletin est donc pensé pour être accessible rapidement via tous les appareils sans avoir à être téléchargé, avant d’être installé et configuré.

Ainsi, certes l’outil d’édition de type CMSla lecture des posts se fait de la même manière, en termes de qualité, quel que soit l’appareil utilisé.

Ce qui en fait une force et lui assure une audience plus large dès le départ, contrairement aux autres applications de messagerie instantanée proposant des stories.

Voici d’ailleurs un exemple de Bulletin d’un auteur qui démontre que les posts seront donc immédiatement visibles tant sur mobile ou tablette que sur desktop.

Et comme on peut s’y attendre, les Posts Bulletin seront dans leur très grande majorité des stories locales de photos ou vidéos avec juste un titre et/ou une description pour présenter la photo ou la vidéo. Comme sur Snapchat ou Instagram et autres Twitter.

Ce qu’on peut faire dans les posts Google Bulletin

On peut aimer le post et le partager sur Google+, Facebook et Twitter ou via une appli de messagerie ou par email.

Les posts sont publiés avec la géolocalisation affichée sur la photo ou la vidéo afin de regrouper automatiquement tous les articles locaux concernant un même lieu, une même adresse, quel que soit l’auteur ou le titre du post.

Ainsi, on retrouvera immédiatement, et de façon antéchronologique (), toutes les photos, vidéos, tags et messages d’un événement (catastrophe, accident, festivals, conférence, foire, salon, brocante, sport, loisir, etc) qui se déroule actuellement ou qui s’y est déroulé.

En principe, en cliquant ou tapant sur un post ayant une géolocalisation connue et affichée, depuis Google News ou Google Search ou encore le Flux Google, on affiche le listing complet et antéchronologique (avec une pagination ?) de tous les posts Bulletin de ce même lieu, de cette même adresse.

Et quand on aime (like) ou partage une photo, une vidéo ou un post uniquement textuel via Google Bulletin, on aime ou partage le lien du listing complet des posts de cette adresse avec toutes les photos, vidéos et textes partagés depuis ce même lieu.

Le Google product manager, James Morehead (voir vidéo ci-dessus), qui a présenté Google Bulletin a laissé entendre que Google allait travailler avec les médias locaux (presse locale ou blogs des localités) pour mettre en avant les stories publiées sur Bulletin, en leur permettant de les republier gratuitement à leur tour.

Toutefois, les auteurs à l’origine des posts contrôlent leur contenu et peuvent décider à tout moment de le supprimer s’ils le veulent.

Ce qui laisse présager que Google pourrait créer une sorte de pool où les journaux locaux pourraient aller chercher des photos et vidéos pour illustrer leurs articles en ligne ( posts Bulletin intégrés ?) ou sur papier, ou encore pour trouver des sujets d’articles qu’ils n’auraient pas pu trouver tout seuls aussi rapidement.

Histoire que ces médias locaux ne voient pas Google comme un… concurrent en position de force dans leur ville, département ou région.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.