Facebook et Google doivent-ils rémunérer les éditeurs fiables ?

Facebook lutte depuis un certain temps contre les fake news qui ont un tant soit peu terni son image au cours de l’année précédente, à la faveur de l’élection présidentielle américaine. Il tente maintenant de redorer son blason.

Facebook et Google doivent-ils rémunérer les éditeurs fiables ?

Et ce, via de nouvelles mesures dans son algorithme de classement du News Feed qui ciblent en particulier les éditeurs de ayant une Page .

Mais, le magnat des médias, Rupert Murdoch, pense avoir trouvé une solution qui devrait faciliter la tâche à Facebook, et aussi à .

Il préconise que Facebook et Google paient les éditeurs fiables, et donc dignes de confiance, pour la fourniture de contenu de news.

En effet, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a à nouveau annoncé dans un 2ème post plus récent que Facebook va promouvoir, et donc prioriser” aussi, le créé et publié par les éditeurs jugés dignes de confiance par les utilisateurs.

Mais, Murdoch, qui contrôle Fox News, n\’est pas convaincu par cette solution pour combattre davantage les fake news. Il dit que ce que Facebook a proposé jusqu\’à présent n\’est tout simplement pas suffisant, et il croit que la seule solution est de commencer plutôt à rémunérer les éditeurs de contenu fiables.

Il dit que non seulement Facebook, mais aussi Google, sont en partie responsables de la propagation des fausses nouvelles indignes de confiance.

Il prétend que les deux sociétés ont popularisé les sources de contenu calomnieuses par le biais d’algorithmes qui sont rentables pour leurs propres plates-formes, mais intrinsèquement peu fiables.

Le propriétaire de plusieurs journaux et médias de télévision, Murdoch, dit que Facebook ne reconnaît pas la “valeur sociale du journalisme professionnel”.

Rupert Murdoch, le Président de News Corp, a publié une déclaration disant :

Si Facebook veut reconnaître des “Editeurs fiables”, alors il devrait rémunérer ces éditeurs un frais de transport similaire au modèle adopté par les câblo-distributeurs.

Les éditeurs ont évidemment amélioré la valeur et l\’intégrité de Facebook à travers leurs news et contenu, mais ne sont pas suffisamment récompensés en retour pour ces services.

Bien entendu, il est peu probable que Facebook prenne en compte les suggestions de Murdoch.

Facebook n’a en effet n\’a jamais exprimé d\’intérêt à payer les utilisateurs ou les organisations qui fournissent du contenu, en dépit de faire des profits importants par le biais de recettes publicitaires, et donc en monétisant les posts de ces mêmes éditeurs qu’ils seraient pourtant prêts à juger fiables.

Alors, la question reste posée : les éditeurs des plates-formes sociales méritent-ils que ces mêmes plates-formes leur reversent une part des recettes publicitaires ?

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.