Snapchat ouvre les Context Cards aux annonceurs

Un mois après que Snapchat a déployé les Context Cards

Snapchat ouvre les cartes de contexte aux annonceurs

Ainsi, les marques achetant des campagnes de Lens Sponsorisée ou de Geofilter Sponsorisé peuvent lier des Cartes de contexte à leurs publicités, de sorte que les gens peuvent balayer et taper pour visiter leurs emplacements.

Finalement, la société Snap Inc envisage de permettre aux marques de pointer des liens profonds vers leurs propres applications depuis les Context Cards.

Pour rappel, alors que les de sont des filtres animés qu’on applique sur les visages après avoir pris un Snap, les Geofilters

Quant aux Cartes de contexte ou Context Cards, elles peuvent afficher les éléments suivants :

  1. Des avis de critiques et clients
  2. Les directions pour vous rendre à un endroit donné
  3. Le(s) numéro(s) de téléphone à utiliser
  4. Les véhicules disponibles via différents services de transports

 (More) au bas du Snap (photo ou vidéo).

Glisser le Snap vers le haut affichera une Carte de contexte qui prévisualisera le lien choisi par la marque.

Et taper sur la Carte de contexte ouvrira le lien dans le navigateur intégré de Snapchat.

Image via Marketingland.com

Snapchat donnera aux annonceurs des statistiques de base sur la façon dont les gens utilisent leurs cartes de contexte. Les marques seront en mesure de voir combien de fois une Context Card a été montrée aux utilisateurs et combien de fois les gens ont cliqué sur la carte de contexte, ainsi que le taux de clics.

Cependant, les marques peuvent configurer leurs liens de cartes de contexte pour faire leur propre suivi de conversion.

Cette limitation peut restreindre la portée de ces publicités Snapchat, ce qui peut expliquer pourquoi Snapchat ne facture pas un supplément pour l’utilisation des Cartes de contexte.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.