Snapchat accepte le partage des liens depuis d\'autres applications

Snapchat supporte désormais les au-delà de son contenu natif et vous permettra maintenant de disparaître brièvement de la Snap Card.

Snapchat accepte le partage des liens depuis d\'autres applications

Dans une récente mise à jour de l’appli pour , Snap Inc a commencé à déployer deux nouvelles fonctionnalités importantes.

Vous pouvez maintenant

Et, plutôt que de simplement activer ou pas le partage de la localisation en direct de façon permanente, vous pouvez maintenant opter de vous cacher via le \ »Ghost Mode\ » pendant 3 ou 24 heures.

Image via Techcrunch.com

Le partage de liens externes sur Snapchat pourrait créer une source légitime de trafic référent pour les sites de news et de commerce électronique. C\’est particulièrement important aujourd\’hui pour les éditeurs qui voient Facebook commencer à tester le retrait de leurs posts Facebook du fil d\’actualité des utilisateurs.

Les marques et les entreprises qui cherchent à faire le buzz avec les adolescents pourraient bénéficier d\’un partage de liens plus facile, en utilisant la procédure standard au lieu de forcer les utilisateurs à copier et coller des URL.

Le “Mode fantôme temporaire” (Temporary Ghost Mode) pourrait aussi assurer les utilisateurs qui veulent désactiver brièvement leur localisation de ne pas oublier et la laisser en mode Off de façon permanente.

Car, il est facile d\’oublier, si votre partage de localisation est activé ou désactivé.

Maintenant, si les utilisateurs vont dans un endroit sensible à leurs yeux (une sortie secrète ou un rendez-vous amoureux), ils peuvent basculer en mode fantôme et réapparaître automatiquement dans 3 heures ou 24 heurs plus tard sur la Snap Card.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.