Google Play reversera plus d’argent aux développeurs Android

Les développeurs d’applications Android qui veulent vendre des applis ou offrir des abonnements in-app sur doivent en principe reverser 30% de leurs revenus à Google.

Google Play reversera plus d’argent aux développeurs Android

va bientôt prendre une commission plus faible

C’est ce que déclare Google dans sa page d’aide :

Pour les applications et les produits intégrés à l\’application que vous proposez sur , les frais de transaction correspondent à 30 % du prix.

Vous recevez 70 % de la somme payée par l\’acheteur. Les 30 % restants reviennent au partenaire de distribution et sont consacrés aux frais de fonctionnement.

Remarque concernant les paiements associés aux abonnements : À compter du 1er janvier 2018, les frais de transaction pour les abonnés que vous conservez après 12 mois de paiements seront de 15 % (au lieu de 30 %).

Cette mise à jour ne s\’appliquera pas à tous les revenus que les développeurs génèrent à partir des abonnements qui sont annulés avant la fin de la première année d’anniversaire. Ce qui n\’est pas clair, c\’est quand exactement ce changement aura effectivement une incidence sur les revenus des développeurs.

En effet, il semble probable que Google va les récompenser pour les abonnés qu\’ils ont conservés sur l\’ensemble de l’année 2017 et pas seulement ceux qu\’ils conserveront pour un an à partir du 1er janvier 2018.

Comme mentionné plus haut, a fait un changement semblable en juin 2016. À l\’époque, Apple avait annoncé que la réduction de la société baisserait à 15% dans le cas où les développeurs de l’App Store auront conservé des utilisateurs abonnés depuis plus d’un an.

Et cela s\’applique \ »à toutes les catégories\ », y compris les jeux. Google ne fait aucune distinction non plus.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.